NFL

Les Ravens ont perdu leur âme défensive

Les Baltimore Ravens font un bon début de saison. En sept rencontres ils ont gagnés cinq fois pour seulement deux défaites. Mais la défaite de ce week-end à Houston a confirmé la tendance entrevue depuis quelques matchs, la défense des Ravens n’est plus la même. Agressive et redoutée les années précédentes, elle a encaissé 43 points dimanche.

En début de saison, les blessures étaient l’explication évidente. En effet de nombreux joueurs majeurs, dont le MVP défensif Terell Suggs sont sur la touche. Mais dimanche soir, Suggs faisait son retour et il n’a pu empêché la déroute de Baltimore. Il manquait quelque chose, comme une âme à cette défense, peut être, surement même, Ray Lewis.

Le vétéran, leader des lignes défensives de Baltimore depuis 1996, s’est blessé au triceps la semaine dernière. Certains considèrent que cette blessure peut marquer la fin de son extraordinaire carrière. Son palmarès est impressionant, surtout pour un linebacker, avec un Superbowl en 2001 lors duquel il est élu MVP, avec treize participations au Pro Bowl, il a également été élu meilleur défenseur de la NFL à deux reprises.

Le numéro 42 des Ravens est un joueur unique, « le joueur d’une génération » pour beaucoup d’analystes, il est en tout cas déjà regretté au sein de son club et tout le monde espère qu’il revêtira bientôt de nouveau le maillot violet des Baltimore Ravens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *