NFL

PLAYOFFS 2013 : Présentation de la finale de conférence AFC – Patriots vs Ravens

Dimanche 20 janvier – 00h00

Gillette Stadium, Foxborough

NFL_2013Playoffs_649x150_AFC_ravens_patriots

Ce match entre New England et Baltimore peut permettre à Bill Belichick et Tom Brady de rentrer un peu plus dans la légende de la NFL. Le coach des Patriots peut égaler le record de Don Shula qui avait remporté six finales de conférence. Une victoire lui donnerait également le second meilleur bilan en playoffs, derrière le légendaire Vince Lombardi. Pour Tom Brady, c’est une huitième participation au superbowl qui est en jeu. Il rejoindrait Troy Aikman et Ben Roethlisberger. Mais face à eux, les Ravens de John Harbaugh enchainent leur cinquième saison avec au moins une victoire en playoffs. Autre record intéressant, Joe Flacco a gagné cinq de ses sept matchs de playoffs à l’extérieur… Baltimore est d’ailleurs la meilleur équipe à l’extérieur en playoffs, alors que New England domine à domicile.

Ce duel entre deux défenses moyenne (17ème de NFL pour les Ravens, 25ème pour les Pats), nous promet du spectacle et des points. Baltimore est allé battre Denver en marquant 38 points la semaine dernière, tandis que New England en passait 41 à Houston.

Les Ravens peuvent malgré tout surfer sur l’effet « Ray Lewis », futur retraité surmotivé. Le vétéran a totalisé 17 tackles la semaine dernière. En attaque, ils devraient miser sur Ray Rice et le jeu au sol, afin de tenter de trouer la défense des Patriots, et de garder la balle loin des bras de Tom Brady. Joe Flacco devra ajouter quelques belles passes longues pour Torrey Smith. Le duel entre le receveur des Ravens et le cornerback Aqib Talib sera une des clés du match.

Du côté des Patriots, Tom Brady sera bien évidemment le fer de lance de l’attaque la plus prolifique de la NFL. Mais il devra faire sans Rob Gronkowski, blessé jusqu’à la fin de saison. Il ne serait donc pas étonnant de voir un peu plus de jeu au sol, avec Stevan Ridley et Shane Vereen (3 TDs la semaine passée).

La puissance offensive de New England sera compliquée à retenir pour Baltimore, qui devra forcer des pertes de balle pour espérer l’emporter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *