NFL

NFL Week 6 – Les Broncos et les Chiefs toujours invaincus, Tom Brady fait chuter les Saints

Sixième journée de NFL ce week-end. Il n’y a plus que deux équipes invaincues cette saison et elle évoluent dans l’AFC West, Denver et Kansas City. Les Saints ont eux chuté face aux Patriots, la faute à un éclair de Tom Brady. Résultats et résumés des matchs.

Oakland Raiders (2-4) 7 – Kansas City Chiefs (6-0) 24

2 touchdowns pour Jamaal Charles ce week-end
2 touchdowns pour Jamaal Charles ce week-end

Kansas City est toujours invaincu. Les Chiefs ont remporté un sixième succès de suite, portés par une défense intraitable et un grand Jamaal Charles. Le running-back (78 yards au sol) a marqué deux touchdowns à la course, et il a également été le joueur le plus en vue dans le jeu de passe (5 réceptions pour 50 yards). Côté défensif, les Chiefs totalisent 10 sacks, dont 3 pour le linebacker Tamba Hali, et interceptent Terrelle Pryor à 3 reprises en seconde mi-temps. Husain Abdullah retourne une des interceptions en touchdown pour porter le score à 24-7.

Le QB des Raiders, Terrelle Pryor, a connu son moins bon match depuis le début de saison, il lance pour 216 yards et en ajoute 60 à la course, mais il ne réussit qu’un seul touchdown (pour Denarius Moore) pour 3 interceptions.

Jacksonville Jaguars (0-6) 19 – Denver Broncos (6-0) 35

Le sans-faute continue aussi pour Denver. Sixième victoire acquise face aux Jaguars qui n’ont eux pas connu cette sensation. Mais le match a été plus disputé que prévu.

L’attaque des Jaguars est toujours très moyenne, Chad Henne se fait intercepté deux fois, par contre Maurice Jones-Drew réussit un bon match avec 71 yards à la course et un touchdown. C’est plutôt la défense qui a fait un bon match, en forçant deux fumbles et une interception de Peyton Manning. L’interception est même retourné en touchdown de 55 yards par Paul Poluszny.

Mais Manning a tout de même trouvé ses deux cibles préférées, Wes Welker et Julius Thomas pour deux touchdowns, et il termine avec 295 yards. Une fois n’est pas coutume, l’homme du match pour les Broncos est Knowshon Moreno. Le running-back a été très efficace sur la ligne et signe trois touchdowns à la course.

New Orleans Saints (5-1) 27 – New England Patriots (5-1) 30

Quel match! Les Saints et les Patriots nous ont offert un beau match et un dénouement à suspense dimanche soir.

Rob Ryan, dépité après le touchdown décisif de Tom Brady
Rob Ryan, dépité après le touchdown décisif de Tom Brady

A la mi-temps, c’est New-England qui bascule en tête 17 à 7, grâce à deux touchdowns au sol du running-back Stevan Ridley (96 yards). Mais au retour des vestiaires, les problèmes du début de saison vont revenir pour les Patriots, Tom Brady n’arrive pas à trouver ses jeunes receveurs. New-Orleans va alors refaire son retard grâce à deux rookies, d’abord le running-back Khiry Robinson qui égalise sur une course, puis Kenny Stills qui donne l’avantage 24-23 aux Saints sur une passe de 34 yards de Drew Brees. Dos au mur, Brady va trop forcer et se faire intercepter. Sur la possession suivante, Garrett Hartley passe son field-goal et porte le score à 27-23.

Mais le quarterback des Pats n’avait pas dit son dernier mot. Touché dans son orgueil, Brady va mener un drive incroyable, 70 yards en un peu plus d’une minute. Il va finalement trouver Kimbrell Thompkins dans la end-zone pour donner la victoire aux Patriots à 5 secondes de la fin du match. Le coordinateur défensif des Saints, Rob Ryan, ne peut que constater les dégâts, et New-Orleans n’est plus invaincu.

A noter plusieurs blessures importantes durant ce match. Jimmy Graham pour New-Orleans est sorti à cause d’une blessure au pied, et Danny Amendola (tête) ainsi que Aqib Talib (hanche) ont également du quitter le terrain.

Green Bay Packers (3-2) 19 – Baltimore Ravens (3-3) 17

Grâce à trois field-goals de Mason Crosby et un touchdown de 64 yards de Jordy Nelson sur une passe d’Aaron Rodgers (315 yards), Green-Bay menait 16-3 à la mi-temps. Joe Flacco va alors tenter le comeback, presque réussit car il lance deux touchdowns pour Jones et Clark. Mais un quatrième field goal de Crosby permet aux Packers d’empocher leur première victoire à l’extérieur cette saison.

Flacco signe pourtant son meilleur match contre une défense agressive des Packers, qui totalise cinq sacks dont trois pour A.J Hawk. Le MVP du dernier Super Bowl termine avec 342 yards et 2 TD.

Pittsburgh Steelers (1-4) 19 – New York Jets (3-3) 6

1ère victoire pour "Big Ben" et les Steelers
1ère victoire pour « Big Ben » et les Steelers

Première victoire de la saison pour Pittsburgh. Les Steelers ne jouaient pas la semaine dernière, le temps de préparation supplémentaire a donc été benéfique.

Même s’ils ont de nouveau montré leurs limites en attaque en n’arrivant pas à concrétiser leurs possessions, le kicker Shaun Suisham a capitalisé en inscrivant quatre field-goal. Le seul touchdown de Pittsburgh est venu d’une passe de Ben Roethlisberger qui trouve son receveur Emmanuel Sanders. La défense est apparue plus affûtée. Les Steelers étaient la seule équipe sans aucune interception, ils ont débloqué leur compteur en interceptant deux fois Geno Smith.

Le quarterback rookie des Jets, très bon la semaine dernière, a été beaucoup plus en difficulté dimanche. Il termine avec 201 yards et aucun touchdown.

Cincinnati Bengals (4-2) 27 – Buffalo Bills (2-4) 24 (après prolongation)

Après deux matchs sans touchdown, Andy Dalton a rebondi en en lançant trois. Il a même retrouvé l’harmonie avec A.J Green qui termine avec 103 yards et 1 TD (il restait sur 199 yards et 1 TD lors des quatre matchs précédents).

Mais Cincinnati a eu besoin de la prolongation pour venir à bout des Bills. Thad Lewis était titulaire à la place du rookie E.J Manuel pour Buffalo, il lance deux touchdowns dans le quatrième quart-temps pour arracher la prolongation. Pour son deuxième match en NFL il ajoute également un touchdown sur une course. Lors de la prolongation, les Bengals vont finalement l’emporter sur un field-goald de 43 yards de Mike Nugent. Cinncinati prend seul la tête de l’AFC North.

Detroit Lions (4-2) 31 – Cleveland Browns (3-3) 17

Cleveland était parti pour continuer à surprendre. A la mi-temps, les Browns menaient 17 à 7 contre Detroit. Mais en deuxième période, les Lions vont leurs coller un 24-0 sous l’impulsion d’un Matthew Stafford des grands soirs.

Le quarterback termine avec 248 yards et quatre touchdowns, dont trois pour Joseph Fauria qui convertit 100% de ses réceptions. Nouveau match plein pour Reggie Bush, qui totalise 135 yards (78 à la course et 57 à la passe) dont 121 en seconde mi-temps. Le running-back attrape également le quatrième touchdown de Stafford.

Côté Browns, Brandon Weeden finit avec 292 yards, deux touchdowns et deux interceptions. Cleveland perd après une série de trois victoires.

Saint Louis Rams (3-3) 38 – Houston Texans (2-4) 13

En plus des trois touchdowns de Sam Bradford, Saint Louis a profité des nombreuses erreurs de Houston pour l’emporter largement. La défense des Rams marque sur un retour de fumble (Bates, 11 yards) et une interception (le rookie Ogletree, 98 yards). Bradford lui réussit un joli 12/16 pour 117 yards, il lance des touchdown pour Quick, Harkey et Kendricks.

Le seul touchdown des Texans a eu lieu en fin de match, Brandon Tate permet seulement de réduire l’écart. Arian Foster a été le seul joueur en vue pour Houston, il totalise 198 yards (141 au sol et 57 dans les airs). Le quarterback Matt Schaub avait gardé la confiance de ses dirigeants puisqu’il a débuté le match, mais il a du sortir sur blessure. Du coup T.J Yates est entré, comme le demandait le public depuis quelques semaines. Pas sur qu’il en redemande après les deux interceptions qu’il a lancé dimanche soir et qui précipitent une quatrième défaite de suite pour Houston.

Carolina Panthers (2-3) 35 – Minnesota Vikings (1-4) 10

Grosse perf de Cam Newton, auteur de 4 TD
Grosse perf de Cam Newton, auteur de 4 TD

Grosse soirée pour Cam Newton qui signe quatre touchdowns, trois à la passe et un à la course. Match quasi-parfait pour le QB des Panthers, 242 yards à 20/26, et trois passes de touchdown donc, pour Brandon LaFell (107 yards), Steve Smith et Mike Tolbert. Ce dernier ajoute un autre touchdown à la course. La défense a encore une fois été performante pour Carolina, les deux interceptions de Mike Mitchell sur Matt Cassel aboutissent sur des touchdowns de Newton.

Pour Minnesota, Adrian Peterson (83 yards au total) a été très peu utilisé car les Vikings ont été derrière au score tout le match.

Philadelphia Eagles (3-3) 31 – Tampa Bay Buccaneers (0-5) 20

Titulaire en lieu et place de Michael Vick toujours blessé, Nick Foles a brillé dimanche soir face à des Buccaneers toujours sans victoire. Pour son septième match en carrière, Foles a signé sa deuxième victoire, le première était déjà contre Tampa la saison dernière. Le QB a terminé avec 296 yards pour 4 touchdowns, trois à la passe et une course. Il trouve DeSean Jackson (64 yards) deux fois et Randall Cooper (120 yards).

Les Bucs ont tenté de rester dans le match, avec notamment deux passes de touchdown du rookie Mike Glennon (273 yards) pour Vincent Jackson (114 yards). Mais ça n’est pas suffisant pour éviter une cinquième défaite en autant de matchs.

Tennessee Titans (3-3) 13 – Seattle Seahawks (5-1) 20

Match moyen avec finalement une victoire de Seattle grâce à deux touchdowns du running-back Marshawn Lynch (77 yards). Russell Wilson (257 + 61 yards) a été correct mais ne marque pas de touchdown. A noter en défense, la troisième interception cette saison de Richard Sherman.

Les Titans ont été en difficulté face à la défense des Seahawks. Ryan Fitzpatrick termine avec 171 yards et deux intercpetions, et Chris Johnson est limité à 33 yards au sol.

Arizona Cardinals (3-3) 20 – San Francisco 49ers (4-2) 32

180 yards, record personnel pour Vernon Davis
180 yards, record personnel pour Vernon Davis

Vernon Davis a été omniprésent dimanche soir lors du match entre les rivaux de la NFC West. Le tight-end des 49ers attrape huit balles pour 180 yards sur les 252 de Colin Kaepernick. Les deux passes de touchdown du QB terminent bien entendu dans les mains de Davis. Frank Gore a de nouveau pesé, il gagne 101 yards au sol.

Comme la semaine dernière à Houston, la défense de San Francisco a forcé quatre pertes de balle, deux interceptions sur Carson Palmer et deux fumbles. Le free safety rookie, Eric Reid, s’est encore montré à son avantage avec une interception (sa troisième de la saison) et un fumble récupéré.

Pour les Cardinals, Carson Palmer termine avec 298 yards et deux touchdowns, dont un pour Larry Fitzgerald (117 yards). Il lance également deux interceptions.

Washington Redskins (1-4) 16 – Dallas Cowboys (3-3) 31

Les défenses ont pris le pas sur les attaques lors de ce match entre les rivaux de la NFC East. Robert Griffin ne marque pas de touchdown et est intercepté, et Tony Romo est limité à 170 yards une semaine après avoir passé les 500.

La différence est venue d’un homme, le spécialiste des retours des Cowboys Dwayne Harris. Il totalise 222 yards sur le match, il marque un touchdown de 86 yards sur un retour de punt et retourne un kick-off pour 90 yards qui va aboutir sur le seul touchdown de Tony Romo.

Le début de saison difficile continue pour le champion en titre de la NFC East. A l’image d’un RGIII qui peine à retrouver le niveau de jeu affiché lors de sa saison de rookie.

Indianapolis Colts (4-2) 9 – San Diego Chargers (3-3) 19

Vainqueurs des Seahawks la semaine dernière, les Colts arrivaient en favoris à San Diego. Mais Philip Rivers (237 yards) a parfaitement géré le match et rebondi après les trois interceptions de la journée précédente à Oakland. Le QB des Chargers lance un touchdown de 22 yards pour le rookie Keenan Allen (107 yards), et réussit plusieurs phases de jeu longues qui ont permis à Nick Novak de marquer quatre field-goal. Ces long drives ont également privé de ballons Andrew Luck et l’attaque des Colts. Ryan Mathews, beaucoup utilisé hier soir, passe les 100 yards à la course.

Pour Indianapolis, Andrew Luck (202 yards) a eu du mal à trouver ses receveurs et s’est fait intercepté par la défense des Chargers. Le jeu au sol n’a pas eu plus de succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *