NFL

NFL Week 16 – Les Broncos, Pats et Bengals champions de division

Cette fin de saison apporte son lot de suspense. Le hasard du calendrier fait que plusieurs affiches décisives se jouent sur les dernières semaines de saison régulière. 

Hier, Denver, New-England et Cincinnati ont remporté le titre de division. Le champion en titre est en ballottage pour une wild-card. Seattle a chuté à domicile… Résumé d’un dimanche exceptionnel. 

Miami Dolphins (8-7) 0 – Buffalo Bills (6-9) 19

MIA : Ryan Tannehill (82 yards), Matt Moore (53 yards, 2 INT)

La défense des Bills est leader de la NFL avec 56 sacks
La défense des Bills est leader de la NFL avec 56 sacks

BUF : Thad Lewis (193 yards, 1 INT) / Fred Jackson (19 car, 111 yards, 1 TD), C.J Spiller (77 yards)

Les Dolphins se sont considérablement compliqué la tâche pour une qualification en playoffs. Ils avaient retrouver espoir après trois victoires de suite, mais la défaite d’hier, sans marquer le moindre point, signifie qu’ils ont maintenant besoin de faux-pas des adversaires directs (San Diego, Baltimore).

Ryan Tannehill, qui était le QB le plus sacké de la NFL avant le match affrontait la défense de Buffalo, qui est leader en sacks. Bilan : 7 sacks pour les Bills, qui établissent un nouveau record de la franchise sur une saison (56 sacks contre 50).

New-Orleans Saints (10-5) 13 – Carolina Panthers (11-4) 17

NO : Drew Brees (281 yards, 1 TD – 1 INT) / Mark Ingram (83 yards) / Jimmy Graham (73 yards, 1 TD)

CAR : Cam Newton (181 yards, 1 TD – 1 INT) / DeAngelo Williams (67 yards, 1 TD)

C’était l’un des matchs au sommet de cette journée, l’AFC South était en jeu et ce sont les Panthers qui ont pris l’avantage. La franchise de Caroline du Nord a pris sa revanche sur les rivaux Saints et remportera la division avec un succès ou une défaite de New-Orleans la semaine prochaine.

Dominée par Drew Brees il y a deux semaines, la défense des Panthers s’est vengée en l’interceptant 2 fois et en le sackant à 6 reprises. Mais c’est Cam Newton qui a délivré les siens grâce à un dernier drive de haute volée (65 yards en 32 secondes, ponctué par le touchdown décisif). Le QB termine avec 181 yards.

Carolina s’assure par la même occasion une place en playoffs. New-Orleans, qui perd son sixième match de rang à l’extérieur, n’est pas encore qualifié car les Cards ont battu les Seahawks.

Minnesota Vikings (4-10-1) 14 – Cincinnati Bengals (10-5) 42

MIN : Matt Cassel (114 yards, 1 TD- 3 INT)

CIN : Andy Dalton (366 yards, 4 TD) / A.J Green (97 yards, 2 TD)

Les Bengals, champions de l'AFC North
Les Bengals, champions de l’AFC North

Les Bengals ont largement surclassé les Vikings pour s’assurer une troisième participation consecutive en playoffs. La défaite des Ravens face aux Pats leur a ensuite offert le titre de l’AFC North.

L’homme du match pour Cincinnati est le QB Andy Dalton, auteur de 366 yards et 4 TD. Il trouve A.J Green (97 yards) à deux reprises dans l’en-but de Minnesota. Les Bengals sont impressionnant à domicile, où ils marquent plus de 40 points pour le quatrième match de suite.

Pour les Vikings, Adrian Peterson était de retour sur le terrain, il termine avec 45 yards en 11 courses.

Denver Broncos (12-3) 37 – Houston Texans (2-13) 13

DEN : Peyton Manning (400 yards, 4 TD) / Eric Decker (131 yards, 2 TD), Demaryius Thomas (123 yards, 1 TD), Julius Thomas (78 yards, 1 TD)

HOU : Matt Schaub (176 yards, 1 TD – 2 INT)

Soirée parfait pour Denver. Les Broncos remportent facilement leur match à Houston, pendant que les Chiefs chutent face aux Colts. La franchise du Colorado s’offre donc la division AFC West. De plus, Peyton Manning en a profité pour livrer une superbe performance (400 yards, 4 TD), avec à la clé un nouveau record de passes de touchdown en une saison (51 vs 50 Brady en 2007). Manning trouve deux fois Eric Decker (131 yards) et une fois chaque Thomas, Demaryius (123 yards) et Julius (78 yards).

Seule ombre au tableau pour Denver, le défenseur Von Miller sera absent jusqu’à la fin de la saison. Il a été victime d’une rupture des ligaments croisés.

Pour les Texans, le record de défaites consécutives continue d’augmenter (13).

Tennessee Titans (6-9) 20 – Jacksonville Jaguars (4-11) 16

TEN : Ryan Fitzpatrick (181 yards, 1 TD – 1 INT) / Shonn Greene (91 yards, 1 TD), Chris Johnson (90 yards) / Nate Washington (117 yards, 1 TD)

JAX : Chad Henne (237 yards, 2 TD – 1 INT)

Les Titans arrivaient en Floride avec 3 défaites de rang, quant aux Jaguars ils restaient sur 3 succès consécutifs. Fin de série pour les deux équipes avec la victoire des Titans, acquise grâce à un touchdown de Nate Washington (117 yards) dans le quatrième quart-temps. Les Jaguars ont pourtant compté jusqu’à 10 points d’avance en seconde mi-temps.

Les running-backs des Titans ont été très performants, Chris Johnson gagne 90 yards et Shonn Greene court pour 91 yards et marque un touchdown.

Indianapolis Colts (10-5) 23 – Kansas City Chiefs (11-4) 7

IND : Andrew Luck (241 yards, 1 TD) / Donald Brown (10 car, 79 yards, 1 TD)

KC : Alex Smith (153 yards, 2 INT) / Jamaal Charles (13 car, 106 yards, 1 TD)

Andrew Luck et les Colts s'offrent les Chiefs d'Alex Smith
Andrew Luck et les Colts s’offrent les Chiefs d’Alex Smith

Les Colts réussissent bien face aux grosses écuries. Après Seattle ou San Francisco par exemple, ils viennent de s’offrir les Chiefs à l’extérieur. Déjà vainqueur de l’AFC South depuis la semaine dernière, ils privent les Chiefs de titre, et prennent également un ascendant psychologique en vue des playoffs. Car si le tableau restait dans cette configuration, les deux équipes se retrouveraient lors du match de wild-card de l’AFC.

Alex Smith a souffert, il ne termine qu’avec 153 yards et se fait intercepté à deux reprises. Le seul joueur des Chiefs à surnager est Jamaal Charles qui dépasse encore les 100 yards au sol (106) et marque les seuls points de KC. Pour les Colts, Andrew Luck lance pour 241 yards et 1 TD, le RB Donald Brown ajoute un touchdown sur une course.

Cleveland Browns (4-11) 13 – New-York Jets (7-8) 24

CLE : Jason Cambell (178 yards, 1 INT) / Josh Gordon (97 yards)

NYJ : Geno Smith (214 yards, 2 TD + 48 yards, 1 TD) / Chris Ivory (109 yards)

Match sans enjeu à New-York, puisque les deux équipes étaient déjà éliminées des playoffs.

La saison en montagne russe de Geno Smith continue. Hier le rookie était dans un bon jour, puisqu’il est impliqué sur trois touchdowns. Il trouve deux fois David Nelson et marque également sur une course. Il termine avec 214 yards à la passe et 48 yards au sol et signe là un de ses matchs les plus complets. Le running-back, Chris Ivory l’a bien aidé en gagnant 109 yards au sol.

Les Browns, qui jouaient son Jordan Cameron blessé, perdent pour la sixième fois de rang. Jason Campbell finit avec 178 yards et 2 interceptions.

Tampa Bay Buccaneers (4-11) 13 – Saint Louis Rams (7-8) 23

TB : Mike Glennon (158 yards) / Bobby Rainey (37 yards, TD) / Vincent Jackson (98 yards)

STL : Kellen Clemens (158 yards) / Zac Stacy (104 yards, TD)

Autre rencontre sans enjeu entre les Rams et les Bucs. Ce match a permis aux rookies de Saint Louis de s’illustrer. Les deux running-backs ont marqué les touchdowns offensifs des Rams, Zac Stacy (104 yards) et Stedman Bailey. Un autre joueur de première année s’est montré à son avantage en défense, il s’agit d’Alec Ogletree qui a forcé deux pertes de balle.

Quant au rookie des Bucs, le QB Mike Glennon, il a souffert. Il termine, comme son adversaire Kellen Clemens, avec 158 yards et aucun touchdown. Mais Glennon a subi pas moins de sept sacks, dont deux de Robert Quinn qui mène la NFC avec un total de 18 sur la saison.

Dallas Cowboys (8-7) 24 – Washington Redskins (3-12) 23

DAL : Tony Romo (226 yards, 2 TD – 1 INT) / DeMarco Murray (96 yards, TD + TD passe) / Dez Bryant (73 yards, TD)

WSH : Kirk Cousins (197 yards, 1 TD – 1 INT) / Alfred Morris (88 yards, TD) / Pierre Garcon (11 réc, 144 yards, TD)

Victoire obtenue dans la douleur pour Romo et les Cowboys
Victoire obtenue dans la douleur pour Romo et les Cowboys

Une semaine après avoir perdu d’un point face à Green-Bay, il y a de nouveau eu un final dramatique pour les Cowboys. Et cette fois ci ils ont eu le dernier mot. Pourtant, comme il y a sept jours, ils se sont fait rejoindre en deuxième mi-temps et ont commis plusieurs erreurs. Finalement Tony Romo mène parfaitement le drive final et trouve DeMarco Murray dans la end-zone des Packers, à un peu plus de 1 minute de la fin du match. Le RB signe un beau match, avec 96 yards et 1 TD au sol et donc un autre touchdown dans les airs. Romo termine lui avec 226 yards, 2 TD et 1 interception.

Pour les Redskins, Kirk Cousins était de nouveau titulaire à la place de RGIII. Il lance pour 197 yards, 1 TD et 1 INT. Alfred Morris gagne 88 yards au sol et marque un touchdown. Insuffisant pour éviter une septième défaite consécutives aux Redskins.

Dallas recevra les Eagles lors de la dernière journée pour décider du vainqueur de la division NFC East.

New-York Giants (6-9) 23 – Detroit Lions (7-8) 20

NYG : Eli Manning (256 yards, 1 TD – 1 INT) / J. Jernigan (80 yards, 1 TD)

DET : Matthew Stafford (222 yards, 2 INT) / Joique Bell (91 yards, 1 TD + 63 yards)

La défaite de la semaine dernière avait mis les Lions en difficulté. Hier ils ont de nouveau chuté, à domicile face aux Giants, et sont donc éliminés de la course pour les playoffs.

Matthew Stafford (222 yards) se fait intercepté 2 fois. Seul le RB Joique Bell a livré un bon match, avec 91 yards et 1 TD au sol et 63 yards dans les airs. Un temps solide leader de la NFC North, Detroit ne verra pas les playoffs.

Pour les Giants, Eli Manning termine avec 256 yards, 1 TD et 1 interception. C’est le kicker, Josh Brown, qui offre la victoire au new-yorkais dans la prolongation grâce à un field-goal de 45 yards.

Arizona Cardinals (10-5) 17 – Seattle Seahawks (12-3) 10

ARI : Carson Palmer (178 yards, 1 TD – 4 INT)

SEA : Russell Wilson (108 yards, 1 TD – 1 INT)

Sensation à Seattle, où les Seahawks tombent pour la première fois de la saison après 14 victoires au Century Link Stadium.

La faute aux Cardinals qui sont allés chercher leur dixième victoire de la saison pour rester dans la course aux playoffs. Carson Palmer trouve Malcolm Floyd dans l’en-but des Seahawks à 2 minutes 13 de la fin du match, pour ce qui sera le touchdown décisif. Avant ça, le QB des Cards s’étaient pourtant fait intercepté quatre fois (dont deux par Richard Sherman).

La victoire, Arizona est allé la chercher grâce à une grosse défense, qui a mis en difficulté Russell Wilson. Le QB des Hawks signe une de ses moins bonnes prestations de la saison avec seulement 108 yards pour 1 TD et 1 interception. Seattle pouvait être champion de la NFC West avec une victoire, ils devront attendre la semaine prochaine et un succès contre les Rams.

New England Patriots (11-4) 41 – Baltimore Ravens (8-7) 7

NE : Tom Brady (172 yards, 1 TD) / LeGarrette Blount (76 yards, 2 TD)

BAL : Joe Flacco (260 yards, 2 INT)

Les Pats écrasent le champion en titre
Les Pats écrasent le champion en titre

Les Ravens avaient toujours pour objectif de rester en course pour les playoffs mais aussi pour remporter l’AFC North. Après la déculottée reçue hier à domicile, Cincinnati est champion de division.

Les Pats ont largement dominé le champion en titre, en prenant un avantage de 17-0 très tôt dans le match. Tom Brady n’a même pas eu à forcer son talent, il termine tranquillement avec 172 yards et 1 TD. LeGarrette Blount a livré une bonne prestation au sol, avec 76 yards et 2 TD. En défense, il faut noter les deux interceptions de Logan Ryan sur Joe Flacco.

Les Ravens (8-7) sont maintenant à égalité avec les Dolphins et les Chargers. Il y a donc une place en playoffs pour trois prétendants.

Pittsburgh Steelers (7-8) 38 – Green-Bay Packers (7-7-1) 31

PIT : Ben Roethlisberger (167 yards, 2 TD – 1 INT + TD run) / LeVeon Bell (124 yards, 1 TD) / Antonio Brown (105 yards)

GB : Matt Flynn (232 yards, 1 TD – 1 INT) / Eddie Lacy (84 yards, 2 TD) / Jarrett Boykin (54 yards, TD)

Fin de match épique dans la froid de Green-Bay. Après avoir récupérés un fumble de Matt Flynn, les Steelers remontent le terrain et LeVeon Bell fait passer son équipe devant au score. Sur le kickoff suivant, Micah Hyde signe un retour de 70 yards, mais Flynn ne parvient pas à trouver de receveurs pour égaliser.

Ben Roethlisberger termine avec 167 yards (dont 105 pour le seul Antonio Brown), 3 TD et 1 interception. Le rookie LeVeon Bell gagne 124 yards et marque un TD au sol. Pour les Packers, Matt Flynn lance pour 232 yards, 1 TD et 1 INT. Eddie Lacy finit avec 84 yards et 2 TD à la course.

Green-Bay prend un gros coup dans sa quête d’une qualification pour les playoffs. Les deux équipes conservent malgré tout une petite chance d’être présentes en janvier.

Oakland Raiders (4-11) 13 – San Diego Chargers (8-7) 26

OAK : Mike McGloin (206 yards, 1 INT)

SD : Philip Rivers (201 yards, 1 TD –  1 INT) / Ryan Mathews (99 yards, TD)

Pour rester dans la course aux playoffs, les Chargers devaient remporter leur match face à Oakland et espérer un peu d’aide. Mission accomplie avec un beau succès, et l’aide est venue de Buffalo qui a battu Miami et de New-England qui a dominé Baltimore. Maintenant San Diego doit battre les Chiefs et espérer des défaites de Miami et Baltimore lors de la dernière journée.

Pour venir à bout des Raiders, Philip Rivers lance pour 201 yards et 1 TD pour Keenan Allen. Le receveur rookie attrape son 8ème touchdowns de la saison. Ryan Mathews continue sa bonne passe, il frôle les 100 yards et ajoute un touchdown.

Chicago Bears (8-7) 11 – Philadelphia Eagles (9-6) 54

CHI : Jay Cutler (222 yards, 1 TD – 1 INT) / Brandon Marshall (TD)

PHI : Nick Foles (230 yards, 2 TD) / LeSean McCoy (133 yards, 2 TD), Bryce Brown (115 yards, TD)

LeSean McCoy est insaisissable
LeSean McCoy est insaisissable

Lorsque deux des meilleures attaques de la ligue s’affrontent, on s’attend à un festival offensif. La nuit dernière à Philadelphia, celle des Eagles a clairement pris le dessus. 54 points marqués, sous l’impulsion d’un LeSean McCoy encore énorme. Le RB termine avec 133 yards et 2 TD, et son coéquipier Bryce Brown gagne lui 115 yards et marque un touchdown en seulement 9 courses. Le jeu au sol des Eagles a pulvérisé la défense de Chicago.

Du côté des Bears, Jay Cutler lance pour 222 yards, avec un touchdown pour Brandon Marshall. Il se fait également intercepté une fois. Chicago rate l’occasion de remporter la division NFC North, les Bears seront sacrés s’ils font match nul ou s’ils battent Green-Bay la semaine prochaine. Même histoire pour les Eagles contre Dallas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *