NFL

Retour sur la Draft 2015 – AFC

Deux semaines après la Draft 2015, et au retour de vacances bien méritées, je vous propose de revenir sur l’évènement majeur de l’intersaison de NFL. Cette Draft 2015, qui avait lieu à Chicago, nous a donné deux QB au deux premiers choix, un RB dans le top 10 et quelques surprises.

Les notes attribuées à chaque équipe prennent en compte plusieurs éléments, et ne sont bien sûr jamais vraiment négatives. En effet, une draft se juge 2 ou 3 ans plus tard. La note est ici un indicateur qui permet de voir si les équipes ont fait une bonne draft « sur le papier », c’est-à-dire si les besoins majeurs ont été adressés ou pas, si des bons coups ont été réalisés ou au contraire si une équipe a pris trop tôt un joueur.

Aujourd’hui, nous nous attarderons sur les équipes de l’AFC, qui sera la nouvelle « maison » de Marcus Mariota, Leonard Williams, Dante Fowler ou encore Amari Cooper.

Les Titans prennent Marcus Mariota avec le 2ème choix (Sportsmania)
Les Titans prennent Marcus Mariota avec le 2ème choix (Sportsmania)

Buffalo BillsBuffalo-Bills-Logo

Round 2 – Pick 18 (50) Ronald Darby CB Florida State
Round 3 – Pick 17 (81) John Miller OG Louisville
Round 5 – Pick 19 (155) Karlos Williams RB Florida State
Round 6 – Pick 12 (188) Tony Steward OLB Clemson
Round 6 – Pick 18 (194) Nick O’Leary TE Florida State
Round 7 – Pick 17 (234) Dezmin Lewis WR Central Arkansas

Besoins : QB, OL, LB, DL, TE

  • Pas de choix au premier tour du fait du trade lors de la Draft 2014 pour récupérer Sammy Watkins.
  • Ronald Darby(CB) : Un choix à la Rex Ryan, un CB qui devrait pouvoir aider comme nickel corner dès la prochaine saison.
  • John Miller (OG) : Besoin de renfort sur le poste de guard, c’est fait avec un joueur très physique.
  • Karlos Williams (RB) : Une solution supplémentaire dans le backfield pour Greg Roman. Williams est un RB physique, un profil parfait pour le schéma de jeu de l’OC.
  • Nick O’Leary (TE) : Un TE qui peut venir en soutien du titulaire Charles Clay.

Note : 7,5 / 10 si l’on juge qu’à partir du Round 2. 6,5 si l’on prend en compte le fait que les Bills n’avaient pas de choix au premier tour. Watkins est un bon joueur mais Buffalo a lâché un choix en début de draft 2015 pour le récupérer.

Encore un CB pour Rex Ryan. Ce choix se comprend dans une division où il faut défendre deux équipes qui passent beaucoup (New England, Miami), mais il y avait d’autres besoins à adresser avec ce second tour.

Miami Dolphins800px-Miami_Dolphins

Round 1 – Pick 14 (14) DeVante Parker WR Louisville
Round 2 – Pick 20 (52) Jordan Phillips NT Oklahoma
Round 4 – Pick 15 (114) Jamil Douglas OG Arizona State
Round 5 – Pick 9 (145) Bobby McCain CB Memphis
Round 5 – Pick 13 (149) Jay Ayaji RB Boise State
Round 5 – Pick 14 (150) Cedric Thompson FS Minnesota
Round 5 – Pick 20 (156) Tony Lippett WR Michigan State

 Besoins : WR, OL, DL, CB, RB

  • DeVante Parker(WR) : Les Dolphins ont recruté  le « petit » Kenny Stills durant l’intersaison, le « grand » DeVante Parker est un complément idéal. Il peut rapidement devenir la cible préférée de Ryan Tannehill et lui faire oublier Mike Wallace… si ce n’est déjà fait.
  • Jordan Phillips (NT) : Phillips avait le talent pour sortir au premier tour, mais son caractère et son passif de blessures ont fait peur à plusieurs franchises. Très fort contre le jeu au sol, il vient renforcer une ligne défensive qui commence à faire peur. Rappel, Miami a recruté Ndamukong Suh il y a quelques mois…
  • Jamil Douglas (OG) : La ligne offensive a souffert en 2014, il fallait donc un renfort lors de cette Draft.
  • Bobby McCain (CB) : Encore un besoin couvert avec ce petit CB, plutôt fait pour défendre le slot.
  • Jay Ayaji(RB) : Beaucoup d’experts voyaient Ayaji partir bien plus haut mais des interrogations sur son genou l’ont fait chuter. Finalement les Dolphins le récupèrent au 5ème tour et peuvent avoir fait un bon coup. Il apporte de la profondeur au backfield derrière Lamar Miller.

Note : 9 / 10. Très belle draft des Dolphins qui sortent clairement renforcé après cette draft. Sans une blessure en 2014, Parker aurait peut-être été vu comme le receveur numéro 1 de cette draft. Dans tous les cas, il va devenir le nouveau meilleur ami de Tannehill.

DeVante Parker / Kenny Stills sera une amélioration au poste de receveur comparé à Mike Wallace / Brian Hartline. Jordan Phillips renforce encore la ligne défensive des Dolphins. Douglas (OL), McCain (CB) et Ayaji (RB) apportent tous de la profondeur à des positions qui en avaient besoin. Ayaji au 5ème tour, c’est un très bon choix.

New England Patriotspatriots-logo

Round 1 – Pick 32 (32) Malcolm Brown DT Texas
Round 2 – Pick 32 (64) Jordan Richards SS Stanford
Round 3 – Pick 33 (97) Geneo Grissom DE Oklahoma
Round 4 – Pick 2 (101) Trey Flowers DE Arkansas
Round 4 – Pick 12 (111) Tre’ Jacskon OG Florida State
Round 4 – Pick 32 (131) Shaq Mason C Georgia Tech
Round 5 – Pick 30 (166) Joe Cardona LS Navy
Round 6 – Pick 2 (178) Matthew Wells LB Mississippi State
Round 6 – Pick 26 (202) A.J Derby TE Arkansas
Round 7 – Pick 30 (247) Darryl Roberts CB Marshall
Round 7 – Pick 36 (253) Xzavier Dickson OLB Alabama

 Besoins : OL, WR, DL, CB

  • Malcolm Brown (DT) : Le besoin principal a été adressé d’entrée par les Pats, qui ne pensaient surement pas pouvoir choisir Malcolm Brown en fin de premier tour. New England ne parvenait pas à défendre sur les situations de « petits gains » (ex : 3rd & 1 ou 1st & goal), ça devrait s’arranger en 2015.
  • Jordan Richards (SS) : Un choix un peu étonnant mais New England a perdu des joueurs sur ses lignes secondaires. Mais comme c’est Bill Belichick et les Pats, ils doivent avoir vu quelque chose que les autres ignorent…
  • Geneo Grissom et Trey Flowers (DE) : Grissom est un edge-rusher qui peut également jouer en couverture, un profil qu’affectionne le staff des Pats . Flowers est plutôt un joueur fort sur la ligne d’attaque, contre le jeu au sol notamment.
  • Tre’ Jackson (OG) : C’était la position faible des Pats sur la ligne offensive. Il peut apporter sur les phases de jeu au sol.

Note : 8 / 10. Un draft solide de la part des Pats, avec beaucoup de joueurs de qualité qui peuvent avoir un rôle dans l’équipe, notamment sur les deux lignes. Il n’y a pas de future star mais on sait que Belichick & co trouvent toujours une pépite cachée. Malcolm Brown aurait bien ce profil.

New York Jetsjets

Round 1 – Pick 6 (6) Leonard Williams DE USC
Round 2 – Pick 5 (37) Devin Smith WR Ohio State
Round 3 – Pick 18 (82) Lorenzo Mauldin OLB Louisville
Round 4 – Pick 4 (103) Bryce Petty QB Baylor
Round 5 – Pick 16 (152) Jarvis Harrison OG Texas A&M
Round 7 – Pick 6 (223) Deon Simon NT Northwestern State

 Besoins : QB, LB, OL, WR, RB

  • Leonard Williams (DE) : Avec Wilkerson et Richardson, les Jets n’avaient pas de besoin sur la ligne défensive. Mais Leonard Williams était surement le meilleur joueur de cette Draft toute position confondue. La défense des Jets va être intimidante en 2015.
  • Devin Smith (WR) : Brandon Marshall, Eric Decker, Jace Amaro, Jeremy Kerley, et maintenant Devin Smith, cela fait longtemps que les Jets n’ont pas eu un corps de receveurs de cette qualité. Smith devrait devenir la menace en profondeur, avec des caractéristiques proches de celles d’un DeSean Jackson.
  • Lorenzo Mauldin (OLB) : Encore une pièce pour une défense qui risque vraiment d’être intimidante. Il peut avoir du temps de jeu dans le système de Todd Bowles.
  • Bryce Petty (QB) : Petty ne devrait pas joueur cette saison, ce serait d’ailleurs une erreur de le lancer trop tôt. Il a un bon bras et peut devenir une solution dans le futur.

Note : 8,5 / 10. Les receveurs sont là et en nombre maintenant. Reste à savoir si Geno Smith sera capable de leur envoyer des bonnes passes… Les Jets ont également renforcé leur zone forte, c’est-à-dire le front 7. Même s’il n’avait pas besoin de Leonard Williams, ils ont sauté sur l’opportunité de drafter le meilleur défenseur de cette draft.

La sélection du QB Bryce Petty prouve une nouvelle fois que Geno Smith n’est pas vu comme la solution à long terme.

Baltimore RavensBaltimore-Ravens-Logo-Centre5

Round 1 – Pick 26 (26) Breshad Perriman WR Central Florida
Round 2 – Pick 23 (55) Maxx Williams TE Minnesota
Round 3 – Pick 26 (90) Carl Davis DT Iowa
Round 4 – Pick 23 (122) Za’Darius Smith DE Kentucky
Round 4 – Pick 26 (125) Javorius Allen RB USC
Round 4 – Pick 37 (136) Tray Walker CB Texas Southern
Round 5 – Pick 35 (171) Nick Boyle TE Delaware
Round 5 – Pick 40 (176) Robert Myers OG Tennessee State
Round 6 – Pick 28 (204) Darren Waller WR Georgia Tech

 Besoins : WR, CB, LB, RB, S

  • Breshad Perriman (WR) : Le depart de Torrey Smith laissait un trou à l’opposé de Steve Smith, qui lui-même est sur la fin de sa carrière. Les Ravens ont donc logiquement pris un receveur avec leur premier choix. Perriman est extrêmement, il doit corriger ses problèmes de ballons relâchés. Un choix qui divise les experts.
  • Maxx Williams (TE) : Face aux blessures à répétition de Dennis Pitta, Baltimore a pris les devants en draftant le meilleur TE disponible. Williams est athlétique et un très bon receveur. Il est moins bon bloqueur.
  • Carl Davis (DT) : Un bon joueur pour le troisième round. Et il faut pallier le départ de Haloti Ngata.
  • Javorius Allen (RB) : Marc Trestman aime les running-backs qui savent attraper le ballon (cf. Matt Forte, + 100 réceptions sous Trestman à Chicago). C’est exactement ce que sait faire Allen.

Note : 8 / 10. Le cas Perriman divise et il faut en effet voir si sa vitesse lui suffit à être productif en NFL. Baltimore a ensuite très bien géré cette draft en sélectionnant le meilleur tight-end disponible et quelques bons joueurs défensifs en milieu de draft (Davis, Smith). Joe Flacco sort gagnant avec deux nouvelles options.

Cincinnati BengalsBen-mark-1-cl

Round 1 – Pick 21 (21) Cedric Ogbuehi OT Texas A&M
Round 2 – Pick 21 (53) Jake Fisher OT Oregon
Round 3 – Pick 21 (85) Tyler Kroft TE Rutgers
Round 3 – Pick 35 (99) Paul Dawson ILB TCU
Round 4 – Pick 21 (120) Josh Shaw CB USC
Round 4 – Pick 36 (135) Marcus Hardison DE Arizona State
Round 5 – Pick 21 (157) C.J Uzomah TE Auburn
Round 6 – Pick 21 (197) Derron Smith FS Fresno State
Round 7 – Pick 21 (238) Mario Alford WR West Virginia

 Besoins : DL, WR, OL, LB, TE

  • Cedric Ogbuehi (OT) : Plusieurs équipes n’ont pas pris Ogbuehi car il s’est rompu les ligaments croisés la saison dernière. Mais Cincinnati a les joueurs nécessaires sur la ligne offensive à court terme. Ogbuehi a donc le temps de revenir de blessure avant d’entrer dans la rotation.
  • Jake Fisher (OT) : Fisher est prêt à joueur en NFL, particulièrement dans le système des Bengals. Il a une bonne technique mais a tendance à provoquer trop de pénalités.
  • Tyler Kroft (TE) : Gresham n’est pas la solution à long termes, Kroft est solide. Il sera utile dans les plans de jeu avec 2 tight-end, à côté de Tyler Eifert.
  • Paul Dawson (ILB) : Il a montré un talent supérieur au troisième round de cette Draft, à Cincinnati de le faire exploser. Son caractère l’a surement fait reculer dans cette draft (ethique de travail, tests antidopage ratés…), mais il a le potentiel pour être très bon en NFL.
  • Josh Shaw et Derron Smith (DB) : Plutôt physique, Shaw devrait être utilisé comme safety. Smith peut également entrer dans la rotation sur les lignes secondaires.
  • Marcus Hardison (DE) : Les Bengals ont eu du mal à mettre la pression sur les QB adverses en 2014. Hardison peut apporter dans cette optique.

Note : 8 /10. Les Bengals ont réussi une superbe draft si l’on regarde à long terme car Ogbuehi peut s’avérer être le meilleur lineman de cette draft. Mais à court terme, il y a un gros problème de pass-rush et rien n’a été fait pour l’améliorer (20 sacks seulement en 2014). Les Bengals n’alloueront peut-être que très peu de sacks, mais ils en totaliseront aussi peu.

Si on revient sur le positif, Paul Dawson est un super choix en fin de troisième tour. Potentiels bon coups également pour Hardison et Smith. Cincinnati est parvenu à trouver des joueurs meilleurs que ce que leurs moments de sélection l’indiquent.

Cleveland BrownsCleveland-Browns-Logo-Vector-Image

Round 1 – Pick 12 (12) Danny Shelton NT Washington
Round 1 – Pick 19 (19) Cameron Erving C Florida State
Round 2 – Pick 19 (51) Nate Orchard DE Utah
Round 3 – Pick 13 (77) Duke Johnson RB Miami
Round 3 – Pick 32 (96) Xavier Cooper DT Washington State
Round 4 – Pick 16 (115) Ibraheim Campbell SS Northwestern
Round 4 – Pick 24 (123) Vince Mayle WR Washington State
Round 6 – Pick 13 (189) Charles Gaines CB Louisville
Round 6 – Pick 19 (195) Malcolm Johnson TE Mississippi State
Round 6 – Pick 22 (198 Randall Telfer TE USC
Round 7 – Pick 2 (219) Hayes Pullard ILB USC
Round 7 – Pick 24 (241) Ifo Ekpre-Olomu CB Oregon

 Besoins : WR, QB, TE, LB, DL

  • Danny Shelton (NT) : Les Browns étaient derniers de la NFL en défense contre le jeu au sol en 2014 (2265 yards alloués). Avec Shelton, ils sont instantanément meilleurs. C’est monstre physique, un combattant et un joueur étonnement instinctif pour son gabarit (150 kg environ).
  • Cameron Erving (C) : Erving peut joueur sur tous les postes de la ligne offensive. Il est également une assurance en cas de départ du centre titulaire, Alex Mack, en fin de saison lorsque son contrat expirera.
  • Nate Orchard (DE) : Un bon joueur, talentueux et productif à Utah (18.5 sacks en 2014).
  • Duke Johnson (RB) : Johnson est comparé à Giovani Bernard, avec les mêmes qualités : explosivité et capacité comme receveur.
  • Xavier Cooper(DT) : Encore un renfort pour la défense des Browns, parfait pour le système de Pettine…. mais défense toujours.
  • Vince Mayle (WR) : Miracle ! Enfin un receveur drafté par Cleveland. Mais Mayle ne sera le numéro 1, il est encore une quatrième option qui attrapera des passes de moins de yards…

Note : 7 /10. Il doit y avoir une maladie qui empêche les Browns de drafter un receveur. Il y en avait pourtant de très bons et ils avaient 3 choix dans les 51 premiers… Cleveland a mis le paquet en défense et tentera donc de prendre aussi peu de points qu’ils en marqueront.

Mayle peut tenir la route mais j’aurais aimé voir un receveur sortir avant. Danny Shelton sera un monstre, et plusieurs joueurs seront utiles, donc globalement la draft reste bonne surtout avec 2 choix lors du premier tour. Le meilleur coup des Browns est peut être le dernier, avec la sélection du talentueux corner Ekpre-Olomu.

Pittsburgh SteelersPittsburgh-Steelers-logo-psd22874

Round 1 – Pick 22 (22) Bud Dupree OLB Kentucky
Round 2 – Pick 24 (56) Senquez Golson CB Mississippi
Round 3 – Pick 23 (87) Sammie Coates WR Auburn
Round 4 – Pick 22 (121) Doran Grant CB Ohio State
Round 5 – Pick 24 (160) Jesse James TE Penn State
Round 6 – Pick 23 (199) Leterrius Walton DT Central Michigan
Round 6 – Pick 36 (212) Anthony Chickillo DE Miami
Round 7 – Pick 22 (239) Gerod Holliman FS Louisville

 Besoins : CB, S, LB, TE, OL

  • Bud Dupree (OLB) : Un choix signé Steelers. Dupree est puissant et explosif, exactement le type de joueur qui se plaît dans la défense de Pittsburgh. La retraite de Worilds et les 37 ans de Harrison ont créé un besoin à cette position.
  • Senquez Golsonet Doran Grant (CB) : Des choix obligatoires tant les lignes secondaires ont besoin de renforts. Très bon en couverture, Golson manque clairement de taille. Profil un peu identique pour Grant.
  • Sammie Coates (WR) : Très rapide, il y a des interrogations sur la qualité de ses mains, beaucoup trop de « drops ». Il sera la quatrième option des Steelers…et serait surement la numéro 1 pour les Browns…
  • Jesse James (TE) : Un choix utile car Heath Miller vieillit et il faut commencer à trouver son remplaçant.

Note : 7,5/10. Les Steelers restent fidèles à leur réputation, et la sélection de Dupree n’a presque rien d’étonnant. Mais le chantier sur les lignes secondaires méritaient surement un premier tour. Ils récupèrent tout de même deux corners qui devraient aider, même si la taille de Golson pose des questions. Je ne suis pas forcement emballé par le choix de Sammy Coates.

Houston TexansHouston-Texans

Round 1 – Pick 16 (16) Kevin Johnson CB Wake Forest
Round 2 – Pick 11 (43) Bernardrick McKinney ILB Mississippi State
Round 3 – Pick 6 (70) Jaelen Strong WR Arizona State
Round 5 – Pick 39 (175) Keith Mumphery WR Michigan State
Round 6 – Pick 35 (211) Reshard Cliett OLB South Florida
Round 6 – Pick 40 (216) Christian Covington DT Rice
Round 7 – Pick 18 (235) Kenny Hilliard RB LSU

 Besoins : WR, LB, CB, OL

  • Kevin Johnson (CB) : D’après de quelques recruteurs, il était le meilleur corner de cette draft. D’autres le trouvent trop petit et pas assez physique. Dans tous les cas, il maitrise toutes les techniques du poste et sa principale qualité est l’explosivité et la réaction. La seule question réside sur sa capacité à éviter les blessures. C’est également un choix pour le futur car Jonathan Joseph entre dans la dernière de son contrat.
  • Bernardrick McKinney (ILB) : Brian Cushing est un peu seul au poste de linebacker, et lui-même n’est plus à son meilleur niveau. McKinney est un linebacker à l’ancienne, intelligent et très bon tackleur. Il est même capable d’aller mettre la pression sur le QB.
  • Jaelen Strong (WR) : Andre Johnson est parti, il faut donc une nouvelle option avec Hopkins. Strong porte bien son nom, il a de bonnes mains et est très fort une fois la balle contrôlée. Il est vu comme un potentiel très bon coup pour les Texans au troisième tour de cette draft.

Note : 7,5/10. J’ai quelques réserves sur Kevin Johnson et sa capacité à assumer physiquement la NFL, mais le choix se comprend lorsqu’il faut battre les Colts d’Andrew Luck. Jaelen Strong a le potentiel pour être le remplaçant parfait d’Andre Johnson (moins de réceptions, plus de touchdowns), un super coup au troisième tour.

Indianapolis Colts200px-Indianapolis_Colts_logo_svg

Round 1 – Pick 29 (29) Phillip Dorsett WR Miami
Round 3 – Pick 1 (65) D’Joun Smith CB Florida Atlantic
Round 3 – Pick 29 (93) Henry Anderson DE Stanford
Round 4 – Pick 10 (109) Clayton Geathers SS Central Florida
Round 5 – Pick 15 (151) David Perry NT Stanford
Round 6 – Pick 29 (205) Josh Robinson RB Mississippi State
Round 6 – Pick 31 (207) Amarlo Herrera ILB Georgia
Round 7 – Pick 38 (255) Denzell Goode OT Mars Hill

 Besoins : S, OL, RB, LB, CB

  • Phillip Dorsett (WR) : Avec l’arrivée d’Andre Johnson, il n’y avait pas forcément besoin d’un receveur. Mais Dorsett est un joueur intéressant, rapide et physique à la fois, il a également de bonnes mains. D’après plusieurs sources, ce choix n’aurait pas fait l’unanimité au sein de l’effectif des Colts, plusieurs joueurs auraient préféré voir un choix défensif au premier tour… Dans tous les cas, les autres défenses de l’AFC vont devoir s’employer pour défendre sur Hilton, Johnson, Moncrief et Dorsett.
  • D’Joun Smith (CB) : Plutôt rapide et bon tackleur, il apporte une profondeur nécessaire aux lignes secondaires. Il peut également devenir le kick-returner des Colts, qui se sont séparés de Josh Cribbs.
  • Henry Anderson (DE) : Plutôt un bon choix au troisième round, car les recruteurs le voient comme un contributeur dès le premier jour.
  • Clayton Geathers (SS) : Comme pour Smith, il est un renfort pour les lignes secondaires. Il peut être utilise contre le jeu au sol.
  • Josh Robinson (RB) : Encore un running-back puissant, qui peut faire des dégâts lorsqu’il entre pour prendre le relais d’un Frank Gore.

Note : 7,5/10. Je partage un peu l’idée que choisir un receveur au premier tour était un luxe et qu’il y avait des zones à renforcer, surtout en défense. Dorsett est un bon joueur, mais il ne rend pas les Colts meilleurs dans la quête d’un Super Bowl. La note reste bonne car Indy s’est ensuite concentré sur la défense, avec notamment deux renforts de qualité pour les lignes secondaires.

Jacksonville Jaguarsjaguars (1)

Round 1 – Pick 3 (3) Dante Fowler Jr. OLB Florida
Round 2 – Pick 4 (36) T.J Yeldon RB Alabama
Round 3 – Pick 3 (67) A.J Cann OG South Carolina
Round 4 – Pick 5 (104) James Sample SS Louisville
Round 5 – Pick 3 (139) Rashad Greene WR Florida State
Round 6 – Pick 4 (180) Michael Bennett DT Ohio State
Round 7 – Pick 3 (220) Neal Sterling WR Monmouth (NJ)
Round 7 – Pick 12 (229) Ben Koyack TE Notre Dame

 Besoins : OL, CB, RB, S, LB

  • Dante Fowler Jr. (OLB) : Les Jaguars ont choisi de passer Leonard Williams pour sélectionner Dante Fowler Jr. Le défenseur de Florida est le meilleur edge-rusher de la draft et a tout ce qu’il faut pour aller presser les QB adverses et dominer le jeu au sol.
  • J Yeldon (RB) : L’expérimentation Toby Gerhart est un fiasco, il fallait donc une nouvelle option pour le backfield. Yeldon est très, très rapide, mais il doit éviter les blessures.
  • J Cann (OG) : Les Jaguars avaient besoin de renforcer leur ligne offensive et la protection de Blake Bortles et des RB. Il sera en soutien en cas des deux guards (Beadles et Linder) et/ou du nouveau centre (Wisniewski).
  • James Sample (SS) : Encore un besoin adressé avec un safety physique et explosif.

Note : 9/10. Sans le choix de Yeldon au deuxième tour, j’aurai pu mettre 9,5. Les Jags auraient pu adresser d’autres besoins prioritaires avant de drafter le RB. Pour le reste pas grand-chose à dire puisque Jacksonville a drafter en fonction de ses besoins et des joueurs de talent. A commencer par Dante Fowler qui va deviendra le leader de leur défense. A.J Cann est un choix important pour Blake Bortles, qui doit lui devenir le leader offensif. Potentiel gros coups avec Michael Bennett, qui a déjà le nom pour réussir… En résumé les Jaguars sont sur la bonne voie, et cette draft le confirme.

Tennessee Titans718px-Tennessee_Titans_Logo.svg

Round 1 – Pick 2 (2) Marcus Mariota QB Oregon
Round 2 – Pick 8 (40) Dorial Green-Beckham WR Missouri
Round 3 – Pick 2 (66) Jeremiah Poutasi OG Utah
Round 4 – Pick 1 (100) Angelo Blackson DT Auburn
Round 4 – Pick 9 (108) Jalston Fowler FB Alabama
Round 5 – Pick 2 (138) David Cobb RB Minnesota
Round 6 – Pick 1 (177) Deiontrez Mount OLB Louisville
Round 6 – Pick 32 (208) Andy Gallik C Boston College
Round 7 – Pick 28 (245) Tre McBride WR William & Mary

 Besoins : CB, OL, LB, DL, S, QB

  • Marcus Mariota (QB) : Malgré les tentatives de plusieurs équipes (Eagles notamment) pour récupérer le deuxième choix et donc Mariota, les Titans ont refusé et ont sélectionné le QB d’Oregon. Jake Locker a pris sa retraite et laissait donc le poste de titulaire à Zack Mettenberger, drafté il y a un an. Mariota doit devenir le « franchise QB », et prouver qu’il est prêt pour l’élite (certains recruteurs en doute). Si cela fonctionne, les Titans retrouveront une identité, perdue depuis plusieurs saisons. Il est un QB athlétique, dans la lignée d’un Colin Kaepernick. Sa précision sur les longues passes et son bras en général sont les principales réserves à son sujet.
  • Dorial Green-Beckham (WR) : Connu négativement pour ses frasques hors des terrains, il est également connu positivement pour sa combinaison vitesse/puissance. Avec Hunter, Wright et Green-Beckham, Mariota aura un trio de receveur de qualité. Si DGB parvient à éviter les dérapages, il peut devenir le joueur d’impact qu’il manquait à cette attaque.
  • Jeremiah Poutasi(OG) : Après avoir trouvé une nouvelle cible à Mariota, les Titans ont continué à entourer leur nouveau QB. Poutasi vient combler un trou sur le poste de tackle droit et assurer le futur après le probable départ du très cher Andy Levitre.
  • Angelo Blackson (DT) : Il y a besoin de plus de profondeur sur la ligne défensive.
  • Jalston Fowler (FB) et David Cobb (RB) : Deux runners qui peuvent contribuer sur certaines phases de jeu.

Note : 8,5/10. Les Titans sont peu à peu devenus une franchise « anonyme » en NFL lors des dernières saisons. Il faut leur donner du crédit pour avoir des risques lors de cette draft, et c’est pour ça que je monte à 8,5. Marcus Mariota et DGB donnent à Tennessee un potentiel incroyable pour les années à venir. Certes, le risque est grand, mais au moins les Titans seront intéressants en 2015.

Denver BroncosDenver-Broncos-Logo

Round 1 – Pick 23 (23) Shane Ray DE Missouri
Round 2 – Pick 27 (59) Ty Sambrailo OT Colorado State
Round 3 – Pick 28 (92) Jeff Heuerman TE Ohio State
Round 4 – Pick 34 (133) Max Garcia C Florida
Round 5 – Pick 28 (164) Lorenzo Doss CB Tulane
Round 6 – Pick 27 (203) Darius Kilgo NT Maryland
Round 7 – Pick 33 (250) Trevor Sieman QB Northwestern
Round 7 – Pick 34 (251) Taurean Nixon CB Tulane
Round 7 – Pick 35 (252) Josh Furman SS Oklahoma State

 Besoins : OL, TE, DL, LB, QB

  • Shane Ray (DE) : La cote de Ray en a pris un coup à 3 jours de la draft lorqu’il a été arrêté en possession de marijuana. Finalement il n’est pas sorti du premier tour car les Broncos ont pris le risque. DeMarcus Ware a 33 ans, il faut donc anticiper. L’explosivité est la force de Ray, qui est un joueur d’une rare intensité. Von Miler, DeMarcus Ware, Shane Ray… attention QB de l’AFC !
  • Ty Sambrailo (OT) et Max Garcia (C) : Gary Kubiak renforce sa ligne offensive avec deux profils différents. Sambrailo est très bon dans la protection du passeur, et Garcia est plus solide pour le jeu au sol.
  • Jeff Heuermann (TE) : Julius Thomas n’a pu être conservé par les Broncos, il fallait une nouvelle arme au poste de TE. Heuermann est un très bon blocker mais pas sûr qu’il ait un impact sur l’attaque de Denver cette saison.

Note : 7/10. Le choix de Shane Ray va diviser, mais la perspective du trio Von Miller, Ware, Ray est intéressante. Sambrailo est le bon choix de Denver lors de cette draft, ce qui n’est pas le cas de plusieurs autres. Globalement, avis mitigé pour les Broncos.

Kansas City Chiefskansas-city-chiefs_f

Round 1 – Pick 18 (18) Marcus Peters CB Washington
Round 2 – Pick 17 (49) Mitch Morse OG Missouri
Round 3 – Pick 12 (76) Chris Conley WR Georgia
Round 3 – Pick 34 (98) Steven Nelson CB Oregon State
Round 4 – Pick 19 (118) Ramik Wilson ILB Georgia
Round 5 – Pick 36 (172) D.J Alexander OLB Oregon State
Round 5 – Pick 37 (173) James O’Shaughnessy TE Illinois State
Round 6 – Pick 41 (217) Rakeem Nunez-Roches DT Southern Miss
Round 7 – Pick 16 (233) Da’Ron Brown WR Northern Illinois

 Besoins : OL, DL, WR, CB, LB

  • Marcus Peters(CB) : Il est vu comme le cornerback le plus complet de la draft. Les Chiefs avaient besoin un besoin, et ils ont pris l’un des meilleurs corner de la draft, voire le meilleur si on se base uniquement sur le talent. Car Peters est connu pour avoir un caractère difficile à coacher…mais on fait confiance à Andy Reid là-dessus.
  • Mitch Morse (OG) : C’était le besoin prioritaire des Chiefs, un joueur de ligne offensif. Morse est versatile, annoncé comme guard lors de la draft, il jouait tackle à Missouri et est vu comme futur centre en NFL. Kansas City l’a par contre sélectionné un peu haut, il y avait surement mieux comme OL à ce moment de la draft.
  • Chris Conley (WR) : Répétons ce chiffre incroyable, 0 touchdown pour les receveurs des Chiefs en 2014… L’arrivée de Jeremy Maclin est un plus, Chris Conley en est un autre. Les solutions sont là, maintenant Alex Smith doit les trouver en red zone.
  • Steven Wilson (CB) : Un renfort supplémentaire pour les lignes secondaires. Nelson est bon en couverture et à l’aise pour venir en support de ses linebackers contre le jeu au sol.
  • Ramik Wilson (ILB) : Efficace contre le jeu au sol, Wilson va venir renforcer une zone importante du système défensif des Chiefs.

Note : 8/10. Le système défensif des Chiefs requiert de nombreux « Defensive Back », il était donc crucial pour Kansas City de récupérer plusieurs profils intéressant. Avec Marcus Peters, un des meilleurs CB de la draft et Steven Wilson, la mission est réussie à ce niveau. Pour oublier la saison catastrophique de ses receveurs en 2014, les Chiefs trouvent des solutions, Chris Conley est un choix intelligent.

Oakland Raiders500px-Oakland_Raiders.svg_

Round 1 – Pick 4 (4) Amari Cooper WR Alabama
Round 2 – Pick 3 (35) Mario Edwards Jr. DT Florida State
Round 3 – Pick 4 (68) Clive Walford TE Miami
Round 4 – Pick 29 (128) Jon Feliciano OG Miami
Round 5 – Pick 4 (140) Ben Heeney ILB Kansas
Round 5 – Pick 25 (161) Neiron Ball OLB Florida
Round 6 – Pick 3 (179) Max Valles OLB Virginia
Round 7 – Pick 1 (218) Anthony Morris OL Tennessee State
Round 7 – Pick 4 (221) Andre Debose WR Florida
Round 7 – Pick 25 (242) Dexter McDonald CB Kansas

 Besoins : WR, CB, RB, OL, DL

  • Amari Cooper (WR) : La signature de Michael Crabtree n’était pas suffisante, il fallait une arme supplémentaire pour Derek Carr. C’est chose faite avec Amari Cooper. Le receveur d’Alabama va apporter sa technique et sa capacité à gagner des yards une fois la balle en main.
  • Mario Edwards Jr. (DT) : Les Raiders avaient le plus mauvais pass-rush de la NFL en 2014, avec seulement 22 sacks. Edwards va venir aider Khalil Mack et Justin Tuck, et Oakland devrait largement surpasser les 22 sacks en 2015.
  • Clive Walford (TE) : Walford est un TE à l’aise comme receveur, moins comme blocker.
  • Jon Feliciano (OG) : Une pièce supplémentaire pour une ligne offensive en amélioration.

Note : 8/10. Les Raiders ont décidé de donner les moyens à Derek Carr de devenir leur QB du futur. Ils ont décidé de passer sur Leonard Williams, qui auraient mené une défense intéressante avec Khalil Mack, pour prendre Amari Cooper. Si on ajoute le TE Walford au troisième tour, cela fait deux nouvelles cibles pour Carr qui en a bien besoin. Le choix de Mario Edwards divise les experts, inquiets de son irrégularité avec Florida.

San Diego Chargerschargers (1)

Round 1 – Pick 15 (15) Melvin Gordon RB Wisconsin
Round 2 – Pick 16 (48) Denzel Perryman ILB Miami
Round 3 – Pick 19 (83) Craig Mager CB Texas State
Round 5 – Pick 17 (153) Kyle Emanuel OLB North Dakota State
Round 6 – Pick 16 (192) Darius Philon DT Arkansas

Besoins : OL, LB, RB, DL, WR

  • Melvin Gordon (RB) : Après le départ de Ryan Matthews, il était évident que les Chargers allaient prendre un RB. Gordon part après Gurley mais est l’un des joueurs les plus excitants de cette draft. Son talent est indéniable, les chiffres universitaires sont à l’appui, et il va immédiatement apporter quelque chose à l’attaque des Chargers.
  • Denzel Perryman (ILB) : Un renfort de choix au côté de Manti Te’o pour bloquer le jeu au sol. Même si les Chargers ont plus besoin d’un pass-rusher capable d’aller chasser le QB.
  • Craig Mager (CB) : Beaucoup de talent mais également encore beaucoup de travail pour être prêt à affronter les défenses NFL. Ses points forts sont la vitesse et la capacité à aller tackler, son point faible est l’anticipation.

Note : 7/10. Les Chargers n’avaient pas beaucoup de choix et ils en ont laissé en route pour aller chercher Melvin Gordon en 15ème position. On peut comprendre ce mouvement, qui donne une arme redoutable à l’attaque au sol et qui donnera plus de liberté à Philip Rivers. Le choix d’un ILB plutôt qu’un OLB est un peu étonnant car San Diego doit faire mieux que les 26 sacks enregistrés la saison dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *