Draft 2016 – Les Defensive Backs à suivre (CB / S)

Il est assez rare d’avoir un joueur des lignes secondaires qui a le potentiel de sortir dans le top 5 d’une Draft. Cette année, c’est le cas avec Jalen Ramsey, qui a prouvé son talent au niveau universitaire aux postes de cornerback et safety. Il domine une cuvée de de CB intéressante, avec plusieurs joueurs qui peuvent être sélectionnés dès le premier jour. La classe de Safety est moins forte mais il y a tout de même des profils intéressants.

Jalen Ramsey (Getty)
Jalen Ramsey (Getty)

CORNERBACKS

Jalen Ramsey

  • Université : Florida State

Matchs Tackles Tackles pour perte Sacks Interceptions Passes défendues Fumble forcés
2013 14 49 2 1 1 1 1
2014 14 80 10 3 2 12 3
2015 13 52 3 1 0 9 0

Même s’il n’est pas dans la même catégorie, Jalen Ramsey a eu le mérite d’être le 1er CB à débuter son premier match sous les couleurs des Seminoles depuis le grand Deion Sanders. Il a ensuite passé 3 saisons entre les postes de Safety et de Cornerback, amassant les honneurs pour ses bonnes performances. Il n’a pas intercepté beaucoup de ballons mais termine leader de son équipe en passes défendues en 2014 et 2015 (21 au total). Il devrait sortir très tôt lors de la Draft, et sera un titulaire d’entrée au poste de CB (nickel) ou comme Safety.

Points forts

  • Athlète. Champion national du saut en longueur, sprint…
  • Expérience comme cornerback et comme safety
  • Excellente détente, peut contester n’importe quel ballon dans les airs
  • Difficile à prendre de vitesse et physiquement en 1 contre 1
  • Aucun match manqué en 3 saisons universitaire

Points faibles

  • Aucune interception en 2015, 3 en carrière universitaire

Comparaison NFL : Tyrann Mathieu

Prédiction : 1er tour, potentiel top 5

Vernon Hargreaves III

  • Université : Florida
Matchs Tackles Tackles pour perte Sacks Interceptions Passes défendues Fumble forcés
2013 12 38 0 0 3 11 0
2014 12 50 2 0 3 13 0
2015 12 33 1 0 4 4 1

Hargreaves a réussi ce que peu de joueur ont fait dans la SEC, à savoir être titulaire d’entrée et assurer sur le terrain au point de recevoir les honneurs dès sa première saison. Il a notamment fait aussi bien qu’un certain Janoris Jenkins avec 11 passes défendues et 3 interceptions comme Freshman. Il a confirmé lors des deux saisons suivantes, en ajoutant 7 interceptions et 17 passes défendues.

Points forts

  • Joueur explosif et physique, excellent en couverture
  • Bon jeu de jambes, changements de direction fluides
  • N’hésite pas à aider contre le jeu au sol et à plaquer
  • Bonnes mains pour écarter la balle ou l’intercepter

Points faibles

  • Manque de vitesse de pointe, problème s’il fait une erreur au départ de l’action
  • Peut avoir du mal face aux grands receveurs

Comparaison NFL : Joe Haden

Prédiction : 1er tour, potentiel top 15

Eli Apple

  • Université : Ohio State
Matchs Tackles Tackles pour perte Sacks Interceptions Passes défendues Fumble forcés
2014 15 53 5 0 3 10 1
2015 13 33 2 0 1 7 0

En arrivant à Ohio State, Eli Apple a d’abord eu du mal du fait d’une déficience en fer. Mais une fois que le problème a été identifié et traité, il a montré son potentiel. En 2014, l’année du titre des Buckeyes, il a joué 14 des 15 matchs et s’est distingué en interceptant la dernière passe de Marcus Mariota pour sceller la victoire en finale nationale. En 2015, sa production a globalement baissé, mais les coachs et experts ont loué sa capacité à museler les receveurs alignés face à lui.

Points forts

  • Taille et vitesse recherchées par les recruteurs en NFL
  • Bon jeu de jambe et mouvements fluides pour suivre son receveur
  • Compétitif, dispute toutes les réceptions
  • Travailleur, progression technique sur ses 2 saisons

Points faibles

  • Des progrès à faire sur les plaquages
  • Souvent pénalisé car utilise trop ses mains

Comparaison NFL : Trumaine Johnson

Prédiction : 1er tour

William Jackson III

  • Université : Houston
Matchs Tackles Tackles pour perte Sacks Interceptions Passes défendues Fumble forcés
2013 13 35 0 0 1 7 1
2014 13 37 1 0 2 10 1
2015 12 43 1 0 5 23 0

Même s’il a joué tous les matchs de sa saison de Freshman, Jackson est devenu titulaire en 2014 pour les Cougars. Il a rapidement démontré son talent en terminant leader de l’équipe avec 10 passes défendues. Il a passé un cap la saison dernière avec ses 5 interceptions, et a terminé leader du pays et recordman des Cougars avec 23 passes défendues.

Points forts

  • Bonne taille et envergure, idéal pour défendre sur les grands receveurs de NFL
  • Capable de couper les passes courtes et de suivre les jeux en profondeur
  • Des airs de receveurs lorsqu’il tente des interceptions ou lorsqu’il a la balle en main

Points faibles

  • Manque un peu de physique
  • Parfois en retard au départ des actions, risque d’être battu par des receveurs rapides sur des jeux courts
  • Des progrès à faire au niveau des plaquages

Comparaison NFL : Philip Gaines

Prédiction : 2ème tour, potentiel fin du 1er

Mackensie Alexander

  • Université : Clemson
Matchs Tackles Tackles pour perte Sacks Interceptions Passes défendues Fumble forcés
2014 10 21 2 0 0 6 0
2015 13 23 2 0 0 5 0

Mackensie Alexander est arrivée à Clemson avec une réputation déjà faite. Il n’a pas pu débuter dès sa saison de Freshman à cause d’une blessure mais a ensuite prouvé pourquoi il était l’un des meilleurs prospects du pays. En 2014 et 2015, il a reçu les honneurs malgré ses fiches statistiques peu remplies. Il faut en effet regarder au-delà, et notamment le fait qu’il a été très peu challengé par les quarterbacks adverses. Il n’a du coup alloué aucun touchdown aux receveurs qu’ils couvraient en 2015.

Points positifs

  • Excellent en couverture, ne perd jamais de vue le ballon ni son receveur
  • Seulement 29% de taux de passes réussies et 0 touchdown alloués en 2015
  • Capable de combler un espace grâce à un bon temps de réaction et une bonne vitesse

Points faibles

  • Un peu petit pour jouer sur l’extérieur en NFL
  • Statistiques très moyennes (0 interception)

Comparaison NFL : Desmond Trufant

Prédiction : 2ème tour

Keanu Neal (USA Today)
Keanu Neal (USA Today)

SAFETIES

Keanu Neal

  • Université : Florida
Matchs Tackles Tackles pour perte Sacks Interceptions Passes défendues Fumble forcés
2014 10 45 1 0 3 4 1
2015 12 84 3 2 1 1 1

Connu pour ses plaquages dévastateurs, Neal a fait deux bonnes saisons en Floride. En 2014, il totalise 45 tackles et 3 interceptions en 10 matchs. Et en 2015, il compte 84 plaquages et 2 sacks alors qu’il a manqué les 2 premiers matchs de la saison. Comme le CB Vernon Hargreaves, il a décidé de ne pas rester avec les Gators pour sa saison Senior afin d’aller en NFL plus tôt.

Points forts

  • Bonne taille, athlétique
  • Atteint rapidement sa vitesse de pointe, arrive vite sur son vis à vis
  • Excellent plaqueur, aide la défense contre le run et frappe fort

Points faibles

  • Manque d’anticipation, un peu long pour se défaire des blocks
  • Surplus d’agressivité qui lui fait manquer des plaquages
  • Passif de blessures, notamment liées à son style de jeu

Comparaison NFL : Kenny Vaccaro

Prédiction : 2ème tour, potentiel fin du 1er

Karl Joseph

  • Université : West Virginia
Matchs Tackles Tackles pour perte Sacks Interceptions Passes défendues Fumble forcés
2012 13 104 7 1 2 0 0
2013 12 68 3 0 1 4 1
2014 12 82 4 0 1 3 2
2015 4 20 2 1 5 0 0

Très productif pendant 3 saisons (254 tackles), Karl Joseph a manqué une grande partie de sa dernière saison à cause d’une blessure au genou. Son style de jeu est à blâmer car disons qu’il ne fait rien pour préserver son corps. C’est dommage car il faisait un début de saison remarquable avec déjà 20 plaquages et 5 interceptions en 4 matchs.

Points forts

  • Un des joueurs les plus physiques de cette Draft, joue en conséquence
  • Explosif, centre de gravité bas, idéal pour plaquer efficacement
  • Leader sur le terrain, capitaine à West Virginia

Points faibles

  • Aime tellement le contact qu’il met son corps en danger, gros risque de blessure
  • Son désir d’aller faire des dégâts fait qu’il abandonne souvent sa position trop tôt

Comparaison NFL : Antoine Bethea

Prédiction : 2ème tour

Vonn Bell

  • Université : Ohio State
Matchs Tackles Tackles pour perte Sacks Interceptions Passes défendues Fumble forcés
2013 8 19 1 0 1 0 0
2014 15 91 2 1 6 6 0
2015 13 65 1 0 2 9 0

Titulaire à partir de sa deuxième saison à Ohio State, il est devenu un joueur d’impact lors du parcours victorieux des Buckeyes en 2014. Il termine la saison avec 91 plaquages et 6 interceptions. Même si ses stats ont un peu baissé en 2015, il est resté un joueur important de la défense d’OSU.

Points forts

  • Très bon en couverture, efficace en 1 contre 1 (8 interceptions, 15 passes défendues en 2 saisons)
  • Placement impeccable, rarement hors position

Points faibles

  • Vitesse assez moyenne
  • Moins bon contre le run, régulièrement bousculé par les RB

Comparaison NFL : Kurt Coleman, Tashon Gipson

Prédiction : 2ème tour

T.J Green

  • Université : Clemson
Matchs Tackles Tackles pour perte Sacks Interceptions Passes défendues Fumble forcés
2014 10 18 0 0 1 0 0
2015 15 95 5 1 0 3 2

Arrivée comme receveur à Clemson, il a été mis au poste de Safety après sa première saison, ses coachs pensaient qu’il y aurait plus d’impact. En 2014, sa première année sur cette position, il a régulièrement joué au sein de la défense des Tigers et était le kick-returner titulaire (445 yards). Mais c’est en 2015 qu’il a réellement explosé, formant un duo redouté avec Jayron Kearse. Les deux hommes ont grandement contribué à la saison sans défaite de Clemson, qui s’est malheureusement arrêtée en finale nationale. A titre personnel, Green termine avec 95 tackles, 3 passes défendues et 2 fumbles forcés.

Points forts

  • Ancien receveur, il a donc des qualités naturelles pour lire les trajectoires et aller chercher les ballons
  • Expérience comme kick-returner
  • Complet, peut rester en couverture, même individuelle, ou venir en support contre le jeu au sol

Points faibles

  • Technique sur les plaquages, trop dans le choc avec les épaules, pas assez avec les bras
  • Une seule année comme titulaire au niveau universitaire
  • Pas forcément prêt pour la NFL

Comparaison NFL : Cedric Thompson

Prédiction : 2ème tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *