NFL

NFL – Week 16 : Les places en playoffs deviennent chères

A l’issue de l’avant dernière journée de la saison régulière, l’image des playoffs commence à prendre forme. Dans l’AFC, toutes les divisions ont trouvé un champion, et il ne reste plus que les deux wild-cards à prendre. C’est encore plus vrai dans la NFC, où seule une place est encore disponible. La NFC doit également sacré son dernier champion, dans la division NFC South. Le match de la dernière journée, entre les Panthers et les Falcons, sera l’un des juges de paix.

Plusieurs équipes sont encore en lices pour décrocher les dernières places en playoffs (BaltimoreRavens.com)

Vers une finale de conférence Patriots – Steelers dans l’AFC ?

Résultats importants de la week 16

  • New England Patriots (12-3) 37 – Buffalo Bills (8-7) 16
  • Houston Texans (4-11) 6 – Pittsburgh Steelers (12-3) 34
  • San Francisco 49ers (5-10) 44 – Jacksonville Jaguars (10-5) 33
  • Kansas City Chiefs (9-6) 29 – Miami Dolphins (6-9) 13
  • Baltimore Ravens (9-6) 23 – Indianapolis Colts (3-12) 16
  • Tennessee Titans (8-7) 23 – Los Angeles Rams (11-4) 27
  • New York Jets (5-10) 7 – Los Angeles Chargers (8-7) 14

Les deux meilleures équipes de l’AFC, New England (12-3) et Pittsburgh (12-3), ont largement gagné ce week-end, solidifiant ainsi leurs positions au sommet de la conférence. Les deux franchises vont terminer aux deux premières places et ainsi se qualifier directement pour le deuxième tour des playoffs. Et étant donné les forces en présence dans l’AFC, on voit mal qui pourrait se mettre en travers et ainsi éviter un match entre les Pats et les Steelers en finale.
On connaît d’ores et déjà deux autres équipes qualifiées pour les playoffs dans l’AFC, les deux autres champions de division. Les Jaguars (10-5) avaient assuré le titre dans l’AFC South la semaine dernière, et leur défaite face à San Francisco ne change rien à leur classement. La 4ème équipe est Kansas City (9-6), qui avait repris la main lors de la week 15 avec un succès face aux Chargers, et qui a confirmé en dominant les Dolphins. Les Chiefs remportent ainsi l’AFC West.
Il reste donc deux places à prendre, les deux wild-cards, qui sont pour le moment occupées par Baltimore (9-6) et Tennessee (8-7). Ces deux équipes vont devoir rester concentrer et gagner lors du dernier match puisque deux équipes peuvent encore espérer accrocher une place en playoffs, les Chargers (8-7) et les Bills (8-7). Pour la franchise de LA, une défaite des Titans face à Jacksonville est obligatoire. Dans le cas de Buffalo, une défaite des Ravens pourrait suffire. Tout cela dépend bien sûr des résultats précédents, notamment à l’intérieur de la division.

Les matchs clés de la week 17

Pour l’avantage du terrain en playoffs

  • New England Patriots vs New York Jets
  • Pittsburgh Steelers vs Cleveland Browns

Pour les wild-cards

  • Baltimore Ravens vs Cincinnati Bengals
  • Tennessee Titans vs Jacksonville Jaguars
  • Los Angeles Chargers vs Oakland Raiders
  • Miami Dolphins vs Buffalo Bills

Qui pour prendre la dernière place en playoffs dans la NFC ?

Résultats importants de la week 16

  • Philadelphia Eagles (13-2) 19 – Oakland Raiders (6-9) 10
  • Green Bay Packers (7-8) 0 – Minnesota Vikings (12-3) 16
  • Tennessee Titans (8-7) 23 – Los Angeles Rams (11-4) 27
  • New Orleans Saints (11-4) 23 – Atlanta Falcons (9-6) 13
  • Carolina Panthers (11-4) 22 – Tampa Bay Buccaneers (4-11) 19
  • Dallas Cowboys (8-7) 12 – Seattle Seahawks (9-6) 21

Philadelphia (13-2), qui a le meilleur bilan de la ligue, aura l’avantage du terrain pendant les playoffs. Les Vikings (12-3), qui devraient donc terminer deuxième, ne pourront pas jouer tous leurs matchs à domicile, Super Bowl compris.
Derrière, les places sont devenues chères puisqu’il n’y en a plus qu’une disponible après la week 16. Les Rams se sont offerts le titre dans la division NFC West grâce à leur succès sur les Titans. La seule division qui n’a pas trouvé son champion est donc la NFC South, où New Orleans (11-4) et Carolina (11-4) s’affrontent à distance. Les Saints ont l’avantage dans la division et ils seront devant en cas de succès lors de la dernière journée. Les deux équipes ont quoiqu’il arrive déjà assurées leur présence en playoffs.
La deuxième wild-card est donc la seule place disponible, et deux équipes peuvent y prétendre. Atlanta (9-6) et Seattle (9-6) sont en concurrence, avec un avantage pour les Falcons car ils sont maîtres de leur destin. Une victoire et le ticket est pour eux.

Les matchs clés de la week 17

  • Minnesota Vikings vs Chicago Bears
  • Tampa Bay Buccaneers vs New Orleans Saints
  • Atlanta Falcons vs Carolina Panthers **
  • Seattle Seahawks vs Arizona Cardinals

** Le match le plus important étant le Falcons vs Panthers, car il a une incidence sur toute l’image de la NFC. Le résultat jouera sur le titre de la NFC South, la dernière wild-card et peut-même influer sur une qualification directe au 2ème tour des playoffs.

Todd Gurley est la principale menace pour Tom Brady (AP)

Ce qu’il faut retenir de le week 16, sur le terrain

Todd Gurley MVP ?

Avec les blessures de Carson Wentz et Antonio Brown, la route vers le trophée de MVP semble toute tracée pour Tom Brady. Mais un joueur n’a pas dit son dernier mot et se pose en sérieux outsider. Todd Gurley, le RB des Rams, a rappelé à tout le monde qu’il faisait une très grosse saison et qu’il était l’une des principales raisons du renouveau de l’attaque de la franchise de L.A. Face aux Titans, il a été très bon au sol, avec 118 yards en 22 courses, et il a été exceptionnel dans les airs, puisqu’il attrape 10 ballons pour 158 yards et 2 TD. En plus de faire gagner pas mal de monde dans leur ligues fantasy, il continue d’étoffer sa candidature pour le trophée de meilleur joueur de la ligue.
A l’issue de la week 16, Gurley affiche 1305 yards et 13 TD au sol (leader NFL dans les deux cas), avec une moyenne de 4.7 yards par course. Au global, il est leader de NFL avec 2093 yards de scrimmage. S’il continue sur sa lancée lors du dernier match, il terminera très proche du record d’Adrian Peterson en 2012, année où le RB avait remporté le trophée de MVP…

Jimmy Garoppolo ne sait pas perdre

Lorsque Kyle Shanahan a quitté son poste de coordinateur offensif des Falcons pour prendre en main les 49ers, on attendait beaucoup du jeune coach. Avec une équipe en manque de talent, et un sérieux problème au poste de quarterback, les débuts ont été logiquement compliqués. Puis un transfert a tout changé. Jimmy Garoppolo a signé à San Francisco, et depuis l’équipe ne perd plus. L’ex backup de Tom Brady a en effet remporté les 4 matchs qu’il a débuté avec sa nouvelle équipe, et il est à 6-0 en carrière.
De plus en plus à l’aise dans le système de Shanahan, il a impressionné face aux Jaguars, pourtant meilleure défense de la ligue contre le jeu de passes. Garoppolo mène son équipe à la victoire, avec 44 points marqués, et personnellement il affiche 242 yards (21/30) avec 2 TD et 1 INT.  Son rating de 102.4 sur le match est largement au-dessus de la moyenne des QB face à Jacksonville cette saison (67.5). La saison reste décevante pour les Niners, mais l’arrivée de Garoppolo apporte un vent nouveau et beaucoup d’optimisme.

Drew Brees atteint la barre des 70 000 yards

On termine avec un futur Hall of Famer, Drew Brees, qui continue d’écrire son histoire. Le QB des Saints est devenu le joueur le plus rapide à lancer pour 70 000 yards en carrière, en 248 matchs précisément. Il rejoint un club très fermé, puisque seuls Peyton Manning (258 matchs) et Brett Favre (293 matchs) en font partie. A 38 ans, Drew Brees a maintenant mis le cap sur le record de yards de Peyton Manning (71 940).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *