Retour sur le Super Bowl XXXIX

Les Patriots et les Eagles se retrouveront donc dimanche lors du Super Bowl LIl, afin de décider du champion national. Les deux équipes n’ont pas la même expérience à ce stade de la compétition, mais elles se sont déjà affrontées une fois en finale. C’était en 2005, lors du Super Bowl XXXIX à Jacksonville, et New England l’avait emporté 24-21.

Contexte

Dominateurs durant la saison régulière, les Pats remportent largement l’AFC East avec un bilan de 14 victoires pour 2 défaites, mais ils ne finissent que seconds de la conférence derrière les Steelers (15-1). En playoffs, New England met d’abord une gifle aux Colts de Peyton Manning (20-3), avant d’aller battre les Steelers à Pittsburgh (41-27) en finale de conférence. A noter que les Colts possédaient la meilleure attaque de NFL et les Steelers la meilleure défense.
Dans la NFC, les Eagles remportent leur division et la conférence grâce à leur bilan de 13 victoires pour 3 défaites. Ils font respecter leur statut en playoffs, en battant les Vikings (27-14) puis les Falcons (27-10). Philadelphia retrouvait enfin le Super Bowl, après 3 défaites consécutives en finale de conférence.
Lors de cette saison 2004, Peyton Manning (4557 yards 49 TD) est élu MVP, Ed Reed (9 interceptions, 2 TD) remporte la distinction de meilleur défenseur, et Ben Roethlisberger (2621 yards, 17 TD) gagne le trophée de rookie de l’année.  Les RB Shaun Alexander (Seattle) et LaDainian Tomlinson (San Diego) s’illustrent, avec 20 TD marqués au total pour le premier, et 17 TD au sol pour le second. Le QB de Miami, Daunte Culpepper, termine leader de NFL avec 4717 yards à la passe ; le RB des Jets, Curtis Martin, finit leader au sol avec 1697 yards ; et le receveur de Carolina, Muhsin Muhammad termine leader dans les airs avec 1405 yards.

Le film du match

1er quart-temps

Le début de rencontre s’avère très défensif, et les équipes commencent avec quatre 3&out. Les Eagles sont finalement les premiers à mettre en marche leur attaque, et parviennent à arriver dans les 20 yards des Patriots. Mike Vrabel les fait ressortir directement avec un sack sur Donovan McNabb, puis le QB de Philadelphia se fait intercepter dans la foulée par Rodney Harrison. Toujours incapable d’avancer, New England punt une fois de plus sur son drive suivant. Mais les Pats vont rapidement récupérer la possession, lorsque Randall Gay force un fumble qui est récupéré par Eugene Wilson. New England finit le 1er quart-temps par un quatrième 3&out.

2ème quart-temps

Au début du 2ème quart-temps, les Eagles confirment leur légère domination offensive avec un très beau drive de 81 yards, qui est conclu par le premier touchdown du match (0-7). Donovan McNabb trouve L.J Smith pour un gain de 6 yards. Dans la foulée, Tom Brady et le RB Corey Dillon se mettent en marche et remontent 83 yards, avant que le QB se prenne un sack et perde la balle. Derrière, Philadelphia n’en profite pas et punt rapidement. Un dégagement assez court permet aux Pats de démarrer sur les 37 yards des Eagles, et en 3 minutes, Tom Brady trouve David Givens pour un touchdown de 4 yards. New England égalise juste avant la pause (7-7).
3ème quart-temps
Au retour des vestiaires et après le show de Paul McCartney à la mi-temps, les Patriots vont prendre l’avantage d’entrée. Tom Brady et son receveur Deion Branch font un récital, avec 4 réceptions et 71 yards gagnés, avant que le QB ne trouve le linebacker Mike Vrabel sur une passe courte de 2 yards (14-7). Les deux équipes échangent ensuite des punts, puis Philadelphia parvient à réagir. Donovan McNabb démarre le drive par une passe de 15 yards pour Brian Westbrook et le termine avec un touchdown de 10 yards pour son RB (14-14).
4ème quart-temps
Après l’égalisation des Eagles, les Pats vont prendre un peu d’avance en marquant à deux reprises. Ils s’offrent d’abord un troisième touchdown, qui est marqué par Corey Dillon sur une course de 2 yards (21-14). Puis après avoir forcé un 3&out, New England prend 10 points d’avance grâce à un field-goal d’Adam Vinatieri (24-14). Les Pats auraient même pu corser l’addition après une interception de Tedy Bruschi, mais ils n’en profitent pas. Donovan McNabb va se reprendre et gérer le drive suivant en réussissant 8 passes sur 12 dont un touchdown de 30 yards pour Greg Lewis (24-20). Le problème est que les Eagles ont mangé près de 4 minutes sur ce drive et qu’il ne reste alors que 1 minute et 55 secondes au chrono. Logiquement, les Pats gagnent du temps en jouant au sol, mais Philadelphia a une dernière chance d’égaliser. Hélas, McNabb lance sa 3ème interception du match, et New England remporte le Super Bowl XXXIX.
La dynastie Patriots remporte son deuxième Super Bowl consécutif et le 3ème en 4 ans. Le receveur Deion Branch remporte le trophée de MVP du match.

Voici le résumé du match en vidéo :

Les stats du Super Bowl XXXIX

Equipes

New England Philadelphia
First downs 21 24
Yards au sol 112 45
Yards à la passe 219 324
Total yards 331 369
Pertes de balle 1 4
Conversion 3rd downs 9/16 4/12
Temps de possession 31 : 37 28 : 23

Joueurs

New England Philadelphia
Passing Passing
Tom Brady 23/33, 236 yards, 2 TD Donovan McNabb 30/51, 357 yards, 3 TD – 3 INT
Rushing Rushing
Corey Dillon 18 courses, 75 yards, 1 TD Brian Westbrooks 15 courses, 44 yards
Receiving Receiving
Deion Branch 11 réceptions, 133 yards Terrell Owens 9 réceptions, 122 yards
David Givens 3 réceptions, 19 yards, 1 TD Brian Westbrooks 7 réceptions, 60 yards, 1 TD
Defense Defense
Rodney Harrison 2 interceptions, 1 sack, 7 tckl Derrick Burgess 1 sack, 4 tckl
Tedy Bruschi 1 interception, 1 sack, 7 tckl Darwin Walker 3 tckl, 1 fumble récupéré

Dossier Super Bowl LII – Les autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *