Présentation de la saison 2018-2019 – AFC North

Plus que 18 jours avant le coup d’envoi de la saison 2018-2019 de NFL ! Durant les deux prochaines semaines, je vous propose de vous plonger dans cette nouvelle saison avec une présentation rapide. Transferts, Draft, questions clés et pronostic, il est temps de se préparer. 

Début de ce guide spécial avec la division AFC North.

BALTIMORE RAVENS

Bilan de la saison 2017-2018

9-7, 2ème AFC North

Avec 9 victoires au compteur, on ne peut pas dire que la saison des Ravens a été mauvaise. Certes, le niveau de jeu, notamment offensif, n’a pas vraiment été au rendez-vous, mais l’efficacité était globalement de mise. Baltimore aurait même du aller en playoffs, sans un oubli défensif sur la dernière action du dernier match de la saison régulière face à Cincinnati. Bilan, une troisième saison de rang sans playoffs pour l’équipe coachée par John Harbaugh. L’objectif pour cette nouvelle saison est évidemment d’y revenir. L’équipe compte s’appuyer sur sa solidité défensive et sur ses recrues offensives pour y parvenir.

Mouvement notables

Arrivées

Michael Crabtree (WR), John Brown (WR), Willie Snead (WR), Robert Griffin III (QB)

Départs

Lardarius Webb (CB), Danny Woodhead (RB, retraite)

Draft 2018

1-25 (25) Hayden Hurst TE South Carolina
1-32 (32) Lamar Jackson QB Louisville
3-19 (83) Orlando Brown OT Oklahoma
3-22 (86) Mark Andrews TE Oklahoma
4-18 (118) Anthony Averett CB Alabama
4-22 (122) Kenny Young LB UCLA
4-32 (132) Jaleel Scott WR New Mexico State
5-25 (162) Jordan Lasley WR UCLA
6-16 (190) Deshon Elliott S Texas
6-38 (212) Bradley Bozeman C Alabama
7-20 (238) Zach Sieler DE Ferris State

Simples ajustements ou début de reconstruction ?

Souvent dans les matchs grâce à une défense très solide, et capable de gagner les rencontres serrées par un coup de pied de l’excellent Justin Tucker, les Ravens ont été ralenti par leur incapacité à créer du danger offensivement. Joe Flacco ne joue pas bien depuis son Superbowl gagné, et il n’a pas été aidé par un corps de receveurs fantomatique.

Les Ravens ont bien compris le problème et tenté un changement radical dans ce secteur pour la saison à venir. Le nouveau receveur numéro 1 s’appelle Michael Crabtree, et il sera épaulé par deux autres recrues : John Brown et Willie Snead. Le premier s’est montré très productif à Oakland mais peut-il assumer un vrai rôle de numéro 1 ? John Brown est une menace intéressant dans la profondeur, et Willie Snead a montré quelques belles choses chez les Saints. Le poste de tight-end a lui été l’une des priorités lors de la Draft 2018, avec les sélections de Hayden Hurst (1er tour) et Mark Andrews (3ème tour). Joe Flacco, qui aime s’appuyer sur ses TE, va avoir du choix.

Mais il se peut aussi que le problème soit le QB, qui à 33 ans, joue très loin du niveau affiché lors des playoffs 2012-2013. Son contrat est également un poids pour l’équipe. Blessé lors de la préparation de la saison dernière, il devrait arriver plus affuté cette année. Il aura également une petite pression supplémentaire puisque Baltimore a pris un Quarterback lors du 1er tour de la dernière Draft. Lamar Jackson va devoir travailler dur pour s’acclimater à la NFL, surtout au niveau du jeu de passes, mais il pourrait très bien être le QB du futur de la franchise. Et une chose est sûre, les Ravens devront changer leur plan de jeu et leur philosophie lorsque Jackson prendra les rênes de l’équipe. Reste à savoir si le futur c’est maintenant ou dans quelques saisons…

Calendrier

vs Buffalo, @ Cincinnati, vs Denver, @ Pittsburgh, @ Cleveland, @ Tennessee, vs New Orleans, @ Carolina, vs Pittsburgh, Bye, vs Cincinnati, vs Oakland, @ Atlanta, @ Kansas City, vs Tampa Bay, @ LA Chargers, vs Cleveland

Prédiction

Les renforts offensifs devraient avoir un impact positif mais pas sûr que ce soit suffisant pour changer la dynamique globale de cette équipe et la hiérarchie dans la division. Sans être excitant (comme souvent), les Ravens seront dans la discussion pour pour une Wild-Card.

{8-8, 2ème AFC North}

CINCINNATI BENGALS

Bilan de la saison 2017-2018

7-9, 3ème AFC North

La saison dernière, il n’a fallu que 3 semaines aux Bengals pour perdre tout espoir. Et même si la franchise s’est quelque peut reprise ensuite, les victoires ont été acquises face à des adversaires plus faibles, alors que les défaites ont montré clairement les faiblesses de l’équipe. L’inefficacité offensive était alors problématique. Habitués des playoffs et régulièrement champions de la division il y a quelques années, les Bengals veulent retrouver leur statut. Mais ce ne sera pas chose aisée dans une division qui progresse.

Mouvement notables

Arrivées

Cordy Glenn (OT), Preston Brown (LB), Christ Baker (DT), Matt Barkley (QB)

Départs

Adam Jones (CB), Christ Smith (DT), A.J McCarron (QB), Andre Smith (OG), Russell Bodine (C), Jeremy Hill (RB), Kevin Minter (LB)

Draft 2018

1-21 (21) Billy Price C Ohio State
2-22 (54) Jessie Bates S Wake Forest
3-13 (77) Sam Hubbard DE Ohio State
3-14 (78) Malik Jefferson LB Texas
4-12 (112) Mark Walton RB Miami
5-14 (151) Davontae Harris CB Illinois State
5-21 (158) Andrew Brown DT Virginia
5-33 (170) Darius Phillips CB Western Michigan
7-31 (249) Logan Woodside QB Toledo
7-34 (252) Rod Taylor OG Mississippi
7-35 (253) Auden Tate WR Florida State

Régularité ne doit pas être synonyme de morosité

Marvin Lewis aurait surement du être limogé depuis plusieurs saisons, mais le coach est toujours en place et a même prolongé pour 2 saisons. Mais après 16 ans au club, Lewis affiche un CV beaucoup trop léger pour être encore convaincant.

La stabilité est d’ailleurs une marque de fabrique de la franchise puisque de nombreux joueurs cadres sont présents au club depuis de nombreuses années. Ainsi, le quarterback Andy Dalton, le receveur A.J Green ou encore le linebacker Vontaze Burfict sont titulaires depuis 7 ou 8 ans. Mais un temps en possession d’un effectif complet et compétitif, qui s’est traduit par des titres de division, les Bengals paient aujourd’hui leur attentisme et se retrouvent dépassés par les autres équipes.

Cette année encore, l’effectif reste globalement inchangé, mais quelques jeunes joueurs peuvent amener un petit vent de fraicheur en attaque. Deux rookies sélectionnés l’année passée. Le premier a déjà montré quelques belles choses lors de sa première saison, il s’agit du running-back Joe Mixon. Du fait du départ de Jeremy Hill, il se retrouve numéro 1 sur le backfield de Cincinnati. Mais pour espérer de bonnes performances, les Bengals doivent avoir une ligne offensive bien plus solide. Le recrutement de Cordy Glenn et le choix de Billy Price lors de la Draft devraient permettre d’améliorer l’une des pires OL de la ligue. L’autre joueur en qui les attentes sont assez hautes est le receveur John Ross, qui n’a quasiment pas joué lors de sa saison rookie. Ultra rapide, il pourrait devenir une nouvelle arme dangereuse aux côtés de l’excellent A.J Green.

Calendrier

@ Indianapolis, vs Baltimore, @ Carolina, @ Atlanta, vs Miami, vs Pittsburgh, @ Kansas City, vs Tampa Bay, Bye, vs New Orleans, @ Baltimore, vs Cleveland, vs Denver, @ LA Chargers, vs Oakland, @ Cleveland, @ Pittsburgh

Prédiction

Peu de changements ont été fait après une saison très décevante, ce qui empêche évidemment d’être réellement optimiste pour Cincinnati. Le nerf de la guerre se situe sur les deux lignes pour les Bengals, qui ont eu de gros soucis l’année passée. En revanche, si l’attaque a le temps de s’organiser, elle possède des armes qui peuvent faire mal à n’importe quelle équipe de la ligue.

{7-9, 3ème AFC North}

CLEVELANS BROWNS

Bilan de la saison 2017-2018

Après avoir remporté un seul match lors de la saison 2016-2017, les Browns ont réussi à faire encore moins bien l’année dernière en perdant tous leurs matchs. Mauvais offensivement comme défensivement, ils ont achevé la saison avec un ratio impressionnant de 28 balles perdues de plus que de touchdowns marqués… Une fois de plus, le poste de Quarterbacks a tourné au fiasco, et les trois joueurs qui ont joué en 2017 ne sont plus là (Kizer, Kessler, Hogan). De nombreux changements ont été fait, aussi bien au niveau de l’effectif qu’au niveau de l’équipe dirigeante. Les Browns ne peuvent de toute façon pas descendre plus bas. L’objectif est maintenant de construire autour de plusieurs jeunes joueurs très prometteurs, qui ont été pris lors des deux dernières Drafts.

Mouvement notables

Arrivées

Jarvis Landry (WR), Tyrod Taylor (QB), Damarious Randall (CB), T.J Carrie (CB), E.J Gaines (CB), Chris Hubbard (OT), Carlos Hyde (RB), Mychal Kendricks (LB), Terrance Mitchell (CB), Drew Stanton (QB)

Départs

DeShone Kizer (QB), Danny Shelton (DT), Jason McCourty (CB), Cody Kessler (QB), Kevin Hogan (QB), Jamar Taylor (CB), Isaiah Crowell (RB), Joe Thomas (OT, retraite)

Draft 2018

1-1 (1) Baker Mayfield QB Oklahoma
1-4 (4) Denzel Ward CB Ohio State
2-1 (33) Austin Corbett OG Nevada
2-3 (35) Nick Chubb RB Georgia
3-3 (67) Chad Thomas DE Miami
4-5 (105) Antonio Callaway WR Florida
5-13 (150) Genard Avery LB Memphis
6-1 (175) Damion Ratley WR Texas A&M
6-14 (188) Simeon Thomas DB Louisiana-Lafayette

Enfin de la stabilité au poste de quarterbacks ?

Sélectionné lors de la Draft 2017, DeShone Kizer a été nommé titulaire, en partie grâce à de bonnes performances lors des matchs de préparation, et en partie par défaut. Mais sans aide, il n’avait que très peu de chances de réussir et a terminé la saison avec 22 interceptions. Son backup, Cody Kessler n’a pas été plus convaincant, et Kevin Hogan s’est mis au diapason avec 3 interceptions lors de son seul match. En conséquence, Kizer a été transféré à Green Bay (en échange de Damarious Randall), et les deux autres QB n’ont pas été conservés.

En possession du 1er choix de la Draft 2018, les Browns n’ont surpris personne en prenant un quarterback. En revanche, la sélection de Baker Mayfield peut sembler risquer lorsque des joueur plus sûrs comme Sam Darnold ou Josh Rosen étaient disponibles. Pour le vainqueur du Trophée Heisman en 2018 (grâce à de très belles performances avec Oklahoma), le talent est là mais les interrogations aussi, notamment sur son adaptation au style pro et sur son attitude parfois limite. La tendance n’est a priori pas à une titularisation d’entrée pour Mayfield, puisque Cleveland a également recruté Tyrod Taylor. Pas transcendant mais globalement sûr, il devrait permettre aux Browns d’attendre le bon moment pour lancer leur rookie.

Si la ligne offensive reste une interrogation depuis la retraite de Joe Thomas, les QB des Browns pourront néanmoins compter sur un corps de receveur enfin au niveau NFL. Josh Gordon est revenu de suspension et a fait du bien en fin de saison dernière, et il va former un duo explosif avec la recrue Jarvis Landry. Les arrivées de Carlos Hyde et du rookie Nick Chubb sur le backfield peuvent aussi aider à équilibrer l’attaque.

Calendrier

vs Pittsburgh, @ New Orleans, vs NY Jets, @ Oakland, vs Baltimore, vs LA Chargers, @ Tampa Bay, @ Pittsburgh, vs Kansas City, vs Atlanta, Bye, @ Cincinnati, @ Houston, vs Carolina, @ Denver, vs Cincinnati, @ Baltimore

Prédiction

Avec un effectif très remanié, les Browns espèrent enfin gagner en compétitivité. Un 0 pointé est très peu probable puisque l’effectif semble bien plus complet et cohérent, mais il ne faut pas non plus s’attendre à voir Cleveland en lice pour une place en playoffs. L’idée est de démarrer un projet positif, notamment en trouvant enfin de la stabilité au poste crucial de quarterback.

{5-11, 4ème AFC North}

PITTSBURGH STEELERS

Bilan de la saison 2017-2018

13-3, 1er AFC North

Playoffs : Défaite au Divisional Round face à Jacksonville

Comme chaque saison depuis plusieurs années maintenant, les Steelers apparaissaient comme l’une des seules équipe à pouvoir faire douter les Pats dans l’AFC, et ils faisaient ainsi parti des favoris pour remporter le Superbowl. Après avoir rempli la première partie du contrat sans être toujours transcendants, c’est à dire remporter leur division, ils ont chuté lors du Divisional Round face à une équipe de Jacksonville qui était simplement plus forte.

Mike Tomlin doit être sous pression cette saison, lui qui a parfois été critiqué pour son coaching. Il y a eu peu de changement à Pittsburgh durant l’intersaison et l’équipe affiche les mêmes ambitions que les années passées. Sauf que cette saison est peut-être la dernière chance des Steelers avec son trio offensif d’enfer.

Mouvement notables

Arrivées

Jon Bostic (LB), Morgan Burnett (S)

Départs

Martavis Bryant (WR), Chris Hubbard (OT)

Draft 2018

1-28 (28) Terrell Edmunds S Virginia Tech
2-28 (60) James Washington WR Oklahoma State
3-12 (76) Mason Rudolph QB Oklahoma State
3-28 (92) Chuks Okorafor OT Western Michigan
5-11 (148) Marcus Allen S Penn State
5-28 (165) Jaylen Samuels TE N.C State
7-28 (246) Joshua Frazier DT Alabama

Dernière chance pour le « Killer B » ?

Certes les Steelers ne se résument pas à 3 joueurs, mais disons que d’avoir 3 stars de ce calibre en attaque aide considérablement. Avec Ben Roethlisberger, Le’Veon Bell et Antonio Brown, ils possèdent en effet le meilleur trio offensif de NFL. Mais cette alliance est peut-être en train de vivre sa dernière saison ensemble.

La situation la plus sensible vient du running-back Le’Veon Bell, qui demande un gros contrat depuis maintenant 2 ans. Il souhaite être payé à sa juste valeur, c’est à dire celle du meilleur RB de la ligue plus celle d’un receveur de soutien, stats à l’appui. Mais connaissant le marché des RB, sa demande a peu de chance d’aboutir, et Pittsburgh n’a pour le moment pas cédé. Peut-être que Bell reverra sa demande, ou bien il ira voir ailleurs si l’herbe est plus verte.

En ce qui concerne Ben Roethlisberger, c’est la fin de carrière qui pointe le bout de son nez. A 36 ans, il a déjà fortement envisagé de s’arrêter la saison dernière, mais est finalement toujours fidèle au poste avec l’objectif de remporter un Superbowl. Il continue de bien jouer, mais un déclin est logique.

Calendrier

@ Cleveland, vs Kansas City, @ Tampa Bay, vs Baltimore, vs Atlanta, @ Cincinnati, Bye, vs Cleveland, @ Baltimore, vs Carolina, @ Jacksonville, @ Denver, vs LA Chargers, @ Oakland, vs New England, @ New Orleans, vs Cincinnati

Prédiction

Les Steelers ne devraient pas avoir de mal à de nouveau remporter une faible division AFC North, mais c’est en playoffs qu’ils seront attendus. Autre chose qu’une participation au Superbowl serait un échec. Mais les défaites face aux Jaguars la saison dernière ont montré qu’il n’y avait plus que les Pats comme obstacles majeurs dans la conférence AFC. En cas de nouvelle déconvenue, de gros changements pourraient avoir lieu au sein de l’équipe de l’organisation.

{11-5, 1er AFC North}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *