Présentation de la saison 2018-2019 – NFC East

Retour dans la conférence Nationale pour en savoir un petit plus sur la division Est. Les grandissimes favoris sont évidemment les Eagles, qui vont tenter de conserver leur titre de champions. Mais attention à la concurrence dans une division souvent imprévisible, et ou les autres franchises ont changé pas mal de choses durant l’intersaison.

DALLAS COWBOYS

Bilan de la saison 2017-2018

{9-7, 2ème NFC East}

Un an après une saison 2016-2017 remplie de promesses grâce aux performances de deux rookies (Dak Prescott et Ezekiel Elliott), les Cowboys ont accusé le coup et n’ont pas pu retrouver les playoffs. Sur le papier, Prescott affiche des stats moins bonnes que lors de sa première saison, mais il n’est pas la raison majeure de cette baisse des résultats. La suspension pendant 6 matchs de Zeke Elliott a fait beaucoup de mal à l’équipe, les mauvaises performances de Dez Bryant n’ont pas aidé, et les blessures sur la ligne offensive ont encore plus compliqué les choses. Un an après Tony Romo, c’est au tour de Dez Bryant et Jason Witten de quitter le Texas. Une page se tourne, et les jeunes stars des Cowboys espèrent aller chercher le 6ème Superbowl de la franchise.

Mouvements notables

Arrivées

Allen Hurns (WR), Deonte Thompson (WR), Cameron Fleming (OT), Kony Ealy (LB)

Départs

Alfred Morris (RB), Dez Bryant (WR), Jason Witten (TE), Jonathan Cooper (OG), Anthony Hitchens (LB), Orlando Scandrick (CB)

Draft 2018

1-19 (19) Leighton Vander Esch LB Boise State
2-18 (50) Connor Williams OT Texas
3-17 (81) Michael Gallup WR Colorado State
4-16 (116) Dorance Armstrong DE Kansas
4-37 (137) Dalton Schultz TE Stanford
5-34 (171) Mike White QB Western Kentucky
6-19 (193) Chris Covington LB Indiana
6-34 (208) Cedrick Wilson WR Boise State
7-18 (236) Bo Scarbrough RB Alabama

A qui Dak Prescott va lancer la balle ?

Certes Dez Bryant n’était plus le redoutable receveur qu’il a été par le passé, mais son départ a laissé un vide encore plus important au sein du corps de receveurs des Cowboys. Pour épauler un Terrance Williams limité, Dallas n’a pu que faire signer Allen Hurns, faute de cap disponible. Ce duo sans réel numéro 1 ne va impressionner personne. Il faut également pointer du doigt qu’il n’y a pas de remplaçant crédible à Jason Witten au poste de Tight-end. Le WR Michael Gallup, sélectionné au 3ème tour de la Draft, pourrait rapidement avoir du temps de jeu mais ce n’est pas suffisant. Une chose est sûr, Ezekiel Elliott devrait avoir du travail, car on voit mal Dallas dominer les matchs dans les airs.

Calendrier

@ Carolina, vs NY Giants, @ Seattle, vs Detroit, @ Houston, vs Jacksonville, @ Washington, Bye, vs Tennessee, @ Philadelphia, @ Atlanta, vs Washington, vs New Orleans, vs Philadelphia, @ Indianapolis, vs Tampa Bay, @ NY Giants

Pronostic

L’année passée, Demarcus Lawrence a explosé et mené une défense de Dallas en nette amélioration. Pour espérer avoir un bilan équivalent cette saison, les Cowboys devront être encore meilleur de ce côté du terrain, car l’attaque semble manquer de ressources pour faire mal régulièrement. Dak Prescott n’a pas grand monde à qui lancer la balle, et Ezekiel Elliott ne pourra pas tout faire. Le titre de division comme les playoffs semblent hors de portée pour ces Cowboys.

{8-8, 2ème NFC East}

NEW YORK GIANTS

Bilan de la saison 2017-2018

{3-13, 4ème NFC East}

Après avoir remporté 11 matchs en 2017, les Giants en ont perdu 13 en 2018, avec à chaque fois des prestations qui n’étaient pas représentatives des résultats. L’an passé, rien ne s’est passé comme prévu à New York, mais beaucoup de changements ont été apporté. Ainsi, Ben McAdoo, qui avait mis Eli Manning sur le banc, n’est plus là, et le QB de 37 ans va retrouver sa place au centre de l’attaque. L’effectif aussi a subi quelques modifications, avec notamment la sélection du très attendu Saquon Barkley lors de la dernière Draft.

Mouvements notables

Arrivées

Jonathan Stewart (RB), Nate Solder (OT), Patrick Omameh (OG), Connor Barwin (LB), Alec Ogletree (LB), William Gay (S), Michael Thomas (S)

Départs

Geno Smith (QB), Orleans Darkwa (RB), Shane Vereen (RB), Brandon Marshall (WR), D.J Fluker (OT), Justin Pugh (OG), Weston Richburg (C), Jason Pierre-Paul (DE), Devon Kennard (LB), Ross Cockrell (CB), Dominique Rodgers-Cromartie (CB)

Draft 2018

1-2 (2) Saquon Barkley RB Penn State
2-2 (34) Will Hernandez OG Texas – El Paso
3-2 (66) Lorenzo Carter DE Georgia
3-5 (69) B.J Hill DT N.C State
4-8 (108) Kyle Lauletta QB Richmond
5-2 (139) R.J McIntosh DT Miami

L’attaque des Giants ne peut pas réussir sans une ligne offensive compétente

Eli Manning doit être impatient de débuter la saison car il possède quelques armes qui peuvent faire des dégâts. En effet, avec Odell Beckham Jr (blessé en 2017) comme receveur numéro 1, Saquon Barkley sur le backfield et Evan Engram comme tight-end, il a de quoi rebondir nettement cette saison.

Mais pour réussir, il va falloir que Manning soit bien mieux protéger qu’il y a un an. Les blessures de Richburg et Pugh ainsi que le faible rendement du Left Tackle Flowers ont fait du mal. Les deux premiers ne sont plus au club et le dernier va changer de côté. Car pour tenter de stabiliser cette ligne, les Giants ont sorti le chéquier et recruté Nate Solder, qui a protégé le blind side de Tom Brady pendant plusieurs années. Autre renfort, le Guard Will Hernandez, sélectionné lors de la Draft et qui pourrait bien aider Barkley dans le jeu au sol. Le reste de la ligne reste fébrile sur le papier.

Calendrier

vs Jacksonville, @ Dallas, @ Houston, vs New Orleans, @ Carolina, vs Philadelphia, @ Atlanta, vs Washington, Bye, @ San Francisco, vs Tampa Bay, @ Philadelphia, vs Chicago, @ Washington, vs Tennessee, @ Indianapolis, vs Dallas

Pronostic

Difficile voire impossible de voir les Giants revenir au niveau des 11 victoires de 2017, mais il semble également peut probable qu’ils soient aussi mauvais qu’en 2018. Les armes offensives sont intéressantes et Eli Manning devrait rebondir si sa ligne offensive est décente. Les changements de coaching peuvent rendre les débuts poussifs, et la progression semble ainsi limitée pour cette saison.

{6-10, 4ème NFC East}

PHILADELPHIA EAGLES

Bilan de la saison 2017-2018

{13-3, 1er NFC East}

Vainqueur du Superbowl LII (41-33 vs Patriots)

La saison dernière, les Eagles ne faisaient pas vraiment partis des favoris pour remporter le Superbowl, encore moins après la blessure de leur QB Carson Wentz. Mais galvanisés par ce statut d’outsiders, Nick Foles et compagnie ont tracé leur route jusqu’en finale, où ils ont réussi à battre les Patriots de Tom Brady. Cette saison, Philadelphia revient avec cette fois un statut de favori, et une équipe capable d’aller au bout une nouvelle fois.

Mouvements notables

Arrivées

Mike Wallace (WR), Markus Wheaton (WR), Richard Rodgers (TE), Michael Bennett (DE), Haloti Ngata (DT), Paul Worrilow (LB)

Départs

LeGarrette Blount (RB), Torrey Smith (WR), Trey Burton (TE), Brent Celek (TE), Vinny Curry (DE), Mychal Kendricks (LB), Patrick Robinson (CB), Corey Graham (S)

Draft 2018

2-17 (49) Dallas Goedert TE South Dakota State
4-25 (125) Avonte Maddox CB Pittsburgh
4-30 (130) Josh Sweat DE Florida State
6-32 (206) Matt Pryor OT TCU
7-15 (233) Jordan Mailata OT Australia

Les Eagles sont-ils capables de doubler la mise ?

Il n’est jamais facile de retourner au Superbowl et conserver son titre. Encore plus lorsque l’on est toujours dans l’euphorie du premier titre de l’histoire de la franchise. Mais les Eagles semblent très bien armés pour défendre leur titre, puisque la franchise n’a pas perdu de forces durant l’intersaison. Côté effectif, le seul départ important est celui de Mychal Kendricks, qui affaiblit légèrement le corps de linebacker. En ce qui concerne le coaching, les départs de Frank Reich (coordinateur offensif) et John DeFilippo (coach des QB) sont à noter.

Blessé lors de la fin de saison dernière et en playoffs, Carson Wentz sera de retour au centre de l’attaque, alors que Nick Foles retrouvera son poste de backup. Wentz avait été excellent en 2017, et il aurait surement remporté le trophée de MVP s’il n’avait pas été blessé. Il devrait reprendre là où il s’était arrêté, puisqu’il sera de nouveau très bien entouré, avec une ligne offensive solide, un backfield complémentaire, et un corps de receveurs dangereux.

Même histoire en défense, où l’ADN récent des Eagles est intact. La ligne défensive est peut être même encore plus intimidante, ce qui annonce des matchs difficiles aux QB qui vont croiser le chemin des Eagles.

Calendrier

vs Atlanta, @ Tampa Bay, vs Indianapolis, @ Tennessee, vs Minnesota, @ NY Giants, vs Carolina, @ Jacksonville, Bye, vs Dallas, @ New Orleans, vs NY Giants, vs Washington, @ Dallas, @ LA Rams, vs Houston, @ Washington

Pronostic

Au final, Philadelphia possède une équipe bourrée de talent et très bien construite, qui a toute les cartes en main pour aller loin cette saison, et pourquoi pas remporter une deuxième trophée Lombardi consécutif. Mais l’histoire a montré que les champions avaient du mal à enchainer, donc prudence…

{12-4, 1er NFC East}

WASHINGTON REDSKINS

Bilan de la saison 2017-2018

{7-9, 3ème NFC East}

La saison dernière s’est achevée dans la douleur pour des Redskins qui ont une nouvelle fois déçu. Et finalement, après 3 saisons sans victoire en playoffs avec Kirk Cousins, Washington a décidé de tourner la page en se séparant de son quarterback. Pour le remplacer, les Redskins ont recruté Alex Smith, un QB plus vieux mais qui sort d’une très grosse saison et qui a déjà gagné en playoffs. L’idée peut se comprendre, ou pas, mais le problème ne vient pas seulement du QB, mais également de l’effectif globalement faible et du management bancal de la franchise.

Mouvements notables

Arrivées

Alex Smith (QB), Paul Richardson (WR), Pernell McPhee (LB), Orlando Scandrick (CB)

Départs

Kirk Cousins (QB), Terrelle Pryor (WR), Terrell McClain (DT), Trent Murphy (LB), Junior Galette (LB), Su’a Cravens (LB), Will Compton (LB), Kendall Fuller (CB), Bashaud Breeland (CB), DeAngelo Hall (S)

Draft 2018

1-13 (13) Da’Ron Payne DT Alabama
2-27 (59) Derrius Guice RB LSU
3-10 (74) Geron Christian OT Louisville
4-9 (109) Troy Apke S Penn State
5-26 (163) Tim Settle DT Virginia Tech
6-23 (197) Shaun Dion Hamilton LB Alabama
7-23 (241) Greg Stroman CB Virginia Tech
7-38 (256) Trey Quinn WR SMU

La vie sera-t-elle plus rose avec Alex Smith ?

Avoir Alex Smith plutôt que Kirk Cousins au centre de son attaque ne me dérange pas forcement si le contexte s’y prête bien. Smith est un ancien numéro 1 de la Draft, qui a souvent été bon sans être excitant, mais qui a aussi souvent perdu sa place au profit de jeunes joueurs. La saison dernière, il a sorti sa meilleure saison en carrière mais Kansas City a toute de même préféré tourner la page et choisi Patrick Mahomes pour la suite. Smith n’est pas moins bon que Cousins, mais peut-il réellement avoir des résultats différents ? La réponse ne se trouve surement pas au niveau du QB, mais bien au niveau du reste de l’effectif.

Commençons par le positif. Alex Smith va évoluer derrière une ligne offensive très solide, et son blind side sera protégé par l’excellent Trent Williams. Cela devrait lui donner du temps pour lire parfaitement les défenses adverses et assurer ses passes. Il pourra notamment exploité l’intérieur du terrain et le jeu court-moyen, qui est la force des Redskins sur les phases aériennes.

Continuons avec le négatif. Le backfield de Washington n’a pas été performant en 2017, avec des prestations plus que moyennes de Kelley et Perine. Le choix de Derrius Guice lors de la Draft était très bon, mais ce dernier s’est gravement blessé au genou lors du 1er match de pré-saison. Le soutien au sol ne devrait donc pas être génial encore cette année, à moins qu’Adrian Peterson, recruté en urgence, ne retrouve une seconde jeunesse.

Finissons par l’interrogation. Le corps de receveurs Jordan Reed, Jamison Crowder et Chris Thompson n’est pas mauvais, notamment sur le jeu court et intérieur, mais aucun ne peut prendre la profondeur ou assumer un rôle de numéro 1. Paul Richardson a été recruté, et même s’il peut être productif, il n’a pas la carrure d’un numéro 1 non plus. Même histoire pour Josh Doctson s’il se décide enfin à être au niveau attendu.

Calendrier

@ Arizona, vs Indianapolis, vs Green Bay, Bye, @ New Orleans, vs Carolina, vs Dallas, @ NY Giants, vs Atlanta, @ Tampa Bay, vs Houston, @ Dallas, @ Philadelphia, vs NY Giants, @ Jacksonville, @ Tennessee, vs Philadelphia

Pronostic

Quelques changements et promesses nous font croire que les Redskins pourraient sa positionner dans la lutte pour les playoffs. Mais d’autres points nous rappellent pourquoi cette franchise n’arrive pas à faire mieux qu’un bilan équilibré depuis 3 saisons. Peut-être qu’ils me feront mentir, mais je ne suis pas convaincu par le choix d’Alex Smith dans ce contexte, et l’effectif me paraît trop limité pour concurrencer les bonnes équipes de la NFC.

{7-9, 3ème NFC East}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *