Présentation de la saison 2018-2019 : AFC South

On continue notre road-trip à travers les Etats-Unis pour cette fois-ci s’attarder sur des équipes du sud. La division AFC South, longtemps la risée de la NFL, se place aujourd’hui comme l’une des plus relevées. Deux équipes, les Jaguars et les Titans ont remporté des matchs de playoffs en 2017, et il ne serait pas étonnant de voir trois franchises y participer cette saison. 

Houston Texans

Bilan de la saison 2017-2018

{4-12, 4ème AFC South}

Après avoir remporté deux titres de division consécutifs, les Texans ont connu une chute libre l’année passé et terminé bons derniers de l’AFC South. Les choses avaient pourtant démarré correctement, grâce notamment aux excellentes performances du quarterback rookie Deshaun Watson. Puis de nombreuses blessures ont touché Houston et la dégringolade a débuté. La franchise croit en ses stars et en Bill O’Brien pour redresser la barre cette année.

Mouvement notables

Arrivées

Zach Fulton (OG), Senio Kelemete (OG), Aaron Colvin (CB), Tyrann Matieu (S), Johnson Bademosi (S)

Départs

Tom Savage (QB), Xavier Su’a-Filo (OG), Brian Cushing (LB), Marcus Gilchrist (S), Eddie Pleasant (S)

Draft 2018

3-4 (68) Justin Reid S Stanford
3-16 (80) Martinas Rankin C Mississippi State
3-34 (98) Jordan Akins TE Central Florida
4-3 (103) Keke Coutee WR Texas Tech
6-3 (177) Duke Ejiofor DE Wake Forest
6-37 (211) Jordan Thomas TE Mississippi State
6-40 (214) Peter Kalambayi DE Stanford
7-4 (222) Jermaine Kelly DB San Jose State

Retour des stars signifie retour aux affaires ?

La saison passée, les Texans ont joué de beaucoup de malchance en voyant de nombreux joueurs clés terminer leur saison (plus ou moins tôt) à l’infirmerie. En attaque, le QB rookie Deshaun Watson s’est fait les croisés lors de la 8ème journée, alors qu’il était en feu depuis sa titularisation. Aucun QB n’avait lancé plus de passes de touchdowns que lui sur ses 6 matchs jouées, et l’attaque était d’une efficacité rare. Son entente avec DeAndre Hopkins notamment faisait des dégâts. Il faut évidemment attendre de voir s’il va réussir à revenir à 100% après sa grosse blessure au genou, et à quel rythme, mais l’optimisme doit être de mise. En défense, c’est hélas une nouvelle fois J.J Watt qui a du mettre un terme à sa saison plus tôt que prévu, à cause d’une fracture à la jambe. Le triple vainqueur du trophée de meilleur défenseur commence à accumuler les pépins physiques et il faut espérer qu’il n’ait rien perdu de son incroyable talent. La perte de Whitney Mercilus, lors du même match que Watt, a également handicapé cette défense. Le front-seven a du s’appuyer sur le seul Jadeveon Clowney, et les lignes secondaires ont été mises à mal.

Durant l’intersaison, les Texans ont également pensé à recruter en fonction de ces zones de faiblesses qui ont été exploitées après les blessures des joueurs importants. Ainsi, derrière, Aaron Colvin et Tyrann Mathieu arrivent en titulaires pour apporter du sang neuf à des lignes secondaires vieillissantes. Mais le réel point noir reste la ligne offensive, où aucun joueur n’apporte de réelle garantie, que ce soit au niveau du talent ou de la santé. Les recrutement de Fulton et Kelemete apportent de la profondeur mais n’injecte pas vraiment de talent. La protection de Watson risque donc d’être un problème, et exposer son jeune QB à une nouvelle blessure n’est pas un risque à prendre.

Calendrier

@ New England, @ Tennessee, vs NY Giants, @ Indianapolis, vs Dallas, vs Buffalo, @ Jacksonville, vs Miami, @ Denver, Bye, @ Washington, vs Tennessee, vs Cleveland, vs Indianapolis, @ NY Jets, @ Philadelphia, vs Jacksonville

Pronostic

Hormis une ligne offensive qui inquiète, Houston possède un effectif de qualité et des armes certaines des deux côtés du terrain. La saison 2017 est une anomalie du fait de nombreuses blessures de joueurs clés et on devrait revoir la franchise compétitive cette année. Mais la division AFC South est relevée et il ne sera pas facile d’en sortir.

{10-6, 2ème AFC South}

Indianapolis Colts

Bilan de la saison 2017-2018

{4-12, 3ème AFC South}

Une chose est claire, l’importance d’Andrew Luck est cruciale au succès de cette franchise. Sans leur QB star l’année passée, les Colts ont fait partie des pires équipes de la ligue et terminé avec 4 petites victoires au compteur. Sans idée ni panache offensivement, ils ont surtout montré des lacunes terribles en défense. Luck est sur le retour, et même si on ne sait pas encore dans quel état sera son épaule, il va redonner de l’élan à toute l’équipe. Mais est-ce suffisant ?

Mouvement notables

Arrivées

Ryan Grant (WR), Austin Howard (OT), Matt Slauson (OG), Denico Autry (DE), Najee Goode (LB)

Départs

Frank Gore (RB), Donte Moncrief (WR), Johnathan Hankins (DT), Barkevious Mingo (LB), Jon Bostic (LB), Rashaan Melvin (CB), Vontae Davis (CB)

Draft 2018

1-6 (6) Quenton Nelson OG Notre Dame
2-4 (36) Darius Leonard LB South Carolina State
2-5 (37) Braden Smith OG Auburn
2-20 (52) Kemoko Turay DE Rutgers
2-32 (64) Tyquan Lewis DE Ohio State
4-4 (104) Nyheim Hines RB N.C State
5-22 (159) Daurice Fountain WR Northern Iowa
5-32 (169) Jordan Wilkins RB Mississippi
6-11 (185) Deon Cain WR Clemson
7-3 (221) Matthew Adams LB Houston
7-17 (235) Zaire Franklin LB Syracuse

Le retour d’Andrew Luck est-il suffisant pour y croire ?

En 2017, Andrew Luck n’a pas joué une seule minute pour son équipe, la faute à une blessure à l’épaule droite, celle avec laquelle il lance la balle. On ne sait pas encore s’il sera de retour à 100% lors de la première journée de la saison régulière, mais il devrait être sur le terrain. Le jeune QB a déjà subi sont lot de blessure en NFL, la faute notamment à une ligne offensive qui a rarement été au niveau. Jacoby Brissett, son remplaçant la saison dernière, peut en témoigner puisqu’il a pris 56 sacks dans le buffet, plus que n’importe quel autre QB. Pour tenter de remédier à ce problème, les Colts ont pris Quenton Nelson avec le 6ème choix de la Draft, et il devrait rapidement aider à stabiliser la ligne. Un autre rookie, Braden Smith a été pris, Ryan Kelly sera de retour de blessure, de quoi soutenir le plutôt sûr Anthony Castonzo.

Admettons que Luck soit mieux protéger, il faut ensuite qu’il puisse distribuer les ballons à ses receveurs. Et les options ne sont plus légion au sein de cette équipe. T.Y Hilton, le receveur numéro 1, reste en place, mais qui pour assurer le job à l’opposé ? Donte Moncrief est parti à Jacksonville, et c’est donc la recrue Ryan Grant qui doit le remplacer, sachant que son record de yards sur une saison est un peu au dessus des 500 yards. La solution vient peut être des tight-end, avec le très sûr Jack Doyle et la recrue Eric Ebron. Indianapolis devrait souvent jouer avec deux TE dans son alignement. Le running-back rookie Nyheim Hines peut aussi avoir un impact.

Mais l’aide doit également venir de la défense. Car si Andrew Luck a montré par le passé qu’il pouvait compenser une défense faible en scorant plus que son adversaire, on ne sait pas s’il en est encore capable. Déjà dans les bas fonds du classement en 2017, la défense d’Indianapolis semble encore plus faible cette année puisque les meilleurs joueurs de chaque ligne sont partis (Hankins devant, Bostic au milieu et Melvin derrière). Rien n’a été fait sur le pass-rush, ce qui signifie que les lignes secondaires vont encore être mise à mal.

Calendrier

vs Cincinnati, @ Washington, @ Philadelphia, vs Houston, @ New England, @ NY Jets, vs Buffalo, @ Oakland, Bye, vs Jacksonville, vs Tennessee, vs Miami, @ Jacksonville, @ Houston, vs Dallas, vs NY Giants, @ Tennessee

Pronostic

Le seul retour d’Andrew Luck (à 100%) peut permettre à cette équipe de terminer avec un bilan honorable en fin de saison. Mais l’effectif manque de profondeur et de talent à tous les niveaux, particulièrement en défense, pour être compétitif dans une division très relevée.

{5-11, 4ème AFC South}

Jacksonville Jaguars

Bilan de la saison 2017-2018

{10-6, 1er AFC South}

{Playoffs : Battus en finale de conférence AFC par les Patriots, 24-20}

Habitué à la défaite pendant de très longues années, la franchise de Jacksonville a surpris son monde en 2017 pour remporter la division AFC South et en passant tout près d’un Superbowl. A quel point ? Au point de mener 20-10 en début de 4ème quart-temps avant de se prendre un comeback des Pats de Brady. Cette saison, l’effectif (et notamment la défense) reste quasiment inchangé, mais il faudra que les Jaguars jouent avec ce nouveau costume de favori. Pas évident quand on a pas l’habitude…

Mouvement notables

Arrivées

Cody Kessler (QB), Donte Moncrief (WR), Austin Seferian-Jenkins (TE), Andrew Norwell (OG), D.J Hayden (CB)

Départs

Chad Henne (QB), Chris Ivory (RB), Allen Robinson (WR), Allen Hurns (WR), Marcedes Lewis (TE), Patrick Omameh (OG), Paul Posluszny (LB), Aaron Colvin (CB)

Draft 2018

1-29 (29) Taven Bryan DT Florida
2-29 (61) D.J Chark WR LSU
3-29 (93) Ronnie Harrison S Alabama
4-29 (129) Will Richardson OT N.C State
6-29 (203) Tanner Lee QB Nebraska
7-12 (230) Leon Jacobs DE Wisconsin
7-29 (247) Logan Cooke P Mississippi State

Les Jaguars peuvent-ils s’installer durablement dans l’élite ?

Gagner c’est bien, mais gagner régulièrement et dans la durée c’est mieux. L’objectif de chaque franchise et de créer une dynastie et évidemment de remporter des titres. L’année passée, les Jaguars ont failli remporter le Superbowl en venant de nulle part. L’objectif est évidemment de continuer cette dynamique.

Pour en arriver là, Jacksonville a avant tout misé sur sa formidable défense, notamment contre le jeu aérien. Le duo de cornerback Jalen Ramsey – A.J Bouye est surement ce qu’il se fait de mieux en NFL. Le départ d’Aaron Colvin est finalement la seule petite perte, sur le slot. Et pour mettre dans un fauteuil les lignes secondaires, les Jaguars peuvent compter sur un pass-rush redoutable (55 sacks en 2017), emmenée par un exceptionnel Calais Cambpell. Cette escouade devrait encore terroriser les QB adverses en 2018.

L’interrogation se porte plus sur l’attaque et notamment sur le jeu de passes. Car le jeu au sol était très performant en 2017 malgré des chiffres plutôt moyen pour le rookie Leonard Fournette. Ce dernier devrait profiter d’une année d’expérience et de l’arrivée du Guard All-Pro Andrew Norwell pour exploser. Pour revenir au jeu aérien, il faut évidemment abordé le cas Blake Bortles. Souvent décrié, parfois bon, il reste trop peu constant pour rassurer sur le long terme et pour porter une équipe. Mais la peur de l’inconnue liée à un nouveau quarterback, surtout dans un cycle positif, a poussé les Jaguars à le prolonger. Le coup dur est venu il y a quelques jours, avec le blessure de Marqise Lee. Devenu titulaire la saison dernière du fait de la blessure d’Allen Robinson, il était passé numéro 1 cette année après le départ des deux Allen (Robinson et Hurns). La recrue Donte Moncrief et les jeunes WR vont devoir se montrer.

Calendrier

@ NY Giants, vs New England, vs Tennessee, vs NY Jets, @ Kansas City, @ Dallas, vs Houston, vs Philadelphia, Bye, @ Indianapolis, vs Pittsburgh, @ Buffalo, vs Indianapolis, @ Tennessee, vs Washington, @ Miami, @ Houston

Pronostic

Le passé récent a montré que les défenses étaient particulièrement importantes en NFL moderne (notamment contre le jeu de passes, le point fort des Jags). Mais est-ce suffisant pour cette équipe de Jacksonville qui montre des lacunes offensivement, à commencer par Blake Bortles. Il sera difficile de faire aussi bien que l’année dernière (en playoffs), et on se dit que les Jaguars ont peut-être manqué leur chance.

{11-5, 1er AFC South}

Tennessee Titans

Bilan de la saison 2017-2018

Malgré des performances plutôt moyennes de Marcus Mariota et de l’attaque en général, les Titans ont réussi a se frayer un chemin vers les playoffs en 2017. Ils y ont même fait bonne impression en remportant le match de wild-card à Kansas City, avant d’être logiquement écarté par les Patriots. La franchise sait le chemin qui lui reste à faire pour aller se mêler à l’élite de la conférence AFC, et c’est pour cela que les dirigeants ont décidé de changer de coach. La nouvelle équipe a pour objectif de faire continuer la progression de la franchise et de ses jeunes stars.

Mouvement notables

Arrivées

Blaine Gabbert (QB), Dion Lewis (RB), Kevin Pamphile (OT), Bennie Logan (DT), Will Compton (LB), Malcolm Butler (CB)

Départs

DeMarco Murray (RB), Eric Decker (WR), Brian Schwenke (C), Karl Klug (DT), Sylvester Williams (DT), Avery Williamson (LB), Brice McCain (CB), Da’Norris Searcy (S)

Draft 2018

1-22 (22) Rashaan Evans LB Alabama
2-9 (41) Harold Landry DE Boston College
5-15 (152) Dane Cruikshank S Arizona
6-25 (199) Luke Falk QB Washington State

Marcus Mariota prêt à passer un cap en 2018 ?

Très prometteur en tout début de carrière, Marcus Mariota a livré sa moins bonne saison en 2017 avec plus d’interceptions (15) que de touchdowns (13). Certes le schéma de l’ex-coach Mike Mularkey n’utilisait pas toutes ses capacités, mais il a commis beaucoup trop d’erreurs. Plus positif, il a tout de même montré de très belles choses à certains moments, sur des comebacks intéressants et avec des prestations abouties en playoffs. Ce qu’espèrent les dirigeants des Titans, c’est un rebond de leur jeune quarterback avec la nouvelle équipe de coachs. Mike Vrabel, ex-linebacker des Patriots et coordinateur défensif de Houston en 2017, est le nouveau patron. Il est accompagné par le coordinateur offensif Matt LaFleur, qui s’est fait une réputation comme coach des QB à Atlanta et comme coordinateur offensif chez les Rams. Sous ses ordres, Matt Ryan a remporté le trophée de MVP et Jared Goff a explosé. Mariota peut donc être le prochain QB qui profite de son talent, à condition d’éviter les blessures, un problème depuis son début de carrière.

En ce qui concerne les armes autour de Marcus Mariota, il y a peu de changements. La ligne offensive reste en place et devrait continuer à faire partie des meilleures de la ligue, grâce notamment à son duo de Tackle (Taylor Lewan et Jack Conklin). Sur le backfield, Derrick Henry s’est imposé l’année passée et son style puissant peut faire des dégâts. DeMarco Murray a pris sa retraite et a été remplacé par Dion Lewis, qui sort d’une superbe saison avec les Pats. Il devrait devenir une cible de choix pour Mariota sur les phases de RPO (Run-Pass Option), un aspect du jeu trop utilisé par Mularkey en 2017. Le reste du corps de receveur est inchangé, autour de deux joueurs d’expérience en Delanie Walker et Rishard Matthews. Les Titans espèrent que Corey Davis, le 5ème choix de la Draft 2017, progresse pour sa deuxième saison en NFL.

Calendrier

@ Miami, vs Houston, @ Jacksonville, vs Philadelphia, @ Buffalo, vs Baltimore, @ LA Chargers, Bye, @ Dallas, vs New England, @ Indianapolis, @ Houston, vs NY Jets, vs Jacksonville, @ NY Giants, vs Washington, vs Indianapolis

Pronostic

Les Titans ont le niveau pour se mêler à la lutte dans une division AFC South homogène. L’effectif est cohérent, sans réel zone faible, et les playoffs restent évidemment un objectif prioritaire. Le facteur X est logiquement Marcus Mariota, qui est légèrement sous pression car son contrat ne court que jusqu’en 2019. Le jeune QB doit s’imposer comme le joueur de cette franchise.

{9-7, 3ème AFC South}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *