Présentation de la saison 2018-2019 – AFC West

La saison passée, les Chargers ont titillé les Chiefs en fin de saison et ils aimeraient bien les doubler cette année. La franchise de Los Angeles ouvre la saison comme favorite de la division du fait de sa relative stabilité et de son effectif fort. A l’inverse les autres équipes ouvrent de nouvelles pages, avec des nouveaux quarterbacks pour Kansas City et Denver, et un nouveau coach pour Oakland. 

Denver Broncos

Bilan de la saison 2017-2018

{5-11, 4ème AFC West}

Qu’il semble loin le titre lors du Superbowl 50… Et pourtant, si Peyton Manning a pris sa retraite dans la foulée du titre, la majorité des joueurs clés de cette victoire est toujours présente (Von Miller, Demaryius Thomas, Chris Harris…). Comment cette équipe a pu chuter si vite et si bas, au point de terminer dans les bas fonds de la division AFC West en 2017 ? John Elway, le Manager Général des Broncos, le sait mieux qui quiconque, le problème vient en grande partie de l’absence d’un quarterback solide. Depuis le départ de Manning, aucun joueur n’a réussi à s’imposer, et cela explique le choix (risqué) de Case Keenum lors de l’intersaison.

Mouvements notables

Arrivées

Case Keenum (QB), Jared Veldheer (OT), Clinton McDonald (DT), Su’a Cravens (LB), Tramaine Brock (CB)

Départs

Trevor Siemian (QB), C.J Anderson (RB), Jamaal Charles (RB), Cody Latimer (WR), Virgil Green (TE), Aqib Talib (CB)

Draft 2018

1-5 (5) Bradley Chubb DE N.C State
2-8 (40) Courtland Sutton WR SMU
3-7 (71) Royce Freeman RB Oregon
3-35 (99) Isaac Yiadom CB Boston College
4-6 (106) Josey Jewell LB Iowa
4-13 (113) Daesean Hamilton WR Penn State
5-19 (156) Troy Fumagalli TE Wisconsin
6-9 (183) Sam Jones C Arizona State
6-43 (217) Keishawn Berria LB Washington
7-8 (226) David Williams RB Arkansas

Case Keenum peut-il confirmer et relancer Denver ?

La saison passée, les Broncos ont souffert offensivement, terminant la saison avec 3 quarterbacks utilisés et 22 interceptions lancées. En conséquence, Trevor Siemian, Brock Osweiler et Paxton Lynch ne sont plus au club. Les déboires offensifs ont d’ailleurs coûté la place du coordinateur offensif Mike McCoy, remplacé par Bill Musgrave en fin de saison dernière. L’idée étant de faire évoluer le système de jeu des Broncos, avec un jeu de passes plus court et un jeu au sol puissant. 

Pour John Elway, il fallait donc agir et prendre un quarterback qui lui permettra d’être compétitif cette saison et pourquoi un peu plus longtemps. Case Keenum est l’élu, lui qui sort d’une superbe saison avec les Vikings, sa plus belle en carrière, la seule bonne qui plus est. Car avant de mener Minnesota en finale de conférence NFC avec 3 547 yards, 22 TD (7 INT) et un rating de 98.3, Keenum affichait 5 224 yards, 24 TD (20 INT) et un rating de 78.4 en 5 ans avec les Rams et les Texans. Elway et les Broncos espèrent donc que leur nouveau QB entre dans ses meilleures années et qu’il pourra reproduire sa saison 2017.

Keenum trouvera un duo de receveur bien établit, qui dépassait les 1000 yards sur une même saison il y a peu. Demaryius Thomas et Emmanuel Sanders devraient retrouver de bonnes statistiques avec un bon QB. Mais une troisième option doit émerger pour apporter des solutions différentes. Cela peut provenir du receveur rookie Courtland Sutton, pris lors de la dernière Draft, ou bien du poste de tight-end où Jake Butt et le rookie Troy Fumagalli peuvent apporter. Le premier a manqué sa saison rookie du fait d’une blessure. Du sang neuf a aussi été apporté sur le backfield, qui doit être le fer de lance de l’attaque de Musgrave. C.J Anderson n’est plus là, et le rookie Royce Freeman arrive pour concurrencer ou épauler Devontae Booker.

Calendrier

vs Seattle, vs Oakland, @ Baltimore, vs Kansas City, @ NY Jets, vs LA Rams, @ Arizona, @ Kansas City, vs Houston, Bye, @ LA Chargers, vs Pittsburgh, @ Cincinnati, @ San Francisco, vs Cleveland, @ Oakland, vs LA Chargers

Pronostic

John Elway et les fans de Denver veulent voir la franchise de retour dans la course pour les playoffs cette saison. Le choix de Case Keenum va d’ailleurs dans ce sens, puisqu’à 30 ans, il n’est pas vraiment un pari pour l’avenir. Les Broncos possèdent d’ailleurs un effectif plutôt vieillissant, qui semble montrer ses limites des deux côtés du terrain. La pression est forte sur les épaules du coach Vance Joseph, qui pourrait sauter rapidement en cas de mauvais résultats. Dans tous les cas, l’écart entre les ambitions et la réalité est présent, et malgré une progression on voit mal Denver avoir un bilan très flatteur.

{7-9, 3ème AFC West}

Kansas City Chiefs

Bilan de la saison 2017-2018

Après une nouvelle qualification pour les playoffs et une sortie dès le premier match, les Chiefs ont choisi de casser leur stabilité et de démarrer une nouvelle ère, évidemment remplie d’incertitudes. Alex Smith, auteur d’une superbe saison et globalement d’une solide carrière chez les Chiefs, a été transféré à Washington, pour laisser le champs libre à Patrick Mahomes.

Mouvements notables

Arrivées

Chad Henne (QB), Sammy Watkins (WR), Xavier Williams (DT), Anthony Hitchens (LB), David Amerson (CB), Kendall Fuller (CB), Robert Golden (S)

Départs

Alex Smith (QB), Albert Wilson (WR), Zach Fulton (OG), Bennie Logan (DT), Tamba Hali (LB), Dee Ford (LB), Derrick Johnson (LB), Marcus Peters (CB), Terrance Mitchell (CB), Darrelle Revis (CB), Phillipe Gaines (CB), Ron Parker (S), Steven Terrell (S)

Draft 2018

2-14 (46) Breeland Speaks DT Mississippi
3-11 (75) Derrick Nnadi DT Florida State
3-36 (100) Dorian O’Daniel LB Clemson
4-24 (124) Armani Watts S Texas A&M
6-22 (196) Tremon Smith CB Central Arkansas
6-24 (198) Reginald McKenzie OG Tennessee

Que faut-il attendre de Patrick Mahomes ?

Lorsque les Chiefs ont décidé de prendre Patrick Mahomes avec le 10ème choix de la Draft 2017, la situation était claire. Alex Smith allait jouer au maximum une saison de plus avant de passer le témoin au QB du futur de la franchise. Smith a répondu présent avec peut-être sa plus belle saison en pro (104.7 rating) et une nouvelle qualification en playoffs. Mais une fois de plus, il n’a pas pu emmener sa franchise plus loin que le premier tour. Et les dirigeants des Chiefs pensent que Mahomes peut leur faire passer ce cap.

Passeur puissant et physique, Mahomes arrive en plus dans une attaque rodée et très performante. Ainsi, le jeune QB va pouvoir lancer la balle au dragster Tyreek Hill, à la recrue Sammy Watkins ou à l’un des meilleurs TE de la ligue Travis Kelce. Et si le jeu aérien est dans le dur, Kareem Hunt, leader de NFL au sol en 2017, peut prendre les choses en main. En un mot, Mahomes est très bien entouré, et il n’aura pas vraiment d’excuse si ses performances sont décevantes. En ce qui concerne la ligne offensive, elle est globalement solide même si le manque de profondeur peut être un soucis en cas de blessures.

Calendrier

@ LA Chargers, @ Pittsburgh, vs San Francisco, @ Denver, vs Jacksonville, @ New England, vs Cincinnati, vs Denver, @ Cleveland, vs Arizona, @ LA Rams, Bye, @ Oakland, vs Baltimore, vs LA Chargers, @ Seattle, vs Oakland

Pronostic

On parle beaucoup de l’attaque et de Patrick Mahomes, mais il faut se souvenir que la défense a été en très grande difficulté en 2017. Un rebond est obligatoire pour pour rendre la vie plus facile au jeune QB. L’excitation est logiquement de mise avec l’arrivée d’un joueur comme Mahomes, et l’effectif est globalement au niveau des playoffs. L’adaptation du QB sera clé pour fixer les ambitions de la franchise cette saison, mais conserver le titre de division reste évidemment l’objectif.

{9-7, 2ème AFC West}

Los Angeles Chargers

Bilan de la saison 2017-2018

Lors de leur première saison à Los Angeles, les Chargers ne pouvaient pas plus mal commencer (4 défaites). Mais Anthony Lynn et ses hommes n’ont pas lâchés et se sont repris en jouant l’un des meilleurs football de la ligue. Les playoffs n’ont hélas pas été au bout, de peu. La situation sera de nouveau déroutante cette année, pour une équipe en attente de son enceinte et qui joue dans un stade de « soccer » de moins de 30 000 places, le plus souvent rempli de fans adverses.

Mouvements notables

Arrivées

Geno Smith (QB), Virgil Green (TE), Mike Pouncey (C), Jaylen Watkins (CB)

Départs

Branden Oliver (RB), Antonio Gates (TE), Matt Slauson (C), Jerry Attaochu (DE), Korey Toomer (LB), Tre Boston (S)

Draft 2018

1-17 (17) Derwin James S Florida State
2-16 (48) Uchenna Nwosu DE USC
3-20 (84) Justin Jones DT N.C State
4-19 (119) Kyzir White S West Virginia
5-18 (155) Scott Quessenberry C UCLA
6-17 (191) Dylan Cantrell WR Texas Tech
7-33 (251) Justin Jackson RB Northwestern

Les Chargers ont l’effectif pour faire mieux

Les Chargers ont donc manqué les playoffs de peu en 2017, du fait de leur début de saison catastrophique. Mais la franchise faisait bien partie des meilleures équipes de NFL en fin d’année, avec des performances de haute facture en attaque comme en défense.

Offensivement, ils sont emmenés par le toujours très compétitif et performant quarterback Philip Rivers. Et ce dernier a rarement été aussi bien entouré. Pas embêté par les blessures en 2017, le receveur Keenan Allen a confirmé son statut de top joueur, et le corps de WR des Chargers est plutôt très profond, avec Tyrell Williams, Mike Williams ou Travis Benjamin. C’est un peu plus compliqué au poste de TE du fait de la blessure de Hunter Henry en mai dernier. En ce qui concerne le backfield, Melvin Gordon est un running-back très solide, qui compte 2 100 yards au sol et 24 TD au total lors des deux dernières saisons.

En défense, de nombreux joueurs de talents sont également présents, notamment sur le pass-rush et sur les lignes secondaires. Avec Joey Bosa et Melvin Ingram, les Chargers possèdent l’un des meilleurs duos de pass-rusher de la ligue, ce qui explique les difficultés des autres équipes dans le domaine aérien. Et en plus les postes de cornerbacks et safety sont bien armés. Cameron Hayward faisait partie de l’élite l’année passée, Trevor Williams et Jahleel Addae sont solides, et le prometteur Derwin Jones a été pris au 1er tour de la dernière Draft.

Calendrier

vs Kansas City, @ Buffalo, @ LA Rams, vs San Francisco, vs Oakland, @ Cleveland, vs Tennessee, Bye, @ Seattle, @ Oakland, vs Denver, vs Arizona, @ Pittsburgh, vs Cincinnati, @ Kansas City, vs Baltimore, @ Denver

Pronostic

Chaque saison, les Chargers se tirent une balle dans le pied du fait de malchance (blessures…) ou en perdant des matchs qu’ils ne devraient jamais perdre. Avec le talent présent dans cet effectif, des deux côtés du terrain, la franchise doit pouvoir faire partie de ce qui se fait de mieux dans l’AFC cette année. La franchise de L.A espère en tout cas remporter la division AFC West pour la première fois depuis 2009 et retrouver les playoffs pour la première fois depuis 2013.

{11-5, 1er AFC West}

Oakland Raiders

Bilan de la saison 2017-2018

{6-10, 3ème AFC West}

Après une belles qualification en playoffs en 2016, les Raiders sont retombés dans la médiocrité la saison passée. Jack del Rio en a fait les frais et le propriétaire de la franchise Mark Davis a décidé de faire revenir Jon Gruden en NFL et à Oakland. Ce dernier a rapidement imposé sa patte, lors du marché des transferts et de la Draft notamment. A voir si les Raiders peuvent retrouver de l’éclat avant de partir pour Las Vegas.

Mouvements notables

Arrivées

Doug Martin (RB), Jordy Nelson (WR), Martavis Bryant (WR), Tank Carradine (DE), Ahtyba Rubin (DT), Tahir Whitehead (LB), Derrick Johnson (LB), Rashaan Melvin (CB), Shareece Wright (CB), Daryl Worley (CB), Leon Hall (CB), Marcus Gilchrist

Départs

Michael Crabtree (WR), Cordarrelle Patterson (WR), Marshall Newhouse (OT), Aldon Smith (DE), Denico Autry (DT), NaVorro Bowman (LB), T.J Carrie (CB), David Amerson (CB), Sean Smith (CB)

Draft 2018

1-15 (15) Kolton Miller OT UCLA
2-25 (57) P.J Hall NT Sam Houston State
3-1 (65) Brandon Parker OT North Carolina A&T
3-23 (87) Arden Key DE LSU
4-10 (110) Nick Nelson CB Wisconsin
5-3 (140) Maurice Hurst DT Michigan
5-36 (173) Johnny Townsend P Florida
6-42 (216) Azeem Victor LB Washington
7-10 (228) Marcell Ateman WR Oklahoma State

Jon Gruden peut-il avoir une deuxième carrière remplie de succès ?

Cela faisait 9 ans que Jon Gruden n’avait plus coaché une franchise de NFL. Commentateur du match du lundi sur ESPN, il suivait donc son sport depuis la cabine TV et plus sur le terrain. Et en 9 ans, beaucoup de choses ont changé. Gruden a déjà été coach des Raiders, entre 1998 et 2001, et il a même emmené l’équipe en playoffs lors des deux dernières saisons. Mais il est entré au panthéon l’année suivante lorsqu’il a remporté le Superbowl XXXVII avec Tampa et face… à Oakland…

La question est maintenant de savoir s’il arrive avec de nouvelles idées ou bien s’il est toujours ancré au début des années 2000. Ses choix lors du marché des transferts vont dans le sens du passé, avec des joueurs au style dépassé ou des joueurs déjà âgés. Un des exemple est d’avoir laissé partir le receveur Michael Crabtree (30 ans) pour le remplacer par Jordy Nelson (33 ans). Toujours au poste de receveur, le fait d’avoir échangé un choix au 3ème tour de la Draft contre Martavis Bryant, finalement non conservé, est étonnant.

En défense, les lignes secondaires ont été complètement changées et Tahir Whitehead a été recruté pour renforcer le corps de linebackers. Mais aujourd’hui, tout ça est bien peu après l’annonce choc du transfert de Khalil Mack a Chicago. Meilleur défenseur de la ligue en 2016, Mack tentait d’obtenir une prolongation de contrat, et les Raiders n’étaient visiblement pas enclins à lui offrir ce qu’il voulait. La perte du pass-rusher star est un énorme coup dur pour une défense qu’il portait parfois à bout de bras.

Calendrier

vs LA Rams, @ Denver, @ Miami, vs Cleveland, @ LA Chargers, vs Seattle, Bye, vs Indianapolis, @ San Francisco, vs LA Chargers, @ Arizona, @ Baltimore, vs Kansas City, vs Pittsburgh, @ Cincinnati, vs Denver, @ Kansas City

Pronostic

Même si le pari Jon Gruden peut fonctionner, la perte de Khalil Mack, le meilleur joueur de la franchise, est un gros coup dur pour les ambitions des Raiders. Difficile de voir l’équipe progresser au niveau du bilan comptable dans ces conditions, surtout dans une division relativement compétitive.

{6-10, 4ème AFC West}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *