NFL

NFL, Week 5 – Des records, des prolongations et quelques polémiques d’arbitrage.

La 5ème journée de la saison s’est ouverte et refermée avec deux grosses performances de la part de deux légendes. Jeudi, Tom Brady avait lancé son 500è touchdown en carrière lors du succès des Pats face aux Colts. Et cette nuit, Drew Brees est devenu le recordman de yards à la passe dans l’histoire de la NFL. Cette journée a également été marquée par de nouvelles polémiques arbitrales, et particulièrement suite à des pénalités sur des coups portés aux Quarterbacks. Les Giants ont notamment sévèrement critiqué les décisions.

(Retrouvez le classement par ici)

New Orleans Saints (4-1) 43 – Washington Redskins (2-2) 19

  • Futur Hall of Famer, Drew Brees est un peu plus entré dans l’histoire de son sport en devenant le QB avec le plus de yards à la passe dans l’histoire. Avec désormais 72 103 yards, il dépasse ainsi Peyton Manning. Le record acquis avant la mi-temps, Brees a continué à déroulé ensuite pour finir avec 363 yards (26/29) et 3 touchdowns.
  • De retour de suspension, Mark Ingram a rapidement repris ses marques sur le backfield des Saints, en marquant 2 fois avant la pause. Le RB termine avec 53 yards au sol et 20 de plus dans les airs.
  • Pour les Redskins, Alex Smith finit avec 275 yards mais son interception a mis fin aux espoirs de son équipe dans ce match.

Kansas City Chiefs (5-0) 30 – Jacksonville Jaguars (3-2) 14

  • Les Chiefs restent invaincus et montrent qu’ils peuvent gagner même si l’attaque est moins performante. Certes, Patrick Mahomes lance de nouveau pour plus de 300 yards (313), et Kareem Hunt gagne 87 yards au sol (avec 1 TD), mais le jeune QB de Kansas City a connu son match le plus compliqué puisqu’il lance ses premières interceptions.
  • La défense des Chiefs a de nouveau cédé pas mal de yards, mais elle a également fait un gros boulot pour mettre l’équipe en bonne position, notamment en première mi-temps. Car si Blake Bortles parvient à lancer pour 430 yards, il perd aussi 5 fois la balle dont 4 interceptions. L’une d’elle est retournée en touchdown.
  • Le duel entre Tyreek Hill et Jalen Ramsey a tenu ses promesses et les deux joueurs ont eu leurs moments. Hill n’a pas disparu du match et attrape 4 passes pour 61 yards, et Ramsey n’alloue qu’une seule longue réception. Le receveur des Chiefs a félicité son adversaire du jour après le match, alors que le CB est resté fidèle à sa réputation de trash-talker en disant qu’il a remporté la majorité des duels. Une rivalité saine, ce qui n’a pas été le cas pour tout le monde, puisque Chris Jones et Dee Ford se sont fait expulser du côté des Chiefs.

Seattle Seahawks (2-3) 31 – Los Angeles Rams (5-0) 33

  • Les Rams ont eu fort à faire lors de ce duel entre équipes de la NFC West, mais ils sortent de nouveau vainqueurs et restent ainsi invaincus. Fidèle à son style agressif, le coach Sean McVay a pris un risque en fin de match pour assurer ce succès. Au lieu de se dégager à un peu moins de 2 minutes de la fin, et donc de rendre le ballon au Seahawks, McVay décide de tenter une 4ème tentative. Pari réussi.
  • Auteur de 321 yards dans les airs, Jared Goff termine avec 1 touchdown et 2 interceptions. Le QB a eu plus de difficulté après avoir perdu deux de ses receveurs sur blessures. Brandin Cooks puis Cooper Kupp sont en effet sorti pour des protocoles commotions. Heureusement, les Rams ont une autre arme, avec le RB Todd Gurley, qui gagne 77 yards au sol et marque un triplé.
  • Les Seahawks ont pourtant réussi à tenir le rythme imposé par l’attaque des Rams. Russell Wilson est sous les 200 yards (198) à la passe mais il s’est montré très efficace avec 3 touchdowns, dont 2 pour David Moore qui fait de plus en plus son trou. Seattle s’est également montré très performant au sol, avec un total de 190 yards (116 pour Carson, 68 et 1 TD pour Davis).

Philadelphia Eagles (2-3) 21 – Minnesota Vikings (2-2-1) 23

  • L’affiche de la dernière finale de conférence NFC a cette fois-ci tourné a l’avantage des Vikings. Il y a quelques mois, Nick Foles dominait Case Keenum et Philadelphia s’imposait largement (38-7). Hier, c’est Kirk Cousins (301 yards, 1 TD) qui a pris le dessus sur Carson Wentz (311 yards, 2 TD). Menés 20-3 en début de 3ème quart-temps, les Eagles échouent dans leur tentative de comeback.
  • L’une des actions du match intervient alors que les deux équipes étaient à égalité 3-3 dans le 2ème quart-temps. Carson Wentz perd le contrôle du ballon, qui est récupéré par Linval Joseph, qui part marquer 64 yards plus loin.
  • Adam Thielen continue d’être excellent, avec un 5ème match consécutif à plus de 100 yards (7 réceptions, 116 yards, 1 TD). Il égale d’ailleurs le record de matchs de rang à plus de 100 yards pour débuter une saison, et il est le premier dans l’ère Superbowl. Thielen affiche déjà 583 yards en 5 matchs, soit mieux que la marque de Randy Moss en 2003 (515).
  • Autre joueur en vue dans le jeu de passes, le TE des Eagles Zach Ertz, enchaîne les réceptions. Avec 10 de plus (pour 110 yards et 1 TD), il en affiche déjà 41, un record pour TE en 5 matchs.

Carolina Panthers (3-1) 33 – New York Giants (1-4) 31

  • Les Panthers peuvent remercier leur kicker, qui leur permet de gagner ce match de manière miraculeuse. Graham Gano passe en effet sa tentative de 63 yards, ce qui égale le plus long field-goal victorieux de l’histoire (co-détenu avec Tom Dempsay, en 1970 avec les Saints). C’est également le 2ème plus long field-goal de tous les temps.
  • Côté Giants, l’homme du match est Odell Beckham Jr, qui a tout fait pour que son équipe sorte victorieuse. Il attrape 8 passes pour 131 yards et son premier touchdown de la saison. Mais le receveur s’est également transformé en QB le temps d’une action, trouvant Saquon Barkley pour un touchdown de 57 yards.
  • Saquon Barkley passe les 100 yards de scrimmage pour la 5ème fois en 5 matchs. Le RB rookie affiche 48 yards au sol et 81 dans les airs (avec 2 TD).
  • Les deux QB ont alterné le bien et le moins bien sur ce match. Eli Manning lance pour 326 yards et 2 touchdowns, mais également 2 interceptions, toutes les 2 signées Mike Adams. Pour Carolina, Cam Newton finit avec 237 yards, 2 touchdowns et 2 interceptions.
Graham Gano donne la victoire aux Panthers sur un coup de pied de 63 yards (AP)

Cleveland Browns (2-2-1) 12 – Baltimore Ravens (3-2) 9

  • Pour la troisième fois en cinq matchs, les Browns ont joué une prolongation. Les premiers essais avaient terminé sur un match nul (contre Pittsburgh) et une défaite (face à Oakland), et celui-ci débouche enfin sur une victoire. Le kicker Greg Joseph passe son field-goal, moche à souhait, de 37 yards à 2 secondes de la fin de la prolongation. Joseph s’est bien rattrapé car c’est sa transformation ratée qui a obligé les Browns à aller en prolongation.
  • Pour sa première titularisation à domicile, Baker Mayfield sort vainqueur et lance pour 342 yards et 1 TD. Lors du drive final, le rookie réussit sa plus longue passe du jour (39 yards) et converti un 3rd down crucial pour mettre son kicker en bonne position. Autre rookie des Browns à s’illustrer, le CB Denzel Ward s’offre sa 3ème interception de la saison et bloque également un field-goald de Justin Tucker.
  • La défense de Cleveland force deux nouvelles pertes de balle sur ce match, portant son total à 15 sur la saison, soit le meilleur total de la ligue. La saison dernière, les Browns avaient terminé avec seulement 13.

Cincinnati Bengals (4-1) 27 – Miami Dolphins (3-2) 17

  • Menés 17-0, les Bengals ont réussi un beau comeback en marquant donc 27 points consécutifs. Cincinnati profite notamment de deux touchdowns défensifs, le premier sur une pick-6 de Michael Johnson, le second sur un fumble forcé par Carlos Dunlap et récupéré par Sam Hubbard.
  • Le retour du RB Joe Mixon a fait du bien à l’équilibre offensif des Bengals. Il gagne 93 yards en 22 course et ajoute 22 yards et 1 touchdown dans les airs. Dans le jeu de passes, le numéro 1 reste A.J Green, qui affiche 6 réceptions pour 112 yards. Green signe son 32ème match en carrière avec plus de 100 yards, et dépasse Chad Johnson pour le record de franchise.
  • Chez les Dolphins on retiendra le touchdown de 70 yards de Jakeem Grant sur un retour de punt. Le receveur compte ainsi un touchdown dans les airs, un touchdown sur retour de kickoff et un touchdown sur retour de punt cette saison.

Detroit Lions (2-3) 31 – Green Bay Packers (2-2-1) 23

  • Minés par les erreurs, les Packers ont rapidement pris l’eau, étant menés jusqu’à 24-0 à la mi-temps. Le kicker Mason Crosby rate 5 coups de pied, et même Aaron Rodgers perd 2 fumbles, ce qui lui arrive très rarement. Le QB de Grenn Bay s’est repris ensuite, lançant finalement pour 442 yards et 3 TD, mais le comeback échoue.
  • Detroit a parfaitement profité des erreurs adverses pour prendre le large, grâce notamment à 2 touchdowns au sol de LeGarrette Blount et un bon match de Matthew Stafford. Le QB des Lions finit avec 183 yards seulement, mais il a été efficace (2 TD) et n’a pas commis d’erreurs.

Pittsburgh Steelers (2-2-1) 41 – Atlanta Falcons (1-4) 17

  • Les Steelers obtiennent leur 100ème victoire au Heinz Field de belle manière, en surclassant largement les Falcons. Ben Roethlisberger et Antonio Brown ont fait des dégâts, avec 250 yards et 3 TD pour le QB, et 101 yards et 2 TD pour le WR. Brown totalise 64 touchdowns avec Pittsburgh, il dépasse ainsi John Stallworth, et n’a plus que Hines Ward devant lui (85 TD).
  • James Conner a retrouvé sa forme de la première journée, il termine avec 110 yards et 2 TD au sol, ainsi que 75 yards dans les airs.
  • Pour Atlanta, la situation en défense est critique du fait des nombreuses blessures. Aucune équipe n’a encaissé plus de points après 5 journées (163). Du coup, les bonnes performances de Matt Ryan sont vaines. Il lance pour 285 yards et 1 TD sur ce match.
  • Ryan a toute de même souvent été mis sous pression par la défense des Steelers, à commencer par T.J Watt qui s’offre 3 sacks. Il est désormais co-leader de NFL (6 sacks), avec Geno Atkins et son frère J.J Watt.

New York Jets (2-3) 34 – Denver Broncos (2-3) 16

  • Difficile de suivre la saison d’Isaiah Crowell, qui était plutôt irrégulier jusqu’ici. Capable de disparaître d’un match, il a existé grâce à des longs gains. Face aux Broncos, le RB mis tous le monde d’accord en gagnant 219 yards au sol, un record de franchise (Thomas Jones avait posté 210 yards en 2009). Crowell marque notamment sur un touchdown de 77 yards. A noter que Bilal Powell ajoute 99 yards et que New York termine avec 323 yards au sol.
  • Dans les airs, Sam Darnold n’a pas été exceptionnel avec seulement 10 passes réussies sur 22 et 1 interception, mais il a su profiter des espaces pour marquer 3 touchdowns. Son entente avec Robby Anderson commence à s’installer, puisque le receveur termine avec 110 yards et 2 longs touchdowns (76 et 35 yards).
  • Si la défense de Denver a été horrible sur ce match, surtout au sol, l’attaque n’a pas su hausser son niveau de jeu pour combler le trou. Case Keenum (377 yards) lance 2 touchdowns, en début et en fin de match, et il se fait intercepter une fois. A noter le premier touchdown pro pour le WR rookie Courtland Sutton.
  • Le Safety des Jets, Marcus Maye, a bien failli marquer le plus long touchdown de l’histoire des Jets. Il intercepte Case Keenum dans sa endzone et parcourt 104 yards avant d’être stoppé in-extremis sur la ligne des 1 yards.
Match record pour Isaiah Crowell, avec 219 yards au sol (AP)

Los Angeles Chargers (3-2) 26 – Oakland Raiders (1-4) 10

  • Longtemps bloqué à 3 partout, ce match s’est animé lorsque Philip Rivers trouve Austin Ekeler pour un touchdown de 44 yards. Les Chargers marquent 19 points de suite et ne regarderont plus derrière. Rivers a de nouveau sorti un beau match, avec 339 yards et 2 TD. C’est le 59ème match avec plus de 300 yards du QB des Chargers.
  • La défense de Los Angeles a également fait le boulot et facilité la vie de l’attaque. Melvin Ingram intercepte Derek Carr et Jatavis Brown force un fumble de Martavis Bryant.
  • Derek Carr lance pour 268 yards et le seul touchdown de son équipe, pour Jordy Nelson.

Buffalo Bills (2-3) 13 – Tennessee Titans (3-2) 12

  • 200 yards dans les airs en cumulant les stats des deux équipes… La palme du match moche de la semaine revient à ce Bills – Titans, mais Buffalo est bien content de sortir avec une victoire. Un succès obtenu à la dernière seconde sur un field-goal de 46 yards de Steven Hauschka. La défense a fait un bon boulot pour limiter Tennessee à 221 yards sur le match, et en forçant 3 pertes de balle.
  • En attaque, Josh Allen n’a pas vraiment rassuré avec seulement 82 yards et 1 interception, et 1 seul touchdown sur une course pour sauver sa journée. Heureusement, le RB LeSean McCoy a retrouvé des jambes et gagne 85 yards au sol, soit autant que lors des 3 premiers matchs cumulés. La ligne offensive de Buffalo a constamment dominé les débats.
  • Bien moins inspirés que la semaine dernière face aux Eagles, les Titans chutent après une série de 3 victoires. Marcus Mariota ne termine qu’avec 14 passes réussies et 129 yards, avec également une interception.

Houston Texans (2-3) 19 – Dallas Cowboys (2-3) 16

  • Les prolongations sont décidément à la mode cette saison. Les Cowboys et les Texans ont effet du attendre la période supplémentaire pour réussir à se séparer. Dallas a eu la balle en premier en prolongation mais ils n’ont rien su en faire. Au contraire, Houston marque les 3 points nécessaire grâce à un field-goal de 36 yards de Ka’imi Fairbairn.
  • L’action décisive est venue de DeAndre Hopkins, qui place son kicker dans une bonne position après une réception de 49 yards sur laquelle il met dans le vent une partie de la défense grâce à deux « spin moves ». Le receveur devait se faire pardonner un fumble perdu plus tôt dans le match. Il termine finalement avec 151 yards.
  • Les Cowboys ont eu beaucoup de difficultés face à la défense de Houston. Dak Prescott lance pour 208 yards et 1 touchdown mais il lance aussi 2 interceptions et a souvent été mis sous pression. Même combat pour Ezekiel Elliott, qui est limité à 57 yards au sol.
  • Dans ce derby Texan, Houston n’avait plus battu Dallas depuis 16 ans.

San Francisco 49ers (1-4) 18 – Arizona Cardinals (1-4) 28

  • Une semaine après une première titularisation frustrante, Josh Rosen obtient sa première victoire en NFL. Il s’illustre rapidement dans ce match en lançant une passe de touchdown de 75 yards pour un autre rookie, Christian Kirk. Rosen termine avec 170 yards et 1 TD.
  • Le jeune QB a donc été plutôt discret ensuite, mais sa défense à fait le job pour conserver l’avantage. Les Cards forcent 5 pertes de balle, dont 4 de C.J Beathard (2 interceptions, 2 fumbles). Josh Bynes s’offre notamment une pick-6 qui a fait du bien à Arizona. David Johnson (55 yards) profite également des récupérations pour marquer 2 touchdowns au sol.
  • Les erreurs et le manque d’efficacité offensive a miné les 49ers sur ce match. San Francisco a pourtant établit un record de franchise avec actions jouées (92), et l’équipe affiche aussi 33 1st down gagnés et 10 3rd down réussis. Au final, cela fait plus de 40 minutes de possession pour un résultat négatif.

New England Patriots (3-2) 38 – Indianapolis Colts (1-4) 24

  • Jeudi, en ouverture de la week 5, Tom Brady a 3 passes de touchdowns pour atteindre les 500 en carrière. Son 500ème trouve les mains de Josh Gordon, récemment arrivé chez les Pats. Sur le match, Brady a brillé avec 341 yards.
  • Avec 500 passes de touchdown en carrière, Tom Brady pointe à la 3ème place dans l’histoire, derrière Brett Favre (508) et Peyton Manning (539).
  • Pour son retour de suspension, le receveur Julian Edelman a rapidement retrouvé ses automatisme avec Brady. Il attrape 7 passes pour 57 yards. A noter les nouveaux bons matchs des RB de New England, avec 110 yards pour Sony Michel (dont 98 au sol) et 77 yards (et 1 TD) dans les airs pour James White.
  • Andrew Luck a tenté de tenir le rythme avec ses 365 yards et 3 TD, mais il a aussi commis des erreurs avec notamment 2 interceptions. Sa bonne entente avec Eric Ebron continue, puisque le TE attrape 9 passes pour 105 yards et 2 TD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *