NFL

Trophées NFL – Le point après 5 journées

Dans un ère de domination du jeu de passes, le trophée de MVP peut-il échapper à un Quarterback ? Il y a peu de chances, surtout quand on voit les performances de ce début de saison. Quelques running-backs modernes sont également dans le coup, et un défenseur tente de semer le doute.

MVP (Meilleur joueur)

Patrick Mahomes (QB – Kansas City Chiefs)

Stats 2018 : 63.6%, 1 513 yards, 14 TD – 2 INT, 112.7 rating

Leader d’une des meilleures attaques de NFL, qui a marqué au moins 27 points lors de chaque match cette saison, Patrick Mahomes est pour le moment en tête. Ses prestations sont d’autant plus impressionnantes, qu’il n’est pas vraiment aidé par une défense dans le dur, ni par un backfield qui est loin des meilleurs. Son bras incroyable lui permet de battre les défenses n’importe où sur le terrain, et cela se voit avec ses 14 touchdowns déjà lancés. Son début de saison est digne des plus grands QB, même si son dernier match a été plus compliqué face à la très bonne défense de Jacksonville.

Jared Goff  (QB – Los Angeles Rams)

Stats 2018 : 72.3%, 1 727 yards, 12 TD – 4 INT, 119.7 rating

Le QB des Rams affiche plus de 70% de passes réussis et mène la NFL avec 10.4 yards par tentative en moyenne. Formidablement entouré, Goff a montré face aux Vikings qu’il peut également être performant face à des bonnes défenses. Il est actuellement le QB de la meilleure équipe de NFL, et il prouve cette saison qu’il est surement plus qu’un joueur mis en valeur par un système, certes exceptionnel.

Drew Brees (QB – New Orleans Saints)

Stats 2018 : 77.9%, 1 658 yards, 11 TD – 0 INT, 122.3 rating

Après 5 matchs, Drew Brees affiche un incroyable pourcentage de passes réussies, bien au-dessus de son record établit l’année dernière (72%). A 39 ans, le QB des Saints continue de faire preuve d’une vista et d’une précision incroyable, et il n’a pas encore lancé une interception. Le retour de Mark Ingram devrait booster le backfield et libérer encore plus le QB. Nouveau recordman de yards à la passe dans l’histoire de la NFL, Brees va t-il enfin remporter un trophée de MVP pour sa 18ème saison dans l’élite ?

Aaron Rodgers (QB – Green Bay Packers)

Stats 2018 : 63%, 1 572 yards, 10 TD – 1 INT, 100.1 rating

Les Packers sont en difficulté et Aaron Rodgers fait tout ce qu’il peut pour limiter la casse. Son formidable comeback lors de la week 1 a rappelé à tous qui était le patron, et il a été tout proche de rééditer l’exploit la semaine dernière. Toujours aussi précis et sûr, il affiche un ratio excellent de 10 touchdowns pour 1 seule interception. Si l’on respecte la vraie signification de MVP, alors Aaron Rodgers en est l’incarnation parfaite, car aucun joueur n’est plus important que lui pour sa franchise actuellement.

Alvin Kamara (RB – New Orleans Saints)

Stats 2018 : 62 courses, 299 yards, 5 TD / 38 réceptions, 351 yards, 1 TD

Le meilleur rookie offensif de la saison dernière, Alvin Kamara continue de marcher sur l’eau. Il est devenu le premier joueur de l’histoire à dépasser les 1000 yards au sol et les 1000 yards dans les airs sur ses 20 premiers matchs. Archétype du RB moderne, mi RB, mi WR, il est dans les temps de passage pour franchir la barre des 2000 yards de scrimmage cette saison. Loin des leaders au sol, il compte tout de même 5 touchdown, et il très présent dans le jeu de passes des Saints. Il faudra suivre l’impact du retour de Mark Ingram sur le long terme, sachant que Sean Payton aimerait l’utiliser un peu moins afin de le préserver.

Todd Gurley (RB – Los Angeles Rams)

Stats 2018 : 101 courses, 415 yards, 7 TD / 19 réceptions, 230 yards, 2 TD

Deuxième dans les votes pour le trophée de MVP l’année dernière, Todd Gurley a les moyens de terminer numéro 1 au sol tout en faisant des dégâts dans les airs. Il compte déjà 9 touchdowns (dont 7 au sol), et est l’une des armes fatales de l’attaque des Rams. Lui aussi a le potentiel pour passer les 2000 yards de scrimmage sur la saison.

Khalil Mack (OLB – Chicago Bears)

Stats 2018 : 5 sacks, 4 fumbles forcés, 1 interception

Un défenseur est-il capable de s’inviter dans la discussion pour le trophée de MVP ? C’est compliqué, mais si un en joueur en est capable, c’est Khalil Mack. Ses débuts à Chicago sont tonitruants, avec une pick-6 dès le premier match en guise de présentation. Depuis, il a déjà marqué l’histoire en totalisant au moins 1 sack et 1 fumble sur les 4 premiers matchs (les Bears ne jouaient pas lors de la week 5). La défense des Bears est transformée, et Chicago pourrait être invaincue sans le comeback de Rodgers lors de la week 1. Meilleur défenseur de NFL en 2016, Mack peut-il aller chercher mieux dans ans plus tard ?

Philip Rivers (QB – Los Angeles Chargers)

Stats 2018 : 70.1%, 1 495 yards, 13 TD – 2 INT, 116.4 rating

Il a moins de publicité que d’autres QB, et pourtant, Philip Rivers joue à très haut niveau encore cette saison. Cette année, les Chargers semblent pouvoir enfin retrouver les playoffs, et le QB pourrait montrer pourquoi il est toujours l’une des références au poste.

Tom Brady (QB – New England Patriots)

Stats 2018 : 67.6%, 1 259 yards, 12 TD – 6 INT, 96.1 rating

A l’image d’Aaron Rodgers à Green Bay, Tom Brady est crucial au succès de son attaque et de son équipe en général. Le retour de Julian Edelman va faire du bien aux Pats et le QB devrait être encore plus à l’aise. Au final, New England sera de nouveau compétitif cette saison, en grande partie grâce à Brady.

Adam Thielen (WR – Minnesota Vikings)

Stats 2018 : 47 réceptions, 589 yards, 3 TD

Plusieurs joueurs mériteraient d’être cités dans le top 10, mais j’ai opté pour la belle histoire du receveur des Vikings. Propulsé sur le devant de la scène avec Case Keenum l’année dernière, Adam Thielen confirme avec Kirk Cousins. Ce n’était pourtant pas gagné étant donné son parcours. Thielen a débuté par un parcours universitaire anonyme, n’étant pas recruté par les gros programmes, et n’obtenant qu’une bourse de 500$ pour joueur en D-II à Minnesota State – Mankato. Pas invité au NFL Combine, et non drafté, il est finalement invité au camp d’entrainement des rookies des Vikings. Quelques années plus tard, Adam Thielen devient le premier joueur de l’ère Superbowl à passer les 100 yards lors des 5 premiers matchs de la saison, et il est actuellement leader de NFL en réceptions et second en yards.

—————

Defensive Player of the Year (Meilleur défenseur)

Le favoris – Khalil Mack (OLB – Chicago Bears)

Stats 2018 : 5 sacks, 4 fumbles forcés, 1 interception

On a déjà parlé du record de sacks et fumbles forcés après 4 matchs par Mack un peu plus tôt. Soyons clair, il est le meilleur défenseur de NFL depuis le début de la saison et clairement le favori pour remporter un deuxième trophée après celui de 2016.

Nouvelle équipe, même domination pour Khalil Mack

L’outsider – J.J Watt (DE – Houston Texans)

Stats 2018 : 6 sacks, 4 fumbles forcés, 15 plaquages

Enfin de retour au top, le triple vainqueur du trophée de meilleur défenseur est un outsider de poids. Co-leader de sacks avec Geno Atkins et son frère T.J Watt, il compte 4 fumbles forcés comme Khalil Mack.

Les autres joueurs dans la course

Jurrell Casey (DT – Tennessee Titans)

17 pressions (dont 3 sacks), 2 fumbles forcés, 19 plaquages

Surement le meilleur défenseur face au jeu au sol depuis le début de la saison, et également efficace en pass-rush. Pilier d’une très bonne défense des Titans.

Aaron Donald (DT – Los Angeles Rams)

29 pressions (dont 3 sacks), 10 plaquage

L’arrivée de Ndamukong Suh n’a pas fait d’ombre au tenant du titre. Donald est toujours aussi dominant sur toutes les phases du jeu. Le DT le plus complet de la ligue.

Geno Atkins (DT – Cincinnati Bengals)

31 pressions (dont 6 sacks), 15 plaquage

Après 5 journées, Atkins est le joueur qui compte le plus de pressions et il est co-leader de NFL en sacks. Son duo avec Carlos Dunlap fonctionne toujours aussi bien.

Fletcher Cox (DT – Philadelphia Eagles)

27 pressions (dont 3 sacks), 11 plaquages

Il continue sur sa lancée de 2017 excellente, avec déjà 3 sacks et 12 hits au total.

DeMarcus Lawrence (DE – Dallas Cowboys)

23 pressions (dont 5.5 sacks), 16 plaquages

Lui aussi confirme sa bonne saison 2017. Même s’il est un tout petit peu en-dessous des autres joueurs cités en terme d’impact. Il reste dans l’élite des pass-rushers.

—————

Meilleur rookie offensif

Saquon Barkley (RB – New York Giants)

Stats 2018 : 71 courses, 308 yards, 3 TD  / 31 réceptions, 274 yards, 2 TD

(la week 6 n’est pas prise en compte)

12ème au sol et 2ème dans les airs à la position, Saquon Barkley affiche 5 touchdowns en 5 matchs. Il confirme match après match qu’il est capable de marquer n’importe quand et de n’importe où. Son match de la nuit face au Eagles n’est pas pris en compte ici, mais il ne fera que renforcer son statut de favori.

Saquon Barkley confirme son talent match après match

Calvin Ridley (WR – Atlanta Falcons)

Stats 2018 : 19 réceptions, 302 yards, 6 TD

Ridley s’est imposé comme receveur numéro 2 des Falcons, derrière Julio Jones. Il a notamment prouvé sa capacité à être une menace dans le redzone, avec déjà 6 touchdowns. Jones attire les défenseurs, et le rookie en profite.

Baker Mayfield (QB – Cleveland Browns)

Stats 2018 : 58.9%, 838 yards, 3 TD – 3 INT, 81.4 rating

Titulaire depuis la week 4 seulement, Baker Mayfield montre sa précision et son caractère. Depuis son arrivée sur le terrain, l’attaque des Browns est clairement plus efficace. S’il continue de mener son équipe à des victoires, il sera un candidat sérieux.

Phillip Lindsay (RB – Denver Broncos)

Stats 2018 : 57 courses, 328 yards, 1 TD / 8 réceptions, 65 yards, 1 TD

Non drafté et donc sorti de nulle part, Phillip Lindsay est le RB leader des Broncos au sol après 5 journées. Devant Saquon Barkley avec 328 yards au sol, il cède du terrain du fait de sa faible utilisation dans le jeu de passes. Son partage des tâches avec Royce Freeman va également être un frein.

Royce Freeman (RB – Denver Broncos)

Stats 2018 : 49 courses, 250 yards, 3 TD

L’autre RB rookie des Broncos est également intéressant. Efficace et productif au sol, il est en revanche jamais utilisé sur les phases aérienne.

Les autres joueurs à suivre

Kerryon Johnson (RB – Detroit Lions) : 50 courses, 286 yards, 1 TD / 13 réceptions, 68 yards

Sony Michel (RB – New England Patriots) : 67 courses, 294 yards, 2 TD

Nick Chubb (RB – Cleveland Browns) : 13 courses, 148 yards, 2 TD

Sam Darnold (QB – New York Jets) : 55.7%, 1 066 yards, 7 TD – 6 INT, 77.2 rating

Josh Rosen (QB – Arizona Cardinals) : 49.2%, 386 yards, 2 TD – 1 INT, 74.5 rating

Christian Kirk (WR – Arizona Cardinals) : 19 réceptions, 234 yards, 1 TD

Will Hernandez (OG – New York Giants)

Mike McGlinchey (OT – San Francisco 49ers)

Quenton Nelson (OG – Indianapolis Colts)

—————

Meilleur rookie défensif

Derwin James (S – Los Angeles Chargers)

Stats 2018 : 1 interception, 2 passes déviées, 26 plaquages, 3 sacks

Le safety des Chargers sait tout faire. Extrêmement sérieux en couverture, les QB adverses affichent un rating de seulement 56.3 face à lui, et il compte 1 interception. Il est aussi excellent en soutien de son jeu au sol et est l’un des leaders de son équipe en plaquages, et il affiche déjà 3 sacks sur des blitzs.

Les Chargers ont trouvé un nouveau playmaker en Derwin James

Darius Leonard (LB – Indianapolis Colts)

Stats 2018 : 4 sacks, 50 plaquages, 2 passes déviées

Linebacker complet, Darius Leonard est leader de NFL en plaquages (50) et co-leader des Colts en sacks (4). Il pourrait faire mieux en couverture où il a tendance à concéder trop de réceptions. Son impact sur la défense d’Indianapolis est clair.

Denzel Ward (CB – Cleveland Browns)

Stats 2018 : 3 interceptions, 2 passes déviées, 25 plaquages, 1 fumble forcé

Excellent depuis le début de saison, Denzel Ward est co-leader de NFL avec déjà 3 interceptions. Adapte des pertes de balle, il compte aussi un fumble forcé. Ward s’illustre également dans les équipes spéciales, à l’image du coup de pied bloqué face aux Ravens.

Donte Jackson (CB – Carolina Panthers)

Stats 2018 : 3 interceptions, 26 plaquages, 1 fumble forcé

Lui aussi aime forcer des pertes de balle et affiche 3 interceptions. Il confirme sa vitesse incroyable, démontrée lors du Combine. Donte Jackson est un excellent choix pour les Panthers au 2ème tour de la Draft.

Maurice Hurst (DT – Oakland Raiders)

Stats 2018 : 2 sacks, 10 plaquages, 1 fumble forcé

La défense d’Oakland est peu performante et le rookie est l’un des rares points positifs. Il abat un gros boulot sur la ligne défensif avec notamment 2 sacks et 1 fumble forcé.

Les autres joueurs à suivre

Minkah Fitzpatrick (CB/S – Miami Dolphins) : 1 interception, 2 passes déviées, 28 plaquages

Fred Warner (LB – San Francisco 49ers) : 44 plaquages, 1 fumble forcé, 2 passes déviées

Bradley Chubb (LB – Denver Broncos) : 2 sacks, 13 plaquages

Roquan Smith (LB – Chicago Bears) : 1 sack, 19 plaquages

Harold Landry (LB – Tennessee Titans) : 1 sack, 1 fumble forcé

Jaire Alexander (CB – Green Bay Packers) : 1 interception, 14 plaquages, 1 sack

Leighton Vander Esch (LB – Dallas Cowboys) : 42 plaquages

Mike Hughes (CB – Minnesota Vikings) : 1 interception, 2 passes déviées, 20 plaquages, 1 fumble forcé

Jessie Bates (S – Cincinnati Bengals) : 2 interceptions, 30 plaquages

Da’Shawn Hand (DT – Detroit Lions) : 2 sacks, 17 plaquages, 2 fumbles forcés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *