NFL

L’équipe-type de la 11ème journée

Cette journée a été marquée par des performances exceptionnelle sur deux postes en particulier. En attaque, de nombreux quarterbacks ont brillé, avant même l’apothéose de lundi à Los Angeles. En défense, ce sont les pass-rushers qui se sont illustrés, notamment lors de ce fameux match entre les Chiefs et les Rams.

Attaque

Titulaire Remplaçant
QB Andrew Luck (IND) Drew Brees (NO)
RB Saquon Barkley (NYG) Ezekiel Elliott (DAL)
WR Tyreek Hill (KC) D.J Moore (CAR)
WR T.Y Hilton (IND) Kenny Golladay (DET)
FLEX Tre’Quan Smith (NO)
TE Antonio Gates (LAC) Gerald Everett (LAR)
LT Anthony Castonzo (IND) Charles Leno (CHI)
LG Billy Turner (DEN) James Daniels (CHI)
C Rodney Hudson (OAK) Joe Looney (DAL)
RG Gabe Jackson (OAK) Brandon Brooks (PHI)
RT Jermey Pernell (JAX) Mitchell Schwartz (KC)

Quarterback

Andrew Luck (Indianapolis Colts)

23/29, 297 yards, 3 TD

Encore une semaine avec de très grosses performances de la part des QB de NFL. Patrick Mahomes et Jared Goff se sont livrés un duel mémorable lundi, même si les pertes de balle jouent contre eux, Drew Brees a encore été impeccable, mais j’ai opté pour Andrew Luck. Le QB des Colts est excellent depuis plusieurs semaines maintenant et de retour à un niveau de prétendant au trophée de MVP. Face aux Titans, il n’a manqué que 6 passes, et affiche 29 yards et 3 touchdowns en fin de rencontre. Indianapolis enchaîne les victoire et se remet à y croire dans le sillage de son QB.

Running-back

Saquon Barkley (New York Giants)

27 courses, 142 yards, 2 TD

Le rookie des Giants poursuit son excellente saison et confirme qu’il est bien le talent offensif numéro 1 de cette cuvée 2018. Face aux Buccaneers, Barkley gagne 142 yards au sol, avec une moyenne de 5.3 yards par course. Il marque 2 fois sur des courses et ajoute un autre touchdown sur une réception. Après 11 journées, il 728 yards au sol, 540 de plus dans les airs, et 10 touchdowns au total.

Receveurs

Tyreek Hill (Kansas City Chiefs)

10 réceptions, 215 yards, 2 TD

Lorsque Patrick Mahomes arme son bras bionique pour lancer dans la profondeur, on peut s’attendre à retrouver Tyreek Hill à l’arrivée. Trop rapide pour les défenseurs des Rams, il a souvent réussit à se démarquer et marque deux longs touchdowns. Il termine avec presque la moitié des yards gagnés par son QB et passe la barre des 1 000 yards sur la saison.

T.Y Hilton (Indianapolis Colts)

9 réceptions, 155 yards, 2 TD

Gêné par une blessure en début de mois, T.Y Hilton est de retour à 100%. Face aux Titans, il a assumé son statut de cible numéro 1 pour Andrew Luck et totalise 155 yards et 2 touchdowns. Sur son premier, il démontre sa vitesse et prend à défaut la défense pour marquer de 68 yards.

{FLEX}

Tre’Quan Smith (New Orleans Saints)

10 réceptions, 157 yards, 1 TD

On avait décelé son potentiel lors de quelques matchs plus tôt dans la saison, mais Smith a vraiment explosé ce week-end face aux Eagles. Sa capacité à se démarquer, que ce soit sur l’extérieur ou au centre du terrain, lui permet d’attraper 10 passes pour 157 yards. Il marque également son 4ème touchdown de la saison.

Tight-end

Antonio Gates (Los Angeles Chargers)

5 réceptions, 80 yards, 1 TD

Certes Antonio Gates n’a plus ses jambes de 20 ans, mais son expérience reste précieuse et son entente avec Philip Rivers reste exceptionnelle. Face aux Broncos, le TE fait son meilleur match de la saison, avec 5 réceptions pour 80 yards. Son touchdown est le 89ème en provenance de Rivers, seuls Peyton Manning et Marvin Harrison font mieux dans l’histoire (112).

Left Tackle

Anthony Castonzo (Indianapolis Colts)

Pour le 4ème match de rang, les Colts n’ont pas alloué un seul sack sur Andrew Luck. Un changement drastique comparé aux années précédentes, où le QB était constamment mis sous pression. Encore impeccable sur le blind side, Castonzo a également ouvert de belles brèches au sol puisque les RB des Colts totalisent 50 yards et 1 touchdown en 7 courses dans son sillage.

Left Guard

Billy Turner (Denver Broncos)

Plus performant à gauche, qu’à droite où il a joué les premiers matchs de la saison, Turner reste sur son meilleur match. Très solide en protection de son QB, il ne concède qu’une petite pression. Egalement excellent au sol, il a permis à ses RB de gagner 58 yards et de marquer 1 touchdown.

Centre

Rodney Hudson (Oakland Raiders)

La ligne offensive des Raiders a été globalement bonne face aux Cardinals, à commencer par le Centre Rodney Hudson. Parfait en protection de Derek Carr, il a aussi été performant sur les phases au sol. Ses RB gagnent 53 yards et 4 first-downs derrière lui.

Right Guard

Gabe Jackson (Oakland Raiders)

Autre Raider présent, Gabe Jackson sort une copie excellente contre Arizona. Souvent en difficulté cette saison, il a cette fois été parfait en protection de son QB, puisqu’il ne concède pas la moindre pression sur Derek Carr. Egalement très utile au sol, il permet à ses RB de gagner 53 yards et 5 first-downs.

Right Tackle

Jermey Pernell (Jacksonville Jaguars)

Le RT des Jaguars a certes concédé un sack, sa seule pression du match, mais il autrement été très solide en protection de son quarterback. Souvent mis à contribution sur les phases au sol, il a ouvert de belles routes à son running-backs, qui affichent 61 yards, 5 first-downs et 1 touchdown en 16 courses dans son sillage.

Défense

Titulaire Remplaçant
DL Aaron Donald (LAR) Javon Hargrave (PIT)
DL Chris Jones (KC) Akiem Hicks (CHI)
EDGE Khalil Mack (OAK) J.J Watt (HOU)
EDGE Von Miller (DEN) Kyle Fackrell (GB)
FLEX Samson Ebukam (LAR)
LB Brennan Scarlett (HOU) C.J Mosley (BAL)
LB Todd Davis (DEN) Leighton Vander Esch (DAL)
CB Marshon Lattimore (NO) Quincy Wilson (IND)
CB Jalen Ramsey (JAX) Mackensie Alexander (MIN)
S Anthony Harris (MIN) Michael Thomas (NYG)
S Eddie Jackson (CHI) Justin Reid (HOU)

Ligne défensive

Aaron Donald (Los Angeles Rams)

10 pressions (dont 2 sacks), 2 fumbles forcés, 2 plaquages

Même lors d’un match historique sur le plan offensif, Aaron Donald a su se montrer à son avantage et être décisif. Le meilleur DT de sa génération totalise 10 pressions et 2 sacks qui confirment sa position de leader dans ce domaine (14.5 sur la saison). Sur les 2 sacks, Donald force à chaque un fumble de Mahomes, les deux sont récupérés par les Rams dont un termine en touchdown. 

Chris Jones (Kansas City Chiefs)

7 pressions (dont 2 sacks), 4 plaquages

Du côté de la ligne défensive des Chiefs, Chris Jones a tenté de se mettre au niveau de son adversaire. Très en vue, il s’offre 7 pressions sur le match, dont 2 sacks qui portent son total à 9 sur la saison. Sa présence s’est fait sentir même lorsqu’il n’a pas terminé sur Jared Goff, puisqu’il dévie 1 passe et ajoute 4 plaquages.

Edge

Khalil Mack (Chicago Bears)

5 pressions (dont 1 sack), 1 fumble forcé, 2 plaquages

Le défenseur des Bears a repris ses habitudes et son rythme de croisière avec un sack et un fumble face aux Vikings. Sa blessure avait mis un terme à sa série du début de saison, mais les fans de Chicago peuvent être rassurés après cette dernière rencontre.

Von Miller (Denver Broncos)

3 pressions (dont 1 sack), 1 interception

Philip Rivers a souvent du mal face à Von Miller, qui le joueur qui l’a le plus sacké. Cela s’est confirmé dimanche avec 1 sack et 3 pressions au total du défenseur des Broncos. Ce dernier a également trouvé un autre moyen de perturber le QB des Chargers, en l’interceptant.

{FLEX}

Samson Ebukam (Los Angeles Rams)

4 pressions (dont 1 sack), 1 interception, 2 plaquages, 2 touchdown

Cett 11ème journée a été très bonne pour les pass-rusher (8 pressions pour J.J Watt, 3 sacks pour Kyler Fackrell…) et je fais donc une entorse à ma règle qui veut qu’un DB soit le joueur Flex de l’équipe défensive. Mais comment passer à côté du match de Samson Ebukam. Lui aussi a su tirer son épingle du jeu lors de ce duel offensif, en marquant 2 touchdowns défensifs. Le premier à la suite d’un fumble forcé par Donald, et le second sur une interception.

Linebackers

Brennan Scarlett (Houston Texans)

1 pression, 2 plaquages, 1 interception

Match très complet et gros impact pour le linebacker des Texans, qui remplaçait Zach Cunningham (blessé) sur ce match. Solide au sol et lorsqu’il a du aider en pass-rush, c’est en couverture où il a été le plus performant. Directement visé à 3 reprises, il n’alloue qu’une réception de 6 yards, dévie 1 passe, et intercepte la dernière.

Todd Davis (Denver Broncos)

2 pression, 5 plaquages

Lui aussi s’est offert un match très abouti face aux Chargers. Auteur de 2 pressions, dont 1 QB hit, sur des blitz, il ajoute 5 plaquages. Egalement très sûr en couverture, il n’alloue qu’1 petite réception sur 3 passes lancées vers lui, avec 1 passe déviée à la clé.

Cornerbacks

Marshon Lattimore (New Orleans Saints)

1 interception, 4 plaquages

Etincelant lors de sa saison rookie, on attendait une grosse performance de Lattimore cette saison.  Plus solide, à l’image de la défense des Saints en général, il tient son match référence. Face aux Eagles, il ne concède que 2 réceptions pour 8 yards, et s’offre une passe déviée et une interception sur les 2 autres passes qui sont arrivées dans sa direction. Le rating de Carson Wentz lorsqu’il a visé le CB de New Orleans est de seulement 16.7.

Jalen Ramsey (Jacksonville Jaguars)

2 interceptions, 7 plaquages

Le CB des Jaguars a vécu une soirée mouvementée face aux Steelers, et même s’il alloue 8 réceptions pour 158 yards et 1 touchdown, il est l’un des joueurs qui a permis à Jacksonville de rester dans le match. Très souvent visé par Big Ben, Ramsey réussit 2 interceptions et ajoute 1 passe déviée de plus.

Safeties

Anthony Harris (Minnesota Vikings)

2 interceptions, 5 plaquages

Le match entre les Bears et les Vikings nous a offert un très beau duel de Safety. Du côté de Minnesota, Anthony Harris s’illustre en ne laissant rien passer. Visé qu’une seule fois directement, il n’a pas hésité à aller aidé ses coéquipiers et repart avec 2 magnifiques interceptions et 1 passe déviée supplémentaire.

Eddie Jackson (Chicago Bears)

1 interception, 1 touchdown

Pour Chicago, Eddie Jackson a répondu à Anthony Harris en ne concédant aucune réception. Visé à 2 reprises, il s’offre une belle interception qui termine en touchdown, qui s’avérera décisif. Jackson comme Harris contraignent les QB adverses à des rating de 0.

Equipes spéciales

RET Tremon Smith (KC)
K Daniel Carlson (OAK)
P JK Scott (GB)

Returner

Tremon Smith (Kansas City)

7 KR, 207 yards, 29.6 YPA

La pluie de touchdown à Los Angeles a également permis à Trequon Smith de souvent avoir l’opportunité de retourner les kickoffs. Il en retourne 7 au total, pour 207 yards, avec un gain moyen très bon de 29.6 yards.

Kicker

Daniel Carlson (Oakland Raiders)

2/2 XP, 3/3 FG

La saison de Carlson n’a pas été toute rose, lui qui a été viré du Minnesota après seulement quelques matchs. Le rookie a finalement rebondi à Oakland et il a fait gagner son équipe ce week-end, sur un field-goal de 35 yards.

Punter

JK Scott (Green Bay Packers)

6 punts, 284 yards, 47.3 YPA

Belle performance du punter des Packers, qui a placé 4 de ses 6 punts dans les 20 yards adverses. La qualité de ses dégagements ont fait qu’aucun n’a été retourné par Seattle.

—————

Lexique :

QB hit : Le défenseur touche le Quarterback sans finir par un sack

Passe déviée : Pass incomplète et touchée par le défenseur, qui ne termine pas en interception

YPA : moyenne de yards par tentative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *