NFL

NFL, Week 12 – Les Seahawks se relancent, les Packers lâchent prise

Avec les Rams et les Chiefs au repos cette semaine, on a pu se concentrer sur la course aux playoffs qui se trame derrière. Et autant dire que la fin de saison s’annonce très chaude dans les deux conférences. Dans l’AFC, Lamar Jackson semble capable de conserver Baltimore dans le coup et même Baker Mayfield compte bien garder l’espoir du côté de Cleveland. Dans la NFC, Seattle continue sa remontée, aux dépends des Panthers et des Packers.

Les matchs de dimanche

Carolina Panthers (6-5) 27 – Seattle Seahawks (6-5) 30

  • Superbe match entre les Panthers et les Seahawks, qui se termine avec un field-goal de 31 yards de Sebastian Janikowski. Un coup de pied possible du fait d’une superbe action de Russell Wilson, qui évite la pression avant de trouver Tyler Lockett dans le dos de son défenseur.
  • Le QB des Seattle continue d’être précieux pour son équipe grâce à sa capacité à garder des drives clés en vie. Il affiche 339 yards et 2 touchdowns sur ce match qui permet aux Seahawks d’être plus que jamais dans le coup pour accrocher une wild-card.
  • Deux receveurs de Seattle terminent avec plus de 100 yards. Tyler Lockett compte 107 yards et 1 touchdown, et David Moore affiche 103 yards et 1 touchdown.
  • Battus pour la 3ème fois de suite, les Panthers se mettent en difficulté dans la course aux playoffs.
  • Offensivement, Carolina a été dans le coup, avec un bon Cam Newton et un Christian McCaffrey omniprésent. Le QB termine avec 256 yards et 2 touchdowns (1 interception) dans les airs, ainsi que 63 yards au sol. Quant au RB, il totalise 237 yards, 125 au sol (1 TD) et 112 sur des réceptions (1 TD).
  • Mais les Panthers ont pêché défensivement et notamment au niveau des lignes secondaires. La sortie du CB rookie Donte Jackson dès le début de match a fait très mal. Corn Elder et Captain Munnerlyn ont souffert pendant toute la rencontre.

Cincinnati Bengals (5-6) 20 – Cleveland Browns (4-6-1) 35

  • Après avoir été viré par les Browns, Hue Jackson a rapidement rejoint son ancienne équipe à Cincinnati. La direction des Bengals a même sous entendu qu’il serait le favori pour devenir le coach de l’équipe si Marvin Lewis ne l’était plus…
  • Visiblement irrité par le choix de son ex coach, Baker Mayfield l’a fait savoir en conférence de presse et avant ça sur le terrain. Le rookie continue sur sa lancée et sort son meilleur match en pro avec 258 yards et 4 touchdowns. Rapidement dans le rythme, il permet aux Browns de mener 28-0 dans le 2ème quart-temps.
  • Autre rookie en vue du côté de Cleveland, le RB Nick Chubb s’est définitivement installé sur le backfield. Il gagne 84 yards au sol (et 1 TD) et 44 de plus dans les airs (et 1 TD).
  • Sous l’eau en première mi-temps, les Bengals ont ensuite perdu Andy Dalton (100 yards, 1 TD, 1 INT) sur blessure (main). Jeff Driskel a pris le relais et redonné un peu d’allant à Cincinnati. Il lance pour 155 yards et marque 2 fois.
  • Avec cette victoire, Cleveland met fin à une série de 25 défaites consécutives à l’extérieur. Les Lions conservent le record avec 26.

Denver Broncos (5-6) 24 – Pittsburgh Steelers (7-3-1) 17

  • Après 6 victoires consécutives, les Steelers chutent à Denver. Ben Roethlisberger a pourtant eu la balle d’égalisation entre les mains, mais il se fait intercepter dans l’en-but par Shelby Harris. Big Ben l’a lui même avoué en conférence de presse, il a clairement fait un mauvais choix sur cette dernière passe.
  • Avant ce dénouement cruel, le QB de Pittsburgh avait lancé pour 462 yards, dont 1 superbe touchdown de 97 yards pour JuJu Smith-Schuster. Ce dernier termine avec 13 réceptions et 189 yards.
  • Une autre action de classe est à mettre à l’actif de Pittsburgh dans le 2ème quart-temps. Alors que Chris Boswell était entré pour frapper un field-goal, il se transforme en quarterback et trouve le Left Tackle Alejandro Villanueva pour égaliser.
  • Les Broncos sont restés dans le match grâce à 4 récupérations de balle (2 interceptions, 2 fumbles), et grâce à une attaque qui a su convertir les occasions. Case Keenum lance pour 197 yards et 2 touchdowns, et Phillip Lindsay gagne 110 yards au sol (1 TD).

Philadelphia Eagles (5-6) 25 – New York Giants (3-8) 22

  • Dans ce duel entre deux défenses très diminuées, chaque attaque a eu sa période. Les Giants sont mieux partis et ont mené 19-3 dans le 2ème quart-temps. Mais les Eagles ont su revenir progressivement pour finalement l’emporter sur un field-goal de Jake Elliott à 22 secondes de la fin du match.
  • Toujours aussi brillant, Saquon Barkley marque les 2 touchdowns de son équipe, 1 au sol et 1 autre dans les airs. Le rookie affiche 101 yards au sol et 41 de plus sur des réceptions.
  • Pour Philadelphia, Carson Wentz a eu du mal en début de rencontre mais a eu le mérite de monter en puissance. Il réduit l’écart juste avant la pause sur sa seule passe de touchdown, pour Zach Ertz évidemment. Wentz a bien été aidé par le RB Josh Adams. Pour le deuxième match de suite, le rookie a montré de très belles choses et il termine avec 84 yards et 1 touchdown.
  • Cette victoire permet aux Eagles de rester dans le coup dans une NFC East pour le moment dominée par Dallas et Washington (6-5).

Los Angeles Chargers (8-3) 45 – Arizona Cardinals (2-9) 10

  • Philip Rivers a beau féliciter ses receveurs, il faut reconnaître qu’il est vraiment excellent cette saison. Face à Arizona, le QB des Chargers a été parfait. Il égale le record NFL de passes consécutives réussies sur un match (25) et affiche le meilleur pourcentage de passes réussies sur un match dans l’histoire (96.8%). Il finit avec un 28/29 à la passe, pour 259 yards et 3 touchdowns. Rivers a terminé le match au chaud, pendant que Geno Smith obtenait un peu de temps de jeu.
  • Avant de prendre l’eau et 45 points consécutifs, les Cardinals ont mené 10-0 grâce notamment à un touchdown de Larry Fitzgerald. De retour en Californie où il jouait au niveau universitaire (UCLA), Josh Rosen affiche 105 yards, 1 touchdown et 1 interception.
  • De retour de blessure la semaine dernière, Joey Bosa a montré qu’il était bel et bien rétablit. Le DE des Chargers s’offre ses 2 premiers sacks de la saison.
Un Philip Rivers record face aux Cardinals (AP)

New York Jets (3-8) 13 – New England Patriots (8-3) 27

  • Moins bien depuis quelques matchs, Tom Brady a retrouvé de bonnes sensations hier face aux Jets. Il lance pour 283 yards et 2 touchdowns, pour Gronkowski et Edelman. Le QB des Pats en profite pour battre un record, celui du nombre de yards à la passe en saison régulière plus en playoffs (79 416). Il passe également la barre des 3 000 yards pour la 16ème fois de sa carrière, aussi bien que Peyton Manning et derrière seulement Brett Favre (18).
  • Avec cette 8ème victoire, les Pats sont sûr de termine au moins avec un bilan à l’équilibre pour la 18ème saison consécutive. Seuls les Cowboys ont fait mieux avec 21 saisons entre 1965 et 1985.
  • Sans Sam Darnold, toujours blessé au pied, les Jets ont continué avec Josh McCown. Dans le rythme en début de match avec un touchdown rapide pour Jermaine Kearse, il a ensuite souffert. McCown termine avec 276 yards, 1 touchdown et 1 interception.

Indianapolis Colts (6-5) 27 – Miami Dolphins (5-6) 24

  • Mais qui arrêtera Indianapolis ? Menés de 10 points dans le 4ème quart-temps, les Colts sont parvenus à revenir pour remporter un 5ème match de rang. Adam Vinatieri, qui avait loupé un field-goal pendant le match, se rattrape en donnant la victoire à son équipe.
  • Ce match est parfois devenu fou, à l’image d’une séquence en fin de première mi-temps alors que le score était de 14 partout. Juste après l’égalisation des Dolphins, Andrew Luck se fait intercepter par Xavien Howard. Sur l’action suivante, Indy réagit et récupère la balle directement en forçant un fumble de Ryan Tannehill. Luck hérite alors de nouveau du ballon mais se fait encore intercepter par Howard. 3 pertes de balle en 3 actions.
  • Au delà de ces 2 interceptions, Andrew Luck lance pour 343 yards et marque 3 nouveaux touchdowns. Le QB des Colts a lancé 3 TD ou plus lors des 8 derniers matchs. Seul Tom Brady a déjà fait mieux, avec une série de 10.
  • De retour de blessure, Ryan Tannehill totalise 204 yards et 2 touchdowns. Il a fait du bien à une attaque de Miami qui était inefficace lors des derniers matchs.
  • Avec 11 touchdowns déjà cette saison, Eric Ebron égale son total sur les 4 années précédentes cumulées…

Minnesota Vikings (6-4-1) 24 – Green Bay Packers (4-6-1) 17

  • Mauvais la semaine dernière, Kirk Cousins s’est bien repris face aux Packers. Il affiche 342 yards et 3 touchdowns. L’alchimie avec ses receveurs a été très bonne. Adam Thielen termine avec 125 yards et 1 TD et Stefon Diggs finit avec 77 yards et 1 TD.
  • Autre bonne nouvelle pour Cousins et Minnesota, il n’a pas perdu la balle. Auteur de 13 pertes de balle sur la saison, il fait partie des pires QB de la ligue dans ce secteur.
  • La défense a également fait le boulot pour limiter l’impact d’Aaron Rodgers. Sacké à 4 reprises, dont 2 fois par Sheldon Richardson, le QB de Green Bay termine avec 198 yards et 1 touchdown.

Baltimore Ravens (6-5) 34 – Oakland Raiders (2-9) 17

  • La semaine dernière, nous avions fait connaissance avec Lamar Jackson et Gus Edwards. Contents du résultats, les Ravens ont suivi la même stratégie face aux Raiders, et s’offrent une nouvelle victoire. Jackson lance pour 178 yards, avec 1 touchdown et 2 interceptions, et ajoute 71 yards et 1 touchdown au sol. Quand à Edwards, il passe de nouveau les 100 yards au sol (118).
  • Baltimore a aussi pu compter sur quelques actions de classe de la part de la défense et des équipes spéciales. L’éternel Terrell Suggs marque un touchdown de 43 yards après avoir récupéré un fumble, et Cyrus Jones marque sur un retour de punt de 70 yards.
  • De nouveau sur courant alternatif, Derek Carr réussit moins de 50% de ses passes, pour 194 yards, avec 1 touchdown et 1 fumble perdu donc. Sur le touchdown, Jared Cook réalise une réception exceptionnelle.

Tampa Bay Buccaneers (4-7) 27 – San Francisco 49ers (2-9) 9

  • De nouveau titulaire au centre de l’attaque des Bucs, Jameis Winston a saisi sa chance ce week-end. Le QB lance pour 312 yards et 2 touchdowns, menant son équipe à une victoire qui fait du bien après 4 revers de rang.
  • Tampa a profité d’une faible équipe de San Francisco pour faire un match plein. Aucune perte de balle, 2 récupérations (2 interceptions) et aucun déchet au pied.
  • Pour les 49ers, le week-end avait mal commencé avec le renvoi du linebacker Reuben Foster, du fait de nouveaux problèmes extra sportifs. Sur la pelouse, les maux des Niners ont encore une fois été criants. Nick Mullens lance pour 221 yards, 1 touchdown et 2 interceptions. Matt Breida fait office d’éclaircie avec 106 yards au sol.

Buffalo Bills (4-7) 24 – Jacksonville Jaguars (3-8) 21

  • Lorsque les Bills ont pris Josh Allen au 1er tour de la dernière Draft, de nombreuses personnes se sont montrées sceptiques. A commencer par le CB des Jaguars, Jalen Ramsey, qui avait même été dur envers l’ex QB de l’université du Wyoming. Ramsey était tombé sur Allen, se disant impatient de le rencontrer lors de la saison.
  • Mais les Jaguars et Ramsey ne font peur à personne cette saison et le jeune QB n’a pas hésité à visé le CB directement. Ramsey a d’ailleurs été battu plusieurs fois, alors que Allen termine le match avec 2 touchdowns et sans perte de balle.
  • Après un début de match catastrophique, Jacksonville a recollé avant la mi-temps grâce à 2 touchdowns de Leonard Fournette (95 yards). Mais le RB a perdu son calme un peu plus tard et a été expulsé après une bagarre avec Shaq Lawson. A partir de ce moment, les Bills ont repris le dessus.
  • C’est la 7ème défaite consécutive pour les Jaguars.
Josh Allen peut sortir les muscles, il a fait taire Jalen Ramsey et les Jaguars (Getty)

Les matchs de jeudi

Detroit Lions (4-7) 16 – Chicago Bears (8-3) 23

  • Pour remplacer Mitch Trubisky, blessé, les Bears ont aligné Chase Daniel. Dans la ligue depuis 2010, il n’a que très peu joué dans le 4 équipes où il a été. Mais face aux Lions, il a ouvert la journée de Thanksgiving en dominant Matthew Stafford. Daniel lance pour 230 yards et 2 touchdowns, des records personnels.
  • Stafford qui n’a pas réussi à faire revenir son équipe, se faisant notamment intercepter à 2 reprises dans le dernier quart-temps. Il finit avec 236 yards et aucun touchdown. Les points de Detroit viennent du jeu au sol et d’un LeGarrette Blount en jambe (88 yards, 2 TD).
  • Pour Chicago, la défense a une fois encore su faire des différences. Décidément très en vue en ce moment, Eddie Jackson marque un touchdown de 41 yards sur une interception. Le Safety des Bears avait déjà marqué un touchdown défensif la semaine précédente.

Dallas Cowboys (6-5) 31 – Washington Redskins (6-5) 23

  • On est habitué au show des deux jeunes stars des Cowboys, Dak Prescott et Ezekiel Elliott, mais une recrue semble capable de venir former un trio très intéressant. Amari Cooper, arrivé il y a moins d’un mois à Dallas, est en effet l’homme du match face aux Redskins. Le receveur marque 2 touchdowns dont un de 90 yards, et il termine avec 8 réceptions pour 180 yards.
  • Cooper attrape donc la grande majorité des 289 yards de Dak Prescott, qui termine le match sans perte de balle. Zeke Elliott s’est encore montré performant au sol avec 121 yards et 1 touchdown en 26 courses.
  • Titulaire en remplacement d’Alex Smith, blessé, Colt McCoy a eu quelques bons moments mais a également voulu trop en faire. Il lance pour 268 yards et 2 touchdowns, mais il lance également 3 interceptions, souvent en voulant trop forcer ses passes.

New Orleans Saints (10-1) 31 – Atlanta Falcons (4-7) 17

  • 10ème victoire de suite pour les Saints, qui sortent de cette semaine avec une avance presque définitive dans la NFC South. Au contraire, les Falcons semblent avoir dit adieu aux playoffs, et ils n’auront donc surement pas l’occasion de jouer un Superbowl à domicile.
  • Sans forcer son talent (15/22, 171 yards), Drew Brees a fait preuve d’efficacité et lance 4 touchdowns. Michael Thomas a été discret (4 réceptions, 38 yards), et Alvin Kamara gagne 89 yards au sol.
  • La défense de New Orleans continue sa montée en puissance et elle a joué un rôle décisif sur ce match. Les Saints totalise 6 sacks, leur meilleur total cette saison, et forcent 3 fumbles à l’intérieur de leurs 20 yards. Des actions clés qui plombent 3 longs drives pour Atlanta.
  • Pour les Falcons, Matt Ryan lance pour 377 yards, avec 2 touchdowns et 1 interception. Julio Jones affiche 11 réceptions pour 147 yards, et Calvin RIdley ajoute 93 yards et 1 touchdown. Mais ces 3 joueurs sont aussi ceux qui ont perdu les ballons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *