College Football, Week 13 – Un week-end riche en émotions

La dernière journée officielle de la saison régulière du championnat universitaire est l’une des plus excitantes que connaît ce sport. Rivalités historique, enjeux en vue des playoffs, course au trophée Heisman… Ce week-end a été un ascenseur émotionnel, alternant entre du drame, du suspense, de la haine, ou encore de la folie.

En ce qui concerne le haut du tableau, Alabama, Clemson et Notre Dame ont gagné et se sont sans doute assurées une place en playoffs. En revanche, Michigan est le grand battu, et cela ouvre une place en playoffs. Les finales de conférences de la semaine prochaine seront ainsi décisive pour avoir le quatuor final.

Saison régulière parfait pour Alabama, Clemson et Notre Dame

Alabama (12-0) 52 – Auburn (7-5) 21

Clemson (12-0) 56 – South Carolina (6-5) 35

USC (5-7) 17 – Notre Dame (12-0) 24

Battus par Auburn lors de l’Iron Bowl de la saison dernière, les Crimson Tide ont rectifié le tir cette saison. Les Tigers sont restés dans le coup pendant une mi-temps, avant de voir Tua Tagovailoa et Alabama s’envoler. Le QB assoit sa position de favori pour le trophée Heisman en lançant pour 324 yards et 5 touchdowns, et il en ajoute un 6ème sur une course. 12ème match de la saison, 12ème victoire de plus de 20 points pour les Tide.

D’habitude portée par sa défense, Clemson s’est reposée sur son attaque ce week-end. Car pour la première fois de la saison, une équipe est parvenue à rendre les Tigers vulnérables. South Carolina totalise en effet 600 yards sur ce match, dont 510 dans les airs de la part du QB Jake Bentley (5 touchdowns). Heureusement, l’attaque de Clemson a pris le relais. Le QB Trevor Lawrence sort son meilleur match et affiche 393 yards et 1 touchdowns, et il a bien été aidé par le RB Travis Etienne qui finit avec 150 yards et 2 touchdowns.

Ils sont indépendants, ils ne jouent pas le plus beau football, mais ils sont invaincus et méritent une place en playoffs. Les Fighting Irish ont mis du temps pour se débarrasser d’USC mais le résultat final assure l’essentiel. De retour au centre de l’attaque de Notre Dame, le QB Ian Book lance pour 352 yards et 2 touchdowns. Le RB Dexter Williams totalise 97 yards au sol, dont un touchdown de 52 yards qui donne la victoire à son équipe.

Michigan perd tout

Ohio State (11-1) 62 – Michigan (10-2) 39

Idéalement placés pour empocher le dernier ticket pour les playoffs, les Wolverines savaient qu’ils jouaient leur saison face aux Buckeyes. Michigan arrivait confiant, avec l’une des meilleures défenses du pays et une attaque qui avait trouvé son rythme. Au contraire, Ohio State affichait des certitudes en attaque mais des lacunes en défense. Dans tous les cas, personne n’avait vu venir ce résultat. Superbement protégé par sa ligne offensive, le QB Kyler Murray a délivré une nouvelle performance de haut vol, finissant avec 396 yards et 6 touchdowns. Inconnu jusqu’ici, le receveur Chris Olave marque 2 touchdowns sur ses 2 réceptions et offre un autre touchdown après avoir bloqué un punt. Les Buckeyes ont complètement fait exploser la défense de Jim Harbaugh, et s’ils gagnent le titre de la conférence Big Ten (face à Northwestern), ils pourraient se retrouver en playoffs.

Georgia prêt pour la finale de conférence SEC

Georgia (11-1) 45 – Georgia Tech (7-5) 21

Les Bulldogs n’ont qu’une idée en tête depuis plusieurs semaines, retrouver et battre Alabama en finale de conférence SEC. Mais en attendant, ils devaient rester concentrés pour éviter une déconvenue. Les joueurs étaient évidemment particulièrement motivés lors du match face au grand rival Georgia Tech, et Georgia a sorti l’une de ses meilleures performances offensives de la saison. Le QB Jake Fromm lance pour 175 yards (13/16) et 4 touchdowns, et le jeu au sol a fait des dégâts (105 yards et 1 TD pour Swift, 79 yards et 1 TD pour Holyfield). La défense a également répondu présente en limitant les Yellow Jackets à 128 yards. Georgia peut maintenant se projeter sur son match contre les Crimson Tide, sachant qu’une victoire leur permettrait surement d’aller en playoffs.

Oklahoma se permet d’y croire

West Virginia (8-3) 56 – Oklahoma (11-1) 59

Kansas (3-9) 17 – Texas (9-3) 24

L’un des matchs à très gros enjeu opposait West Virginia à Oklahoma. L’objectif était double, à savoir accéder à la finale de conférence et ainsi s’offrir une chance d’aller en playoffs. Dans un match palpitant, porté sur l’offensive, ce sont les Sooners qui sortent grands vainqueurs. Menés par un très grand Kyler Murray (364 yards et 3 TD dans les airs, 114 yards et 1 TD au sol), ils gagnent donc le droit de rencontrer Texas en finale de la Big 12.

Les Longhorns qui ont battu difficilement Kansas. Devant de 17 points dans le 4ème quart-temps, ils se sont fait peur mais ont finalement tenu bon pour s’assurer une place en finale de conférence. Texas n’y était plus apparu depuis 2009. Le bon travail du coach Tom Herman paye.

Pour West Virginia, la saison régulière se termine sur une désillusion. Encore très en vue, le QB Will Grier lance pour 539 yards et 4 touchdowns, mais il perd également 2 fumbles qui sont retournés en touchdown par la défense d’Oklahoma.

Nuit de folie à College Station

Texas A&M (8-4) 74 – LSU (9-3) 72

Les deux universités rivales de la SEC se sont rendues coup pour coup samedi, et il a fallu attendre la 7ème prolongation pour qu’un vainqueur émerge. Ce match épique termine à 74-72 pour les Aggies, un record de points dans l’histoire (146). Pour info, le précédent record datait de 2016, lorsque Pittsburgh et Syracuse avaient totalisé 137 points. Pour revenir au match de ce week-end, il nous a notamment offert un magnifique duel entre les deux quarterbacks. Kellen Mond (Texas A&M) affiche 287 yards et 6 touchdowns dans les airs et 42 yards et 1 touchdown de plus au sol. En face, Jake Burrows (LSU) totalise 270 yards et 3 touchdowns à la passe, ainsi que 100 yards et 3 touchdowns supplémentaires sur des courses.

Washington State cale encore

Washington State (10-2) 15 – Washington (9-3) 28

La situation était assez simple pour Washington State. Gagner le match face à Washington pour aller en finale de la conférence Pac-12 et garder une petite chance de se qualifier pour les playoffs. Mais dans des conditions dantesques, les Cougars se sont écroulés et ont tout perdu. Etincelant pendant toute la saison, Gardner Minshew a subit la tempête de neige et termine avec 152 yards et 2 interceptions. Pour les Huskies, le RB Myles Gaskin a mené la charge avec 170 yards et 3 touchdowns, et la défense s’est montrée très solide. Bilan, Washington remporte une sixième Apple Cup consécutive et affrontera Utah en finale de la conférence Pac-12.

UCF perd Milton mais termine invaincue

South Florida (7-5) 10 – UCF (11-0) 38

La série de victoires des Knights continue, mais ce dernier succès a un goût amer puisque UCF a perdu sa star sur blessure. Le QB McKenzie Milton s’est en effet gravement blessé au genou, et a été opéré avec succès ce week-end. Milton était dans la discussion lorsque l’on abordait les candidats au trophée Heisman, et affichait 79 touchdowns depuis le début de la saison passée (n°1 en FBS). Cela signifie que UCF va devoir faire sans lui sur cette fin de saison, et la série d’invincibilité est plus que jamais en péril. Après la blessure de leur QB, les Knights ont pu compter sur 181 yards et 3 touchdowns au sol de Greg McCray, ainsi que sur une défense qui a pris ses responsabilités. A confirmer la semaine prochaine en finale de la conférence AAC face à Memphis.

On espère revoir vite McKenzie Milton (AP)

—————

Les autres informations importantes

Fin de série pour Florida State. Même si la série n’est pas à 100% reconnue par la NCAA (comme beaucoup de choses), les Seminoles possédaient la plus longue série de participations à des Bowls (36 ans). Une série qui prend fin après une nouvelle défaite, la 7ème de la saison, face au rival Florida. (14-41).

Virginia n’y arrive pas. Cette année, Virginia arrivait en position de force dans ce derby face à Virginia Tech. Mais comme chaque saison depuis 15 ans, les Cavaliers ont perdu… Et celle-ci est particulièrement douloureuse puisque les Hokies égalisent en toute fin de match avant de l’emporter en prolongations (34-31).

Saison à oublier pour USC. Après la défaite face à Notre Dame, les Trojans terminent la saison avec un bilan de 5 victoires pour 7 défaites. A la surprise général, le coach Clay Helton n’a pas été viré…

Bon week-end dans l’Iowa. Grâce à un superbe comeback (-21), Iowa State bat Kansas State (42-38) pour la 7ème année de suite. Dans le même temps, Iowa porte sa série de victoire à 8 face à Nebraska grâce à un field-goal à la dernière seconde (31-28).

Boise State s’offre sa division. Les Broncos mettent fin à la belle saison d’Utah State (33-24) et remportent leur division. Ils retrouveront un autre rival, Fresno State, en finale de la conférence Mountain West.

Arizona s’effondre. Menant de 19 points dans le 4ème quart-temps, Arizona s’est écroulé en fin de match pour finalement se faire battre par le rival Arizona State (41-40).

Saison historiquement mauvaise pour UConn. Battus 57-7 par Temple, les Huskies battent plusieurs records FBS cette saison. Le premier est celui du nombre de points encaissés (605). Le second est celui des yards alloués (7 409).

—————

Les meilleures performances du week-end

Passing

  1. Tua Tagovailoa (Alabama) : 25/32, 324 yards, 5 TD / 4 courses, 26 yards, 1 TD
  2. Dwayne Haskins (Ohio State) : 20/31, 396 yards, 6 TD
  3. Kyler Murray (Oklahoma) : 20/27, 364 yards, 3 TD – 1 INT / 9 courses, 114 yards, 1 TD

Rushing

  1. Alonzo Smith (Miami(Ohio)) : 18 courses, 207 yards, 3 TD
  2. Trayveon Williams (Texas A&M) : 35 courses, 198 yards, 2 TD
  3. Cole Fagan (Air Force) : 34 courses, 260 yards, 1 TD

Receiving

  1. Marquise Brown (Oklahoma) : 11 réceptions, 243 yards, 2 TD
  2. Parris Campbell (Ohio State) : 6 réceptions, 192 yards, 2 TD
  3. Preston Williams (Colorado State) : 12 réceptions, 248 yards, 3 TD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *