College Football, Week 14 – Georgia fait souffrir Alabama. Oklahoma tient sa revanche.

Les finales de conférences du week-end nous ont offert plusieurs matchs intenses et le dénouement dans la course aux playoffs. Respectifs champions dans le Big 12 et la Big Ten, Oklahoma et Ohio State se sont donnés une chance de se qualifier pour les playoffs. Mais tout dépendait du résultat entre Alabama et Georgia. Les Bulldogs ont fait souffrir comme jamais cette saison les Tide, à tel point que l’on pouvait imaginer le jury voter pour ces deux équipes de la SEC dans le top 4. Mais ce sont finalement les Sooners qui accrochent le bon wagon et qui rejoignent Alabama, Clemson et Notre Dame.

Jalen Hurts, héros inattendu des Crimson Tide

Georgia Bulldogs (11-2) 28 – Alabama Crimson Tide (13-0) 35

Certes Alabama a encore gagné, mais les Bulldogs ont réussi à faire ce que personne n’avait jusqu’ici cette saison, à savoir s’accrocher jusqu’au bout et faire douter la meilleure équipe du pays. Car lorsque les Crimson Tide sont menés 28-21 dans le 4ème quart-temps et que Tua Tagovailoa se blesse, la situation était compliquée. Mais Jalen Hurts a pris le relais et il a mené son équipe à un comeback et à une 13ème victoire en 13 matchs. Il également fallu un peu d’aide de la part de Georgia, qui a pris une décision très étonnante dans cette dernière période. Kirby Smart décide en effet de tenter un fake-punt à la mi terrain lorsque les deux équipes sont à égalité 28-28. Une tentative manquée qui donne une excellente position sur le terrain aux Tide.

Son équipe a gagné mais Tua Tagovailoa n’a pas vécu une soirée facile. Car avant sa blessure, le QB a livré sa plus mauvaise prestation de la saison, mettant sa position de leader dans la course au trophée Heisman en péril. Lorsqu’il est sorti dans le 4ème quart-temps, Tagovailoa affichait 164 yards (avec seulement 10 passes réussies sur 25), 1 touchdown et 2 interceptions.

Kyler Murray porte Oklahoma vers la victoire

Oklahoma Sooners (12-1) 39 – Texas Longhorns (9-4) 27

En parlant du trophée Heisman, la nouveau favori est peut-être Kyler Murray après sa nouvelle démonstration du week-end. Le QB des Sooners a mené son équipe à la victoire face à Texas avec ses 379 yards et 3 touchdowns. Grâce à ce match, Murray bat le record de yards sur une saison dans l’histoire de l’université (4 945), qui avait été établit la saison dernière par Baker Mayfield.

Les Sooners se sont donc vengés sur l’équipe qui leur a infligé leur seule défaite cette saison, Texas. Les Longhorns ont été vaillants, à l’image du QB Sam Ehlinger qui affiche 349 yards dans les airs et marque 4 touchdowns au total. Mais il se fait intercepter sa dernière passe et prend également un safety. Même sans ce titre, la saison des Longhorns est plutôt réussie étant donné les déboires récents. Pour Oklahoma ce titre de la Big 12 leur a ouvert les portes des playoffs, puisqu’ils prennent la 4ème place à Georgia.

Dwayne Haskins brille de nouveau pour Ohio State

Ohio State Buckeyes (12-1) 45 – Northwestern Wildcats (8-5) 24

Les Widcats sont restés dans le match jusque dans le 3ème quart-temps, avant que Dwayne Haskins fassent son show. Le QB lance 3 de ses 5 passes de touchdowns dans les 16 dernières minutes, et il termine avec 499 yards au total. Une performance majuscule qui lui permet de toujours rêver au trophée Heisman, même si ce sera compliqué d’aller chercher Tagovailoa et Murray. Avec déjà 46 touchdowns cette saison, Haskins a largement battu le record de la Big Ten d’un certains Drew Brees (39 en 1998).

Pour en revenir à Ohio State en général, cette victoire leur permet de régner sur leur conférence pour la 3ème fois en 5 ans. Mais ce n’est pas suffisant pour accrocher une place en playoffs, puisque le jury a préféré le CV d’Oklahoma.

Clemson conserve son titre dans l’ACC

Pittsburgh Panthers (7-6) 10 – Clemson Tigers (13-0) 42

Aucun problème pour Clemson face à Pittsburgh, avec un 4ème titre consécutif de champion de la conférence ACC à la clé. La défense a une nouvelle fois été très solide, limitant le QB des Panthers (Kenny Pickett) à seulement 8 yards (4/16) et 1 interception. Mais l’attaque a également rempli sa part du contrat avec un match abouti. Le QB Trevor Lawrence a été correct et affiche 118 yards et 2 touchdowns, et le RB Travis Etienne a été excellent avec 156 yards et 2 touchdowns en seulement 12 courses. Invaincus, les Tigers sont désormais tournés vers les playoffs, où ils joueront Notre Dame.

4ème titre de conférence ACC consécutif pour Clemson (Tiger Net)

Deux groupes de Huskies terminent champions

Washington Huskies (10-3) 10 – Utah Utes (9-4) 3

Buffalo Bulls (10-3) 29 – Northern Illinois Huskies (8-5) 30

La bataille défensive entre Washington et Utah a bien eu lieue en finale de la Pac-12, et à ce petit jeu ce sont les Huskies qui sortent vainqueurs. L’action clé du match est le seul touchdown, une formidable pick-6 de 66 yards de Byron Murphy dans le 3ème quart-temps. Au total, Washington intercepte 3 fois Jason Shelley, qui est limité à 137 yards. Utah a eu encore moins de réussite au sol, avec seulement 51 yards en 25 courses. Ca été également difficile offensivement pour les Huskies, à l’image d’un Jake Browning peu inspiré (187 yards, 1 interception) et d’un Myles Gaskin bien contenu (71 yards en 23 courses).

Les autres Huskies victorieux ce week-end sont ceux de Northern Illinois, qui ont remporté le titre dans la conférence MAC. Pas favoris face à Buffalo, ils ont réussi un fabuleux comeback pour s’offrir cette couronne. Ils étaient en effet menés 29-10 dans le 3ème quart-temps.

Les Knights montrent qu’ils peuvent gagner sans McKenzie Milton

UCF Knights (12-0) 56 – Memphis Tigers (8-5) 41

Après la blessure du QB star McKenzie Milton, on pouvait douter de la capacité des Knights de continuer à gagner. Et pendant une mi-temps hier, ces craintes se sont confirmés puisque Memphis a mené 24-7 à la fin du 1er quart-temps puis 38-21 à la pause. Mais UCF a montré du caractère et donc une capacité à continuer de gagner sans Milton, en venant finalement à bout des Tigers. Au final, la série de victoire passe à 25 et Centra Florida conserve son titre dans la conférence AAC.

Remplaçant de Milton, Darriel Mack Jr. fait un excellent match avec 348 yards et 2 touchdowns dans les airs, ainsi que 59 yards et 4 touchdowns de plus au sol. Le RB Greg McCrae l’a bien aidé avec 206 yards et 1 touchdown.

Fresno State s’impose enfin dans l’Idaho

Boise State Broncos (10-3) 16 – Fresno State Bulldogs (11-2) 19

Les Bulldogs ont historiquement beaucoup de mal sur le terrain bleu des Broncos, mais samedi ce terrain était blanc du fait de la neige qui tombait sur l’Idaho. Un signe peut-être, puisque Fresno State est allé s’imposer en prolongation. A égalité 13-13 dans le 4ème quart-temps, les Bulldogs bloquent un field-goal de Boise State. En prolongations, les Broncos marquent les premiers, sur un field-goal, avant que le RB Ronnie Rivers donne la victoire à Fresno State sur une course courte.

UAB confirme sa renaissance et Appalachian State confirme

Middle Tennessee Blue Raiders (8-5) 25 – UAB Blazers (10-3) 27

Appalachian State Mountaineers (10-2) 30 – Louisiana Ragin’ Cajuns (7-6) 19

Battus sèchement 27-3 par ces mêmes Blue Raiders lors du dernier match de la saison régulière, les Blazers ont très bien réagi pour remporter cette deuxième manche. Cette titre de conférence USA est un accomplissement extraordinaire pour une université qui a relancé son programme de football il y a 2 ans seulement.

Encore en FCS il y a quelques années, Appalachian State a parfaitement réussi la transition vers la FBS. Une des meilleures équipes du Group of Five cette saison, les Mountaineers ont confirmé en remportant la conférence Sun Belt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *