College Football Playoffs – Alabama et Clemson évidemment

Un peu avant la folie de la dernière journée de la saison régulière de NFL, le championnat universitaire nous proposait ses demi-finales. La hiérarchie a été respectée puisque les deux meilleures équipes l’ont emporté. Clemson a largement dominé Notre Dame, avant qu’Alabama ne surclasse Oklahoma. Les Tigers et les Tide vont donc de nouveau se disputer un titre national dans quelques jours.

Cotton Bowl : Clemson Tigers (14-0) 30 – Notre Dame Fighting Irish (12-1) 3

Pendant un quart-temps, on a cru Notre Dame capable de rivaliser avec Clemson. Les deux équipes se sont en effet observées, échangeant seulement un field-goal. L’un des tournants du match est peut-être la sortie sur blessure du cornerback star des Irish, Julian Love, dès ce premier quart-temps. L’attaque des Tigers s’est ensuite mise en route, et notamment le quarterback Trevor Lawrence. Le coach Dabo Swinney avait placé sa confiance en Lawrence dès le début de saison, en disant qu’il visait le titre national avec lui. Et son QB a répondu sur le terrain samedi en marquant 3 touchdowns dans le 2ème quart-temps pour permettre à son équipe de s’envoler avant la pause. Sa connexion avec Justyn Ross a notamment fait des dégâts, le receveur terminant avec 6 réceptions pour 148 yards et 2 touchdowns. Quant à Lawrence, il affiche 327 yards (27/39) et 3 touchdowns en fin de rencontre. Le RB Travis Etienne (109 yards) ajoute un dernier touchdown en fin de match.

Notre Dame a récemment fourni d’excellents linemen offensifs, à l’image de Quenton Nelson et Mike McGlinchey qui brillent pour leurs premières saisons en NFL. Mais la situation est plus compliquée cette saison et les limites ont été exposées face à la redoutable défense de Clemson. Régulièrement sous pression, Ian Book n’a pas été capable de distribuer le jeu efficacement et il ne lance que pour 160 yards et 1 interception. Au global, l’attaque des Irish est limitée à 248 yards.

Orange Bowl : Alabama Crimson Tide (14-0) 45 – Oklahoma Sooners (12-2) 34

Les Sooners ont réussi à se qualifier pour les playoffs malgré une défense suspecte, et cette faiblesse était trop importante face à une équipe de la classe d’Alabama. Et même si Kyler Murray a tenté de justifier son trophée Heisman, il n’a pas suffit à combler le trou. Car les Crimson Tide sont partis très forts et menaient 28-0 en début de deuxième quart-temps.

Deuxième dans les votes pour le trophée Heisman, Tua Tagovailoa remporte ce duel en lançant pour 318 yards (24/27) et 4 touchdowns pour des receveurs différents. Le jeu au sol a parfaitement complémenté le jeu aérien d’Alabama en totalisant 200 yards et 2 touchdowns. En face, Murray n’a pas démérité, affichant 308 yards (19/37) et 2 touchdowns dans les airs ainsi que 109 yards et 1 touchdown au sol. Mais contrairement à Tagovailoa, il a souvent du faire face à la pression de la ligne défensive des Tide.

Nick Saban et les Tide peuvent s’offrir un nouveau sacre (247 sports)

Alabama vs Clemson : une rivalité s’installe

Pour la quatrième année de suite, les Crimson Tide et les Tigers vont se croiser en playoffs. L’année dernière, Alabama avait sorti Clemson en demi-finale (24-6) avant de remporter le titre. En 2016, les Tide avaient été sacrés champions en dominant les Tigers 45-40, prenant ainsi leur revanche puisque Clemson avait remporté le titre précédent en battant Alabama 35-31.

Alabama tentera de remporter un sixième titre national en 10 ans, qui donnerait une 7ème bague de champion au coach Nick Saban. Cela lui permettrait d’être le coach le plus titré dans l’histoire.

Quelque soit l’équipe championne, elle terminera avec un bilan parfait de 15 victoires pour 0 défaite, un accomplissement qui n’a pas été réalisé depuis Penn en 1897.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *