NFL

NFL Playoffs, Wild-Cards – Les Chargers résistent au comeback

Battus à domicile par les Ravens il y a deux semaines seulement, les Chargers avaient l’occasion de prendre leur revanche au M&T Bank Stadium. Légèrement plus efficace offensivement, la franchise de Los Angeles a construit un avantage solide avant de résister au comeback de Baltimore. 

Le résumé du match


Q1 Q2 Q3 Q4 Score Final
Baltimore 0 0 3 14 23
Los Angeles 6 6 0 11 17

1er quart-temps

  • FG LAC – 21 yards – Mike Badgley
  • FG LAC – 53 yards – Mike Badgley

2ème quart-temps

  • FG LAC – 40 yards – Mike Badgley
  • FG LAC – 34 yards – Mike Badgley

3ème quart-temps

  • FG BAL – 33 yards – Justin Tucker

4ème quart-temps

  • TD LAC – 1 yard – Course de Melvin Gordon (conversion à 2 points réussie)
  • FG LAC – 47 yards – Mike Badgley
  • TD BAL – 31 yards – Lamar Jackson pour Michael Crabtree (transformation réussie)
  • TD BAL – 7 yards – Lamar Jackson pour Michael Crabtree (transformation réussie)

Un match défensif avant un dernier quart-temps fou

A l’image de ce tour de wild-cards en général, ce match est parti sur des bases très défensives, avec peu de yards gagnés par les deux équipes dans le 1er quart-temps. Les deux équipes tournaient alors autour des 2 yards par action en moyenne. 

La défense de Los Angeles se met en évidence car elle parvient à contrôler le jeu au sol si performant de Lamar Jackson et des Ravens. L’idée, empruntée aux Browns, est d’avoir un ou plusieurs safety qui surveille(nt) le QB afin de réagir rapidement et d’éviter des gros gains. Une stratégie payante car sur leurs six premiers drives, les Ravens se dégagent 4 fois et perdent 2 ballons. Au-dessus des 200 yards par match au sol avec Jackson, Baltimore est limité à 90 yards par les Chargers. 

En ce qui concerne la défense de Baltimore, elle a également tenu son rang en limitant l’impact offensif de Philip Rivers et Melvin Gordon notamment. Les Chargers ont d’ailleurs du se contenter de field-goals à de nombreuses reprises. La défense des Ravens est parvenu à garder l’équipe dans le match, particulièrement dans un 3ème quart-temps dominant où ils bloquent un field-goal, récupèrent un fumble et contrent un punt. Philip Rivers a été plutôt bon mais il ne lance que pour 160 yards. 

Lamar Jackson trop juste 

Mais si la défense a fait sa part du travail, l’attaque n’a pas su profiter des opportunités avant le comeback un peu désespéré de la fin de match. Lamar Jackson a longtemps été dans le dur, et des sifflets sont descendus du M&T Bank Stadium en début de 4ème quart-temps. Le public aurait aimé voir Joe Flacco tenter sa chance. Mais il faut créditer le QB rookie d’un bon mental car il a su mener deux drives qui ont terminé en touchdowns pour permettre à Baltimore d’y croire. 

Hélas, les espoirs de comeback se sont terminés avec un nouveau fumble perdu par Jackson. On avait mis en avant ce soucis de perte de balles de la part du jeune QB et cela s’est confirmé encore sur ce match. Les Ravens commettent 3 fumbles sur les deux premiers drives du match, 2 par Jackson qui sont heureusement récupérés, et un par Dixon qui est perdu et mène aux premiers points des Chargers. Au final, Lamar Jackson affiche 194 yards dans les airs, avec 2 touchdowns et 2 pertes de balle, ainsi que 54 yards au sol. A 21 ans, le rookie était surement encore un peu juste pour un match de playoffs. 

Et ensuite ? 

Après la victoire des Colts à Houston, les Chargers s’imposent donc à Baltimore. Cela tombe bien car les deux équipes se déplaceront de nouveau au tour suivant, en Nouvelle-Angleterre pour la franchise de L.A. Pour les Ravens, il faut maintenant se poser les bonnes question autour du futur de la franchise après ce premier match de playoffs de Lamar Jackson. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *