College Fooball – Clemson surclasse Alabama pour remporter le titre national

Pour la quatrième année de suite, les routes d’Alabama et Clemson se sont croisées en playoffs. Il y a deux ans, un touchdown en fin de match de Deshaun Watson donnait le titre aux Tigers. Cette année, le sort de la rencontre a été scellé bien avant. Derrière leur quarterback freshman (1ère année) et une grosse défense, Clemson a largement dominé Alabama pour remporter un nouveau titre national. 

L’évolution du score


Q1 Q2 Q3 Q4 Score Final
Clemson 14 17 13 0 44
Alabama 13 3 0 0 16

1er quart-temps

  • TD CLEM – 44 yards – Interception de A.J Terrell (transformation réussie)
  • TD ALA – 62 yards – Tua Tagovailoa pour Jerry Jeudy (transformation réussie)
  • TD CLEM – 17 yards – Course de Travis Etienne (transformation réussie)
  • TD ALA – 1 yard – Tua Tagovailoa pour Hale Hentges (transformation ratée)

2ème quart-temps

  • FG ALA – 25 yards – Joseph Bulovas
  • TD CLEM – 1 yard – Course de Travis Etienne (transformation réussie)
  • TD CLEM – 5 yards – Trevor Lawrence pour Travis Etienne (transformation réussie)
  • FG CLEM – 36 yards – Greg Huegel

3ème quart-temps

  • TD CLEM – 74 yards – Trevor Lawrence pour Justyn Ross (transformation ratée)
  • TD CLEM – 5 yards – Trevor Lawrence pour Tee Higgins (transformation réussie)

Le film du match

Avant d’arriver en finale, Alabama affichait un bilan parfait de 14 victoires en 14 matchs, avec un écart moyen de 31 points. De quoi donner de la confiance à l’attaque et à son QB, qui a de plus terminé 2ème dans les votes pour le trophée Heismain. Tua Tagovailoa a ainsi testé la défense de Clemson d’entrée, et les Tigers lui ont bien rendu puisque A.J Terrell l’intercepte rapidement pour marquer les premiers points du match (7-0). Le ton est donné. 

Mais le jeune QB ne s’est pas démonté et a vite réagi, en lançant une nouvelle bombe dans le dos de la défense. Cette fois, il trouve Jerry Jeudy pour un touchdown de 62 yards (7-7). Son adversaire, Trevor Lawrence, entre ensuite en action et ne perd pas de temps pour prouver que lui aussi a un talent spécial. Le QB trouve Trevion Thompson pour un gain de 62 yards, puis Travis Etienne redonne l’avantage à Clemson sur une course de 17 yards tout en puissance (14-7). 

Les attaques sont bien en rythme et les Tide vont recoller rapidement. Tua Tagovailoa lance son deuxième touchdown du match après un drive rondement mené (14-13). Alabama va même passer devant pour la première fois en tout début de 2ème quart-temps, sur un field-goal (14-16). Une avance éphémère puisque le show des Tigers va débuter un second acte dominant. A partir de ce moment, les Tide ne marqueront plus aucun point. 

Clemson se montre d’abord efficace au sol, à l’image de Travis Etienne, qui marque son deuxième touchdown de la rencontre (21-16). La défense des Tigers fait ensuite le boulot en interceptant une deuxième fois Tagovailoa, et Etienne s’offre un triplé sur une « shovel pass » de son QB (28-16). Les Tigers ajoutent 3 points juste avant la pause et rentrent aux vestiaires en menant 31 à 16. 

Tua et Alabama ont trouvé plus forts qu’eux (USA Today)

En deuxième mi-temps, la défense de Clemson va se montrer redoutable dans les moments clés et Trevor Lawrence va conclure l’affaire. Les Tigers stoppent les Tide sur leurs 4 drives, avec à la clé 3 récupérations de balle sur des 4th downs. Trevor Lawrence peut lui compter sur Justyn Ross. Le receveur marque d’abord un touchdown 74 yards en battant à la vitesse son défenseur (37-16), puis il s’illustre sur le drive suivant avec deux réceptions exceptionnelles à une main qui permettent aux Tigers d’aller enfoncer le clou avec un dernier touchdown (44-16). 

Clemson (n°2) fait tomber l’équipe numéro 1 du pays pour remporter son deuxième titre en trois ans. Les Tigers sont les premiers à terminer la saison invaincus (15-0), depuis Penn en 1897. 

Le MVP de la finale

Trevor Lawrence (QB – Clemson)

Quelle histoire pour le QB des Tigers ! Pour sa 1ère année au niveau universitaire, Lawrence a logiquement débuté sur le banc, pendant que Kelly Bryant était nommé titulaire quelques mois après avoir emmené l’équipe en demi-finale. Mais lors de la 5ème journée, le coach Dabo Swinney a décidé de changer de QB pour lancer Trevor Lawrence. Bryant a alors quitté le programme et le choix, risqué à ce moment, s’avère être payant aujourd’hui. 

Trevor Lawrence, MVP de la finale

Face à l’une des meilleures défenses du pays, Trevor Lawrence ne s’est pas démonté et lance pour 347 yards et 3 touchdowns. A l’image de sa passe de 62 yards sur son premier drive, il n’a pas hésité à lancer dans la profondeur et il a gagné son duel avec Tua Tagovailoa. Le QB de 19 ans, originaire de Georgie, remporte ainsi son premier titre de champion et un trophée de MVP du match. Sa légende est déjà écrite à Clemson, et il lui reste au moins 2 ans pour continuer de progresser. Une future star de ce sport est peut-être née cette saison…

Les stats de la rencontre

Clemson
Alabama
Passing
Passing
Trevor Lawrence 20/32, 347 yards, 3 TD Tua Tagovailoa 22/34, 295 yards, 2 TD, 2 INT
Rushing
Rushing
Travis Etienne 14 courses, 86 yards, 2 TD Najee Harris 9 courses, 59 yards
Receving
Receiving
Justyn Ross 6 réceptions, 153 yards, 1 TD Jerry Jeudy 5 réceptions, 139 yards, 1 TD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *