NFL

NFL Playoffs, Demi-finales de conférence AFC – Kansas City surclasse Indianapolis

Les fans attendaient une victoire en playoffs à domicile depuis 25 ans, et ils avaient confiance en leur nouvelle star, Patrick Mahomes, pour l’obtenir. Le jeune QB n’a pas déçu, mais c’est également grâce à une défense retrouvée que les Chiefs ont dominé les Colts pour se qualifier en finale de conférence AFC. 

Le fil du match


Q1 Q2 Q3 Q4 Score Final
Kansas City 14 10 0 7 31
Indianapolis 0 7 0 6 13

1er quart-temps

  • TD KC – 10 yards – Course de Damien Williams (transformation réussie)
  • TD KC – 36 yards – Course de Tyreek Hill (transformation réussie)

2ème quart-temps

  • FG KC – 39 yards – Harrison Butker
  • TD IND – 0 yard – Punt bloqué, retourné par Zach Pascal (transformation réussie)
  • TD KC – 4 yards – Course de Patrick Mahomes

4ème quart-temps

  • TD IND – 29 yards – Andrew Luck pour T.Y Hilton (transformation ratée)
  • TD KC – 6 yards – Course de Darrel Williams (transformation réussie)

La défense des Chiefs fait taire les critiques

Pour les détracteurs des Chiefs, l’argument majeur avancé était une défense suspecte. A juste titre puisque Kansas City figurait en bas de classement dans la majorité des grandes catégories défensives durant la saison régulière. Mais pour leur entrée en lice dans ces playoffs, les Chiefs ont resserré les rangs et montré qu’ils pouvaient aussi se montrer solides dans ce domaine. 

Kansas City en général est bien entré dans le match, puisque l’attaque sort deux superbes drives d’entrée, mais la défense a permis aux Chiefs de creuser l’écart dès le premier quart-temps. Les quatre premières possessions d’Indianapolis se terminent en 3&out, et les Colts n’affichent que 12 petits yards sur les 15 premières minutes de jeu. Cette solidité défensive s’est confirmée pendant tout le match, et notamment lors des actions importantes. Ainsi Indianapolis, qui arrivait avec le plus gros taux de conversion sur 3rd down (49%), n’en converti pas une seule sur ce match en 9 tentatives. Seul une 4ème tentative est passée, et elle mène au touchdown de T.Y Hilton. 

Menant rapidement de 14 points, les Chiefs ont obligé les Colts à jouer dans les airs pour tenter de recoller. Cela a eu comme effet de retirer la menace Marlon Mack d’entrée, et la défense a pu se concentrer sur Andrew Luck.  L’une des clés a été la capacité des Chiefs à mettre la pression sur le QB. Sacké seulement 19 fois lors de la saison régulière, le QB en subit 3 hier, et il a souvent du se débarrasser du ballon pour en éviter d’autres. Chris Jones a fait du mal à l’intérieur et contre 2 passes de Luck, alors que Justin Houston et Dee Ford ont posé problème sur les extérieurs. Les deux derniers s’offrent chacun un sack, et sont dans le coup sur le fumble perdu par Andrew Luck. 

Au final, Indianapolis termine avec 263 yards au total (contre 433 pour Kansas City). Andrew Luck a bien été contenu, il ne réussit qu’un peu plus de 50% de ses passes et ne lance que pour 203 yards, avec 1 touchdown et 1 fumble perdu. 

Patrick Mahomes assure pour son premier match de playoffs

Aucun joueur n’était plus scruté que Patrick Mahomes hier. D’abord parce qu’il sera bientôt le MVP et ensuite car il effectuait ses débuts en playoffs. Et malgré la neige, le jeune QB des Chiefs s’est montré très bon et mature, dans la lignée de sa saison formidable. Certes, il marque un seul touchdown sur une course, mais il a parfaitement distribué le jeu et mené plusieurs drives qui ont débouché sur des touchdowns. Toujours aussi à l’aise dans sa poche, il a ponctué sa performance de quelques passes dont il a le secret et notamment ses fameuses passes à la hanche. Mahomes remporte son duel face à Luck, et termine avec 278 yards (24/41) et donc 1 touchdown au sol. 

Le quarterback des Chiefs a également bien été aidé par un jeu au sol efficace. Damien Williams mène la charge avec 129 yards, et l’équipe affiche 180 yards en fin de rencontre. Les 4 touchdowns de Kansas City sont marqués sur des courses. 

Rien n’a fonctionné pour les Colts

Sans réponse face à l’attaque de Kansas City et incapables de répondre offensivement, les Colts n’ont même pas pu compter sur le pied de leur kicker. Le légendaire Adam Vinatieri rate en effet deux coups de pied sur ce match. Il manque tout d’abord un field-goal de 23 yards, le plus court de sa carrière, avant d’envoyer à côté une transformation. S’il avait mis les deux, Indianapolis n’aurait eu que 7 points de retard en milieu de 4ème quart-temps… 

Les stats de la rencontre

Kansas City
Indianapolis
Passing
Passing
Patrick Mahomes 27/41, 278 yards Andrew Luck 19/36, 203 yards, 1 TD
Rushing
Rushing
Damien Williams 25 courses, 129 yards, 1 TD Marlon Mack 9 courses, 46 yards
Receiving
Receiving
Travis Kelce 7 réceptions, 108 yards T.Y Hilton 4 réceptions, 60 yards, 1 TD

Et ensuite ? 

Enfin victorieux dans leur stade après une série de 6 défaites en playoffs, les Chiefs se qualifient donc pour la finale de conférence, qu’ils recevront. Le vainqueur du match entre les Patriots et les Chargers se déplacera donc dans l’Arrowhead Stadium la semaine prochaine. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *