NFL

NFL Playoffs, Demi-finales de conférence NFC – Les Rams courent vers la finale

A 32 ans, Sean McVay est le plus jeune coach de NFL, et il n’hésite pas à attaquer ses adversaires sur leurs points forts. Les Rams ont ainsi utiliser leurs qualités offensives pour littéralement marcher sur la défense des Cowboys, produisant au final un match historique au sol. Dak Prescott et Dallas ont tenté de répondre, mais ils ont été trop justes. 

Le fil du match


Q1 Q2 Q3 Q4 Score Final
Los Angeles 3 17 3 7 30
Dallas 7 0 8 7 22

1er quart-temps

  • FG LAR – 25 yards – Greg Zuerlein
  • TD DAL – 29 yards – Dak Prescott pour Amari Cooper (transformation réussie)

2ème quart-temps

  • FG LAR – 23 yards – Greg Zuerlein
  • TD LAR – 1 yard – Course de C.J Anderson (transformation réussie)
  • TD LAR – 35 yards – Course de Todd Gurley (transformation réussie)

3ème quart-temps

  • FG LAR – 44 yards – Greg Zuerlein
  • TD DAL – 1 yard – Course d’Ezekiel Elliott (transformation réussie)

4ème quart-temps

  • TD LAR – 1 yard – Course de C.J Anderson (transformation réussie)
  • TD DAL – 1 yard – Course de Dak Prescott (transformation réussie)

Les Rams ont marché sur les Cowboys…

Très solides au sol tout au long de la saison, les Cowboys l’ont confirmé la semaine dernière en muselant les running-backs de Seattle. Mais hier, tout ce bon travail est parti en fumée sur un match. Dallas s’est en effet fait marcher dessus par le jeu au sol des Rams. 

L’attaque de Los Angeles n’a pas mis longtemps à se mettre dans le rythme, dans le sillage d’un duo Todd Gurley, C.J Anderson intenable. Les Rams gagnent 127 yards sur les deux premiers drives mais doivent se contraindre à deux field-goals pour commencer. Mais le travail des running-backs va finir payer et deux touchdowns coup sur coup, d’Anderson puis de Gurley, vont permettre aux Rams de faire le trou dans le deuxième quart-temps. A la fin de la première mi-temps, les Cowboys avaient déjà alloués 170 yards au sol… La tendance se confirme en deuxième mi-temps, ce qui permet à L.A de faire tourner le chrono tout en avançant. C.J Anderson s’offre un doublé, puis sa puissance permet aux Rams de gagner les yards nécessaires en fin de rencontre pour sceller la victoire. 

Les Rams terminent avec un total de 273 yards au sol sur ce match, un record de franchise en playoffs. Le précédent datait de 1986, avec 269 yards déjà contre Dallas. C.J Anderson et Todd Gurley passent tous les deux la barre des 100 yards. Il faut également rendre hommage à la ligne offensive de Los Angeles, qui a été exceptionnelle. Le côté gauche et le centre, avec Saffold et Sullivan en particulier ont souvent ouvert de grosses brèches, et la ligne n’a pas concédé le moindre sack sur le match. Dans un fauteuil et spectateur du travail de ses RB, Jared Goff n’a pas eu à forcer. 

…et contrôlé Ezekiel Elliott

En plus d’humilier les Cowboys sur leur point fort en défense, les Rams ont également réussi à contrer l’arme offensive principale. Leader de NFL cette saison au sol, Ezekiel Elliott a été parfaitement muselé. Le RB ne gagne que 47 yards en 20 courses, soit une moyenne de 2,3 yards seulement. 

Sans Elliott, les Cowboys ont donc du confier les clés de l’attaque à Dak Prescott. Le QB a plutôt répondu présent lorsqu’il a eu le ballon, avec quelques passes clés réussies et quelques big plays. Il a notamment trouvé Amari Cooper pour un touchdown après avoir converti un 4th down, et il a souvent réussi à se connecter avec Michael Gallup en deuxième mi-temps. Mais les Rams ont tellement contrôlé en attaque, que le QB de Dallas n’a pas suffisamment eu la balle entre les mains pour tenir la cadence. 

Les stats de la rencontre

Los Angeles
Dallas
Passing
Passing
Jared Goff 15/28, 186 yards Dak Prescott 20/32, 266 yards, 1 TD
Rushing
Rushing
C.J Anderson 23 courses, 123 yards, 2 TD Ezekiel Elliott 20 courses, 47 yards, 1 TD
Todd Gurley 16 courses, 115 yards, 1 TD

Receiving
Receiving
Robert Woods 6 réceptions, 69 yards Michael Gallup 6 réceptions, 119 yards

Et ensuite ? 

Un an après avoir été sorti en wild-card, les Rams retrouvent le chemin de la victoire en playoffs pour la première fois depuis 2004. Ils attendent désormais le résultats de l’autre demi-finale de la conférence NFC entre les Saints et les Eagles pour savoir s’ils recevront ou se déplaceront dimanche prochain. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *