Dossier Superbowl LIII – Retour sur le Superbowl XXXVI

Il y a 17 ans, le Superbowl 36 opposait les deux mêmes équipes que celui de cette saison. A l’époque, les Rams étaient à Saint Louis et favoris de 14 points, forts d’un titre de champion deux ans plus tôt et portés par le « Greatest Show on Turf ». En face, les Patriots étaient l’équipe surprise de la saison, sans grands noms et sans leur QB titulaire, Drew Bledsoe, blessé dès le début de la saison. Tom Brady, pris au 6ème tour de la Draft 2000, était au centre de l’attaque. 

La victoire de New England était vu comme l’une des plus grosses surprises de l’histoire, mais 17 ans plus tard, est-ce si surprenant quand on connaît la dynastie qui s’est créée depuis, et qui a débutée ce jour-là…

Superbowl XXXVI

  • 3 février 2002
  • Louisiana Superdome, New Orleans
  • Score final : New England Patriots 20 – Saint Louis Rams 17

Si l’on regarde les chiffres de ce Superbowl, ils sont clairement à l’avantage des Rams. Plus de first-downs (26 à 15), plus de yards (427 à 267), et un temps de possession supérieur (33 minutes 30 à 26 minutes 30). Mais les Patriots remportent une bataille, une des plus importantes, celle des pertes de balle (0 à 3). Ces trois ballons récupérés vont découler sur 17 des 20 points de New England : 

  • Dans le deuxième quart-temps, Kurt Warner, sous pression, réalise une mauvaise passe qui est interceptée par Ty Law. L’excellent CB des Pats marque 47 yards plus loin pour donner l’avantage à son équipe (7-3). 
  • Un peu plus tard dans le deuxième quart-temps, le receveur Ricky Proehl perd la balle après une réception, et New England la récupère. Tom Brady trouve ensuite David Patten pour porter le score à 14-3 juste avant la mi-temps. 
  • Dans le troisième quart-temps, Kurt Warner cherche Torry Holt mais sa passe est interceptée par Otis Smith. Adam Vinatieri ajoute 3 points dans la foulée pour porter le score à 17-3. 
A 24 ans, Tom Brady remporte le 1er de ses 5 Superbowl et le 1er de ses 4 trophées de MVP de la finale (patriots.com)

Malgré cet écart de 14 points, les Rams vont réussir à revenir. Kurt Warner marque une première fois sur une course courte, avant de trouver Ricky Proehl pour égaliser à 1 minute 30 de la fin du temps réglementaire. A ce moment là, John Madden dit au micro de la Fox que les Patriots « devraient faire tourner le chrono et jouer la prolongation »… 

Sauf que Bill Belichick et Tom Brady avaient une autre idée. Les 17 premiers points l’ont été grâce à des récupérations de balle, les 3 derniers le seront grâce au talent du quarterback. Brady, qui sera élu MVP du match, réussit ainsi 5 passes en quelques secondes et New England remonte 53 yards. Adam Vinatieri, qui est depuis devenu l’un des meilleurs kicker de l’histoire, donne la victoire aux Patriots en marquant de 48 yards. Les Pats remportent ainsi le premier Superbowl de leur histoire. 

Les stats de la rencontre

Saint Louis Rams
New England Patriots
Passing
Passing
Kurt Warner 28/44, 365 yards, 1 TD, 2 INT Tom Brady 16/27, 145 yards, 1 TD
Rushing
Rushing
Marshall Faulk 17 courses, 76 yards Antowain Smith 18 courses, 92 yards
Receiving
Receiving
Az-Zahir Hakim 5 réceptions, 90 yards Troy Brown 6 réceptions, 89 yards

17 ans plus tard, les deux équipes se retrouvent. Entre temps, les Rams sont progressivement tombés dans l’anonymat avant un retour à Los Angeles et sur le devant de la scène. Quant aux Patriots, ils ont enchaîné. Le duo Bill Belichick – Tom Brady jouera ainsi son 9ème Superbowl dimanche, et ils tenteront de remporter un 6ème trophée Lombardi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *