Draft NFL 2019 – Les principaux besoins des 32 équipes

Un des évènements de l’intersaison NFL, la Draft 2019 se tiendra à Nashville du 25 au 27 avril. Les 32 franchises ont toutes des besoins, plus ou moins importants, qu’elles tenteront d’adresser. On fait le point sur les principaux besoins de chaque équipe. Place aux équipes de la conférence NFC.

NFC EAST

DALLAS COWBOYS

  • Choix lors du 1er tour : Aucun
  • Principaux besoins : WR, DL, S
  • Besoins secondaires : TE

Les Cowboys n’auront pas de choix au 1er tour, puisqu’ils l’ont envoyé aux Raiders afin d’acquérir le receveur Amari Cooper. Un transfert qui a fait du bien à l’attaque de la franchise, qui doit pourtant de nouveau trouver un receveur. En effet, le départ de Cole Beasley laisse un trou béant sur le slot. C’est également très moyen sur le poste de tight-end. Le retour de Jason Witten peut aider la saison prochaine mais il faut trouver une option pour la suite.

En défense, le poste de Safety mériterait un peu de sang neuf, mais la priorité est la ligne défensive. David Irving n’est plus là puisqu’il préfère la marijuana au football, Randy Gregory est de nouveau suspendu, et la situation n’est pas claire non plus avec DeMarcus Lawrence. Ce dernier a reçu le franchise tag pour la deuxième année de rang, et les négociations sur un nouveau contrat sont compliquées. La signature de Robert Quinn renforce l’extérieur de la ligne défensive, mais un jeune pass-rusher talentueux ferait sens pour préparer un futur sans Lawrence.

NEW YORK GIANTS

  • Choix lors du 1er tour : 6ème et 17ème
  • Principaux besoins : QB, OL, CB
  • Besoins secondaires : DL, ED, LB, WR

Pour le moment, les Giants se refusent à tourner la page Eli Manning, et il se peut qu’il fasse de nouveau l’impasse sur un quarterback lors de cette Draft. Pourtant, avec le 6ème choix, il sont très bien placés pour prendre l’un des meilleurs.

Du fait d’une stratégie sportive assez floue, la franchise new-yorkaise a des besoins à presque tous les niveaux. En attaque, la ligne offensive a besoin de plus de solidité, même si l’arrivée du Guard Kevin Zeitler va déjà faire du bien. Et le départ d’Odell Beckham Jr laisse un énorme vide. Certes Golden Tate a été recruté, mais qui va peser sur l’extérieur ? En défense, les pertes de Damon Harrison la saison dernière puis Olivier Vernon cette année, doivent être compensées. Derrière, des Safety sont arrivés, il faut désormais ajouter du talent au poste de Cornerback.

PHILADELPHIA EAGLES

  • Choix lors du 1er tour : 25ème
  • Principaux besoins : CB, LB
  • Besoins secondaires : OL, RB

Les deux positions sur lesquelles les Eagles doivent se concentrer se trouvent en défense. Le départ de Jordan Hicks laisse Nigel Bradham un peu seul au milieu du terrain. Trouver un jeune linebacker complet est une priorité. Sur les lignes arrière, les titulaires au poste de cornerback sont plutôt bons mais il y a un manque cruel de profondeur. Cela s’est vu la saison dernière et Philadelphia l’a payé cher.

La seconde mission pour Philly est ensuite de renforcer la rotation sur d’autres postes. Il peut ainsi être intéressant de préparer le futur au poste de Tackle, puisque Jason Peters va bientôt fêter ses 37 ans. Sur le backfield, Jordan Howard a été recruté mais il sera agent libre dès la fin de la prochaine saison, ce qui peut pousser les Eagles à chercher une solution de remplacement.

WASHINGTON REDSKINS

  • Choix lors du 1er tour : 15ème
  • Principaux besoins : WR, QB
  • Besoins secondaires : ED, LB

On ne sait pas quand Alex Smith, gravement blessé la saison dernière, reviendra. Dans cette optique, Washington a décidé de faire signer Case Keenum pour prendre sa place. Mais ce choix ne peut être la solution sur le long terme, et la franchise doit trouver un jeune quarterback pour le préparer à être le titulaire dans les années à venir. En attendant, il faut aussi trouver des receveurs pour permettre à Case Keenum d’être performant. Jamison Crowder est parti durant le marché des agents libres, et impossible de continuer à croire en Josh Doctson pour être le receveur numéro 1 de cette équipe.

En défense, les Redskins doivent avant tout pallier au départ de Preston Smith, en prenant un pass-rusher. Le corps de linebackers, extérieurs comme intérieurs, est d’ailleurs la zone un peu faible d’une défense globalement cohérente.

NFC NORTH

CHICAGO BEARS

  • Choix lors du 1er tour : Aucun
  • Principaux besoins : ED, DB, K
  • Besoins secondaires : OL, RB

Pour Chicago, l’attente sera longue car la franchise ne sera pas appelée avant le 3ème tour. Les Bears ont en effet lâché leur choix au 1er tour pour recruter Khalil Mack, et leur choix au 2ème tour pour monter lors de la Draft précédente et prendre le WR Anthony Miller. Le recrutement de Mack a fait un bien fou à une défense déjà solide, mais qui manquait d’impact en pass-rush. Un petit effort supplémentaire peut d’ailleurs être fait dans ce secteur, car en dehors de Mack et Leonard Floyd, il y a peu d’options.

Sur les lignes secondaires, deux titulaires de poids sont partis, le Safety Adrian Amos et le Cornerback Bryce Callahan. Deux joueurs ont été recruté pour les remplacer, Ha Ha Clinton-Dix et Buster Skrine, mais un peu de compétition ne ferait pas de mal. Enfin, les soucis de kickers ont miné la saison de Chicago la saison dernière, il faut donc trouver une solution stable.

DETROIT LIONS

  • Choix lors du 1er tour : 8ème
  • Principaux besoins : CB, ED, TE
  • Besoins secondaires : WR

Ancien coordinateur défensif des Patriots, Matt Patricia rapatrie ses anciens poulains à Detroit. Son dernier gros coup est la signature de Trey Flowers, le meilleur pass-rusher des Pats lors des dernières saisons. Les Lions pourraient doubler la mise en prenant un autre pass-rusher avec leur 8ème choix, puisque Romeo Okwara est parti et que Ezekiel Ansah est toujours agent libre. Cette Draft est en tout cas idéale pour se renforcer dans ce secteur.

Les Lions ont la chance d’avoir l’excellent Darius Slay au poste de cornerback, mais ils manquent de solution à l’opposé. Teez Tabor est le titulaire par défaut, mais il n’a pas encore montré qu’il le méritait. La signature, au prix fort, de Justin Coleman, est une bonne chose sur le slot mais ne change rien sur l’extérieur. Enfin, Detroit pourrait profiter de plus d’impact au poste de TE, et d’un jeune receveur à faire entrer dans la rotation.

GREEN BAY PACKERS

  • Choix lors du 1er tour : 12ème et 30ème
  • Principaux besoins : TE, WR
  • Besoins secondaires : ILB, OL

Alors que les histoires entre Aaron Rodgers et Mike McCarthy ressortent maintenant que l’ex-coach a été remercié, les Packers doivent démarrer cette nouvelle ère avec l’idée de profiter des dernières années de leur quarterback star. La ligne offensive est le point de départ, et elle se montre plutôt solide. Un peu de profondeur est tout de même nécessaire pour prévoir d’éventuelles blessures ou contre-performances. Mais le chantier le plus important est de trouver des armes dans le jeu de passes. Randall Cobb a quitté la franchise cet hiver, laissant Davante Adams un peu seul. Les jeunes Equanimeous St Brown, Marquez Valdes-Scantling et J’Mon Moore ne sont pour le moment que des receveurs d’appoints. Et il faut également penser Tight-end du fait du déclin de Jimmy Graham.

En défense, les Packers ont adressé leur besoin numéro 1 lors du marché des agents libres : le pass-rush. En difficulté lorsqu’il fallait mettre les QB sous pression, ils ont en plus perdu Clay Matthews lors du marché des agents libres. Plus agressifs qu’avant sur le marché, les Packers ont réagi en recrutant deux bons joueurs ; Preston Smith et Za’Darisu Smith. Du coup, la zone faible prioritaire en défense est le poste de linebacker intérieur, laissée vacante par Jake Ryan.

MINNESOTA VIKINGS

  • Choix lors du 1er tour : 18ème
  • Principaux besoins : OL, DL
  • Besoins secondaires : RB, TE, WR

Pas de secret pour les Vikings, qui ont absolument besoin de solidifier leur ligne offensive. Seul le Left Tackle Riley Reiff a été à la hauteur en 2018. Le recrutement du Guard Josh Kline est un pas en avant, mais il ne fait pas s’arrêter là. Minnesota pourrait ainsi utiliser deux de ses premiers choix dans ce secteur et ce serait une décision logique. L’autre zone qui mérite d’être adressée rapidement est l’autre ligne, en défense. Le départ de Sheldon Richardson laisse en effet un trou à l’intérieur.

Dans un second temps, l’idée est d’étoffer le casting autour de Kirk Cousins, afin de l’aider à retrouver les playoffs. Ce qui est la moindre des choses étant donné son contrat. Les Vikings peuvent ainsi prendre un RB pour remplacer Latavius Murray comme backup de Dalvin Cook. Ils peuvent également penser à un TE puisque Kyle Rudolph est sur le déclin, ou à un receveur pour entrer dans la rotation derrière le duo Thielen-Diggs.

NFC SOUTH

ATLANTA FALCONS

  • Choix lors du 1er tour : 14ème
  • Principaux besoins : DL, ED, CB
  • Besoins secondaires : OL

Les Falcons ont placé le franchise tag sur le DT Grady Jarrett, mais ce dernier a besoin d’un acolyte à l’intérieur de la ligne défensive. Jarrett a beaucoup d’impact et est capable de mettre le chaos sur la ligne offensive adverse, mais les dégâts seraient décuplés avec un joueur capable de finir les actions par des QB hits ou des sacks. Le pass-rush peut également profiter de plus d’impact sur les extérieurs, où Vic Beasley est décevant depuis 2 ans.

Toujours en défense, les lignes secondaires se sont sérieusement dégarnies avec les départs de Robert Alford et Brian Poole. Prendre un nouveau CB pour l’associer à Desmond Trufant est nécessaire. Enfin, de la profondeur sur la ligne offensive ne fait jamais de mal. Deux Guards sont arrivés lors du marché des agents libres, mais la situation reste fragile au poste de Right Tackle.

CAROLINA PANTHERS

  • Choix lors du 1er tour : 16ème
  • Principaux besoins : ED, CB
  • Besoins secondaires : OL, WR, LB

Jabrill Peppers n’était pas éternel et sa retraite confirme un besoin de pass-rushers dans cette défense. Car en dehors de Mario Addison, les options sont limitées. Toujours du côté défensif, les deux postes de cornerbacks peuvent être améliorés ou au moins être mis en compétition.

En ce qui concerne la ligne offensive, le recrutement de Matt Paradis est un excellent coup pour remplacer Matt Kalil au centre. Cependant, cette ligne reste fébrile sur plusieurs postes et a besoin de plus de profondeur. Enfin, les Panthers doivent remplacer des joueurs qui sont partis durant le marché des agents libres, comme le LB Thomas Davis et le WR Devin Funchess.

NEW ORLEANS SAINTS

  • Choix lors du 1er tour : Aucun
  • Principaux besoins : OL
  • Besoins secondaires : WR, DB

Sans choix au premier tour, puisqu’ils l’ont donné aux Packers pour grimper de quelques places lors de la Draft 2018, les Saints sont globalement pauvres en choix cette année (un seul lors des 4 premiers tours). Dans cette optique, l’idée est de trouver des jeunes talents sur la ligne offensive, où Max Unger a pris sa retraite et où Andrus Peat sera agent libre en fin de saison prochaine. 

Ensuite, la franchise de New Orleans peut ensuite tenter de trouver un grand receveur physique en complément de Michael Thomas, ou un joueur capable d’entrer dans la rotation sur les lignes secondaires. Le poste de TE faisait partie des besoins, mais le recrutement de Jared Cook règle le problème pour le moment.

TAMPA BAY BUCCANEERS

  • Choix lors du 1er tour : 5ème
  • Principaux besoins : CB, LB
  • Besoins secondaires : DT, RB

Todd Bowles est le nouveau coordinateur défensif des Bucs et il a du travail pour faire progresser cette défense. Le chantier numéro 1 est la défense contre le jeu de passes, secteur où Tampa faisait partie des pires équipes de NFL la saison passée. Ensuite, il faut trouver un linebacker pour compenser le départ de Kwon Alexander. Pour terminer sur la défense, les Bucs peuvent également préparer l’avenir en prenant un Defensive Tackle. La raison est que Gerald McCoy devient trop cher et que son futur n’est pas à Tampa.

En attaque, Jameis Winston sera le QB titulaire au moins cette saison, et avoir un vrai running-back numéro 1 lui permettrait de souffler un peu. A moins que Ronald Jones revienne fort. Un peu de profondeur sur la ligne offensive ne ferait pas de mal non plus.

NFC WEST

ARIZONA CARDINALS

  • Choix lors du 1er tour : 1er
  • Principaux besoins : OL, WR
  • Besoins secondaires : TE, CB, DL, LB

En possession du 1er choix, les Cardinals sont au cœur des rumeurs concernant le QB Kyler Murray. La franchise de l’Arizona a un nouveau coach en Kliff Kingsbury, et ce dernier va devoir choisir entre continuer avec Josh Rosen, qui a été pris lors de la Draft 2018, ou la construction de son projet avec un nouveau QB. Quelque soit la direction prise par les Cards, l’objectif va être d’améliorer la ligne offensive, qui était tout simplement la pire de NFL en protection la saison passée. De plus, le corps de receveurs est trop léger. Larry Fitzgerald est toujours là, mais il entame sa 16ème saison en NFL et seul Christian Kirk apporte quelques garanties. Deux WR ou un WR et un TE sont souhaitables.

Evidemment, si les Cardinals ont terminé bons derniers de NFL en 2018, c’est qu’ils ont beaucoup de problèmes à régler. Ainsi, toutes les lignes défensives méritent de voir arriver du renfort et des jeunes talents autour de qui construire.

LOS ANGELES RAMS

  • Choix lors du 1er tour : 31ème
  • Principaux besoins : OL, ED
  • Besoins secondaires : DL, CB

Les Rams ont décidé de ne pas conserver le Centre John Sullivan, qui était le point faible de la ligne offensive en 2018. Puis, ils ont perdu le Guard Rodger Saffold, ce qui est beaucoup plus problématique. Cela créé immédiatement un besoin important à l’intérieur de cette ligne offensive. Et il ne faut pas oublier qu’Andrew Whitworth a 37 ans, il faut donc anticiper les choses au poste de Left Tackle également.

L’autre zone sur laquelle les Rams peuvent se concentrer est la ligne défensive. A l’intérieur, le double meilleur défenseur de NFL en titre Aaron Donald est toujours là, mais il a perdu Ndamukong Suh à ses côtés. Cependant, il est peut-être plus important de prendre un edge-rusher car Dante Fowler et Clay Matthews ne s’inscrivent surement pas dans la durée à Los Angeles.

SAN FRANCISCO 49ERS                                                              

  • Choix lors du 1er tour : 2ème
  • Principaux besoins : WR, DB
  • Besoins secondaires : ED, OL

L’un des principaux besoins des Niners était de renforcer le pass-rush, particulièrement sur l’extérieur (DeForest Buckner assure à l’intérieur). Le recrutement de Dee Ford va dans ce sens, mais San Francisco peut investir dans un jeune edge-rusher lors de cette Draft riche.

Le retour de blessure de Jimmy Garoppolo est attendu, et il serait bien qu’il soit accompagné par l’arrivée d’un vrai receveur numéro 1. Les 49ers ont plusieurs options intéressantes, mais pas de réel leader. Derrière, le poste de cornerback est un peu léger, dans le sillage d’un Richard Sherman vieillissant mais toujours précieux. Le recrutement de Jason Verrett n’inspire pas réellement et il faut injecter du sang neuf.

SEATTLE SEAHAWKS

  • Choix lors du 1er tour : 21ème
  • Principaux besoins : ED, CB
  • Besoins secondaires : WR, OL

Les Seahawks ont réussi à conserver Frank Clark en plaçant le franchise tag sur lui, et c’est une bonne chose pour leur pass-ruh. Cependant, hormis Clark et Jarran Reed à l’intérieur, Seattle manque d’options dans ce secteur. Toujours en défense, le départ d’Earl Thomas ferme définitivement l’ère de la « Legion of Boom ». Les Hawks ont également vu partir Justin Coleman, et il y a un besoin sérieux au poste de cornerback.

En attaque, la ligne offensive s’est clairement renforcée la saison passée, notamment grâce à l’apport de Duane Brown sur une saison complète. Mais ça reste encore un peu tendre à l’intérieur, et un Guard de plus ne serait pas du luxe. Le corps de receveurs est également une zone qui a besoin de renforts encore plus après la nouvelle opération de Doug Baldwin. Mais ce ne sera pas évident d’adresser tous les besoins avec seulement 4 choix lors de cette Draft.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *