Draft NFL 2019 – Les meilleurs Linebackers

Mis à part les deux Devin (White et Bush), cette classe 2019 de linebackers manque clairement de joueurs d’impact. Certaines équipes pourront tout de même trouver des profils particuliers en milieu de draft, comme des joueurs hybrides (safety/linebacker) ou des linebackers plus traditionnels qui défendent principalement le jeu au sol.

Devin White (LSU)

Stats

Saison Université Matchs Plaquages Sacks Interceptions Fumbles
2016 LSU 8 30 1 0 1
2017 LSU 13 133 4.5 1 0
2018 LSU 13 123 3 0 3

Points forts

  • Explosivité pour couper les passes en couverture. Excellente mobilité.
  • Plaqueur agressif. Très physique, il termine violemment ses actions.
  • Grosse endurance, couverture du terrain incroyable.
  • Très compétitif. Leader d’une défense sur le terrain.

Points faibles

  • Manque de patience, ce qui peut lui jouer des tours en lui faisant manquer des plaquages.
  • Lecture des actions souvent lente et parfois incorrecte. Amélioration claire lors de la saison 2018.
  • Parfois complétement absorbé par les blocks adverses.

Projection

1er tour

Devin White est passé rapidement de remplaçant à leader de la défense de LSU, et il a les attributs pour s’installer durablement au sein d’une défense de NFL. Capable de défendre tout type d’actions, il doit cependant travailler sa lecture du jeu pour progresser au niveau suivant.

Devin Bush (Michigan)

Stats

Saison Université Matchs Plaquages Sacks Interceptions Fumbles
2016 Michigan 7 11 0 0 0
2017 Michigan 13 95 5.5 1 0
2018 Michigan 12 66 4.5 0 0

Points forts

  • Plaqueur sûr, ne laisse rarement du terrain après avoir établi le contact.
  • Bonne lecture du jeu et sens de l’anticipation. Il peut ainsi devancer les bloqueurs adverses ou descendre rapidement en couverture.
  • Bon pass-rusher d’appoint sur les blitz.

Points faibles

  • Manque d’envergure, ce qui limite son rayon de plaquage et son champ d’action face aux bloqueurs adverses.
  • Peut avoir du mal à suivre en couverture individuelle.

Projection

1er tour

Mis à part son manque d’envergure, qui peut refroidir quelques recruteurs, Devin Bush est un linebacker complet qui renforcera une défense immédiatement. Il sait tout faire, et c’est essentiel pour un linebacker moderne.

Mack Wilson (Alabama)

Stats

Saison Université Matchs Plaquages Sacks Interceptions Fumbles
2016 Alabama 8 8 0 0 0
2017 Alabama 11 40 2.5 4 0
2018 Alabama 14 65 4.5 2 0

Points forts

  • Suffisamment rapide pour défendre une grande partie du terrain et suivre les RB.
  • Des qualités certaines en couverture, comme en témoignent ses 6 interceptions en 2 saisons.
  • Efficace en pass-rush sur les blitz.

Points faibles

  • Instinct moyen. Peine à battre les bloqueurs et pénétrer sur le backfield adverse.
  • A tendance à rater des plaquages pour les mêmes raisons.
  • Irrégularité lors de sa carrière universitaire. Parfois très discret lors de certains matchs.

Projection

2ème tour

Les recruteurs auraient aimé voir plus de régularité et de progression de la part du linebacker d’Alabama, mais il fait figure de joueur solide dans une classe médiocre. Son champ d’action élevé et ses qualités en couverture en font un joueur polyvalent et intéressant pour une défense NFL.

Mack Wilson (source : RollTide.com)

Tre Lamar (Clemson)

Stats

Saison Université Matchs Plaquages Sacks Interceptions Fumbles
2016 Clemson 10 17 3 0 0
2017 Clemson 10 50 5 0 1
2018 Clemson 14 79 5.5 1 0

Points forts

  • Présence physique imposante au milieu de la défense.
  • Excellente lecture des phases au sol, ce qui en fait un fantastique défenseur contre le jeu de courses. Plaqueur sûr.
  • Apporte comme pass-rusher (13.5 sacks en 3 ans).

Points faibles

  • Un linebacker à l’ancienne, qui est donc limité pour la NFL moderne.
  • Manque de mobilité et sa zone de couverture est assez faible.
  • Peu à l’aise en couverture.

Projection

2 ou 3ème tour

Lamar est un linebacker imposant mais en décalage avec le profil moderne recherché à la position. Il n’offre pas assez de garantie en couverture et ne peut ainsi être aligné que sur les phases au sol au niveau suivant.

Germaine Pratt (NC State)

Stats

Saison Université Matchs Plaquages Sacks Interceptions Fumbles
2014 NC State 12 32 0 1 0
2015 NC State 11 30 0 1 1
2017 NC State 13 69 0 2 1
2018 NC State 11 104 6 0 1

Points forts

  • Plaqueur sûr, difficile de lui échapper lorsqu’il établit correctement le contact.
  • Ancien safety, donc peut assurer en couverture.
  • Pass-rusher intéressant sur les blitz. Premier pas explosif.

Points faibles

  • Quelques soucis dans la lecture du jeu. Perd parfois le ballon de vue.
  • Manque d’envergure, ce qui pose des problèmes pour se débarrasser des bloqueurs adverses.
  • Dynamisme et flexibilité moyenne lorsqu’il doit changer de direction.

Projection

3ème tour

Ancien safety, Germaine Pratt offre une polyvalence intéressante pour la NFL. Il doit encore améliorer plusieurs facettes de son jeu, mais devrait être capable d’avoir un impact rapidement, notamment dans les équipes spéciales.

Vosean Joseph (Florida)

Stats

Saison Université Matchs Plaquages Sacks Interceptions Fumbles
2016 Florida 6 13 0 0 0
2017 Florida 11 55 0 1 1
2018 Florida 13 93 4 0 0

Points forts

  • Vitesse pour suivre les TE et les RB en couverture.
  • Excellente mobilité latérale, peu rapidement changement de direction si besoin.

Points faibles

  • Sens de l’anticipation et compréhension des schémas de couverture encore floue.
  • Manque un peu de puissance et de contrôle sur ses plaquages, ce qui lui fait concéder des yards en plus.
  • Erreurs régulières dans la lecture du jeu.

Projection

3 ou 4ème tour.

Sa vitesse et sa mobilité sont des attributs intéressants, mais Joseph est globalement un peu limité. Il doit améliorer son analyse du jeu et gagner en puissance pour devenir un titulaire régulier en NFL.

Vosean Joseph (source : SteelCityBlitz)

Te’Von Coney (Notre Dame)

Stats

Saison Université Matchs Plaquages Sacks Interceptions Fumbles
2015 Notre Dame 8 13 0 0 0
2016 Notre Dame 12 61 0 0 0
2017 Notre Dame 13 116 3 0 1
2018 Notre Dame 13 123 4 1 0

Points forts

  • Bon placement et bon suivi des actions sur les phases au sol. Compétiteur, il suit jusqu’au bout.
  • Très bon plaqueur. Rate rarement un plaquage et ne lâche pas beaucoup de yards après contact.

Points faibles

  • Beaucoup moins à l’aise sur les phases de couverture.
  • Champs d’action limité car pas assez rapide. Ne peut pas défendre toutes les zones.
  • Jeu de jambes suspect, notamment pour changer de direction.

Projection

3 ou 4ème tour

Grâce à son physique et sa solidité sur les plaquages, Coney offre des garanties dans un rôle « old-school » de linebacker. En NFL, il ne pourra pas jouer sur toutes les phases, ce qui fait clairement baisser sa valeur.

Blake Cashman (Minnesota)

Stats

Saison Université Matchs Plaquages Sacks Interceptions Fumbles
2015 Minnesota 3 4 0 0 0
2016 Minnesota 11 45 7.5 0 1
2017 Minnesota 10 30 2 0 0
2018 Minnesota 12 104 2.5 0 1

Points forts

  • A toujours les yeux sur le ballon, ce qui lui permet d’arriver en bonne position et de réussir ses plaquages.
  • Vitesse de pointe très bonne pour un linebacker. Lui permet de couvrir beaucoup de terrain.
  • Possède les attributs pour être performant en couverture. L’a démontré en glissant parfois vers le slot ou en s’occupant de TE.

Points faibles

  • Manque parfois un peu de puissance sur les plaquages. Peut avoir du mal à stopper les joueurs très physiques.
  • Parfois indiscipliné.
  • Apparaît un peu light physiquement.

Projection

3 ou 4ème tour

Les recruteurs peuvent être inquiet du physique un peu light de Cashman, même si ce dernier a rassuré lors d’un excellent NFL Combiné. Il aura surement un impact immédiat dans les équipes spéciales, et il a le potentiel pour jouer sur toutes les phases au niveau supérieur. Un nom sur la pente ascendante.

Terrill Hanks (New Mexico State)

Stats

Saison Université Matchs Plaquages Sacks Interceptions Fumbles
2015 New Mexico State 11 81 1 3 1
2016 New Mexico State 12 103 2 2 2
2017 New Mexico State 13 106 7 2 3
2018 New Mexico State 9 101 1 1 1

Points forts

  • Très productif avec les Aggies. Plus de 100 plaquages lors des 3 dernières saisons.
  • Ancien Safety, ce qui signifie qu’il a des bases solides en couverture.
  • Assez explosif sur le premier pas. Le rend intéressant en pass-rush sur les blitz.

Points faibles

  • Encore quelques soucis d’exécution et de positionnement, lié au changement de position.
  • Se fait facilement avoir par les actions « fake ».
  • Physiquement dominé par moment, ce qui l’oblige à se battre pour revenir dans le coup.

Projection

4ème tour

La cote de Terrill Hanks a grimpé depuis le début du processus de recrutement. Son potentiel séduit et ses qualités en couverture sont certaines du fait de sa formation de Safety. S’il continue d’apprendre les détails du poste de Linebacker, il peut devenir un joueur performant en NFL. Un pari à prendre.

Khalil Hodge (Buffalo)

Stats

Saison Université Matchs Plaquages Sacks Interceptions Fumbles
2016 Buffalo 12 123 1 0 0
2017 Buffalo 12 153 3 2 2
2018 Buffalo 14 143 1.5 1 1

Points forts

  • Machine à plaquer. Technique irréprochable, des mains aux pieds.
  • Plus puissant qu’il n’y paraît.

Points faibles

  • Couverture limitée au jeu court.
  • Manque d’anticipation. Ce qu’il corrige un peu grâce à son explosivité. Ça marche au niveau universitaire, moins en NFL.
  • Peu utilisé en pass-rush sur les blitz.

Projection

4ème ou 5ème tour

Khalil Hodge ne suivra peut-être pas les traces de Khalil Mack (ex LB de Buffalo lui aussi), mais il peut être l’un des bons coups de cette Draft. Excellent plaqueur et bon sur la couverture du jeu court, il peut apporter à une défense de NFL qui saura le faire progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *