Draft NFL 2019 – Les meilleurs Defensive Backs (Cornerbacks & Safeties)

Il n’y a peut-être pas de joueurs du niveau de Denzel Ward, mais plusieurs prospects ne semblent pas très loin. Globalement la classe 2019 de Cornerbacks est très intéressante, avec des titulaires en puissance et une profondeur de qualité.

En ce qui concerne les Safeties, il manque des potentielles stars, mais plusieurs joueurs très solides seront disponibles. Il est difficile de faire un réel classement, et les sélections dépendront des besoins des franchises.

Cornerbacks

Greedy Williams (LSU)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2017 LSU 13 38 6 10
2018 LSU 11 33 2 9

Points forts

  • A son meilleur sur la ligne de scrimmage pour gêner la route des receveurs.
  • Bons instincts, ce qui lui permet de tenir son rang en couverture de zone.
  • Goût pour la balle, ce qui lui permet d’intercepter ou dévier des passes régulièrement.  

Points faibles

  • Vitesse de pointe limite. Peu être battu en 1 contre 1.
  • Vient rarement aider sur les phases au sol. Plaqueur moyen.

Projection

1er tour

Grand, intelligent et complet, Greedy Williams continue la tradition des très bons cornerbacks qui viennent de LSU. Il fait partie des meilleurs CB de cette classe, si ce n’est le meilleur, et il pourrait sortir dès la première moitié du 1er tour.

Byron Murphy (Washington)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2017 Washington 6 16 2 7
2018 Washington 14 58 4 13

Points forts

  • Défenseur complet, capable d’être performant en individuelle et en zone.
  • Plaqueur très sûr. Physique.
  • Vitesse de pointe élevée, ce qui lui permet de couper les passes.

Points faibles

  • Un peu léger. Son manque de masse peut être un défaut face à des receveurs massifs.
  • Plaqueur moyen. Tente parfois de compenser par de l’agressivité et manque des actions.

Projection

1er tour

Son physique peut inquiéter quelques recruteurs mais ses qualités font rapidement oublier les petits défauts. Dans le bon système, il peut avoir un impact immédiat sur les bases arrière d’une défense NFL, et il sortira surement lors du 1er tour à la fin du mois.

DeAndre Baker (Georgia)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2015 Georgia 1 1 0 0
2016 Georgia 8 31 2 5
2017 Georgia 15 44 3 9
2018 Georgia 12 40 2 9

Points forts

  • Joueur intelligent, souvent bien placé à la retombée du ballon.
  • Apprécie le « press-coverage », sait limiter l’espace laissé aux receveurs.
  • Vainqueur du trophée Jim Thorpe (meilleur Defensive Back) en 2018.

Points faibles

  • Vitesse limitée. Pose problème en 1 contre 1. Peut souffrir dans un système essentiellement basé sur de la défense individuelle.
  • A les mains baladeuses, ce qui pourrait lui coûter quelques pénalités en NFL.

Projection

1er tour, début du 2ème

Excellent avec Georgia en 2017, année de finale nationale, Baker a été un petit moins performant au niveau statistiques en 2018. La raison majeure est que les QB adverses l’ont plus évité, c’est donc un bon signe. Il devrait lui aussi être sélectionné lors du 1er tour, ou au tout début du 2ème.

Trayvon Mullen (Clemson)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2016 Clemson 6 17 0 1
2017 Clemson 13 40 3 3
2018 Clemson 13 36 1 3

Points forts

  • Très agressif. Pénible sur la ligne de scrimmage, ne lâche rien.
  • Excellent plaqueur, violent.
  • Leader des bases arrière d’une des meilleures défenses du pays.

Points faibles

  • Peu avoir du mal à rester au contact sur des longues routes en couverture homme à homme.
  • De même, quelques erreurs d’analyse des actions.

Projection

2ème tour

Ses qualités physiques indéniables peuvent tenter une équipe qui joue beaucoup en « press-coverage » à prendre Mullen dès le 1er tour. Mais le CB du champion en titre Clemson devrait plutôt entendre son nom lors du deuxième jour de la Draft.

Amani Oruwariye (Penn State)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2015 Penn State 4 5 0 1
2016 Penn State 10 23 1 1
2017 Penn State 11 28 4 7
2018 Penn State 13 50 3 11

Points forts

  • Patient et appliqué. Suit parfaitement son receveur en 1 contre 1.
  • Etonnement fluide sur les changements de direction.
  • Également solide en défense en zone.

Points faibles

  • Seulement une saison comme titulaire avec Penn State.
  • Peu avoir du mal à couvrir des receveurs explosifs.
  • Plaqueur médiocre. Limite son impact au sol.

Projection

2 ou 3ème tour

Complet, physique et technique à la fois, Oruwariye peut être un potentiel bon coup. Sa faible expérience joue un peu contre lui, mais cela signifie que sa marge de progression est surement encore importante.

Rock Ya-Sin (Temple)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2018 Temple 12 47 2 12

Points forts

  • Défenseur complet, technique et physique.
  • Expérience sur l’extérieur et sur le slot.

Points faibles

  • Une seule saison au niveau FBS.
  • Peut s’améliorer dans plusieurs secteurs, comme en couverture individuelle ou sur les plaquages.

Projection

2 ou 3ème tour

Après trois bonnes saisons en FCS, Rock Ya-Sin a fait parler son physique et son talent au niveau FBS avec Temple en 2018. Malgré son nom assez cool et ses qualités, il aura besoin d’un peu plus de temps pour continuer son développement, avant de devenir un bon CB de NFL d’ici 2 ou 3 saisons.

Julian Love (Notre Dame)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2016 Notre Dame 12 45 1 3
2017 Notre Dame 13 68 3 20
2018 Notre Dame 13 63 1 16

Points forts

  • Joueur complet, sait défendre en individuelle (surtout) et en zone.
  • Bon instinct, ce qui lui permet de compenser quelques lacunes physiques.

Points faibles

  • Pas impressionnant physiquement. Pas super rapide.
  • Peu avoir un peu de mal contre des receveurs massifs.

Projection

3ème tour

Complet au niveau universitaire, Love pourrait avoir du mal en individuelle en NFL, la faute à des qualités physiques légèrement en dessous. Dans le bon système, il peut devenir un titulaire régulier comme CB numéro 2 ou sur le slot.

JoeJuan Williams (Vanderbilt)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2016 Vanderbilt 10 19 0 2
2017 Vanderbilt 11 39 0 10
2018 Vanderbilt 13 61 4 13

Points forts

  • Très fluide pour sa taille.
  • Ressemble à un receveur et à d’ailleurs de très bons instincts et de bonnes mains. Intercepte ou dévie de nombreuses passes.

Points faibles

  • Encore besoin de progresser techniquement, notamment sur la ligne de scrimmage.
  • En difficulté face à des receveurs qui courent des routes avancées. 

Projection

4ème tour

Physiquement, Williams a le profil d’un cornerback qui plaît en NFL. S’il améliore sa technique, il peut devenir titulaire comme CB numéro 2 et être productif.

Justin Layne (Michigan State)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2016 Michigan State 7 18 1 1
2017 Michigan State 12 40 1 8
2018 Michigan State 12 72 1 15

Points forts

  • Physiquement parfait pour jouer CB en NFL moderne.
  • Ancien receveur donc sait se positionner naturellement pour jouer la balle.
  • Bon plaqueur.

Points faibles

  • Doit progresser en zone, dans la reconnaissance des routes et le placement.
  • Jeu de jambes moyen, peu lui coûter du temps dans les transitions. 

Projection

4ème tour

Ses qualités physiques et sa taille séduisent et il y a quelques rumeurs qui parlent d’une sélection rapide lors de la prochaine Draft. Cependant, Layne doit encore s’améliorer dans plusieurs secteurs pour devenir un titulaire potentiel au niveau supérieur. Il devrait plutôt sortir en milieu de Draft.

Lonnie Johnson (Kentucky)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2017 Kentucky 11 41 0 5
2018 Kentucky 11 23 1 4

Points forts

  • Grand, belle envergure.
  • Excellent lors du Senior Bowl.

Points faibles

  • Des soucis pour suivre les receveurs. Laisse trop d’espace et alloue des réceptions faciles.
  • Irrégulier.

Projection

Sa présence imposante peut faire des merveilles en zone, mais Johnson doit considérablement s’améliorer en homme à homme pour jouer de manière régulière en NFL. Il devrait néanmoins attirer des équipes, notamment après avoir impressionné lors des tests récents.

Il y a également quelques bon Safety, à l’image de Taylor Rapp (source : TheGameHaus)

Safeties

Taylor Rapp (Washington)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2016 Washington 13 51 4 2
2017 Washington 13 59 1 0
2018 Washington 13 58 2 4

Points forts

  • Solide en support du jeu au sol. Plaqueur solide.
  • A montré de belles choses contre les Tight-end.

Points faibles

  • Peu d’expérience en individuelle à Washington.
  • Manque un peu de vitesse pour couvrir des zones importantes.

Projection

2ème tour

Rapp a les traits d’un Strong Safety de NFL, avec des qualités qui lui permettront d’avoir un impact dans la « box ». Il peut aussi couvrir des TE sur des zones courtes. En revanche, il n’attirera pas les équipes à la recherche d’un défenseur dans la profondeur.

Nasir Adderley (Delaware)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2015 Delaware 11 51 0 8
2016 Delaware 11 49 2 6
2017 Delaware 11 78 5 8
2018 Delaware 5 48 3 9

Points forts

  • Qualité en couverture digne d’un Cornerback (10 interceptions lors des 3 dernières saisons).
  • Peut aussi bien couvrir le centre du terrain que s’occuper du slot. Faisait un peu de tout à Delaware.

Points faibles

  • Manque de taille. Limite son impact en support au sol.
  • Vient d’un plus petit programme, en FCS.

Projection

2ème tour

Adderley n’affiche que très peu de points faibles et semble capable de faire beaucoup de choses sur les lignes arrière. La seule grosse interrogation vient du niveau des adversaires qu’il a eu à affronter en FCS.

Johnathan Abram (Mississippi State)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2015 Georgia 8 25 0 0
2017 Mississippi State 12 71 0 5
2018 Mississippi State 13 99 2 5

Points forts

  • Très bon plaqueur. Apporte en soutien au sol avec son physique.
  • Suffisamment d’instinct pour couvrir le milieu du terrain sur des jeux courts.
  • Capacité à mettre la pression sur des blitzs.

Points faibles

  • Laisse parfois trop d’espace aux receveurs.
  • Manque un peu de vitesse de pointe.

Projection

2ème tour

Certains le voient sortir dès le 1er tour, visiblement très attirés par ses qualités physiques et ce qu’il apporte au sol et sur les blitzs. Mais Abram présente quelques limites en couverture dans la profondeur, ce qui limite sa valeur dans certains systèmes.

Deionte Thompson (Alabama)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2016 Alabama 6 9 0 0
2017 Alabama 9 25 1 1
2018 Alabama 14 78 2 6

Points forts

  • Productif chez les Crimson Tide, notamment lors de sa dernière saison.
  • Sait faire beaucoup de choses.

Points faibles

  • Des interrogations quant à sa vitesse.
  • Trop souvent hors position.
  • Irrégulier.

Projection

2ème tour

Difficile de juger Deionte Thompson. Il apparaît parfois comme le meilleur Safety de cette classe, mais un manque de discipline et de l’irrégularité plombe son CV. Il a donc le talent pour être un excellent Safety de NFL mais ses problèmes peuvent générer des grosses actions pour les adversaires.

Juan Thornhill (Virginia)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2015 Virginia 2 2 0 0
2016 Virginia 11 45 3 7
2017 Virginia 12 63 4 12
2018 Virginia 13 98 6 7

Points forts

  • Joueur complet, capable de jouer dernier défenseur en couverture, en homme à homme, et même comme support pour le jeu au sol.
  • Souvent bien placé à la retombée du ballon (7 interceptions et 19 passes déviées sur les deux dernières saisons).

Points faibles

  • Manque un peu d’explosivité.
  • Vitesse de pointe limitée.

Projection

2 ou 3ème tour

Le gros point fort de Thornhill est sa polyvalence, et cet aspect pourrait lui permettre d’avoir rapidement du temps de jeu en NFL.

Chauncey Gardner-Johnson (Florida)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2016 Florida 11 32 3 3
2017 Florida 11 58 2 7
2018 Florida 13 71 4 2

Points forts

  • Polyvalent. Expérience et maîtrise comme Safety et Slot Corner.
  • Explosif et agressif. Adepte des « big-plays ».

Points faibles

  • Trop d’irrégularités dans son jeu.
  • Manque trop de plaquages.

Projection

2 ou 3ème tour.

Véritable couteau Suisse pour une défense, Gardner-Johnson offre un profil très intéressant. Il a encore une bonne marge de progression et doit être plus régulier. Bien coaché, il peut devenir un joueur très intéressant.

Amani Hooker (Iowa)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Interceptions Passes déviées
2016 Iowa 4 4 0 0
2017 Iowa 8 56 2 2
2018 Iowa 13 65 4 7

Points forts

  • Excellentes qualités en couverture.
  • Intelligent, suit bien la balle.
  • Impact sur les phases au sol.

Points faibles

  • Pas assez explosif et rapide pour couvrir seul la profondeur.

Projection

3ème tour

Grâce à son intelligence de jeu, Hooker devrait réussir facilement sa transition en NFL. Mais ses limites athlétiques peuvent inquiéter les recruteurs et faire baisser sa cote.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *