Draft NFL 2019 – Receveurs et Tight-ends

Cette classe 2019 comporte plusieurs receveurs massifs qui vont séduire les franchises de NFL. Et si D.K Metcalf a impressionné tout le monde lors des derniers mois, il ne sera peut-être pas le premier receveur pris lors de la Draft. Son coéquipier à Ole Miss, A.J Brown, ou l’électrique Marquise Brown sont aussi en lice.

Il faudra également suivre le duo de Tight-ends d’Iowa ; Hockenson et Fant. Les deux TE devraient sortir dès le premier tour également.

Receveurs

D.K Metcalf (Ole Miss)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2016 Ole Miss 2 2 13 2
2017 Ole Miss 12 39 646 7
2018 Ole Miss 7 26 569 5

Points forts

  • Impressionnant physiquement. Domine dans le jeu vertical grâce à sa taille et sa puissance.
  • NFL Combiné spectaculaire.
  • Offre des qualités pour jouer dans n’importe quel système.

Points faibles

  • Des limites certaines dans l’arbre des routes. En maîtrise peu. 
  • Agilité moyenne.
  • Plusieurs blessures déjà.

Projection

1er tour

Grâce à sa taille et son physique, D.K Metcalf sera d’emblée un receveur dangereux en redzone. En s’améliorant techniquement, il peut ensuite devenir un formidable receveur de NFL et dominer ses adversaires dans le jeu vertical.

Marquise Brown (Oklahoma)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2017 Oklahoma 13 57 1 095 7
2018 Oklahoma 12 75 1 318 10

Points forts

  • Très rapide, peut se démarquer facilement et peut partir seul dans la profondeur.
  • Playmaker. Capable de “big-plays”. Beaucoup de yards après la réception.

Points faibles

  • Petit. Aura du mal à contester les balles aux cornerbacks.
  • Quelques soucis de conservation de la balle. Manque de grip et/ou soucis de concentration.
  • Peu utile et concerné dans le jeu de block.

Projection

1er ou 2ème tour

Grâce à sa vitesse et sa maîtrise de l’arbre des routes, Marquise Brown va être une menace constante en NFL. S’il gagne un peu en puissance, il peut avoir un impact à la DeSean Jackson.

N’Keal Harry (Arizona State)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2016 Arizona State 12 58 659 5
2017 Arizona State 13 82 1 142 8
2018 Arizona State 12 73 1 088 9

Points forts

  • Receveur très physique. Menace constante en red-zone.
  • Un NFL Combiné de très haute facture.
  • Prolifique avec Arizona State (deux dernières saisons au-dessus des 1000 yards)

Points faibles

  • Des interrogations sur sa vitesse.
  • Doit encore travailler son arbre de routes.
  • Semble parfois nonchalant.

Projection

1er ou 2ème tour

Physiquement gâté, Harry peut dominer ses défenseurs sur des réceptions contestées ou en redzone. Mais pour être aussi efficace en NFL, il va devoir se mettre à travailler car il ne pourra pas autant compenser avec son physique. Le potentiel est grand, si la volonté suit.

A.J Brown (Ole Miss)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2016 Ole Miss 11 29 412 2
2017 Ole Miss 11 75 1 252 11
2018 Ole Miss 12 85 1 320 6

Points forts

  • Excellent receveur avec des mains très sûres.
  • Gagne ses duels sur le jeu court et intermédiaire.
  • Puissance pour gagner des yards après la réception.

Points faibles

  • Vitesse un peu juste.
  • Du mal à se démarquer dans la profondeur.

Projection

1er ou 2ème tour

Les qualités d’A.J Brown devrait faire des merveilles sur le slot en NFL, où il pourra battre ses adversaires sur le jeu court et intermédiaire.

Hakeem Butler (Iowa State)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2016 Iowa State 8 9 134 2
2017 Iowa State 13 41 697 7
2018 Iowa State 13 60 1 318 9

Points forts

  • Receveur massif. Domine dans le trafic, notamment en red-zone.
  • Excellent bloqueur.

Points faibles

  • Un peu du mal à se défaire de son défenseur lorsqu’il défend sur la ligne de scrimmage (« press coverage »).
  • Un peu « brut », a besoin de temps pour continuer à progresser.
  • Attention à la sécurité de la balle.

Projection

2ème tour

Grand, massif, et doté de bras ultra longs, Butler possède des qualités physiques qui vont poser des problèmes aux défenses de NFL. Il aura surement besoin de quelques saisons pour devenir un vrai receveur productif.

Kelvin Harmon (NC State)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2016 NC State 10 27 462 5
2017 NC State 13 69 1 017 4
2018 NC State 12 81 1 186 7

Points forts

  • Menace dans la profondeur grâce à sa bonne vitesse.
  • Exécute parfaitement l’arbre des routes.
  • Bon bloqueur.

Points faibles

  • Peu de yards après contact.
  • Petit manque d’explosivité, séparation moyenne.

Projection

2ème tour

Harmon a été l’un des receveurs les plus prolifiques de la conférence ACC et son jeu bien rodé devrait lui permettre d’avoir un impact immédiat comme numéro 2 d’une attaque aérienne de NFL. Avant de pouvoir devenir numéro 1 après quelques saisons d’apprentissage des spécificités de l’élite.

Parris Campbell (Ohio State)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2016 Ohio State 12 13 121 0
2017 Ohio State 13 40 584 3
2018 Ohio State 14 90 1 063 12

Points forts

  • Très explosif. Grosse accélération.
  • Très dangereux après la réception.
  • Polyvalent. Joue naturellement receveur, mais a les qualités pour courir et retourner les coups de pied.

Points faibles

  • Arbre des routes basique.
  • Très peu utilisé dans le jeu vertical. A du mal sur les réceptions contestées.

Projection

2ème tour

Que ce soit sur le slot ou sur des screen-pass, Parris Campbell peut devenir une arme intéressante dans une attaque qui saura se servir de ses qualités. Son profil à la Cordarrelle Patterson ou Curtis Samuel peut attirer un coach créatif.

Deebo Samuel (South Carolina)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2015 South Carolina 5 12 161 1
2016 South Carolina 10 59 783 1
2017 South Carolina 3 15 250 3
2018 South Carolina 12 62 882 11

Points forts

  • Explosif, et change de direction avec agilité et vitesse.
  • Capable de jouer sur l’extérieur ou de prendre le slot. Arbre de routes complet.

Points faibles

  • De nombreuses blessures lors de sa carrière universitaire.

Projection

2ème ou 3ème tour

Sur le papier, Deebo Samuel apporte beaucoup de garanties et des qualités qui peuvent séduire dans la majorité des systèmes de jeu. Excellent malgré des QB médiocre, le seul point d’interrogation est sa capacité à rester en forme physiquement.

J.J Arcega-Whiteside (Stanford)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2016 Stanford 10 24 379 5
2017 Stanford 11 48 781 9
2018 Stanford 12 63 1 059 14

Points forts

  • Sa taille lui permet de s’imposer dans le jeu vertical.
  • Menace en red-zone (28 TD en 3 saisons avec Stanford).

Points faibles

  • Manque de vitesse de pointe.
  • Arbre de routes à étoffer.

Projection

2ème ou 3ème tour

Cet ancien basketteur possède des qualités indéniables dans le jeu vertical et a des mains ultra sûres. Dominant dans la Pac 12, il sera une menace en redzone d’entrée.

Riley Ridley (Georgia)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2016 Georgia 6 12 238 2
2017 Georgia 8 14 218 2
2018 Georgia 14 43 559 9

Points forts

  • Excellentes mains et timing impeccable. Cela lui permet de remporter des duels contestés.

Points faibles

  • Manque de vitesse de pointe. Difficulté pour se séparer de son défenseur dans la profondeur.
  • Utilisation limitée dans l’attaque de Georgia. Peu productif.

Projection

3ème tour

Frère de Calvin Ridley (Atlanta Falcons), Riley affiche des stats très timides avec les Bulldogs. Mais cela est plus du au système offensif de Georgia qu’à son talent. Ridley devrait mieux s’en sortir au niveau supérieur (dans le bon système) et il a les qualités pour s’imposer immédiatement dans un corps de receveurs.

T.J Hockenson et Noah Fant, duo de choc des Hawkeyes (Source : USA Today Sports)

Tight-ends

T.J Hockenson (Iowa)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2017 Iowa 10 24 320 3
2018 Iowa 13 49 760 6

Points forts

  • Grand, fort, puissant. Excellent bloqueur sur les phases au sol.
  • Très bon receveur. Sait se démarquer même dans des petites zones et attraper des ballons pas évidents.

Points faibles

  • A plus de mal à se séparer des défenseurs dans la profondeur.

Projection

1er tour

Elu meilleur TE du pays en 2018, T.J Hockenson est un joueur complet, qui excelle comme bloqueur sur les phases au sol, qui assure comme receveur sur le jeu court et intermédiaire, et qui tient son rang en protection de son QB.

Noah Fant (Iowa)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2016 Iowa 6 9 70 1
2017 Iowa 12 30 494 11
2018 Iowa 12 39 519 7

Points forts

  • TE explosif pour sa taille. Lui permet de dominer les défenses dans sa zone.
  • Des qualités dignes d’un receveur. Peu d’ailleurs glisser sur ces positions.

Points faibles

  • Encore un peu juste comme bloqueur sur les phases au sol. Manque de technique.

Projection

1er tour

Trop rapide pour les linebackers, trop massif pour les safeties, Noah Fant est le prototype du TE moderne. Et il devrait rapidement se faire remarquer dans l’élite.

Irv Smith (Alabama)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2017 Alabama 9 14 128 3
2018 Alabama 15 44 710 7

Points forts

  • Bon receveur. Assez rapide, maitrise l’arbre des routes.
  • Très bon bloqueur. Violent à l’impact et sait garder son joueur pendant l’action.

Points faibles

  • Moins grand et massif que d’autres prospects. Moins performant sur les réceptions contestées car rayon d’action plus limité.
  • Une seule grosse saison au niveau universitaire.

Projection

2ème tour

Smith a montré ses qualités en étant un joueur important de l’attaque d’Alabama en 2018, mais c’est sa seule année à haut niveau (comme beaucoup d’autres TE de cette classe). S’il continue de progresser, il peut devenir un excellent TE au niveau suivant grâce à ses qualités comme bloqueur et receveur.

Jace Sternberger (Texas A&M)

Stats

Année Université Matchs Réceptions Yards TD
2016 Kansas 2 1 5 0
2018 Texas A&M 13 48 832 10

Points forts

  • Le receveur le plus aguerri dans la profondeur. Productif en 2018.
  • Peut se décaler sur le slot, voire sur l’extérieur.

Points faibles

  • Doit encore progresser comme bloqueur. Manque de puissance lors de l’impact.
  • De même, doit continuer à affiner son arbre des routes.

Projection

3ème tour

Pas productif avec Kansas, Jace Sternberger a dû faire un arrêt par le programme JUCO avant d’exploser avec Texas A&M. Formidable receveur, il peut devenir productif en NFL après quelques saisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *