Draft NFL 2019 – Defensive Tackles

Avoir un défenseur capable de contrer le jeu au sol et de créer de la pression depuis l’intérieur est devenu un objectif majeur pour les franchises de NFL. Cela tombe bien car cette classe 2019 est remplie de joueur très talentueux, qui devraient rapidement avoir un impact dans l’élite. Parmi eux, Quinnen Williams est le plus convoité, et il est en course pour être le premier joueur choisi dans quelques jours.

Quinnen Williams (Alabama)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Sacks
2017 Alabama 9 20 2
2018 Alabama 15 71 8

Points forts

  • Explosif et puissant à l’impact. Premier pas ultra-rapide.
  • Gros moteur. Joue de manière très intense.
  • Superbe défenseur au sol. Trouve toujours un moyen d’aller vers le ballon.

Points faibles

  • Doit développer sa technique pour contrer des bloqueurs qui prendraient le dessus.
  • Une seule saison à très haut niveau.

Projection

1er tour

Bloqué par Da’Ron Payne, il n’a explosé que lors de cette dernière saison. Mais Quinnen Williams est un défenseur formidable, capable de jouer n’importe où sur la ligne. Explosif, puissant, excellent au sol, très bon en pass-rush, il est l’un des meilleurs défenseurs de cette Draft et le potentiel numéro 1 dans quelques jours.

Ed Oliver (Houston)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Sacks
2016 Houston 12 65 5
2017 Houston 12 73 5.5
2018 Houston 8 54 3

Points forts

  • Très explosif, notamment sur le premier pas. Cela lui permet de dominer son vis-à-vis dès l’impact.
  • Exceptionnel pass-rusher depuis l’intérieur de la ligne.
  • Très bon défenseur au sol. Localise rapidement la balle et ne la lâche pas.

Points faibles

  • Régulièrement touché par des blessures.
  • Saison 2018 plutôt décevante.
  • Quelques interrogations sur sa taille pour le niveau supérieur.

Projection

1er tour

Oliver est un peu petit pour coller au prototype du joueur parfait sur la ligne défensive, mais il sait jouer de son centre de gravité plus bas pour créer du mouvement et une force incroyable. Souvent trop rapide, trop athlétique ou trop technique, Oliver a prouvé qu’il était un joueur de très grande qualité. Après tout, Aaron Donald et Geno Atkins sont aussi un peu petits…

Christian Wilkins (Clemson)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Sacks
2015 Clemson 11 33 2
2016 Clemson 15 48 3.5
2017 Clemson 14 60 5
2018 Clemson 15 51 5.5

Points forts

  • Polyvalent sur la ligne défensive. Peut être aligné comme Nose Tackle ou Defensive End dans un schéma en 4-3.
  • Grosses qualités de pass-rusher depuis l’intérieur.
  • Palette de mouvements techniques complet pour échapper aux bloqueurs.

Points faibles

  • Un peu petit. Cela limite notamment sa zone pour les plaquages.
  • Se lance parfois en pass-rush sans réel plan.

Projection

1er tour

Capitaine respecté et joueur déterminé, Wilkins gomme ses petites faiblesses grâce à son style de jeu et son travail. Ses qualités devraient se traduire sur les terrains de NFL et son caractère fera du bien à n’importe quel vestiaire.

Jeffery Simmons (Mississippi State)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Sacks
2016 Mississippi State 12 40 0
2017 Mississippi State 13 60 5
2018 Mississippi State 13 63 2

Points forts

  • Mobile et fluide. Se déplace vite et bien sur la ligne et sur le backfield adverse.
  • Palette technique variée.
  • Polyvalent. Peu jouer dans de nombreux schémas.

Points faibles

  • Finition des actions. Manque trop de sacks et plaquages.
  • Rupture des ligaments croisés en fin de saison.

Projection

1er ou 2ème tour

Sans sa blessure en fin de saison, Simmons aurait été un choix clair au 1er tour de la Draft. La combinaison vitesse / puissance qu’il offre est incroyable, et cela fait de lui un joueur qui perturbe constamment l’attaque adverse.

Jeffery Simmons (source : Fanbuzz)

Dexter Lawrence (Clemson)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Sacks
2016 Clemson 14 62 6.5
2017 Clemson 11 33 2
2018 Clemson 13 36 1.5

Points forts

  • Dominant sur le jeu au sol.
  • Très puissant sur le premier contact. Très difficile à bloquer.

Points faibles

  • Peu constant en pass-rush. Manque de technique et de gaz.
  • Quelques soucis extra-sportifs lors de sa carrière universitaire.

Projection

1er ou 2ème tour

Si une franchise a besoin de renforcer son jeu au sol, alors Dexter Lawrence doit être au top des priorités. Excellent dans ce secteur, il aura un impact immédiat en NFL. Sa limite est le pass-rush, où il n’offre pas les qualités d’autres DT de cette classe.

Jerry Tillery (Notre Dame)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Sacks
2015 Notre Dame 6 12 1
2016 Notre Dame 11 37 0
2017 Notre Dame 13 56 4.5
2018 Notre Dame 12 28 7

Points forts

  • Expérience au centre de la ligne défensive des Irish, mais également aligné parfois comme edge-rusher (7 sacks en 2018).
  • Puissant comme un Nose Tackle, athlétique comme un Defensive End.

Points faibles

  • Manque de constance, notamment sur la défense au sol.
  • Quelques soucis disciplinaires avec Notre Dame.

Projection

1er ou 2ème tour

Irrégulier lors de ses deux premières saisons, Tillery a progressé et brillé lors de sa dernière année universitaire. Ses qualités de pass-rusher sont indéniables, et il pourrait faire partie de la rotation sur une ligne défensive de NFL dès sa saison rookie.

Dre’Mont Jones (Ohio State)

Stats

Année Université Matchs Plaquages Sacks
2016 Ohio State 12 51 0
2017 Ohio State 11 20 1
2018 Ohio State 14 43 8.5

Points forts

  • Excellent pass-rusher à l’intérieur. Belle palette de mouvements.
  • Mobile et agile, excellent premier pas.

Points faibles

  • Manque de puissance, a besoin de sa technique pour gagner ses duels au sol.
  • A du mal à anticiper et lire le running-back et les bloqueurs lorsqu’il doit s’occuper de deux espaces (2 Gap).

Projection

2ème tour

Les faiblesses de Jones en défense contre le jeu au sol limitent sa valeur en NFL. Il devrait tout de même rapidement avoir du temps de jeu sur les phases de passes, où il apportera ses talents de pass-rusher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *