Draft NFL 2019 – Analyse des choix (AFC North)

Et si tout changeait en 2019 ? Pour la première fois depuis très longtemps, les Cleveland Browns semblent en effet capables de chambouler la hiérarchie dans l’AFC North, au point d’en devenir les favoris sur le papier. Pour tenter de contrer ce nouvel adversaire aux noms ronflants, les autres équipes de la division doivent se renforcer et penser au futur. Baltimore est déjà tourné vers le futur avec Lamar Jackson et l’objectif est de l’aider à progresser. Pittsburgh continue de faire confiance à l’expérience de Ben Roethlisberger mais doit pallier les départs des autres stars offensives. Et Cincinnati semble prêt à redémarrer un projet avec Zac Taylor à la barre.

BALTIMORE RAVENS

Choix Joueur Position Université
1 (25) Marquise Brown WR Oklahoma
3 (85) Jaylon Ferguson ED Louisiana Tech
3 (93) Miles Boykin WR Notre Dame
4 (113) Justice Hill RB Oklahoma State
4 (123) Ben Powers OG Oklahoma
4 (127) Iman Marshall CB USC
5 (160) Daylon Mack DT Texas A&M
6 (197) Trace McSorley QB Penn State

Les faiblesses du corps de receveurs des Ravens étaient claires la saison dernière, et il est nécessaire de le corriger pour aider Lamar Jackson à progresser. Il est donc tout à fait logique de voir Baltimore prendre Marquise Brown dès le premier tour lors de cette Draft, puis Miles Boykin un peu plus tard. Brown est un joueur très rapide, avec un profil à la Desean Jackson, et il est donc le premier receveur sélectionné cette année. Boykin est une présence de taille sur l’extérieur.

Marquise Brown (source : Local10)

Suite aux départs de Za’Darius Smith et Terrell Suggs lors du marché des agents libres, les Ravens devaient combler les trous sur les positions de pass-rushers. Si Jaylon Ferguson est aussi productif en NFL qu’au niveau universitaire, attention aux dégâts. Hormis ce choix défensif au troisième tour, Baltimore a continué à étoffer son attaque sur la première partie de la Draft. Le RB Justice Hill rejoint Gud Edwards et Mark Ingram sur un backfield fourni. Quant à Ben Powers, il apporte une profondeur utile à l’intérieur de la ligne offensive.

Enfin, un petit mot sur le dernier choix des Ravens, celui de Trace McSorley. L’ex QB des Nittany Lions correspond parfaitement au style de jeu de l’équipe, et il est un backup intéressant pour Lamar Jackson.

CINCINNATI BENGALS

Choix Joueur Position Université
1 (11) Jonah Williams OT Alabama
2 (52) Drew Sample TE Washington
3 (72) Germaine Pratt LB NC State
4 (104) Ryan Finley QB NC State
4 (125) Renell Wren DT Arizona State
4 (136) Michael Jordan OG Ohio State
6 (182) Trayveon Williams RB Texas A&M
6 (210) Deshaun Davis LB Auburn
6 (211) Rodney Anderson RB Oklahoma
7 (223) Jordan Brown CB South Dakota State

Les Bengals pensaient surement à un linebacker avec le 11ème choix, mais les deux meilleurs joueurs à la position n’étaient déjà plus disponibles. Devin White était parti dès le 5ème choix des Bucs, et les Steelers sont montés de 10 positions pour chiper Devin Bush sous le nez de leur rival de la division AFC East. Dans ces conditions, Cincinnati est parti sur Jonah Williams. Left Tackle ou Right Tackle en NFL, il devrait rapidement prendre la place de Bobby Hart à droite. Le Guard Michael Jordan, pris au 4ème tour, peut lui aussi prétendre à une place sur cette ligne offensive des Bengals.

Jonah Williams (source : ABC)

Drew Sample un tight-end complet, bon bloqueur et receveur, mais il était peut-être un peu tôt pour le sélectionner. Tyler Eifert reste le numéro 1, mais étant donné son passif de blessures, il était important d’assurer une solution de remplacement. A noter que les Bengals ont pris deux RB en Trayveon Williams et Rodney Anderson. En défense, Germaine Pratt doit remplacer Vontaze Burfict, parti cet hiver.

Comme les Ravens, les Bengals ont pris un quarterback lors de cette Draft. L’idée pour Ryan Finley est d’être le backup d’Andy Dalton cette saison, mais la situation est moins claire pour la suite. Cincinnati pourra se séparer de Dalton sans rien payer dans 1 an, et Zac Taylor est un ancien coach de QB qui veut peut-être imposer sa patte.

CLEVELAND BROWNS

Choix Joueur Position Université
2 (46) Greedy Williams CB LSU
3 (80) Sione Takitaki LB BYU
4 (119) Sheldrick Redwine S Miami
5 (155) Mack Wilson LB Alabama
5 (170) Austin Seibert K Oklahoma
6 (189) Drew Forbes OG Southeast Missouri
7 (221) Donnie Lewis CB Tulane

Les grandes manœuvres de Glenn Dorsey ont considérablement modifié l’effectif des Browns et la dose de talent qu’il compte. La cerise sur le gâteau étant l’arrivée d’Odell Beckham Jr. Pour ce trade, Cleveland a lâché son premier choix de Draft. Mais ils ont tout de même réussi à récupérer un talent digne du 1er tour avec le CB Greedy Williams. Complémentaire de Denzel Ward, il s’occupera des receveurs grands et physiques.

Greedy Williams (source : KSLA)

Ensuite, les Browns ont pris deux linebackers qui peuvent apporter à court terme. Sione Takitaki et Mack Wilson, qui est d’ailleurs plutôt un bon coup au 5ème tour. Toujours en défense, Sheldrick Redwine compense le départ de Jabrill Peppers (lors du trade pour OBJ).

PITTSBURGH STEELERS

Choix Joueur Position Université
1 (10) Devin Bush LB Michigan
3 (66) Diontae Johnson WR Toledo
3 (83) Justin Layne CB Michigan State
4 (122) Benny Snell RB Kentucky
5 (141) Zach Gentry TE Michigan
6 (175) Sutton Smith ED Northern Illinois
6 (192) Isaiah Buggs DT Alabama
6 (207) Ulysees Gilbert LB Akron
7 (219) Derwin Gray OT Maryland

Les Steelers ne font que très rarement des vagues lors de la Draft. La dernière fois, c’était pour prendre un certain Troy Polamalu. On leur souhaite le même succès pour Devin Bush. Pittsburgh a en effet décidé de grimper de dix positions pour prendre le linebacker de Michigan. Ce choix répond également à un gros besoin, qui s’est crée avec la grosse blessure de Ryan Shazier.

Devin Bush (source : Local10)

Avec le choix acquis lors du transfert d’Antonio Brown à Oakland, les Steelers ont pris un receveur : Diontae Johnson. On fait confiance à cette organisation, qui a l’habitude de très bien réussir avec les receveurs. Également pris au 3ème tour, le CB Justin Layne est un bon choix, qui renforce une position qui en a besoins. Joe Haden arrive en fin de contrat et Artie Burns ne convainc pas.

A noter aussi, la sélection du RB Benny Snell renforce un backfield, mené par James Conner, et officiellement cette saison, sans Le’Veon Bell.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *