Draft NFL 2019 – Analyse des choix (AFC East)

Les Patriots vont démarrer la saison 2019 avec une nouvelle fois le statut de champions en titre. La franchise de New England règne sur la division AFC East depuis 10 ans et a remporté 16 des 19 titres depuis 2000. Pour tenter de mettre fin à cette hégémonie, les autres équipes de la division tentent des choses, notamment en débutant de nouveaux projets avec des jeunes quarterbacks. Il y aura désormais trois QB de deuxième année face à l’ogre Brady, puisque Josh Rosen à rejoint Sam Darnold et Josh Allen. Des bonnes drafts sont donc nécessaires pour continuer à progresser.  

BUFFALO BILLS

Choix Joueur Position Université
1 (9) Ed Oliver DT Houston
2 (38) Cody Ford OG Oklahoma
3 (74) Devin Singletary RB Florida Atlantic
3 (96) Dawson Knox TE Mississippi
5 (147) Vosean Joseph LB Florida
6 (181) Jaquan Johnson S Miami
7 (225) Darryl Johnson ED North Carolina A&T
7 (228) Tommy Sweeney TE Boston College

Les Bills avaient des besoins plus importants qu’un pass-rusher, mais il était impossible de passer à côté du talent d’Ed Oliver avec le 9ème choix. S’il est bien utilisé, il peut avoir un impact contre le jeu au sol et en pass-rush, a l’extérieur comme à l’intérieur de la ligne défensive. Oliver reprend le flambeau laissé par Kyle Williams.

Ed Oliver (source : Buffalo News)

Pour en revenir au principal besoin, il se situe bien évidemment sur la ligne offensive, l’une des pires de la ligue en 2018. Cela a forcé le QB rookie, Josh Allen, à être un running-back plus qu’un quarterback par moment. Cody Ford, pris au 2ème tour, est le Right Tackle du futur de la franchise, que ce soit directement ou après une petite transition derrière Ty Nsekhe. Il peut également glisser à l’intérieur si besoin.

Le backfield des Bills héberge quelques « vétérans » avec LeSean McCoy et Frank Gore, il était donc intéressant d’injecter un peu de jeunesse. Devin Singletary est l’élu, et il a un profil très proche de celui de McCoy. Autre nouvelle tête sur le front de l’attaque, le TE Dawson Knox. Peu productif à Ole Miss, notamment du fait d’une grosse concurrence au niveau du jeu aérien (A.J Brown, D.K Metcalf), il peut être efficace dans un système à deux TE autour de Josh Allen.

MIAMI DOLPHINS

Choix Joueur Position Université
1 (13) Christian Wilkins DT Clemson
3 (78) Michael Deiter OT Wisconsin
5 (151) Andrew Van Ginkel LB Wisconsin
6 (202) Isaiah Prince OT Ohio State
7 (233) Chandler Cox RB Auburn
7 (234) Myles Gaskin RB Washington

Christian Wilkins nous a offert un des grands moments du 1er tour, lorsqu’il a sauté sur Roger Goodell et a ainsi failli l’assommer. Le DT est en effet une grosse présence sur la ligne défensive, qui manque aux Dolphins depuis le départ de Ndamukong Suh. Il va aider cette défense sur les phases au sol, une zone très faible en 2018.

Christian Wilkins (source : Getty)

Au 2ème tour, Miami a pris le temps mais a finalement monté un trade pour récupérer Josh Rosen. Les rumeurs s’étaient accélérées la veille, lorsque les Cardinals ont sélectionné Kyler Murray. C’est un bon coup, peu risqué pour Miami, qui récupère un QB pris au 1er tour il y a un an, et qui ne coûte pas cher. Rappelons que les Dolphins se sont séparés de Ryan Tannehill il y a quelques mois et que Ryan Fitzpatrick était le titulaire en attendant mieux.

Le choix suivant, celui du Guard Michael Dieter, était nécessaire pour renforcer la ligne offensive et la protection du nouveau QB de la franchise. Sa polyvalence est très importante pour un club qui a plusieurs besoins sur la ligne. Miami a doublé la mise avec le Tackle Isaiah Prince, pris au 6ème tour. Et les Dolphins ont terminé leur Draft en prenant le RB Myles Gaskin.

NEW ENGLAND PATRIOTS

Choix Joueur Position Université
1 (32) N’Keal Harry WR Arizona State
2 (45) Joejuan Williams CB Vanderbilt
3 (77) Chase Winovich ED Michigan
3 (87) Damien Harris RB Alabama
3 (101) Yodny Cajuste OT West Virginia
4 (118) Hjalte Froholt OG Arkansas
4 (133) Jarrett Stidham QB Auburn
5 (159) Byron Cowart DT Maryland
5 (163) Jacob Bailey P Stanford
7 (252) Ken Webster CB Mississippi

La retraite de Rob Gronkowski a créé un gros vide dans le jeu aérien, déjà une zone moyenne chez les Patriots. Bill Belichick ne drafte que très rarement des receveurs au 1er tour, mais il l’a fait cette année en prenant N’Keal Harry. Demaryius Thomas a été recruté pour offrir une solution sur l’extérieur, mais son niveau est une interrogation, et Harry permet d’avoir une deuxième option. Rappelons que Josh Gordon est toujours suspendu.

N’keal Harry (Photo by Andy Lyons/Getty Images)

L’intérêt des Pats pour le CB Joejuan Williams était connu, et la franchise a décidé de grimper lors du 2ème tour pour assurer sa venue. Sa polyvalence plait à New England, et il devrait rapidement s’imposer sur les lignes secondaires. Au tour suivant, les Patriots ont fait un joli coup en sélectionnant le DE Chase Winovich, qui est un excellent pass-rusher.

Le choix du RB Damien Harris est plus étonnant, car le backfield des Pats est déjà bien rempli, avec Sony Michel, James White ou encore Rex Burkhead. Il faut également noter qu’un QB a été pris au 4ème tour. Jarrett Stidham est-il le successeur de Tom Brady ?

NEW YORK JETS

Choix Joueur Position Université
1 (3) Quinnen Williams DT Alabama
3 (68) Jachai Polite ED Florida
3 (92) Chuma Edoga OT USC
4 (121) Trevon Wesco TE West Virginia
5 (157) Blake Cashman LB Minnesota
6 (196) Blessuan Austin CB Rutgers

Avant la Draft, il y a eu beaucoup de rumeurs sur ce 3ème choix. Les Jets semblaient enclins à l’échanger, et ils l’ont finalement conservé pour prendre le DT Quinnen Williams. Peut-être le meilleur joueur de cette Draft, il rejoint une ligne défensive qui a désormais très fière allure. Certains auraient aimé voir un vrai pass-rusher avec ce premier choix, et cette zone a été adressé un peu plus tard avec Jachai Polite. Il est d’ailleurs un coup intéressant au 3ème tour. A noter que les Jets n’avaient pas de choix au 2ème tour, puisqu’ils l’avaient échangé il y a un an pour pouvoir prendre Sam Darnold.

Quinnen Williams (source : ESPN)

Ensuite, la franchise New-Yorkaise a profité de ses quelques choix restants, pour préparer le futur sur la ligne offensive et pour étoffer le milieu de la défense notamment. Chuma Edoga permet d’envisager plus sereinement la fin des contrats de plusieurs linemen. Blake Cashman va entrer dans la rotation au poste de linebackers.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *