Draft NFL 2019 – Analyse des choix (AFC South)

Ces dernières saisons ont montré que cette division pouvait basculer sur des détails. Les Jaguars, devenus favoris après une saison 2017 excellente, ont coulé et laissé la place aux Texans. Les Colts sont également revenus dans la course du fait du retour d’Andrew Luck et d’une belle Draft 2018. Quand aux Titans, ils espéraient réussir cette Draft à domicile, pour franchir un nouveau pallier dans les mois à venir.

HOUSTON TEXANS

Choix Joueur Position Université
1 (23) Tytus Howard OT Alabama State
2 (54) Lonnie Johnson CB Kentucky
2 (55) Max Scharping OT Northern Illinois
3 (86) Kahale Warring TE San Diego State
5 (161) Charles Omenihu DE Texas
6 (195) Xavier Crawford CB Central Michigan
7 (220) Cullen Gillaspia RB Texas A&M

De retour de blessure, le pauvre Deshaun Watson s’est mangé 62 sacks en 2018. Pas besoin de tourner autour du pot, le besoin numéro 1 de Houston est la ligne offensive. Le plan initial était de prendre le meilleur Tackle en pass-protection (Andre Dillard), mais les Eagles ont monté un trade pour le prendre juste avant. Les Texans se sont ainsi rabattus sur Tytus Howard, un joueur annoncé bien plus tard. Si ce choix ne fonctionne pas, et que Dillard devient très performant, on pourra s’interroger de nouveau sur l’attentisme des dirigeants Texans. Pour être un peu plus sûr, ils ont d’ailleurs doublé la mise en prenant Max Scharping au 2ème tour.

Tytus Howard, pris au 1er tour par Houston (source : USA Today Sports)

Entre les deux OT, Houton a pris le CB Lonnie Johnson. Les lignes secondaires sont une autre zone faible de la franchise, ce choix est donc logique. Le TE Kahale Warring, pris au 3ème tour, peut être une pièce intéressante dans l’attaque. A noter le bon coup au 5ème tour, avec le DE Charles Omenihu.

INDIANAPOLIS COLTS

Choix Joueur Position Université
2 (34) Rock Ya-Sin CB Temple
2 (49) Ben Banogu ED Texas Christian
2 (59) Parris Campbell WR Ohio State
3 (89) Bobby Okereke LB Stanford
4 (109) Khari Willis S Michigan State
5 (144) Marvell Tell S USC
5 (164) E.J Speed LB Tarleton State
6 (199) Gerri Green ED Mississippi State
7 (240) Jackson Barton OT Utah
7 (246) Javon Patterson C Mississippi

Lors de la Draft 2018, les Colts ont été brillants puisqu’ils ont réussi à sortir deux rookie All-Pros (Quenton Nelson et Darius Leonard). Cette année, ils ont décidé de sortir du 1er tour et acquérir plus de choix au total. Avec leurs choix du deuxième tour, ils ont ainsi pu continuer à renforcer leur défense, en prenant le CB Rock Ya-Sin et le DE Ben Banogu. Le premier va s’occuper des receveurs plus petits et plus rapides, et le second va apporter du sang neuf pour le pass-rush.

Rock Ya-Sin, nouveau CB des Colts (source : NFL, twitter)

Toujours au second tour, les Colts ont également pris le receveur Parris Campbell. Il sera une nouvelle menace dans la profondeur, ce qui permettra de libérer T.Y Hilton. Et la recrue Devin Funchess se la présence de taille au sein de l’attaque.

Le reste de la Draft a globalement été orienté défense pour Indianapolis, avec notamment le LB Bobby Okereke, qui pourrait bien s’imposer aux côtés de Darius Leonard.

JACKSONVILLE JAGUARS

Choix Joueur Position Université
1 (7) Josh Allen DE Kentucky
2 (35) Jawaan Taylor OT Florida
3 (69) Josh Oliver TE San Jose State
3 (98) Quincy Williams S Murray State
5 (140) Ryquell Armstead RB Temple
6 (178) Gardner Minshew QB Washington State
7 (235) Dontavius Russell DT Auburn

A l’image du choix d’Ed Oliver par les Bills, la valeur de Josh Allen était trop importante pour ne pas le sélectionner avec le 7ème choix. Même si les Jaguars avaient d’autres besoins. Et tout s’est merveilleusement bien goupillé, car beaucoup d’experts pensaient que Jacksonville allait prendre le Tackle Jawaan Taylor au 1er tour. Et bien ce dernier était encore disponible au second, et il sera le Right Tackle du futur de la franchise.

Josh Allen (source : Click Orlando)

Pris au 3ème tour, le TE Josh Oliver a un profil qui manque à l’attaque des Jaguars. En revanche, le choix de Quincy Williams sur ce même tour est beaucoup plus étonnant. Le linebacker de Murray State n’apparaissait même pas sur les listes de nombreux experts.

Deux jeunes backups offensifs intéressants ont été pris en fin de Draft. Le RB Ryquell Armstead apporte une solution en cas de nouvelle blessure de Leonard Fournette. Et le QB Gardner Minshew a le potentiel pour percer en NFL. Au cas où l’expérience Nick Foles ne fonctionne pas…

TENNESSEE TITANS

Choix Joueur Position Université
1 (19) Jeffrey Simmons DT Mississippi State
2 (51) A.J Brown WR Mississippi
3 (82) Nate Davis OG North Carolina – Charlotte
4 (116) Amani Hooker S Iowa
5 (168) D’Andre Walker ED Georgia
6 (188) David Long LB West Virginia

Cette année, les Titans étaient à domicile puisque la Draft se déroulait à Nashville. Et les fans ont répondu présents, avec plus de 200 000 personnes massées dans les rues du centre de la ville de la musique. Les fans attendaient un playmaker dès le premier choix de la Draft, mais c’est finalement le DT Jeffrey Simmons qui a été pris. S’il se remet à 100% de sa grosse blessure au genou, il peut devenir un joueur spécial et former un duo redoutable avec Jurrell Casey. Il faudra être patient, car il ne jouera pas (ou très peu) en 2019. Un choix qui est donc risqué.

Jeffrey Simmons, 1er choix des Titans (source : Tennessean)

Le playmaker est arrivé au 2ème tour avec le receveur A.J Brown, qui est donc sorti avant son coéquipier D.K Metcalf. Il va apporter une nouvelle option à Marcus Mariota, que ce soit sur le slot ou sur l’extérieur.

Les Titans avaient également besoin de renforcer l’intérieur de la ligne offensive, après une saison compliquée et des départs lors de l’intersaison. Le Guard Nate Davis peut se faire une place rapidement. Le Safety Amani Hooker, pris au 4ème tour, est un excellent renfort pour les lignes secondaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *