Draft NFL 2019 – Analyse des choix (AFC West)

Depuis deux saisons, les Chiefs et les Chargers se tirent la bourre dans la division, avec un petit avantage pour la franchise de Kansas City. L’arrivée de Patrick Mahomes, MVP pour sa première saison comme titulaire a donné une autre dimension à l’équipe, mais des problèmes extra-sportifs sont venus troubler la situation. Des bons choix lors de la Draft pourraient permettre aux Chargers de prendre le dessus. Dans le même temps, Denver continue de chercher sont QB du futur, et Oakland poursuit sa reconstruction pour la deuxième saison de Jon Gruden.

DENVER BRONCOS

Choix Joueur Position Université
1 (20) Noah Fant TE Iowa
2 (41) Dalton Risner OT Kansas State
2 (42) Drew Lock QB Missouri
3 (71) Dre’Mont Jones DT Ohio State
5 (156) Justin Hollins ED Oregon
6 (187) Juwann Winfree WR Colorado

Initialement en possession du 10ème choix, les Broncos auraient pu prendre le linebacker Devin Bush, mais ils ont décidé d’échanger ce choix avec les Steelers. Du coup, avec le 20ème choix, ils sont partis sur le TE Noah Fant. Ce dernier est un formidable receveur, qui sera une arme très dangereuse pour Joe Flacco…ou Drew Lock. Car au 2ème tour, Denver a confirmé les liens avec le QB de Missouri en le prenant. Après les fiascos Brock Osweiler et Paxton Lynch, John Elway espère que cette fois il a enfin trouvé son quarterback du futur.

Le TE Noah Fant pose avec les dirigeants des Broncos (source : Denver Broncos)

Juste avant la sélection de Drew Lock, les Broncos ont pris Dalton Risner, qui sera vraisemblablement titulaire d’entrée à l’intérieur de la ligne offensive. A noter également le choix de Dre’Mont Jones au 3ème tour, un potentiel bon coup pour un joueur qui va solidifier la défense contre le jeu au sol.

KANSAS CITY CHIEFS

Choix Joueur Position Université
2 (56) Mecole Hardman WR Georgia
2 (63) Juan Thornhill S Virginia
3 (84) Khalen Saunders DT Western Illinois
6 (201) Rashad Fenton CB South Carolina
6 (214) Darwin Thompson RB Utah State
7 (216) Nick Allegretti OG Illinois

Les Chiefs n’avaient pas de choix au 1er tour, puisqu’ils l’ont envoyé à Seattle quelques jours avant la Draft pour récupérer le pass-rusher Frank Clark. Un choix qui fait sens car il fallait remplacer Dee Ford. C’est fait, avec un joueur au plus gros potentiel. L’autre actualité pour Kansas City est celle autour des problèmes extra-sportifs de Tyreek Hill. Le receveur devrait au minimum être suspendu assez longtemps, et vraisemblablement être coupé par Kansas City dans les semaines à venir (si les accusations sont confirmées).

Mecole Hardman, un choix qui prépare la sortie de Tyreek Hill ? (source : CBS)

En réaction à ce problème potentiel, les Chiefs ont utilisé leur premier choix (au 2ème tour) pour prendre le joueur qui ressemble le plus à Hill dans cette Draft. Mecole Hardman est en effet un receveur rapide, très efficace sur les retours de coups de pied. Toujours au 2ème tour, KC a sélectionné Juan Thornhill, un Safety polyvalent qui devrait bien s’entendre avec la recrue Tyrann Mathieu.

Les Chiefs avaient l’une des pires défenses face au jeu sol en 2018, la faute notamment à un corps de linebackers douteux. Khalen Saunders ne peut ainsi pas faire de mal. La perte du Centre Mitch Morse a également créé un trou important sur la ligne offensive. A voir si Allegretti peut le remplacer.

LOS ANGELES CHARGERS

Choix Joueur Position Université
1 (28) Jerry Tillery DT Notre Dame
2 (60) Nasir Adderley S Delaware
3 (91) Trey Pipkins OT Sioux Falls
4 (130) Drue Tranquill LB Notre Dame
5 (166) Easton Stick QB North Dakota State
6 (200) Emeke Egbule LB Houston
7 (242) Cortez Broughton DT Cincinnati

Plusieurs départs sur la ligne défensive durant l’intersaison ont créé un besoin dans ce secteur, surtout qu’un des rescapés affiche 34 ans sur sa carte d’identité (Brandon Mebane). Le choix de Jerry Tillery fait donc sens, même si d’autres besoins auraient également pu être adressé au 1er tour (OL, DB). Le souci de profondeur sur les lignes secondaires a été réglé au tour suivant, avec Nasir Adderley, qui sera un complément de qualité pour Derwin James. Il a profil de Free Safety, qui peut couvrir le centre du terrain pendant que James joue plus proche de la ligne de scrimmage. Et le besoin sur la ligne offensive a été adressé au 3ème tour, avec le choix de Trey Pipkins, un OT avec du potentiel mais qui a besoin de travailler.

Les trois premiers choix des Chargers lors de cette Draft 2019

En fin de Draft, les Chargers ont injecté du sang neuf et boosté la profondeur du corps de linebacker en prenant deux joueurs. A noter aussi la sélection du QB Easton Stick. Son nom n’est pas revenu souvent avant la Draft, mais la franchise de Los Angeles voit peut être en lui le successeur de Philip Rivers…

OAKLAND RAIDERS

Choix Joueur Position Université
1 (4) Clelin Ferrell DE Clemson
1 (24) Josh Jacobs RB Alabama
1 (27) Johnathan Abram S Mississippi State
2 (40) Trayvon Mullen CB Clemson
4 (106) Maxx Crosby ED Eastern Michigan
4 (129) Isaiah Johnson CB Houston
4 (137) Foster Moreau TE LSU
5 (149) Hunter Renfrow WR Clemson
7 (230) Quinton Bell ED Prairie View A&M

Suite aux transferts (plus ou moins compréhensibles) de la saison passée de Khalil Mack et Amari Cooper, les Raiders étaient riches en choix de Draft lors du 1er tour. Avec le premier choix, ils ont pris tout le monde de court en sélectionnant Clelin Ferrell. Le DE de Clemson est un très bon joueur, qui va faire du bien au pass-rush d’Oakland, mais il était attendu plutôt en fin de 1er tour. Certes son profil correspond mieux au schéma des Raiders que celui de Josh Allen par example, mais c’est un choix risqué en 4ème position.

Josh Jacobs, l’un des 3 choix au 1er tour d’Oakland (source : ESPN)

La deuxième retraite de Marshawn Lynch a créé un besoin immédiat sur le backfield, et pour y répondre, Oakland a pris le meilleur RB de cette classe en Josh Jacobs. Avec leur 3ème et dernier choix du 1er tour, les Raiders ont sélectionné Johnathan Abram, un Safety qui va faire du bien à des lignes secondaires un peu light. Ils ont d’ailleurs doublé la mise en prenant le CB Trayveon Williams au second tour.

Parmi les choix du reste de la Draft, on peut retenir le receveur Hunter Renfrow, qui peut s’imposer sur le slot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *