Draft NFL 2019 – Analyse des choix (NFC North)

Longtemps dominée par Aaron Rodgers et les Packers, la division NFC North est devenue bien plus compétitive depuis quelques saisons. Les Vikings ont d’abord mis fin à cette hégémonie, avant que les Bears ne pointent le bout de leur museau la saison dernière. Dans le même temps, les Lions ont amorcé un changement de culture, qui doit prendre de l’élan avec cette Draft, la deuxième pour Matt Patricia et son staff.

CHICAGO BEARS

Choix Joueur Position Université
3 (73) David Montgomery RB Iowa State
4 (126) Riley Ridley WR Georgia
6 (205) Duke Shelley CB Kansas State
7 (222) Kerrith Whyte RB Florida Atlantic
7 (238) Stephen Denmark CB Valdosta State

La franchise de l’Illinois n’avait que très peu de choix lors de cette Draft 2019, et aucun au premier tour. Les Bears l’ont en effet envoyé à Oakland lors du transfert pour Khalil Mack, qui vaut largement l’investissement étant donné son impact sur la défense. Quant au 2ème choix, il avait été échangé lors de la Draft précédente afin de pouvoir prendre le WR Anthony Miller, lui qui doit prendre un rôle plus important lors de la saison à venir.

David Montgomery lors du NFL Scouting Combine (source : NBC Sports)

Finalement, au 3ème tour, Chicago a enfin pu prendre un joueur et il s’agit du RB David Montgomery. Il va prendre le rôle de Jordan Howard, parti à Philadelphia, en complément de Tarik Cohen. Kerrith Whyte, qui était le backup de Devin Singletary à FAU, a aussi été pris un peu plus tard afin d’apporter plus de profondeur sur ce backfield. Un receveur n’était pas forcément un gros besoin pour les Bears, mais avoir Riley Ridley au 4ème tour est un bon coup. Mitchell Trubisky sera bien entouré en 2019.

Les deux autres choix de la franchise se sont portés sur des cornerbacks. L’effectif s’est en effet affaiblit derrière durant l’intersaison avec plusieurs départs.

DETROIT LIONS

Choix Joueur Position Université
1 (8) T.J Hockenson TE Iowa
2 (43) Jahlani Tavai LB Hawaii
3 (81) Will Harris S Boston College
4 (117) Austin Bryant DE Clemson
5 (146) Amani Oruwariye CB Penn State
6 (184) Travis Fulgham WR Old Dominion
6 (186) Ty Johnson RB Maryland
7 (224) Isaac Nauta TE Georgia
7 (229) P.J Johnson DT Arizona

Matt Patricia est clairement en train de construire un effectif à la Patriots, ce qui n’est pas étonnant pour un ancien coordinateur de Bill Belichick. Le TE T.J Hockenson sera ainsi son Rob Gronkowski. Excellent receveur et formidable bloqueur, il va offrir une option sûre à Matthew Stafford et aider à solidifier un jeu au sol très inefficace depuis beaucoup trop longtemps. La dernière fois que Detroit a pris un TE dans le top 10, c’était Eric Ebron en 2014. On souhaite plus de réussite aux Lions cette fois.

T.J Hockenson, 8ème choix de la Draft 2019 (source : Fox Detroit)

La majorité des autres choix des Lions ont semblé être un peu anticipé comparé aux prévisions et aux joueurs encore disponibles. Pour continuer dans les comparaisons avec New England, le LB Jahlani Tavai a un profil similaire à Kyle Van Noy…joueur passé par Detroit avant d’exploser chez les Pats.

Detroit a également travaillé sur le renfort des lignes secondaires, avec le Safety Will Harris et le Cornerback Amani Oruwariye. Un pass-rusher a aussi été pris, Austin Bryant, pour rejoindre la recrue Trey Flowers, un ex-Pat évidemment.

GREEN BAY PACKERS

Choix Joueur Position Université
1 (12) Rashan Gary DE Michigan
1 (21) Darnell Savage S Maryland
2 (44) Elgton Jenkins C Mississippi State
3 (75) Jace Sternberger TE Texas A&M
5 (150) Kingsley Keke DE Texas A&M
6 (185) Ka’dar Hollman CB Toledo
6 (194) Dexter Williams RB Notre Dame
7 (226) Ty Summers LB Texas Christian

Grâce à un échange avec New Orleans lors de la Draft 2018, les Packers possédaient deux choix lors du 1er tour cette année. Le premier choix est un risque pris par la franchise, car Rashan Gary est certes un pass-rusher très talentueux, mais il n’a jamais été formidable avec Michigan et a eu quelques problèmes hors du terrain. Défenseur complet, il pourra aider les Packers comme DE ou OLB selon les schémas, ce qui est un plus. Avec le second choix, c’est Darnell Savage qui a été sélectionné. Le Safety était attendu un peu plus tard, mais il répond à un gros besoin pour Green Bay. Son expérience comme safety et sur le slot est intéressante.

Les Packers ont pris un risque avec Rashan Gary (source : Tennessean)

Ensuite, le nouveau coach Matt LaFleur a pris quelques joueurs offensifs pour donner plus de chance de réussir à Aaron Rodgers et son attaque. Elgton Jenkins est un lineman offensif qui peut jouer à n’importe quelle position, un luxe. Il sera rapidement inclus dans la rotation. Le TE Jace Sternberger apporte une deuxième option avec Jimmy Graham. Et le RB Dexter Williams pourrait rapidement entrer dans la rotation car le backfield des Packers manque de profondeur.

MINNESOTA VIKINGS

Choix Joueur Position Université
1 (18) Garrett Bradbury C NC State
2 (50) Irv Smith TE Alabama
3 (102) Alexander Mattison RB Boise State
4 (114) Dru Samia OG Oklahoma
5 (162) Cameron Smith LB USC
6 (190) Armon Watts DT Arkansas
6 (191) Marcus Epps S Wyoming
6 (193) Olisaemeka Udoh OT Elon
7 (217) Kris Boyd CB Texas
7 (239) Dillon Mitchell WR Oregon
7 (247) Olbisi Johnson WR Colorado State
7 (250) Austin Cutting LS Air Force

Les Vikings n’ont pas tant de besoins que ça, mais ils en ont un qui est clair. La ligne offensive. Garrett Bradbury, qui est le meilleur Centre de cette classe et même depuis de nombreuses années, est donc un choix plus que logique. Selon ce que Minnesota veut faire avec Pat Elflein, Bradbury jouera au centre au comme Guard. La franchise ne s’est pas arrêtée là, puisque Dru Samia, un autre lineman intérieur, a été pris au 4ème tour, puis le Tackle Olisaemeka Udoh est venu gonfler les rangs au 6ème tour. Avec cette injection de forces vives sur la ligne offensive, Kirk Cousins et Dalvin Cook doivent être heureux.

Photo de famille avec Garrett Bradbury (source : Fox9)

Le début de Draft des Vikings est résolument offensif. Le TE Irv Smith est une nouvelle arme pour Kirk Cousins, qui va prendre la place d’un Kyle Rudolph sur la fin. Quant au RB Alexander Mattison, il devrait être le backup de Dalvin Cook. Minnesota a voulu prévenir une nouvelle blessure de leur RB numéro 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *