College Football – Week 2

La deuxième journée était marquée par la rivalité entre Texas et LSU, et ce sont les visiteurs qui ont marqué les esprits. D’autres favoris, comme Clemson avaient également des matchs tests au programme. Plusieurs équipes classées sont d’ailleurs tombées, alors que quelques gros programmes connaissent des débuts catastrophiques.

LSU s’offre son rival Texas

  • Texas (9) 38 – LSU (6) 45

Le choc de la semaine opposait deux des plus grands rivaux du championnat universitaire à Austin. Les Texas Longhorns accueillaient donc les LSU Tigers. Le match a tenu ses promesses, avec une tension palpable dès l’échauffement, puis une rencontre explosive et très animée. Au final, LSU remporte la victoire sur le terrain de son rival et se positionne clairement comme une équipe à suivre pour les playoffs.

Le QB des Tigers, Joe Burrow, a été excellent. Il réussit 31 de ses 39 passes, pour 471 yards et 5 touchdowns. Son receveur favori, Justin Jefferson, a lui été intenable avec 9 réceptions pour 163 yards et 3 touchdowns. Le changement de philosophie offensive adopté durant l’intersaison à LSU semble être un superbe choix.

Pour Texas, le QB Sam Ehlinger a réussi à tenir la cadence avec 401 yards et 4 touchdowns dans les airs, ainsi que 60 yards et 1 touchdown de plus au sol. Mais la défense des Longhorns n’a pas tenu le choc.

Clemson réussit son premier test

  • Clemson (1) 24 – Texas A&M (12) 10

Une semaine après une entrée en matière légère, Clemson recevait un adversaire de poids, classé 12ème dans le dernier tableau. Mais les Tigers ont fait respecter leur statut de champions en titre, en dominant les Aggies 24-10.

Ce test était notamment important pour la défense, qui a vu beaucoup de joueurs partir pour la NFL. Mais Clemson a répondu présent en n’allouant que 289 yards, dont seulement 53 au sol. Et Texas A&M n’a pas réussi à marquer le moindre touchdown avant les dernières secondes du match.

D’un point de vue offensif, une petite poussée dans le deuxième quart-temps a suffi pour les Tigers. Trevor Lawrence avait été plutôt moyen lors du premier match, et il a été bien mieux hier. Le QB affiche 268 yards (25/35) et 2 touchdowns.

Clemson a su trouver des nouveaux joueurs de qualité pour sa défense (Tiger Net)

Alabama, Georgia, Oklahoma et Ohio State déroulent

  • Alabama (2) 62 – New Mexico State 10
  • Georgia (3) 63 – Murray State 17
  • Oklahoma (4) 70 – South Dakota 14
  • Ohio State (5) 42 – Cincinnati 0

Si Clemson avait un adversaire de taille au programme, les autres favoris recevaient tous des équipes largement à leur portée. Et il n’y a pas eu de surprise, avec des score fleuves sur tous les terrains.

Le match le plus piégeux était celui d’Ohio State, face à une bonne équipe de Cincinnati. Mais les Buckeyes n’ont pas fait dans le détail en l’emportant sèchement 42-0. Le QB Justin Fields a une nouvelle fois impressionné, avec 224 yards et 2 touchdowns dans les airs, ainsi que 42 yards et 2 autres touchdowns au sol. Le RB J.K Dobbins s’est également illustré avec 141 yards et 2 touchdowns en 17 courses.

Pas de problème pour Alabama face à New Mexico State (62-10). Tua Tagovailoa n’a eu besoin que d’une mi-temps pour marquer 4 touchdowns. Le QB totalise 227 yards dans les airs et ses 3 passes de touchdowns sont attrapées par Jerry Jeudy (8 réceptions, 103 yards), évidemment.

Aucun souci non plus pour les Bulldogs, qui ont mis un quart-temps avant de dérouler. Georgia marque 5 de ses 8 touchdowns au sol pour finalement s’imposer 63-17.

Enfin Oklahoma en passe 70 à South Dakota dans le sillage d’un Jalen Hurts de nouveau brillant. Le QB des Sooners n’a eu besoin que d’un peu plus de deux quart-temps pour lancer 3 touchdowns et totaliser 306 yards (259 dans les airs, 47 au sol).

Les Wolverines survivent à deux prolongations

  • Michigan (7) 24 – Army 21

Grosse frayeur pour Michigan, qui a eu besoin de 2 prolongations pour venir à bout d’une valeureuse équipe d’Army. Plutôt solides défensivement (200 yards alloués seulement), les Wolverines ont eu beaucoup de difficultés à contrôler le match en attaque et ils ont perdu plusieurs ballons.

Jim Harbaugh doit se poser les bonnes questions sur son attaque (AP)

Washington, Syracuse et Stanford parmi les battus du jour

  • Washington (14) 19 – California 20
  • Maryland 63 – Syracuse (21) 20
  • USC 45 – Stanford (23) 20

Trois équipes classées dans le top 25 se sont fait surprendre par des universités non classées dès cette 2ème journée.

Washington, classée 14ème est tombée à domicile face à California (19-20). Le mauvais temps sur Seattle a décalé le match de plus de 2h et peu de fans ont bravé les intempéries. Ces circonstances ont visiblement affecté les locaux, qui ont notamment souffert en défense contre le jeu au sol (192 yards alloués). Les Golden Bears s’imposent sur un field-goal en toute fin de match, et ils s’offrent les Huskies pour la deuxième année de rang.

Syracuse, qui reste sur une excellente saison 2018, arrivait comme l’une des équipes à suivre dans l’ACC cette année. Mais les Orange ont pris une claque dès leur premier déplacement de la saison, en perdant largement face à Maryland (63-20). Cette défaite fait retomber les espoirs autour de Syracuse, qui devait embêter Clemson la semaine prochaine… En ce qui concerne Maryland, l’attaque est en pleine forme, avec un total de 142 points marqués en deux matchs. Les Terrapins seront donc intéressants à suivre dans les prochaines semaines, avec des matchs contre Penn State ou Michigan par exemple.

Enfin, Stanford s’est fait surprendre par USC (20-45). Les Trojans étaient pourtant privés de leur QB JT Daniels, blessé la semaine dernière, mais son remplaçant a été au niveau. Kedon Slovis lance pour 377 yards et 3 touchdowns.

Départs compliqués pour UCLA, Tennessee et Miami

  • UCLA 14 – San Diego State 23
  • Tennessee 26 – BYU 29
  • North Carolina 28 – Miami 25

Plusieurs universités démarrent la saison par deux défaites, dont certains programmes que l’on n’attendait pas si bas. Les Bruins, les Vols et les Canes sont ainsi trois équipes très décevantes en ce début de saison.

UCLA, qui est coachée par Chip Kelly depuis l’année dernière, avait démarré la saison par une défaite face à une bonne équipe de Cincinnati. Passe encore. Mais les Bruins ont une nouvelle fois été très mauvais offensivement face aux Aztecs hier. Sachant qu’ils reçoivent Oklahoma la semaine prochaine, ça ne s’annonce pas bien.

Battus assez nettement par Georgia State la semaine passée, Tennessee a trouvé le moyen de faire encore moins bien lors de cette 2ème journée en perdant contre BYU. Les Volunteers, qui menaient à 25 secondes de la fin, ont réussi à allouer une conversion de 64 yards sur un 3rd & 20… et les Cougars ont pu égaliser. Pour la première fois depuis 1980, Tennessee débute par 2 défaites à domicile.

Pour Miami aussi le début de saison est difficile. Une semaine après avoir perdu le match d’ouverture face à Florida, les Hurricanes se sont inclinés contre North Carolina (25-28).

——————–

Les meilleures performances de la semaine

Passing

  1. Elijah Sindelar (Purdue) : 34/52, 509 yards, 5 TD – 1 INT
  2. Joe Burrow (LSU) : 31/39, 471 yards, 4 TD – 1 INT
  3. Anthony Gordon (Washington State) : 31/39, 464 yards, 4 TD – 1 INT

Rushing

  1. Darrynton Evans (Appalachian State) : 19 courses, 234 yards, 3 TD
  2. Cam Akers (Florida State) : 36 courses, 193 yards, 2 TD
  3. Tra Minter (South Alabama) : 16 courses, 189 yards, 2 TD

Receiving

  1. Rondale Moore (Purdue) : 13 réceptions, 220 yards, 1 TD
  2. JoJo Ward (Hawaii) : 10 réceptions, 189 yards, 4 TD
  3. Justin Jefferson (LSU) : 9 réceptions, 163 yards, 3 TD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *