NFL

NFL, Week 1 – Les Saints et les Raiders démarrent avec des victoires

Ce n’était pas un mais deux matchs qui étaient au programme de ce premier lundi de NFL. Les Saints accueillaient les Texans au Superdome, et les Raiders recevaient des rivaux de l’AFC West, les Broncos. Les Raiders ont été devant tous le match, alors que les Saints ont dû batailler lors d’une fin de rencontre incroyable.

Oakland Raiders (1-0) 24 – Denver Broncos (0-1) 16

  QT1 QT2 QT3 QT4 Score Final
Oakland 7 7 0 10 24
Denver 0 0 6 10 16

Le film du match

Les Raiders débutent avec un joli drive lors duquel Darren Waller se montre et que Tyrell Williams conclut avec son premier touchdown sous ses nouvelles couleurs (7-0). La défense d’Oakland enchaîne en forçant un 3&out. Et lorsque Denver semble enfin trouver un peu de rythme offensif, les Raiders réussissent un sack sur 3rd down pour forcer un nouveau punt. La première partie du match est très hachée, avec de nombreuses pénalités.

Une « big play » réveille le stade, lorsque Derek Carr trouve Tyrell Williams dans le dos de la défense. Le RB rookie Josh Jacobs conclut un drive de 95 yards en marquant son premier touchdown en NFL (14-0). Sur le drive suivant, une obstruction permet à Denver d’entrer dans le camp adverse juste avant la mi-temps, mais une autre pénalité les fait reculer dans la foulée. La tentative de 64 yards de Brandon McManus est trop courte. Les Broncos rentrent sans point aux vestiaires.

Derek Carr et les Raiders ont vite tourné la page Antonio Brown (SI.com)

Denver revient mieux et l’attaque propose une bonne variation entre jeu au sol et jeu aérien. Mais les Broncos calent en redzone et doivent se contenter d’un field-goal (14-3). Après une récupération rapide de la défense, leur jeu au sol leur permet d’avancer de nouveau. Mais Hamilton relâche un touchdown tout fait et Denver ne prend de nouveau que 3 points (14-6).

Oakland démarre le 4ème quart-temps en bonne position, et Josh Jacobs continue de se montrer à son avantage. Il marque son 2ème touchdown du match après une nouvelle réception dans la profondeur de Tyrell Williams (21-6). Les Broncos répondent avec un gros gain d’Emmanuel Sanders. De retour en redzone, Denver bute sur une excellente défense d’Oakland, qui sacke Joe Flacco sur 3rd down. Les Broncos passent un troisième field-goal (21-9). Dans la foulée, Dwayne Harris réussit un retour de 72 yards sur le coup d’envoi, et Oakland capitalise avec un field-goal (24-9).

Dos au mur, les Broncos tentent tout pour revenir et ils se retrouvent une nouvelle fois en redzone. Ce drive se termine enfin par un touchdown, Joe Flacco trouvant Emmanuel Sanders. Denver revient à un touchdown d’écart à un peu plus de 2 minutes de la fin (24-16), mais les Raiders parviennent à gagner deux 1st down pour conserver l’avantage.

Les stats

Oakland Raiders   Denver Broncos  
Passing   Passing  
Derek Carr 22/26, 259 yards, 1 TD Joe Flacco 21/31, 268 yds, 1 TD
Rushing   Rushing  
Josh Jacobs 23 car, 85 yds, 2 TD Royce Freeman 10 car, 56 yds
    Phillip Lindsay 11 car, 43 yds
Receiving   Receiving  
Tyrell Williams 6 réc, 105 yds, 1 TD Courtland Sutton 7 réc, 120 yds
Darren Waller 7 réc, 70 yds Emmanuel Sanders 5 réc, 86 yds, 1 TD

Match très sérieux de Derek Carr, qui ne rate que 4 passes et qui a bien distribué le jeu. Tyrell Williams montre qu’il peut être un receveur numéro 1, notamment grâce à ses qualités dans la profondeur, et Darren Waller confirme qu’il peut exploser cette saison. Au sol, le rookie Josh Jacobs a réussi ses débuts en signant plusieurs belles courses et un doublé.

Du côté de Denver, Joe Flacco a été plutôt solide pour ses débuts. Sa cible préférée a été Courtland Sutton, et son gros bras a également été précieux sur quelques longues passes en direction d’Emmanuel Sanders. Sur le backfield, le travail a été partagé entre Phillip Lindsay et Royce Freeman, le second étant le plus efficace.

Défensivement, les rookies Clelin Ferrell et Jonathan Abram ont eu un impact intéressant pour Oakland lors de ce premier match. Et Benson Mayowa s’offre 2 sacks et 1 fumble. Pour Denver, Von Miller a été discret et n’a pas touché une seule fois Derek Carr. Les Broncos terminent d’ailleurs avec aucun sack.

Les prochains rendez-vous

Les Raiders continuent à domicile et face à un autre rival de la division AFC West puisqu’ils reçoivent Kansas City dimanche. Dans le même temps, les Broncos tenteront de se reprendre avec un duel contre les Bears à Denver.

New Orleans Saints (1-0) 30 – Houston Texans (0-1) 28

  QT1 QT2 QT3 QT4 Score Final
New Orleans 0 3 14 13 30
Houston 0 14 7 7 28

Le film du match

Houston a la balle en premier mais la défense des Saints fait du bon travail, avec un sack de Cameron Jordan sur 3rd down. La défense des Texans répond parfaitement sur le drive suivant. Dès le début du match, on voit clairement que la ligne offensive de Houston a du mal. Les Saints sont les premiers à avoir une opportunité en redzone, mais Drew Brees est intercepté par Whitney Mercilus.

Dans la foulée de cette récupération, Deshaun Watson trouve Will Fuller dans la profondeur, pour un gain de 54 yards. Houston tente alors un 4th down, et c’est le QB qui prend ses responsabilités en marquant sur une course de 20 yards (0-7). New Orleans essaie de répondre rapidement et avance grâce à Jared Cook et Michael Thomas. Mais Drew Brees manque ensuite de solutions et les locaux ne prennent que 3 points (3-7). Les Saints continuent de mettre la pression sur Watson, mais deux pénalités sur 3rd down leurs font mal. Houston en profite, avec un touchdown pour la connexion Watson – Hopkins (3-14). New Orleans manque un long field-goal juste avant la pause.

Deshaun Watson a trop souvent été mis sous pression (Sky Sports)

Alvin Kamara lance la deuxième mi-temps avec une réception de 41 yards, puis Latavius Murray enchaine en marquant sur une course de 30 yards (10-14). Toujours sous pression régulière, Deshaun Watson se sert de sa mobilité pour s’en sortir. Il redonne de l’air à Houston en trouvant de nouveau DeAndre Hopkins dans l’en-but (10-21). Dans le même temps, Drew Brees est bien en rythme et cela permet aux Saints de recoller rapidement, avec une réception de Taysom Hill (17-21).

Le momentum va alors changer de côté lorsque Marcus Williams intercepte une longue passe de Watson. Dans la foulée, Alvin Kamara gagne de nouveau du terrain et New Orleans se retrouve en position de prendre l’avantage. Ce qui est fait sur la première action du 4ème quart-temps lorsque Brees trouve Tre’Quan Smith (24-21).

La fin de match qui suit est incroyable. En position délicate dans leur camp, les Texans réussissent de grosses actions pour s’en sortir, avant qu’un 6ème sack des Saints ne force un punt. Drew Brees trouve Ted Ginn pour un gain de 40 yards, ce qui permet aux locaux de prendre 6 points d’avance grâce à un field-goal (27-21). Il ne reste alors que 50 secondes à jouer… Mais en deux passes, Deshaun Watson fait taire le Superdome. Il trouve d’abord Hopkins pour 38 yards, puis Kenny Stills pour 37 yards et le touchdown. Houston repasse devant à 35 secondes de la fin (27-28)… Largement le temps pour Brees d’amener son kicker à une distance raisonnable pour un field-goald. Will Lutz ne tremble pas et donne la victoire à son équipe de 58 yards (30-28).  

Les stats

New Orleans Saints   Houston Texans  
Passing   Passing  
Drew Brees 32/43, 370 yds, 2 TD, 1 INT Deshaun Watson 20/30, 268 yds, 3 TD, 1 INT
Rushing   Rushing  
Alvin Kamara 13 car, 97 yds Carlos Hyde 10 car, 83 yds
Latavius Murray 6 car, 43 yds, 1 TD Duke Johnson 9 car, 57 yds
Receiving   Receiving  
Michael Thomas 10 réc, 123 yds DeAndre Hopkins 8 réc, 111 yds, 2 TD
Ted Ginn 7 réc, 101 yds Will Fuller 2 réc, 69 yds
Alvin Kamara 7 réc, 72 yds    

Les playmakers des Saints sont de retour et déjà en forme. Drew Brees a certes lancé une interception peu habituelle, mais il a ensuite retrouvé sa précision et son efficacité pour mener son équipe à la victoire. Michael Thomas évidemment été son receveur favori, Ted Ginn reste la menace dans la profondeur et Alvin Kamara la soupape sur le jeu court. Le RB a également été performant au sol avec 7.5 yards par course en moyenne.

Souvent abandonné par sa ligne offensive, Deshaun Watson réussit tout de même un très bon match. Il totalise 4 touchdowns, dont 3 dans les airs, et a souvent su utiliser ses jambes pour se sortir de situations délicates. Son interception fait mal et permet aux Saints de prendre l’avantage. DeAndre Hopkins est déjà en forme avec plus de 100 yards et un doublé, même s’il a relâché quelques ballons en début de match. Kenny Stills a réussi ses débuts avec un premier touchdown. Sur le backfield, pas de leader en l’absence de Lamar Miller. Les recrues Carlos Hyde et Duke Johnson se sont partagés le travail.

La défense de New Orleans a régulièrement mis la pression sur Deshaun Watson, réussissant 6 sacks au total. Les lignes secondaires ont plusieurs fois été prise à revers mais l’interception de Marcus Williams est un moment clé. Pour les Texans, le joueur à retenir est Whitney Mercilus, qui réussit 1 sack et 1 interception. Le pass-rush de Houston a été très discret, à l’image de J.J Watt.

Les prochains rendez-vous

C’est un remake de la finale de conférence NFC qui nous attend dimanche puisque les Saints se déplacent à Los Angeles pour affronter les Rams. Un peu plus tôt dans la journée, Houston accueillera Jacksonville au NRG Stadium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *