NFL

NFL, Week 4 – Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Il valait mieux jouer à l’extérieur dimanche, puisque 10 des 13 matchs au programme ont été remportés par les visiteurs. Les Chiefs et les Pats ont dû s’employer pour rester invaincus, les Ravens en prennent 40 à domicile, et le Rams 55.

Voici ce qu’il faut retenir de chaque match.


Baltimore Ravens (2-2) 25 – Cleveland Browns (2-2) 40

  • Le potentiel des Browns est enfin visible. Même si tout n’a pas encore été parfait, ils ont réussi à totaliser 530 yards et à passer 40 points aux Ravens à l’extérieur. Nick Chubb a été le déclencheur, au sol, avec 165 yards, dont un touchdown de 88 yards qui scelle la victoire de Cleveland. Globalement efficace, Baker Mayfield affiche 342 yards, 1 touchdown et 1 interception.
  • Odell Beckham Jr a été surveillé de très près, et il n’a pas réussi la moindre réception lors des 3 premiers quart-temps, une première pour lui. Mais sa présence a permis de libérer son pote Jarvis Landry, qui s’offre un record personnel avec 167 yards.
  • La défense de Baltimore souffre depuis 2 matchs. Après avoir alloués 503 yards aux Chiefs la semaine dernière, les Ravens en concèdent 530 cette fois. Le pass-rush n’a pas été performant et la défense contre le jeu au sol s’est faite trouée (193 yards alloués).
  • De son côté, Lamar Jackson a fait ce qu’il a pu. Il totalise 247 yards dans les airs et 66 au sol et lance 3 touchdowns, mais se fait également intercepter à 2 reprises en fin de match.
  • Pour la première fois depuis 1994, les Browns remportent leurs deux premiers matchs à l’extérieur de la saison. Cleveland est également en tête de la division AFC North pour la première fois depuis 2014.

Detroit Lions (2-1-1) 30 – Kansas City Chiefs (4-0)

  • Invaincus jusqu’ici, les Lions ont donné du fil à retordre aux Chiefs. Patrick Mahomes a été moins en réussite que d’habitude, notamment sur les passes longues. Mais le QB de Kansas City a tout de même su être décisif, parfois avec ses jambes. Il mène un superbe drive final, qui permet à Darrel Williams de marquer le touchdown de la victoire.
  • Ce match a été marqué par un 3ème quart-temps savonneux, puisque les deux équipes ont enchaîné les fumbles. En effet, il y a eu pas moins de 5 fumbles sur cette seule période. Et ce sont les Chiefs qui en profitent, avec un touchdown de 100 yards de Bashaud Breeland sur une des récupérations.
  • Malgré cette défaite, Détroit prouve que son début de saison encourageant n’est pas un mirage. L’équipe de Matt Patricia a bien gêné Mahomes, et l’attaque s’est montré intéressante. Matthew Stafford lance pour 291 yards et 3 TD, Kerryon Johnson gagne 125 yards au sol et le duo Marvin Jones (77 yards) – Kenny Golladay (2 TD) a encore été bon.

Buffalo Bills (3-1) 10 – New England Patriots (4-0) 16

  • Ce duel entre équipes invaincues de l’AFC East a été bien plus serré que prévu et les Bills ont montré qu’ils avaient bel et bien des atouts. La défense de Buffalo a ainsi limité les Pats à seulement 224 yards offensifs, et 1 touchdown de Brandon Bolden.
  • Mais ce sont toujours les Pats qui gagnent à la fin… Et c’est une nouvelle fois la défense de New England qui a fait la différence, avec 4 interceptions sur ce match. Devin McCourty réussit sa 4ème interception en 4 matchs et J.C Jackson s’en offre 2. Même si cette défense a alloué son premier touchdown, elle continue de prouver sa puissance.  
  • Le QB des Bills, Josh Allen, a particulièrement souffert. Souvent sous pression, il n’a jamais réussi à trouver la solution. Il affiche 153 yards (13/28) et 3 interceptions avant de sortir sur blessure.
  • Même s’il y a joué l’un de ses plus mauvais matchs (18/39, 150 yards), Tom Brady affiche désormais un bilan de 16 victoires pour 2 défaites au New Era Field de Buffalo.
  • A noter que Frank Gore (109 yards) est entré dans le club très fermé des RB avec plus de 15 000 yards en carrière. Il y rejoint les Hall of Famers Emmit Smith, Walter Payton et Barry Sanders.

New Orleans Saints (3-1) 12 – Dallas Cowboys (3-1) 10

  • Les deux poids lourds de la NFC s’étaient déjà livré un duel serré et peu spectaculaire l’année dernière, remporté 13-10 par Dallas.
  • Comme la semaine dernière, les Saints ont montré qu’ils pouvaient continuer de gagner même sans Drew Brees. Alvin Kamara a été une nouvelle fois le joueur le plus en vue pour New Orleans avec 69 yards au sol et 20 dans les airs. Teddy Bridgewater a globalement joué sûr, avec 193 yards, s’appuyant souvent sur Michael Thomas (9 réceptions, 95 yards). Mis à part 1 interception, le QB des Saints n’a pas commis d’erreurs, et il a mené son équipe à 4 field-goals.
  • Jusqu’ici en grande forme, l’attaque de Dallas a pris un coup cette semaine. Dak Prescott (223 yards, 1 INT) n’a quasiment jamais trouvé de possibilités pour des longs gains, et Ezekiel Elliott est limité à 35 yards au sol. Dommage car la défense des Cowboys a été excellente.
Nouveau duel défensif entre New Orleans et Dallas, qui bascule du côté des Saints cette fois (USA Today Sports)

Los Angeles Rams (3-1) 40 – Tampa Bay Buccaneers (2-2) 55

  • Les Bucs étaient survoltés hier, et ils ont établi un nouveau record de franchise avec 55 points marqués. Les Rams, pourtant solides défensivement, n’ont pas eu de réponse pour Jameis Winston, qui lance pour 385 yards et 4 touchdowns. Le QB de Bucs a quand même fait une frayeur à son coach et à ses fans en se faisant intercepté dans le 4ème quart-temps, permettant aux Rams de revenir à 5 points.
  • A noter le gros match de Chris Godwin. Le receveur des Bucs établit des records personnels en réceptions (12), yards (172) et il marque un doublé.
  • Défensivement, Tampa a eu plus de mal à contenir l’attaque des Rams, mais a su faire le boulot dans les moments importants. Les Bucs interceptent Jared Goff à 3 reprises, et ils scellent leur victoire en forçant un fumble du QB sur lequel Ndamukong Suh part marquer un touchdown face à son ancienne équipe.
  • Et il faut encore s’attarder sur le match de Shaquil Barrett. Son dossier de candidat au trophée de Meilleur Défenseur s’épaissit avec 1 nouveau sack (son 9ème), 1 interception et 1 fumble forcé.
  • Jared Goff lance certes pour 517 yards et 2 touchdowns, mais il perd donc 4 fois la balle. Le QB ne justifie pour le moment pas sa grosse prolongation de contrat.

Chicago Bears (3-1) 16 – Minnesota Vikings (2-2) 6

  • Les Bears ont perdu leur QB dès le premier drive de ce choc. Mitch Trubisky n’est en effet pas revenu sur le terrain après être mal retombé sur son épaule gauche. Chase Daniel est alors entré, menant son équipe à son seul touchdown du match. Le QB backup de Chicago s’est montré solide (22/30, 195 yards, 1 TD), se tenant parfaitement à un schéma de jeu simple mais efficace.
  • Privés d’Akiem Hicks et Roquan Smith en défense, les Bears ont tout de même dominé cette rencontre. Khalil Mack a encore été intenable, avec 1.5 sacks, un fumble de de multiples pressions sur Kirk Cousins. Quand aux remplaçants, ils ont parfaitement fait le job, avec notamment 1 sack et 1 fumble pour Nick Kwiatkowski et 2 sacks pour Nick Williams. La défense de Chicago a également réussi à contrôler le meilleur running-back de la ligue sur ce début de saison, limitant Dalvin Cook à 35 yards en 14 courses.
  • Sans l’efficacité au sol, les Vikings se sont montrés trop limités offensivement pour faire la différence. Kirk Cousins a pris la pression régulièrement, et il a trop peu souvent été capable de placer la balle dans la profondeur. Le QB de Minnesota termine avec 233 yards et 2 fumbles. Adam Thielen fait les frais de ce match difficile avec seulement 6 yards. De son côté, la défense des Vikings a fait le boulot.

New York Giants (2-2) 24 – Washington Redskins (0-4) 3

  • Excellent pour ses débuts la semaine dernière, Daniel Jones a repris sur le même rythme en marquant sur les deux premières possessions de son équipe, une fois à la passe, puis au sol. Le QB rookie a ensuite été moins performant, et il lance ses 2 premières interceptions. Il termine avec 225 yards dans les airs et 33 au sol.
  • Ce match nous a offert les prémices d’un duel qui pourrait se reproduire pendant de très nombreuses années. Car après un début de match très compliqué de Case Keenum, les Redskins ont lancé Dwayne Haskins. Le QB rookie a mené son équipe à un field-goal d’entrée, mais il a ensuite vécu une première très compliquée. Il ne réussit que 9 passes (sur 17) pour 107 yards, et il se fait intercepter à 3 reprises.
  • La défense des Giants sort un excellent match, limitant Washington à seulement 176 yards offensifs. La franchise New Yorkaise force 4 pertes de balle et Jabrill Peppers réussit une pick-6.
  • En l’absence de Saquon Barkley, blessé à la cheville, c’est Wayne Gallman qui était titulaire. Et le RB a parfaitement tenu son rang, avec 63 yards et 1 touchdown au sol, ainsi que 55 yards et 1 autre touchdown dans les airs.

Arizona Cardinals (0-3-1) 10 – Seattle Seahawks (3-1) 27

  • Lancé par une pick-6 de Jadeveon Clowney, les Seahawks ont fait l’essentiel du travail en première mi-temps en marquant 20 points.
  • Seattle a été très performant au sol, ce qui a permis de manger le chronomètre et de conserver le ballon. Chris Carson a mené la charge avec 104 yards et C.J Prosise marque un touchdown en 2ème mi-temps. De son côté, Russell Wilson a encore été très bon, avec 240 yards (22/28) et 1 touchdown pour Will Dissly.
  • Kyler Murray a alterné le bon et moins bon encore sur ce match. Souvent mis sous pression, il n’a pas eu le temps de chercher des solutions dans la profondeur et il s’est appuyé sur du jeu court. Sa mobilité lui a permis d’échapper à la pression et il marque son premier touchdown au sol.
  • Larry Fitzgerald (5 réceptions, 47 yards), est devenu N°2 dans l’histoire en réceptions. Avec désormais 1 326 réceptions, il dépasse Tony Gonzalez et il n’a plus que Jerry Rice et ses 1 549 réceptions devant lui.
L’interception de Clowney a parfaitement lancé les Seahawks (CBS Sports)

Indianapolis Colts (2-2) 24 – Oakland Raiders (2-2) 31

  • Partis très fort, les Raiders n’ont jamais regardé derrière et s’offrent une belle victoire à l’extérieur. Très précis en début de match, Derek Carr réussit ses 6 premières passes pour 53 yards et 2 touchdowns. Le QB terminera avec 189 yards. Ensuite, les Raiders ont fait le boulot au sol, totalisant 188 yards. Puis en fin de match, c’est une pick-6 d’Erik Harris qui scelle la victoire.
  • Au contraire, les Colts et Jacoby Brissett sont partis très doucement dans ce match, surement orphelins de T.Y Hilton, blessé. Le QB s’est montré peu précis en première mi-temps, et ses receveurs ont relâches trop de ballons. Brissett termine avec un peu plus de 50% de passes réussies (24/46), 265 yards, 3 touchdowns et 1 interception.

Houston Texans (2-2) 10 – Carolina Panthers (2-2) 16

  • La ligne offensive de Houston reste un problème. Sacké à 6 reprises et touché 18 fois, Deshaun Watson a constamment dû courir pour sa vie face aux Panthers. Le QB ne lance que pour 160 yards et l’attaque de Houston n’a quasiment pas existé sur ce match.
  • Ça été difficile également pour l’attaque de Carolina, puisque Kyle Allen (232 yards) perd 3 fumbles. Mais le QB a la chance de pouvoir compter sur Christian McCaffrey. Le RB termine meilleur receveur des Panthers avec 10 réceptions pour 86 yards, et il ajoute 93 yards et 1 touchdown au sol.
  • Les Panthers ont remporté 3 de leurs 12 derniers matchs, tous avec Kyle Allen comme QB titulaire.

Denver Broncos (0-4) 24 – Jacksonville Jaguars (2-2) 26

  • Menés de 17 points, les Jaguars ont ensuite marqué 20 points consécutifs pour prendre les commandes. Leonard Fournette, Gardner Minshew et Josh Lambo ont tous été héroïques pour aller chercher une victoire à l’extérieur.
  • Leonard Fournette a marché sur la défense de Denver, s’offrant ainsi un record personnel avec 225 yards au sol. Une course énorme de 81 yards dans le 3ème quart-temps permet ensuite à Jacksonville de passer devant. Gardner Minshew a connu une première mi-temps moyenne, mais il a ensuite été décisif avec 2 passes de touchdowns. Sur la première, il échappe miraculeusement à la pression avant de trouver son receveur. Le QB termine avec 213 yards. Enfin, Josh Lambo n’a pas tremblé en fin de match, en marquant 2 field-goals dont celui de la victoire à la dernière seconde.
  • La défense des Broncos a enfin réussi un sack, et même 5 sur ce match, dont 2 de Von Miller qui atteint la barre des 100 en carrière. Mais elle a aussi été trouée par Leonard Fournette et n’a pas réussi à stopper Gardner Minshew sur le dernier drive. Ça reste très décevant.
  • En attaque, Joe Flacco a été plutôt très bon, avec 303 yards (22/38), 3 touchdowns et 1 interception.

Atlanta Falcons (1-3) 10 – Tennessee Titans (2-2) 24

  • Très grosse performance de la défense des Titans, qui a mis une pression constante sur Matt Ryan (5 sacks, 11 QB hits). Harold Landry mène la charge avec 2 sacks. Tennessee a également tenu le choc au sol, limitant les Falcons a 58 yards, et repoussé plusieurs tentatives sur 4th down.
  • L’attaque aussi a fait un bon match, dans le sillage d’un Marcus Mariota excellent. Le QB lance pour 227 yards et 3 touchdowns, dont 2 pour le WR rookie A.J Brown. Au sol, Derrick Henry a fait le boulot, avec 100 yards.
  • Match compliqué dans toutes phases du jeu pour Atlanta. La ligne offensive n’a pas tenu le choc et Matt Ryan (35/53, 397 yards) a souvent été mis sous pression. Le jeu au sol n’a pas existé. Et la défense n’a pas su contrer Marcus Mariota.

Miami Dolphins (0-4) 10 – Los Angeles Chargers (2-2) 30

  • Les Dolphins ont mené ! Seulement pour quelques minutes, avant de se faire déborder. Josh Rosen (180 yards, 1 TD, 1 INT) a vécu un nouveau match compliqué, car il est mal protégé et ses receveurs n’arrivent pas à contrôler le ballon.
  • Malgré beaucoup d’absents, les Chargers ont fait le boulot avec facilité. Philip Rivers lance pour 310 yards et 2 touchdowns, et Austin Ekeler a été précieux. Le RB gagne 60 yards au sol, 62 de plus dans les airs, et il marque dans les deux secteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *