NFL

NFL – Week 4 : Pittsburgh décroche sa première victoire

Le dernier match de la 4ème journée opposait deux équipes de la division AFC North qui n’avaient pas encore goûté à la victoire cette saison. Les Steelers, qui ont perdu Ben Roethlisberger pour toute la saison, espéraient continuer leur domination et remporter un 9ème match de rang face au rival Cincinnati.

Pittsburgh Steelers (1-3) 27 – Cincinnati Bengals (0-4) 3

  QT1 QT2 QT3 QT4 Score Final
Pittsburgh 0 10 14 3 27
Cincinnati 3 0 0 0 3

Le film du match

Les Bengals entrent en premier dans le camp adverse, mais le premier sack en carrière du rookie Devin Bush les force à se dégager. Sur la première passe de Pittsburgh, Diontae Johnson perd la balle après sa réception et elle est récupérée en très bonne position par Cincinnati. Mais les visiteurs n’en profitent pas pour marquer un touchdown et se contentent d’un field-goal (0-3). Les deux équipes démarrent doucement ce match. Les Bengals stoppent les Steelers sur 4th down mais enchaînent avec un 3&out et Andy Dalton passe tout près d’une interception.

Pittsburgh privilégie un jeu court, avec beaucoup de jeu au sol et des « play-actions » pour des passes courtes. Après une nouvelle récupération rapide, les Steelers démarrent en bonne position. Les running-backs sont très utilisés sur le jeu court, avec Jaylen Samuels et James Conner. Ce dernier conclut et marque le premier touchdown du match (7-3). Sur la possession suivante, Pittsburgh récupère la balle grâce à un fumble forcé par Bud Dupree, puis récupéré par T.J Watt. Chris Boswell passe son field-goal juste avant la mi-temps (10-3).

Mason Rudolph s’est très souvent appuyé sur ses running-backs (Sky Sports)

James Conner ouvre le 3ème quart-temps avec une longue course de 21 yards, puis récidive sur la même distance pour amener son équipe au tout près de l’en-but. C’est son compère Jaylen Samuels qui conclut cette fois (17-3). De son côté, l’attaque de Cincinnati n’y arrive toujours pas et un mauvais punt redonne une bonne opportunités aux Steelers. Jusqu’ici concentré sur un jeu court et simple, Mason Rudolph joue dans la profondeur et trouve Diontae Johnson, seul, pour un touchdown de 43 yards (24-3). Les Bengals ne parviennent toujours pas à répondre, et Dalton prend ses 5 et 6ème sacks coup sur coup.

Dans la dernière période, Cincinnati parvient à avancer, bien aidée par une pénalité (DPI). Les Bengals se retrouvent pour la 3ème fois en redzone, mais Andy Dalton se fait intercepter par Mark Barron dans l’en-but. Les Steelers marquent 3 derniers points pour la route (27-3) et le match se termine sur un dernier sack sur Dalton.

Les stats

Pittsburgh Steelers   Cincinnati Bengals  
Passing   Passing  
Mason Rudolph 24/28, 229 yds, 2 TD Andy Dalton 21/37, 171 yds, 1 INT
Rushing   Rushing  
James Conner 10 car, 42 yds Joe Mixon 15 car, 62 yds
Jaylen Samuels 10 car, 26 yds, 1 TD    
Receiving   Receiving  
James Conner 8 réc, 83 yds, 1 TD Auden Tate 4 réc, 50 yds
Dionta Johnson 6 réc, 77 yds, 1 TD    

Les enseignements

Pour aider Mason Rudolph à s’acclimater à la NFL et à prendre confiance, les Steelers mettent en place un jeu simple mais sûr et ils ont tenté beaucoup de nouvelles choses sur ce match. L’utilisation des running-backs a été cruciale, parfois au sol, souvent dans le jeu aérien court, et sur différents types d’actions comme des « jet swipes » ou des « snap direct ». James Conner et Jaylen Samuels totalisent 208 des 326 yards offensifs de Pittsburgh. Quant à Rudolph, il livre un match sans erreur, avec 229 yards (24/28) et 2 TD.

La ligne offensive des Bengals reste un gros problème. Andy Dalton prend 8 sacks sur ce match, et la pression constante l’a empêché d’avoir du temps pour chercher ses receveurs. L’attaque de Cincinnati ne totalise que 175 yards offensifs et 3 petits points.

Les prochains rendez-vous

Grâce à ce premier succès, les Steelers n’ont finalement qu’une victoire de retard sur les Browns et les Ravens dans l’AFC North. Pittsburgh aura l’occasion de continuer sa relance avec un match à domicile contre le rival Baltimore dimanche prochain.

Dans le même temps, les Bengals affronteront une autre équipe qui n’a pas encore gagnée, les Cardinals du rookie Kyler Murray.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *