NFL

NFL – MVP, Meilleur Défenseur, Rookie… Le point sur les trophées au quart de saison.

Le premier mois de la saison régulière s’est achevé, et après 4 matchs nous avons déjà quelques tendances qui se dégagent en vue des principaux trophées NFL. Certes, la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle de l’hiver, mais ces joueurs et coachs sont sur la bonne voie.


MVP (Meilleur Joueur)

1.Patrick Mahomes (QB – Kansas City Chiefs)

Stats : 67.9%, 1 510 yards, 10 TD – 0 INT, 120.4 rating

Le MVP en titre reste sur un match moyen pour les standards très élevés qu’il nous a imposé depuis un peu plus d’un an. Mahomes reste en effet sur un match sans touchdown, mais lors duquel il lance tout de même pour plus de 300 yards et mène son équipe à une victoire avec 30 points marqués. Le QB des Chiefs est parti sur un rythme encore plus fort que lors de sa formidable saison 2018-2019, puisqu’il est sur les bases d’une saison à plus de 6 000 yards, ce qui serait une première en NFL. Il est très largement favori à sa propre succession, et il serait ainsi le 4ème joueur à conservé ce trophée, après Joe Montana, Brett Favre et Peyton Manning.

2. Christian McCaffrey (RB – Carolina Panthers)

Stats : 86 courses, 411 yards, 4.8 YPA, 4 TD / 25 réceptions, 218 yards

Joueur le plus important des Panthers la saison dernière, CMC confirme ce statut d’indispensable cette année avec les Panthers. C’était vrai avec Cam Newton, c’est encore plus vrai sans lui. Sans McCaffrey, il est possible que son équipe compte 4 défaites. Après 4 matchs, McCaffrey est leader de NFL avec 411 yards au sol, et il compte déjà 629 yards de scrimmage (sol + air). A ce rythme, le RB de Carolina fera tomber le record de 2 509 yards de Chris Johnson en 2009.

3. Russell Wilson (QB – Seattle Seahawks)

Stats : 72.9%, 1 141 yards, 8 TD – 0 INT, 118.7 rating

Moins mis en avant que d’autres QB, Russell Wilson continue sa formidable carrière du côté de Seattle, et il connaît surement son meilleur début de saison. Plus précis que jamais, toujours aussi sûr, il ne faiblit pas malgré la perte de Doug Baldwin. Wilson porte régulièrement sa franchise sur ses épaules et il incarne le vrai terme du Most Valuable Player.

4. Lamar Jackson (QB – Baltimore Ravens)

Stats : 64.9%, 1 110 yards, 10 TD – 2 INT, 109.4 rating / 36 courses, 238 yards, 1 TD

Il ne tiendra peut-être pas le rythme, mais Lamar Jackson a fait taire beaucoup de monde avec son superbe début de saison. Si ses qualités au sol avaient déjà été saluées au niveau universitaire et lors de sa saison rookie, on a également découvert que Jackson pouvait lancer la balle avec brio. Le QB de Baltimore est l’un des joueurs les plus excitants à voir jouer et il a redonné de l’élan aux Ravens.

5. Dak Prescott (QB – Dallas Cowboys)

Stats : 72.4%, 1 143 yards, 9 TD – 3 INT, 113.7 rating

Mis à part son match moyen face aux Saints, Dak Prescott réalise un excellent début de saison. La prise en main de l’attaque de Dallas par Kellen Moore est une révélation, et le QB semble plus précis et plus audacieux. Ce qui fait pour le moment la différence avec Mahomes et même Wilson, ce sont les 3 interceptions et la petite alerte face à une bonne défense.

Autres joueurs cités : Carson Wentz (PHI), Tom Brady (NE), Alvin Kamara (NO), Dalvin Cook (MIN)


DPOY (Meilleur Défenseur)

1. Shaquil Barrett (ED – Tampa Bay Buccaneers)

Stats : 20 plaquages, 9 sacks, 3 fumbles forcés, 1 interception

Qui l’avait vu venir ? Shaq Barrett réalise un départ monstrueux et marche sur les défenses adverses. Avec déjà 9 sacks, il est parti sur des bases records, grâce notamment à une série de 7 sacks en 2 matchs. Omniprésent, impossible à arrêter, il est le meilleur défenseur de NFL après 4 matchs. Il faut maintenant confirmer et tenir la cadence, car Khalil Mack n’est pas loin et Aaron Donald peut se réveiller à tout moment.

Shaquil Barrett terrorise les QB adverses en ce début de saison (USA Today Sports)

2. Khalil Mack (ED – Chicago Bears)

Stats : 12 plaquages, 4.5 sacks, 4 fumbles forcés

En parlant de Mack, il reste l’un des joueurs les plus dominants et continue de mettre le chaos dans les attaques adverses. Il est le leader d’une défense de Chicago toujours aussi forte et maintient son impact alors qu’il doit faire face à un traitement spécifique, avec parfois deux ou trois linemen rien que pour lui. Même lorsqu’il ne réussit pas un sack ou une perte de balle, il aide un coéquipier à le faire.

3. Devin McCourty (S – New England Patriots)

Stats : 13 plaquages, 4 interceptions

Mention plus qu’honorable pour Devin McCourty, qui est très en vue en ce début de saison, à l’image de la défense des Patriots. Le Safety a en effet réussi 1 interception lors de chaque match cette saison, ce qui lui en fait déjà 4. Son record de 7 interceptions date de sa saison rookie en 2010, et il est capable de faire mieux s’il continue sur ce rythme.

Autre joueur cité : Jamie Collins (NE)


OROY (Meilleur Rookie Offensif)

1. Gardner Minshew (QB – Jacksonville Jaguars)

Stats : 69.4%, 905 yards, 7 TD – 1 INT, 106.9 rating

Tout le monde attendait Nick Foles, MVP du Super Bowl, mais c’est finalement Gardner Minshew, un rookie avec une moustache, qui brille. En 3 titularisations avec les Jaguars, Minshew est une bonne surprise et il a remporté 2 matchs. Son calme est incroyable pour un rookie et sa mobilité aide. La Minshew Mania est réelle en NFL, et même si ça ne dure pas, ça fait plaisir. En effet, le QB retrouvera son rôle de backup lorsque Nick Foles reviendra de blessure.  

Minshew et sa moustache séduisent la NFL

2. Terry McLaurin (WR – Washington Redskins)

Stats : 16 réceptions, 257 yards, 3 TD

Le rookie des Redskins a manqué le dernier match du fait d’une blessure, mais malgré ça il est le meilleur receveur de la cuvée 2019 pour le moment. Un des seuls points positifs de l’attaque de Washington, il affiche 257 yards et 1 touchdown lors de chaque match.

3. Josh Jacobs (RB – Oakland Raiders)

Stats : 62 courses, 307 yards, 5.0 YPA, 2 TD

Seul running-back pris au 1er tour de la dernière Draft et titulaire d’entrée chez les Raiders, Josh Jacobs confirme. Son style un peu rétro, puissant, fait des dégâts, et il devrait être encore plus efficace lorsque le ligne offensive d’Oakland sera au complet.

4. Marquise Brown (WR – Baltimore Ravens)

Stats : 18 réceptions, 304 yards, 2 TD

Sa vitesse a fait des merveilles lors des deux premiers matchs de la saison et sa relation avec Lamar Jackson était plus que fun. Le receveur de Baltimore s’est un peu calmé depuis, mais son explosivité est intéressante.

Autres joueurs cités : Daniel Jones (NYG), Kyler Murray (ARI), T.J Hockenson (DET), Deebo Samuel (SF), Erik McCoy (NO)


DROY (Meilleur Rookie Défensif)

1. Darnell Savage (S – Green Bay Packers)

Stats : 17 plaquages, 1 fumble forcé, 1 interception

Si la défense des Packers est beaucoup plus solide cette année, c’est grâce à un bon recrutement au niveau des pass-rushers et grâce à la sélection de Darnell Savage lors de la Draft. Le Safety a joué tous les snaps de son équipe depuis le début de saison et il est déjà devenu indispensable. Il apporte notamment sa polyvalence et des qualités de « playmakers » car il est capable de forcer des pertes de balle (1 fumble, 1 interception).

Darnell Savage a fait beaucoup de bien aux lignes secondaires des Packers (USA Today Sports)

2. Brian Burns (ED – Carolina Panthers)

Stats : 11 plaquages, 2.5 sacks

Les Panthers avaient besoin d’un coup de frais sur leur pass-rush, et c’est exactement ce qu’apporte Brian Burns sur l’extérieur. Il compte 2.5 sacks après 4 matchs, mais ce total devrait grossir car il touche très souvent les QB adverses et devrait finir plus d’action avec un peu plus d’expérience.

3. Nick Bosa (ED – San Francisco 49ers)

Stats : 4 plaquages, 1 sack

Les 49ers surprennent, aussi bien en attaque qu’en défense. Du côté défensif, le 2ème choix de la dernière Draft fait du bien devant. Car si les stats de Nick Bosa sont moyennes (1 sack seulement), sin impact sur le terrain est beaucoup plus important. Aucun autre rookie ne gagne autant de duel sur les phases de pass-rush (23.5%), les sacks devraient donc commencer à tomber.

4. Devin Bush (LB – Pittsburgh Steelers)

Stats : 37 plaquages, 1 sack

Les Steelers ont grimpé de plusieurs positions lors de la Draft pour l’avoir, et ils ne doivent pas le regretter. Déjà un leader au milieu de la défense, il fait preuve d’une énergie incroyable. Il compte déjà 37 plaquages en 4 matchs, et s’est même montré à l’aise sur des blitz et pour récupérer des ballons qui traînent (3 fumbles récupérés).

Autres joueurs cités : Chase Winovich (NE), Josh Allen (JAX), Oshade Ximines (NYG)


Meilleur Coach

1. Bill Belichick (New England Patriots)

Le coach légendaire des Pats pourrait remporter ce trophée chaque saison, car il est toujours capable de réinventer son effectif et d’en tirer le meilleur. Sa défense est peut-être la meilleure qu’il n’a jamais eu, histoire de ne pas trop user Tom Brady avant les playoffs.

Bill Belichick continue de mettre la NFL à ses genoux (NewEnglandPatriots.com)

2. Andy Reid (Kansas City Chiefs)

Un des meilleurs coachs de NFL, Andy Reid court toujours après son premier titre. Et avec un Patrick Mahomes aussi fort et une attaque parmi les meilleure de la ligue, il a une chance d’aller enfin chercher cette petite bague.

3. Sean McDermott (Buffalo Bills)

Les Bills ont remporté 3 de leurs 4 matchs et ils ont bien failli se payer les Patriots dimanche dernier. Sean McDermott s’appuie notamment sur une défense formidable, l’une des meilleures de la ligue depuis le début de la saison.

Autres coachs cités : Bruce Arians (TB), Kyle Shanahan (SF), Matt LaFleur (GB), Sean Payton (NO), Jason Garrett (DAL)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *