Dossier pré-saison 2013 – Houston Texans

Alors que la reprise approche, nfl-france vous propose un état des lieux, franchise par franchise, afin de voir où en sont les différentes équipes. Analyse de l’inter-saison et de la draft, projections pour 2013, tout ce qu’il faut savoir pour préparer le nouvelle saison de NFL. Prochaine division à l’honneur, l’AFC South, avec pour commencer les Houston Texans.

Les Texans ont besoin d’un petit plus

TexansLogoEn 2011, les Texans ont fêté leurs 10 ans en NFL avec un premier titre de division AFC South. L’année dernière, ils ont doublé la mise avec un bilan encore meilleur (12-4). Mais Houston à bloqué à chaque fois au même endroit, au Divisional Round (contre Baltimore en 2011 et New England en 2012). Pour franchir ce cap, ils ont besoin d’un petit quelque chose en plus, d’un joueur qui puisse faire la différence. L’intersaison ou la Draft ont-elles permis de le trouver ?

Analyse des mouvements et de la Draft 2013

Les Texans ont laissé partir pas mal de joueurs durant la période des agents libres. Les deux grosses pertes sont le linebacker Conor Barwin, qui part pour Philadelphia, et le safety Glover Quin, qui signe à Detroit. Parmi les autres départs, on peut citer le running-back Justin Forsett qui signe à Jacksonville,ou le receveur Kevin Walter qui rejoint les Titans. Beaucoup moins d’arrivées, mais un grand nom tout de même, le safety Ed Reed qui quitte Baltimore pour rejoindre le Texas.

Les dirigeants Texans arrivaient à la Draft 2013 avec une grosse priorité, trouver le receveur qui jouera à l’opposé de la star André Johnson. Les autres besoins étaient de remplacer Conor Barwin au poste de linebacker, et de renforcer une ligne offensive moyenne en 2012.

Avec leur premier choix, Rick Smith (manager) et Gary Kubiak (coach) ont jeté leur dévolu sur DeAndre Hopkins. Le receveur souhaité est là, celui qui sera titulaire au côté de Johnson. Ensuite, au second tour, les Texans draftent le safety D.J Swearinger. Ed Reed, signé comme agent libre est la vision à court-terme, Swearinger est la vision à long-terme. Plus loin, ils sélectionnent un Offensive Tackle, Brennan Williams, qui amène de la profondeur à une ligne offensive qui en avait besoin. Houston choisit également deux Defensive End, Sam Montgomery et Trevardo Williams. Le premier a du talent mais sa personnalité à inquiété les recruteurs, il peut être un bon coup à ce niveau de la Draft. Le second devrait être replacer linebacker extérieur.

En résumé, les Texans ont trouvé le receveur tant désiré en la personne de Hopkins. Des choix intéressant, avec notamment Swearinger et la pari Montgomery. Seul besoin non adressé, celui au poste de linebacker, un peu léger après le départ de Cushing.

DeAndre Hopkins, prêt à briller à Houston
DeAndre Hopkins, prêt à briller à Houston

Les grandes questions pour 2013

La zone floue de l’effectif de Houston est la ligne offensive. Mise à mal en 2012, surtout du côté droit, il est nécessaire de fixer ce problème. En dépendent la protection du quarterback, Matt Schaub, et les ouvertures pour le runner Arian Foster.

L’autre interrogation porte sur le remplacement des deux gros départs, ceux de Cushing et Quin. Cushing n’a pas été remplacé, le corps de linebackers apparaît donc moins fort. Pour le poste de safety, Ed Reed est arrivé, et même s’il n’est plus dans ses meilleurs années il peut apporter son expérience, notamment en playoffs. La choix de Swearinger lors de Draft est intéressant, surtout qu’il montre de belles choses aux camps d’entrainement.

Mais la grande question qui trotte dans toutes les têtes à Houston, c’est de savoir si DeAndre Hopkins est ce « X-factor » qui permettra de gagner un titre ? Kubiak s’est en tout cas dit impressionné par son receveur lors des premiers entraînements.

Les Texans vont-il franchir un cap en 2013 ?
Les Texans vont-il franchir un cap en 2013 ?

Houston prêt à franchir le cap ?

Les Texans seront peut-être moins bons en défense en 2013, mais avec l’addition de Hopkins, ils ont un nouveau « playmaker » qui peut leur permettre de gagner des matchs. L’attaque de Houston a les armes pour être l’une des plus prolifiques de la ligue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *