Fantasy 2019 – Analyse des RBs

La position de Running-back est en pleine évolution depuis quelques années maintenant, et elle est devenue clé dans la gestion d’un effectif Fantasy. Les meilleurs partent avec les premiers choix et un bon duo/trio de RBs peut conduire à la victoire dans la ligue. Il est d’ailleurs de plus en plus fréquent de voir des joueurs prendre deux RBs avec leurs deux premiers choix.

Les stars partent tout de suite …

Si vous possédez un choix en fin de 1er tour, ne soyez pas étonné si 5 voire 6 RBs ont déjà été sélectionnés. Le top 3 des Drafts actuelles est en effet souvent composé du trio Saquon Barkley, Alvin Kamara, Christian McCaffrey. Le RB des Giants s’est imposé dès sa saison rookie comme l’une des stars de la NFL et il est le numéro 1 cette année en Fantasy. Sa capacité à créer le danger au sol comme dans les airs font de lui une menace constante. Les stars des Saints et des Panthers présentent les mêmes caractéristiques, avec un statut de RB numéro 1 au sol couplé à un profil de receveur très performant.

Attardons-nous sur le cas Ezekiel Elliott, qui est normalement au même niveau que les trois joueurs cités plus haut. Mais il faut suivre avec attention ce qu’il se passe à Dallas car le RB refuse de reprendre l’entrainement tant qu’il n’a pas de nouveau contrat. La situation devrait se décanter dans les semaines à venir, avec une prolongation du RB, mais la prudence est de mise si rien ne se passe alors que la saison est sur le point de débuter.

Autre joueur qui peut susciter des interrogations, c’est Le’Veon Bell. Véritable star Fantasy avec les Steelers, il n’a pas joué durant toute une saison et revient au sein d’une équipe différente et moins performante, les Jets. Bell devrait rapidement retrouver une productivité excellente, mais on peut logiquement lui préférer d’autres joueurs au milieu du 1er tour.

Enfin, il n’est pas étonnant de voir David Johnson partir dès le premier tour lors des Drafts. Certes le RB des Cardinals reste sur des saisons compliquées, mais il est en forme et son équipe s’annonce portée sur l’offensive. Kliff Kingsbury veut lancer la balle, souvent, et David Johnson devrait retrouver un rôle prépondérant dans toutes les phases du jeu.

… et les autres titulaires suivent de près

Mieux vaut avoir sécuriser un bon duo de RBs avant la fin du 4ème tour, car la majorité des titulaires seront alors sortis.

Les premiers à être pris sont ceux qui restent sur une saison très solide ou bien ceux qui ont une situation avantageuse. Ainsi des joueurs comme James Conner ou Joe Mixon sont des valeurs sûres en début de Draft. Leaders incontestés sur le backfield des Steelers et des Bengals, ils devraient pouvoir confirmer des grosses saisons 2018. Conner a parfaitement pris le relais de Bell à Pittsburgh et Mixon a terminé leader de l’AFC en yards au sol en 2018.

En ce qui concerne des profils comme Dalvin Cook ou Leonard Fournette, tout est réuni pour qu’ils fassent des grosses saisons, à condition que les blessures ne viennent pas s’en mêler. Cook a toujours été productif lorsqu’il a été sur le terrain, mais le RB des Vikings enchaîne les pépins physiques. Quant à Fournette, il peut faire partis des leaders de NFL car l’attaque new-look des Jaguars devrait s’organiser autour de lui.

Un gros volume de touches est prévu pour Leonard Fournette cette saison (Getty)

Un autre candidat à une très grosse saison est Nick Chubb. Excellent lors de sa saison rookie, il devrait profiter de la nouvelle attaque explosive de Cleveland. Les défenses vont logiquement être attirées par la connexion Baker Mayfield – Odell Beckham, ce qui ouvrira des espaces au RB. La seule petite interrogation est la présence de Kareem Hunt. Ce dernier est suspendu lors de la première moitié de la saison, mais il peut piquer un peu de travail à Chubb ensuite.

Sur les tours 3-4, d’autres options intéressantes sont présentes. Kerryon Johnson (Detroit) a montré son potentiel lors de sa saison rookie. Devonta Freeman (Atlanta) est une valeur sûre et le départ de Tevin Coleman lui ouvre des opportunités supplémentaires. Damien Williams est le nouveau RB numéro 1 à Kansas City. Aaron Jones s’est montré performant lorsque les Packers ont fini par l’aligner. Marlon Mack (Indianapolis) est un joueur légèrement sous-coté qui peut étonner cette saison. Chris Carson sera le leader d’une équipe de Seattle qui attaquera souvent au sol. Mark Ingram devrait rapidement trouver sa place au sein d’une attaque au sol de Baltimore qui sera souvent utilisée. Et Derrick Henry (Tennessee) devrait de nouveau sortir quelques gros matchs.

Un petit mot sur Josh Jacobs, le rookie des Raiders, qui sera également le numéro 1 sur le backfield. Capable de jouer sur toutes les phases, il devrait également avoir un gros volume au sol et dans les airs car il a peu de concurrence. Jalen Richard peut être pris en fin de Draft pour assurer.

Que faire avec des joueurs comme Todd Gurley et Melvin Gordon ?

Dans ce groupe de RBs qui devraient sortir avant la fin du 2ème tour, il y a également le cas Todd Gurley. La star des Rams a été l’une des références en Fantasy mais sa fin de saison 2018 pose des questions. Gêné par son genou lors de la fin de la saison et en playoffs, il a beaucoup moins joué et C.J Anderson a mieux fini. Dans quel état Gurley arrive-t-il cette saison ? Son volume de jeu sera-t-il suivi de prêt ? Difficile de savoir pour le moment, mais prendre le RB des Rams est un risque cette année. Si vous voulez tentez le coup, la bonne idée est de prendre Darrell Henderson un peu plus tard dans la Draft. Le rookie est en effet la meilleure option pour prendre la relève en cas de pépin.

L’autre inconnue est celle de Melvin Gordon. Le RB des Chargers souhaite un nouveau contrat, que sa franchise ne semble pas vouloir lui proposer pour le moment. Gordon a ainsi demandé son transfert et on ne sait pas vraiment comment cela va se terminer. Dans tous les cas, plus on se rapproche du début de la saison régulière, plus drafter Gordon (tôt) représente un risque.

Ne pas oublier de se couvrir avec les remplaçants

Le poste de RB est un poste à risque. Les blessures ainsi que les changements de titulaires sont plutôt fréquents. Il est alors utile de se couvrir lors des Drafts Fantasy, en prenant les remplaçants les plus à même de jouer. Cette stratégie de doubler le poste dans la même équipe peut également être utile lorsque deux RBs se partagent le travail.

Dans le premier cas, voici une liste de RBs à sécuriser pour pallier des risques de blessures notamment :

  • Rashaad Penny pour Chris Carson à Seattle. Penny a montré quelques belles choses durant sa saison rookie et il est le numéro 2 sur le backfield des Seahawks. Même lorsque Carson sera présents, il aura du temps de jeu puisque son attaque jouera beaucoup au sol.
  • Royce Freeman pour Phillip Lindsay. Le 1er devait être le titulaire par défaut des Broncos la saison dernière, mais c’est un autre rookie, non drafté, qui s’est imposé. Freeman a tout de même eu régulièrement la balle en main, et cela devrait continuer en 2019.
  • Latavius Murray pour Alvin Kamara. Mis à part une blessure, rien ne viendra contrarier Kamara cette saison. Latavius Murray vient pour prendre le rôle de Mark Ingram, et il devrait pouvoir offrir le même style de rendement.
  • *Austin Ekeler pour Melvin Gordon. Evidemment si Melvin Gordon ne quitte pas Los Angeles. Si les choses restent ainsi, Ekeler est l’un des meilleurs « handcuff » en Fantasy. Souvent utilisé dans le jeu aérien, il a déjà prouvé qu’il pouvait prendre le relais du n°1 si besoin.
Austin Ekeler peut-être un très bon coup en 2ème partie de Draft, surtout si Melvin Gordon venait à quitter les Chargers (CBS)

Dans le deuxième cas, où un partage du travail est à prévoir, voici une liste des équipes et des joueurs à priori concernés (et intéressants en Fantasy) :

  • Sony Michel et James White chez les Patriots. Dans le cas de New England, le partage des tâches sur le backfield est une bonne habitude. Lors de sa saison rookie, Sony Michel s’est imposé au sol et il devrait rester le fer de lance en 2019 sauf si son genou fait des siennes. A suivre. En ce qui concerne James White, l’avoir est également intéressant en format PPR, car il est l’un des RBs les plus prolifiques dans les airs.
  • Tarik Cohen et David Montgomery chez les Bears. Excellent receveur mais moins productif au sol, Tarik Cohen ne devrait pas profiter du départ de Jordan Howard pour prendre un rôle de « 3 downs back ». Le remplaçant naturel devrait être le rookie David Montgomery, qui prendra donc les responsabilités au sol.
  • Kenyan Drake et Kalen Ballage chez les Dolphins. A Miami, Drake devrait démarrer la saison comme numéro 1 sur le backfield, mais attention à l’émergence de Kalen Ballage. Le premier devrait avoir un volume de jeu important cette année, et le second en profitera également. Ballage est un excellent coup à faire en fin de Draft.
  • Lamar Miller et Duke Johnson chez les Texans. Mécontent de son rôle à Cleveland, Duke Johnson a demandé à partir, et il a finalement eu gain de cause. A Houston, il devrait rapidement se faire une place dans le jeu aérien, et ainsi prendre une partie du travail à Lamar Miller. Ce dernier reste néanmoins une valeur sûre, sans être sexy, en Fantasy.
  • Miles Sanders et Jordan Howard chez les Eagles. Philadelphia a recruté Jordan Howard durant l’intersaison et c’est peut-être lui qui démarrera les matchs sur le backfield. Mais le rookie Miles Sanders offre beaucoup plus de potentiel, notamment dans les airs, et il ne serait pas étonnant de le voir s’imposer en cours de saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *