Les Raiders domptent les Bears

Cela fait maintenant 13 ans que la NFL se délocalise en dehors des Etats-Unis, et pour la 6ème année consécutive nous sommes présents à Londres pour suivre cet évènement. Un total de quatre matchs seront joués dans la capitale anglaise cette saison, deux dans le tout nouveau stade de Tottenham, et les deux autres à Wembley. 

Pour ce premier duel Londonien, les Chicago Bears et les Oakland Raiders s’affrontaient. Chicago affichait un bilan de 3 victoires pour 1 défaite, mais devait faire sans son quarterback titulaire Mitchell Trubisky, qui s’est blessé à l’épaule et qui sera absent pendant quelques semaines. Du coup, c’est Chase Daniel qui était au centre de l’attaque des Bears. Du côté d’Oakland, le bilan était à l’équilibre avec 2 victoires et 2 défaites. Au rang des absences, on pouvait signaler celle du linebacker Vontaze Burfict, qui a été suspendu pour le reste de la saison à la suite d’un mauvais coup. 

Mais l’histoire la plus attendue de ce match était celle de Khalil Mack, drafté par les Raiders en 2014, et transféré la saison dernière chez les Bears. Le pass-rusher a déclaré qu’il « attendait cette rencontre depuis longtemps, et qu’il était très motivé à l’idée de jouer son ancien club ».

Le film du match


QT 1 QT 2 QT 3 QT 4 Score Final
Oakland 0 17 0 7 24
Chicago 0 0 21 0 21

1er quart-temps

Oakland hérite du ballon en premier et démarre avec un beau drive, qui avance assez loin dans le camp de Chicago. Sur un 3rd down non converti, Richie Incognito est pénalisé et les Raiders doivent se dégager alors qu’ils auraient pu ouvrir le score. 

Le premier drive des Bears est lui marqué par quelques passes intéressantes de Chase Daniel, mais il est aussi ralenti par des pénalités. Un sack de Maxx Williams force ensuite Chicago à punter. Les Raiders amorcent alors un nouveau long drive, qui est poussif au début, mais qui avance finalement jusqu’en redzone grâce à une bonne variation du jeu offensif. 

2ème quart-temps

Sur la première action du 2ème quart-temps, Josh Jacobs concrétise le joli drive de son équipe et marque le premier touchdown du match sur une course de 12 yards. (7-0). Dans la foulée Oakland confirme sa domination et Nicholas Morrow intercepte une passe de Chase Daniel. Les Raiders récupèrent la possession sur les 24 yards des Bears. Et c’est au tour de DeAndre Washington de marquer au sol et de punir Chicago. (14-0). 

L’attaque des Bears n’avance décidément pas, et recule même après un sack de Benson Mayowa. Un bon retour permet à Oakland de démarrer un nouveau drive au milieu du terrain. Après une bonne avancée, Incognito est de nouveau pénalisé et les Raiders n’ajoutent que 3 points cette fois. (17-0). La défense d’Oakland continue de mettre régulièrement la pression sur Chase Daniel, et Maurice Hurst conclut la belle première mi-temps de son équipe avec un nouveau sack.

Jeu au sol efficace et défense solide, une belle première mi-temps des Raiders

3ème quart-temps

L’attaque de Chicago redémarre aussi lentement qu’en début de match, mais une erreur des Raiders va relancer le match. Derek Carr et Josh Jacobs se comprennent mal et le QB transmet la balle dans le vide… Evidemment, Khalil Mack est là pour la récupérer dans les 20 yards adverses. Chicago en profite immédiatement pour enfin se lancer et David Montgomery marque au sol. (17-7). Les Bears sont mieux et prennent progressivement confiance. Ils avancent doucement puis Chase Daniel lance une bombe de 32 yards pour Anthony Miller. Dans la foulée, le QB enchaîne et trouve Allen Robinson pour relancer complètement le match. (17-14). 

Le public, qui est clairement en faveur de Chicago alors que ce match est considéré comme « à domicile » pour les Raiders, se fait entendre. C’est que la dynamique a changé de côté. La défense des Bears hausse le ton, à l’image de Khalil Mack qui arrive enfin à mettre la pression sur Derek Carr. Les Raiders doivent se dégager et Tarik Cohen s’illustre en signant un retour de 71 yards. Les Bears reviennent en redzone. A l’image de son équipe, Chase Daniel est dans un temps fort et il place une merveille de passe lobée dans les bras d’Allen Robinson qui signe un doublé. Chicago passe devant ! (17-21). 

Après un bon retour de Trevor Davis sur le kickoff et une pénalité, les Raiders, qui doivent réagir, partent depuis les 35 yards de Chicago. 

4ème quart-temps

Les Raiders s’approchent dangereusement de l’en-but, mais alors qu’ils pensent marquer, Davis perd le contrôle de la balle sur la ligne, et Prince Amukamara la récupère… Le match devient alors très tendu. Pressés sur leur ligne, les Bears parviennent à se donner de l’air avec une formidable réception de 32 yards de Robinson le long de la ligne. Chase Daniel commet ensuite une erreur en lançant une interception, mais les arbitres pénalisent le défenseur pour un plaquage à retardement… Un choix critiquable, qui est d’ailleurs critiqué de manière véhémente par Jon Gruden. Les Bears doivent finalement se dégager un peu plus tard. 

La défense de Chicago est en place et force un punt à son tour, mais une pénalité contre les Bears amène un 4th & 1 pour les Raiders. Ces derniers tentent alors un « fake punt » qui est converti dans la douleur. Un fumble est annoncé dans un premier temps par les arbitres, mais le coude du joueur avait touché le sol avant… Les hommes de Gruden évitent le désastre. Une belle réception de 22 yards de Foster Moreau fait entrer Oakland dans le camp adverse, puis le TE rookie est de nouveau trouvé à 2 yards de l’en-but. Josh Jacobs se jette et donne l’avantage à Oakland à 2 minutes de la fin du match. (24-21). 

Dans la foulée, c’est la défense des Raiders qui fait le job, avec une interception de Gareon Conley. Grâce à 2 temps morts et une bonne défense, Chicago se donne une dernière chance avec 13 secondes à jouer. Mais un dernier sack de Maurice Hurst scelle la victoire d’Oakland. 

Les stats de la rencontre 

Oakland Raiders
Chicago Bears
Passing
Passing
Derek Carr 25/32, 229 yds Chase Daniel 22/30, 231 yds, 2 TD – 2 INT
Rushing
Rushing
Josh Jacobs 26 car, 123 yds, 2 TD David Montgomery 11 car, 25 yds, 1 TD
Receiving
Receiving
Foster Moreau 4 réc, 46 yds Allen Robinson 7 réc, 97 yds, 2 TD

Les réactions d’après-match

Oakland Raiders

Jon Gruden en conférence de presse

Satisfait de la victoire, le coach Jon Gruden est apparu souriant devant les journalistes. « C’est une belle performance de l’équipe. Il y a eu des hauts et des bas, beaucoups de bons joueurs étaient absents, et certains ont pris leurs responsabilités dans cette victoire ». Gruden a tenu a appuyé les performances de certains joueurs, comme Josh Jacobs qui « a prouvé beaucoup de choses sur ce match ». Interrogé sur sa première à Londres, Gruden s’est montré heureux de l’expérience, « même si le public était un peu trop en faveur des Bears ». Il a promis de revenir. 

Derek Carr s’est montré plutôt loquace face à la presse. Le QB des Raiders a parlé de match « très dur et compétitif » et il a mis en avant « la détermination et l’envie de cette jeune équipe ». Il a notamment tenu à féliciter Trent Brown qu’il a qualifié de « recrue préférée de sa femme » et qui « a fait un travail fantastique car leur défense ne m’a touché qu’une seule fois ». Comme les autres, Carr a trouvé le stade de Tottenham « fantastique »

Chicago Bears

Le coach Matt Nagy a été le premier à se présenter en conférence de presse. Clairement déçu par la défaite, il est revenu sur le gros point noir de ce match et du début de saison, le jeu au sol. Interrogé à ce sujet il a répondu : « C’est un problème récurrent cette saison, et on doit trouver une solution ». Nagy a tenu a mettre en avant la grosse performance d’Allen Robinson : « Ce garçon, il travaille dur tous les jours, il est passionné et il aime ce jeu. Il veut gagner et cela se traduit sur le terrain »

Le quarterback Chase Daniel a pris le relais derrière le micro. Interrogé sur ses deux interceptions, il a expliqué : « Il y a des passes qu’on aimerait annuler. La première leur donne une bonne position sur le terrain et le seconde fait mal. C’est complètement de ma faute, il n’y a pas d’excuse à chercher. Vous avez l’opportunité d’aller gagner le match… ». Le QB s’est ensuite montré positif pour la suite : « Durant la semaine de repos, on doit se remotiver. Personnellement je dois corriger les erreurs et j’attends mieux de moi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *