De nombreuses équipes lançaient leurs saisons ce week-end, et cela ne s’est pas très bien passé pour plusieurs programmes de la Big 12, dominés par des universités de la Sun Belt. Même débuts décevants pour Florida State, qui commence à être habitué. Dans le même temps, les favoris n’ont pas tremblé, bien emmenés par leurs Quarterbacks.

La Sun Belt fait douter la Big 12

  • Iowa State (23) 14 – Louisiana 31
  • Kansas State 31 – Arkansas State 35
  • Kansas 23 – Coastal Carolina 38

Conférence du Group of Five, la Sun Belt a montré qu’elle pouvait concurrencer des programmes plus prestigieux des conférences du Power 5. Ce week-end, 3 équipes de la Sun Belt ont ainsi battu des universités de la Big 12. Samedi, la grosse sensation était venue de la victoire de Louisiana-Lafayette à Iowa State, puis Arkansas State avait battu Kansas State. Et dimanche, c’est Coastal Carolina qui a fait chuter Kansas.

La performance de Louisiana est la plus surprenante, car leur adversaire était classé 23ème dans le top 25 initial de cette saison 2020. Mais porté par des actions explosives, les Ragin’ Cajuns ont fait tourbillonner les Cyclones. Louisiana s’est notamment offert deux touchdowns sur des retours de coups de pied. Du côté d’Iowa State, cette entrée en matière est plus que décevante. L’attaque a été limitée à 303 yards, et le QB Brock Purdy a été très moyen (145 yards, 1 INT).

Si ces succès mettent en valeur le bon travail des programmes de la conférence Sun Belt, ils ont l’effet inverse sur la crédibilité de la Big 12. Les résultats globaux des conférences sont pris en compte lors des classements pour les playoffs, et si Oklahoma veut y aller, il faudra surement sortir un année presque parfaite.

Clemson et Trevor Lawrence tranquilles

  • Wake Forest 13 – Clemson (1) 37

Favoris pour le titre national, les Tigers n’ont pas tremblé pour leur premier match de la saison. Clemson a plié l’affaire lors des 3 premiers quart-temps face aux Demon Deacons, avec notamment une performance de qualité de la part de Trevor Lawrence. Le QB a réussi 22 de ses 28 passes, et lancé pour 351 yards et 1 touchdown. Travis Etienne a bien aidé avec 102 yards et 1 touchdown au sol.

Spencer Rattler impressionne pour ses débuts

  • Oklahoma (5) 48 – Missouri State 0

Nommé titulaire par les Sooners, Spencer Rattler a montré pourquoi. Pour ses débuts au niveau universitaire, le QB a été excellent. Il lance pour 290 yards et 4 touchdowns, et ne rate que 3 de ses 17 passes sur le match. Certaines tentatives dans la profondeur ont prouvé sa qualité de bras. Une première réussie face à un adversaire modeste, mais Rattler peut s’inviter dans la discussion pour le trophée Heisman.

Sam Ehlinger et les Longhorns bien lancés

  • Texas (14) 59 – UTEP 3

Opposés à UTEP, les Longhorns n’ont pas fait de sentiment et ont montré un potentiel offensif intéressant pour leur premier match. Texas marque ainsi 59 points, bien emmenée par le QB Sam Ehlinger. Très prolifique, il affiche 426 yards et 5 touchdowns, tout en ne jouant que la première mi-temps. Le recrutement du coordinateur offensif Mike Yurcich est peut-être un bon coup.

Sam Ehlinger Texas
Sam Ehlinger et Texas ont fait forte impression ce week-end (photo : 247 sports)

Florida State déjà dans le dur

  • Florida State 13 – Georgia Tech 16

Les saisons se suivent et se ressemblent pour les Seminoles. Très décevant avec le coach Willie Taggart lors des deux dernières années, ils ont de nouveau perdu leur match d’ouverture pour les débuts du nouveau coach Mike Norvell. Si perdre contre l’équipe qui semble être la plus faible de la conférence est déjà un problème, le fait d’être dominé est carrément inadmissible. La deuxième mi-temps de Florida State est une catastrophe, avec des erreurs et des pénalités en pagaille.

Match fou entre UTSA et Texas State

  • Texas State 48 – UTSA 51

Ce match a été le plus fou de la semaine, avec beaucoup de points et un scénario incroyable. UTSA avait pris le meilleur départ et gérait à la pause en menant 24-7. A un peu plus de 3 minutes de la fin du match, après une pick-6 de 81 yards, les Roadrunners étaient encore assez largement devant (41-28). Mais Texas State a réagi pour forcer la prolongation, en marquant 2 touchdowns en 2 minutes, dont un retour de punt de 91 yards. Texas State aurait même pu l’emporter si le kicker n’avait pas manqué sa transformation. Ce même kicker, Alex Orona, manque également un field-goal en prolongation, avant que UTSA finisse par s’imposer.

Les plus grosses performances de la semaine

Passing

  1. Sam Ehlinger (Texas) : 25/33, 426 yards, 5 TD
  2. Trevor Lawrence (Clemson) : 22/28, 351 yards, 1 TD
  3. Spencer Rattler (Oklahoma) : 14/17, 290 yards, 4 TD

Rushing

  1. Sincere McCormick (UTSA) : 29 courses, 197 yards, 1 TD
  2. Shai Werts (Georgia Southern) : 14 courses, 155 yards, 1 TD
  3. Cam’Ron Harris (Miami) : 17 courses, 134 yards, 2 TD

Receiving

  1. Joshua Moore (Texas) : 6 réceptions, 127 yards, 1 TD
  2. Jonathan Adams Jr (Arkansas State) : 8 réceptions, 98 yards, 3 TD
  3. Kawann Baker (South Alabama) : 7 réceptions, 129 yards, 1 TD