College Football – Week 8

Le championnat universitaire a basculé dans la deuxième moitié de saison ce week-end, et certaines équipes ont vu leurs espoirs se briser. Wisconsin, qui se voyait déjà concurrencer Ohio State dans la Big Ten, est celle qui a perdu le plus gros lors de cette 8ème journée. Frayeur également pour Alabama, qui a vu Tua Tagovailoa sortir sur blessure. Au rang des gagnants de la semaine, Penn State et Oregon ont signé des victoires importantes face à des adversaires classés.

Wisconsin surpris par Illinois

  • Illinois 24 – Wisconsin (6) 23

Tout le monde attendait avec beaucoup d’impatience le choc de la Big Ten entre Ohio State et Wisconsin de samedi prochain. Sauf que les Badgers ont oublié de jouer le match précédent… Battus dans l’Illinois, ils se sont tirés une balle dans le pied tous seuls et le duel face aux Buckeyes perd de son intérêt. Favori de plus de 30 points face, Wisconsin perd 3 fois la balle sur le match et voit son adversaire prendre le pouvoir dans le 4ème quart-temps.

Les Fighting Illini, qui sont coachés par Lovie Smith (ex-coach des Bears et des Bucs en NFL), restaient sur une série de 28 défaites face à des équipes classées de la conférence Big Ten.

Du côté des Badgers, le RB Jonathan Taylor a fait son match (132 yards, 1 TD), et il est devenu le joueur le plus rapide de l’histoire à atteindre la barre des 5 000 yards au sol.

Jim Harbaugh et Michigan encore battus par plus fort

  • Penn State (7) 28 – Michigan (16) 21

Cette semaine, les Wolverines n’ont pas fait un mauvais match, mais leur inefficacité leur a couté cher. Michigan a eu la possession (37 minutes contre 22) et a gagné plus de yards (417 à 283) sur ce match, mais la finition n’était pas au rendez-vous. Au contraire, Penn State est parvenu à marquer 4 touchdowns en seulement 54 actions jouées. Les Nittany Lions ont également été héroïques sur leur ligne en fin de match pour défendre leur avantage.

Pour Jim Harbaugh, c’est une nouvelle défaite face à un adversaire classé dans le top 10. Le coach affiche un pâle bilan de 1-10 dans ces confrontations depuis son arrivée en 2015. Pour Michigan, cette deuxième défaite de la saison (après Wisconsin) est synonyme d’élimination de la course aux playoffs. Pour Penn State, qui est toujours invaincue, cette victoire de prestige renforce leur côté.

Les Ducks et les Utes restent dans le coup

  • Washington (25) 31 – Oregon (12) 35
  • Utah (13) 21 – Arizona State (17) 3

Opposée à Washington, classée 25ème, Oregon a fait le boulot pour conserver ses chances en vue des playoffs. Ce match nous a offert un beau duel de Quarterback entre Justin Herbert et Nick Eason. Le premier affiche 280 yards et lance 4 touchdowns, dont celui décisif dans le 4ème quart-temps. Le second affiche 289 yards et 3 touchdowns. Battus en ouverture face à Auburn, les Ducks n’ont plus perdu depuis et affichent un bilan parfait (4-0) dans la conférence Pac-12.

Dans cette même conférence Pac-12, Utah est également en très bonne forme. Portés par une défense de fer, les Utes ont fait vivre un match très compliqué au QB des Sun Devils. Jayden Daniels termine en effet le match avec seulement 4 passes réussies (sur 18) pour 25 petits yards. Le RB d’Utah, Zach Moss affiche 99 yards et 2 TD au sol, et il détient désormais le record de l’université en yards au sol (3 264 yards).

Tua Tagovailoa blessé

  • Alabama (1) 35 – Tennessee 13

Touché à la cheville après un sack face à Tennessee, Tua Tagovailoa n’est ensuite pas revenu sur le terrain. Victime d’une grosse entorse, il a subi une petite intervention pour stabiliser la blessure. Les médecins parlent de minimum 10-15 jours d’absence pour le QB d’Alabama. Les Crimson Tide n’ont pas réellement besoin de précipiter le retour de leur star, et ils devraient sans doute viser le choc contre LSU dans trois semaines. En attendant, c’est Mac Jones qui sera le QB titulaire et Taulia Tagovailoa (le frère de Tua) sera le backup.

Au moins 10 jours d’absence pour Tua Tagovailoa (Getty)

Trevor Lawrence toujours en difficulté

  • Louisville 10 – Clemson (3) 45

Pas de soucis cette semaine pour Clemson, qui a facilement battu Louisville, mais les inquiétudes restent de mise à propos de Trevor Lawrence. Le QB des Tigers lance certes pour 233 yards et 3 touchdowns, mais il continue de faire des mauvais choix à chaque match. Cette semaine, il lance 2 interceptions, et porte son total à 8 sur la saison. Ses prises de décision sont trop souvent douteuses, et cela pourrait placer son équipe en position délicate face à un meilleur adversaire.

Baylor confirme

  • Oklahoma State 27 – Baylor (18) 45

Les Bears restent invaincus (7-0) après une nouvelle victoire convaincante, à Oklahoma State cette fois. Le QB Charlie Brewer lance pour 312 yards et 1 TD en seulement 17 passes, et le RB Jamycal Hasty ajoute 146 yards et 2 TD au sol. En face, le RB Chubba Hubbard a fait son match, avec 171 yards et un doublé.

La progression de Baylor est exceptionnelle, car rappelons que cette équipe n’avait remporté qu’un seul match il y a 2 ans seulement. Matt Rhule fait un excellent travail et se positionne comme un candidat sérieux pour le trophée de Meilleur Coach.

Le Group of Five s’affirme

  • SMU (19) 45 – Temple 21
  • Cincinnati (21) 24 – Tulsa 13
  • Appalachian State (24) 52 – UL Monroe 7

Les trois équipes classées du Group of Five ont fait honneur à leurs positions en remportant toutes des belles victoires. SMU s’impose facilement contre Temple car à 457 yards et 6 TD du QB Shane Buechele et une défense solide. Embêtés par la défense de Tulsa, Cincinnati parvient à faire la différence grâce à 3 touchdowns du RB Gerrid Doaks. Et Appalachian State n’a fait qu’une bouchée de UL Monroe, en gagnant notamment 572 yards en attaque.

Virginia Tech gagne après 6 prolongations

  • Virginia Tech 43 – North Carolina 41

Depuis cette saison, la NCAA a instauré un nouveau format en cas de prolongations. Si le score est à l’égalité après les 4 quart-temps, chaque équipe dispose d’une possession par prolongation pour tenter de faire la différence. Après 3 prolongations, les équipes sont obligées de tenter des conversions à 2 points. Et à partir de la 5ème prolongation, les équipes ne font plus que des conversions à 2 points.

Dans ces conditions, Virginia Tech et North Carolina ont eu besoin de 6 périodes supplémentaires pour se départager.


Les meilleures performances du week-end

Passing

  1. Shane Buechele (SMU) : 30/53, 457 yards, 6 TD – 1 INT
  2. Brady White (Memphis) : 21/29, 358 yards, 5 TD
  3. Brock Burdy (Iowa State) : 23/32, 378 yards, 3 TD – 1 INT

Rushing

  1. A.J Dillon (Boston College) : 34 courses, 223 yards, 3 TD
  2. Travis Etienne (Clemson) : 14 courses, 192 yards, 1 TD
  3. Brenden Knox (Marshall) : 23 courses, 220 yards, 2 TD

Receiving

  1. Reggie Robertson Jr (SMU) : 8 réceptions, 250 yards, 3 TD
  2. Kenneth Gainwell (Memphis) : 9 réceptions, 203 yards, 2 TD
  3. Malik Stanley (Louisiana Tech) : 8 réceptions, 212 yards, 1 TD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *