Edition de la semaine du 27 décembre 2021

Actu très NFL pour finir 2021 et débuter 2022, avec notamment l’avant-dernière journée de la saison régulière dimanche (et lundi). On revient évidemment sur le décès de John Madden, mais également sur les dernières déclarations de Ben Roethlisberger, sur les rumeurs autour du prochain coach des Jaguars, ou encore sur les finalistes pour le Hall of Fame. Et on terminera au niveau universitaire, avec les résultats des demi-finales des playoffs. Bonne année !


NFL

Le programme de votre week-end de NFL

Dimanche

19h

  • Buffalo Bills vs Atlanta Falcons
  • Chicago Bears vs New York Giants
  • Cincinnati Bengals vs Kansas City Chiefs
  • Tennessee Titans vs Miami Dolphins
  • Indianapolis Colts vs Las Vegas Raiders
  • New England Patriots vs Jacksonville Jaguars
  • New York Jets vs Tampa Bay Buccaneers
  • Washington Football Team vs Philadelphia Eagles
  • Baltimore Ravens vs Los Angeles Rams

22h05

  • Los Angeles Chargers vs Denver Broncos
  • San Francisco 49ers vs Houston Texans

22h25

  • Dallas Cowboys vs Arizona Cardinals
  • New Orleans Saints vs Carolina Panthers
  • Seattle Seahawks vs Detroit Lions

2h20

  • Green Bay Packers vs Minnesota Vikings

Comme chaque semaine, le multiplex Redzone sera à suivre sur beIN Sports dès 19h.

L’affiche entre les Bengals et les Chiefs sera diffusée en direct et en clair sur le la chaîne l’Equipe.

Décès de John Madden, légende du football américain, à l’âge de 85 ans

Cette semaine, la NFL et le monde du football américain ont perdu une légende. John Madden est décédé dans sa demeure de Californie mardi, à l’âge de 85 ans.

Rapidement, les messages ont afflué de partout : du Pro Football Hall of Fame dont il fait partie depuis 2006, de la ligue via le Commissionner, les coachs ou les joueurs, et des fans de football américain dans le monde. Car le nom de Madden était l’un des rares qui avait traversé les frontières, aidant à faire connaître ce sport partout.

Bon joueur de football américain au lycée, Madden est drafté tardivement par les Eagles en 1958, mais des soucis récurrents de genoux l’empêcheront d’avoir une carrière en NFL. Rapidement, il décide de basculer dans le coaching et intègre un staff dans un lycée dès 1960. En 1963, il rejoint le championnat universitaire à San Diego State, sous les ordres d’un certains Don Coryell. Puis en 1967, il est déjà dans le monde professionnel (en AFL), recruté par Al Davis pour être le coach des linebackers chez les Oakland Raiders. Deux plus tard, il devient le plus jeune coach de la ligue (32 ans). En 10 ans à la tête des Raiders, John Madden va gagner 103 matchs (sur 142) et surtout remporter le premier Super Bowl de l’histoire de la franchise, lors de la saison 1976. Il prend sa retraite en 1979, fatigué et sujet à des burnout.

Après sa carrière de coach, Madden bascule dans les médias, où il sera un commentateur iconique pour toutes les chaînes majeures entre 1979 et 2008 (CBS, Fox, ABC puis NBC). En parallèle, il apparaît dans des publicités et surtout sur la couverture d’un jeu vidéo. Il y voyait alors « un moyen pour les gens d’apprendre le football américain ». La série d’Electronic Arts, lancée en 1988, va rapidement devenir populaire, et faire connaître le nom « Madden » partout dans le monde.

Suite à l’annonce de son décès, Roger Goodell a tout simplement dit que John Madden « était le football ». Le commissionner a annoncé qu’un moment de silence serait respecté avant chaque match de la 17ème journée. R.I.P.

Dernier match au Heinz Field pour Big Ben ?

Lundi, les Steelers accueillent les Browns pour un match crucial. Cette dernière rencontre à domicile de la saison a une implication forte pour la suite de la saison, car en cas de défaite, les espoirs de playoffs s’envoleraient. Mais sa portée pourrait être encore bien plus forte.

Ben Roethlisberger semble en effet se préparer à jouer son dernier match au Heinz Field. Le quarterback des Steelers ne s’est pas montré catégorique, disant qu’il « ne parlait jamais de manière définitive » mais que s’il « regardait l’image complète, tous les signes laissaient imaginer que cela pourrait être la fin ».

Cela confirme que le QB de 39 ans devrait prendre sa retraite à l’issue de cette saison. Jusqu’ici, tout n’était que rumeur, et ces mots sont une première en public pour Big Ben. Un peu plus tôt, il avait dit qu’il « parlerait retraite après la saison ». Après 18 ans dans l’élite, et notamment 2 Super Bowls remportés, Ben Roethlisberger joue donc surement ses derniers matchs. A lui de tenter de prolonger le plaisir en allant chercher une qualification pour les playoffs.

Doug Pederson va rencontrer les Jaguars. Dan Quinn a refusé.

Les Jaguars ont viré le coach Urban Meyer après seulement 13 matchs, et ils sont actuellement en train de chercher son successeur. Plusieurs candidats sont ressortis, comme Byron Leftwich, Jim Caldwell, Doug Pederson ou Dan Quinn. Ancien 1er choix de Draft et joueur des Jaguars, Leftwich est actuellement le coordinateur offensif des Buccaneers. Caldwell et Pederson sont deux anciens coachs de NFL sans job. Et Dan Quinn est le coordinateur défensif des Cowboys. Ce dernier a d’ailleurs écarté les rumeurs et il a annoncé qu’il ne souhaitait pas rencontrer la franchise.

En ce qui concerne la piste la plus chaude pour le moment, c’est celle de Doug Pederson. L’ancien coach des Eagles (2016-2020), avec qui il a remporté le Super Bowl LII, doit rencontrer les Jaguars pour un entretien. Affaire à suivre.

Les meilleurs joueurs du mois de décembre annoncés

Comme chaque mois, la NFL a élu les meilleurs joueurs du dernier mois de compétition. Et pour décembre, voici les lauréats :

AFC

  • Attaque : Patrick Mahomes (QB, Kansas City Chiefs)
  • Défense : Jerome Baker (LB, Miami Dolphins)
  • Equipes spéciales : Evan McPherson (K, Cincinnati Bengals)

De retour en grande forme, à l’image de son équipe, Patrick Mahomes affiche 1 110 yards et 9 touchdowns sur le mois de décembre. Il a mené Kansas City à 4 victoires, avec une moyenne de 35 points marqués. La série actuelle est de 8 succès pour les Chiefs, qui sont champions dans l’AFC West.

Autre équipe sur une grosse série de victoires (7), les Dolphins ont réussi un comeback historique notamment grâce à une défense redoutable. Le LB Jerome Baker s’est illustré avec 12 plaquages (dont la moitié avec perte de yards) et 3.5 sacks en 3 matchs joués.

Le kicker des Bengals, Evan McPherson, remporte les honneurs grâce à 35 points marqués en décembre (9/11 sur le field-goals et 8/9 sur les transformations).

NFC

  • Attaque : Aaron Rodgers (QB, Green Bay Packers)
  • Défense : Aaron Donald (DT, Los Angeles Rams)
  • Equipes spéciales : Thomas Morstead (P, Atlanta Falcons)

Désormais favoris pour remporter le trophée de MVP chez les bookmakers, Aaron Rodgers a sorti un très gros mois de décembre, avec 811 yards et 10 touchdowns pour 0 interception. Il a également battu le record de franchise de touchdowns de Brett Favre le jour de noël.

Parfois un peu plus discret que d’habitude sur le début de saison, Aaron Donald est monté en puissance et redevenu le défenseur dominant que l’on connaît. Il affiche au moins 1 sack par match sur décembre, et 6 au total sur le mois, ainsi que 2 fumbles forcés et 20 plaquages. De quoi aider les Rams à remporter leur 4 matchs.

Le punter des Falcons, Thomas Morstead, est élu grâce à une moyenne de près de 46 yards par dégagement, et 6 de ses 11 punts déposés dans les 20 yards adverses.

Rookies

  • Attaque : Amon-Ra St. Brown (WR, Detroit Lions)
  • Défense : Micah Parsons (LB, Dallas Cowboys)

Le WR des Lions a littéralement explosé en décembre, avec 35 réceptions, 340 yards et 3 touchdowns en 4 matchs. Amon-Ra St. Brown a notamment marqué le touchdown décisif de la première victoire de Detroit, lors de la Week 13.

Micah Parsons continue son énorme saison rookie, avec une production excellente. Il a ajouté 4 sacks, 1 fumble et 12 plaquages à ses stats. Il est plus que jamais le grandissime favoris pour remporter le trophée de Meilleur Rookie Défensif.

Les finalistes pour la classe 2022 du Hall of Fame dévoilés

Le Pro Football Hall of Fame a dévoilé cette semaine une liste de 15 athlètes de l’ère moderne, qui sont finalistes pour la classe 2022. Trois joueurs sont proposés dès leur première année d’éligibilité : Andre Johnson (WR), DeMarcus Ware (Edge) et Devin Hester (Returner).

Andre Johnson Hall of Fame
Andre Johnson est finaliste dès sa première année d’éligibilité (photo : Getty)

Voici la liste complète des 15 joueurs annoncés :

  • Jared Allen (Edge)
  • Willie Anderson (OT)
  • Ronde Barber (DB)
  • Tony Boselli (OT)
  • LeRoy Butler (S)
  • Devin Hesper (KR, WR)
  • Torry Holt (WR)
  • Andre Johnson (WR)
  • Sam Mills (LB)
  • Richard Seymour (DL)
  • Zach Thomas (LB)
  • DeMarcus Ware (Edge)
  • Reggie Wayne (WR)
  • Patrick Willis (LB)
  • Bryant Young (DL)

Trois autres finalistes s’ajoutent à cette liste, avec Cliff Branch (Senior), Art McNally (Contributeur) et Dick Vermeil (Coach). Le comité se réunira (virtuellement) le 18 janvier prochain pour décider des joueurs qui entreront au panthéon du football américain en 2022. Jusqu’à 5 joueurs modernes peuvent être sélectionnés, et pour cela, il faut recevoir 80% des votes.


College Football

Alabama et Georgia se retrouveront en finale nationale

  • (1) Alabama 27 – (4) Cincinnati 6
  • (2) Georgia 34 – (3) Michigan 11

Les demi-finales du championnat universitaire se sont jouées pour lancer la nouvelle année, avec les 4 meilleures équipes du pays qui visaient une place en finale.

Pour commencer, Alabama a dominé Cincinnati dans un match contrôlé du début à la fin. Devant 17-3 à la pause, les Crimson Tide ont continué à repousser les assauts des Bearcats en deuxième mi-temps, tout en assurant un écart un peu plus large. Bryce Young sort un match sérieux, 181 yards, 3 touchdowns et 1 interception, mais c’est le jeu au sol qui a porté l’attaque de Bama sur cette rencontre, avec 301 yards au total dont 204 pour Brian Robinson Jr. Cincinnati n’a pas démérité, et Nick Saban a rendu hommage à cette équipe en disant qu’elle avait définitivement sa place en playoffs. C’est la 6ème qualification en finale pour les Tide depuis le début de ce format des playoffs en 2014.

Ensuite, l’autre programme fort de la SEC a également fait le boulot. Comme souvent cette saison, Georgia s’est appuyé sur sa défense pour étouffer son adversaire. Et l’attaque a en plus été excellente face à Michigan, avec un Stetson Bennett inspiré (313 yards, 3 TD). Largement en tête à la mi-temps (27-3), les Bulldogs n’ont pas alloué de touchdown aux Wolverines avant le 4ème quart-temps. Ce sera la deuxième apparition en finale pour Georgia, après 2017-2018. Pour Michigan, cette première participation s’arrête là, mais Jim Harbaugh s’est montré très satisfait de la saison et optimiste pour la suite. 

La finale nationale est donc un remake de la finale de la conférence SEC, qui avait été remportée par Alabama au mois de décembre dernier. C’était la première (et seule) défaite des Dawgs. Depuis que Nick Saban est à la tête des Crimson Tide, il n’a perdu qu’une seule fois face à Georgia, c’était lors de sa première saison en 2007. Et depuis 2008, il affiche un bilan de 7-0, dont un succès en finale nationale en 2018. Ce match aura lieu dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 janvier, à 2h du matin.