Le choc entre ces rivaux de la division NFC West a tenu ses promesses, avec pas moins de 59 points marqués et 5 changements de leader. Les Rams ont eu l’occasion de remporter ce match, mais les Seahawks sortent finalement vainqueur, ce qui vient récompenser une performance fabuleuse de Russell Wilson.

Seattle Seahawks (4-1) 30 – Los Angeles Rams (3-2) 29

  Q1 Q2 Q3 Q4 Score Final
Green Bay 7 13 7 0 27
Philadelphia 0 21 6 7 34

Le film du match

Seattle engage et démarre avec une perte de balle puisque Jaron Brown relâche une passe. Les Rams en profite pour ouvrir le score avec un field-goal de Greg Zuerlein (0-3). Russell Wilson est déjà régulièrement sous pression et les Rams récupèrent de nouveau le ballon. Jared Goff trouve Gerald Everett pour un bon gain et Todd Gurley avance avec quelques courses, ce qui permet à Zuerlein de marquer 3 nouveaux points (0-6). L’attaque de Seattle commence à trouver son rythme, avec notamment une longue réception de 38 yards de Will Dissly, qui amène les Hawks en redzone. Russell Wilson trouve alors Tyler Lockett dans le coin de l’en-but pour un superbe touchdown (7-6).

En début de 2ème quart-temps, les défenses font le boulot. C’est ensuite la mobilité et la magie de Russell Wilson qui fait la différence, puis le QB envoie une superbe passe dans la profondeur pour un touchdown de 40 yards de D.K Metcalf (14-6). Alors que Jared Goff enchaîne les passes et les 1st down, Todd Gurley perd la balle sur une course et la rend à Seattle. Mais Seattle n’en profite pas puisque Jason Myers rate son field-goal. Les Rams reviennent rapidement dans le camp des Seahawks, juste avant la mi-temps, et ils réduisent l’écart grâce à Cooper Kupp (14-13).

Les Seahawks avaient sorti leur tenue flashy, mais Russell Wilson a brillé encore plus fort (SI.com)

Les Rams ont la balle pour commencer le 3ème quart-temps, et une réception de 30 yards d’Everett amène déjà Los Angeles dans le camp adverse. L’autre TE, Tyler Higbee, enchaîne avec deux 1st downs coup sur coup, puis Todd Gurley se rachète en marquant au sol (14-20). Seattle tente de réagir, grâce notamment à une bonne position de départ qui suit un énorme punt de Dickson. Les jambes de Wilson et Carson gagnent du terrain, puis le QB trouve David Moore pour redonner l’avantage aux Seahawks (21-20). Les Rams repartent directement de l’avant. Une course de Brandin Cooks casse les lignes, puis les tight-ends sont encore précieux pour faire avancer l’équipe. Et c’est une nouvelle fois Todd Gurley qui conclut au sol (21-26).

Les attaques ont clairement pris le dessus et Seattle retourne assez rapidement en redzone. Cette fois, ils doivent se contenter d’un field-goal (24-26). Jared Goff parvient à trouver ses receveurs, avec notamment des jolis gains de Cooks et Kupp, mais les Rams aussi sont limités à 3 points cette fois (24-29). Une pénalité (douteuse) sur Clay Matthews donne 15 yards gratuits aux Seahawks, puis Chris Carson trouve une brèche pour arriver sur la ligne des 10 yards des Rams. Sur 4th down, Wilson échappe à la pression et trouve Carson qui jongle avec la balle mais la contrôle finalement pour faire repasser Seattle devant à 2 minutes 30 de la fin (30-29). Dans la foulée, Tedric Thompson réussit une incroyable interception en plongeant. Les Seahawks peuvent alors sceller la victoire avec un 1st down, mais la défense de Los Angeles fait le job. Jared Goff a alors 1 minute 38 pour aller chercher la victoire. Le QB trouve Everett pour un gain de 28 yards et au final, les Rams tentent un field-goal de 44 yards. Une distance largement à la portée du kicker Greg Zuerlein, qui envoie pourtant son coup de pied à côté des poteaux…

Les stats de la rencontre

Seattle Seahawks Los Angels Rams
Passing Passing
Russell Wilson 17/23, 268 yds, 4 TD Jared Goff 29/49, 395 yds, 1 TD, 1 INT
Rushing   Rushing  
Chris Carson 27 car, 118 yds Todd Gurley 15 car, 51 yds, 2 TD
Receiving   Receiving  
Will Dissly 4 réc, 81 yds Gerald Everett 7 réc, 136 yds
Tyler Lockett 4 réc, 51 yds, 1 TD Cooper Kupp 9 réc, 117 yds, 1 TD

Les enseignements

Russell Wilson est exceptionnel ! Le QB des Seahawks a notamment été salué par son coach Pete Carroll qui a dit : « c’est l’un des meilleurs matchs que j’ai vu de sa part ». Wilson a échappé à la pression d’Aaron Donald et des autres défenseurs des Rams pendant toute la soirée, il est allé chercher des yards avec ses jambes, et il a trouvé ses receveurs dans la profondeur, parfois dans des angles incroyables. Son premier touchdown pour Tyler Lockett est notamment une merveille de placement. Il termine avec 4 touchdowns pour 4 joueurs différents et un rating final de 151.8. Un vrai match de MVP pour Russell Wilson.

Les Rams ont été globalement intéressant offensivement sur ce match, et une fois n’est pas coutume, les tight-ends ont été très présents. Sean McVay a notamment beaucoup plus utilisé d’alignements avec 2 TE. Gerald Everett et Tyler Higbee affiche 183 yards au total, dont 136 pour le premier.

Cette victoire permet à Seattle d’être la première équipe de la division NFC West avec 4 victoires, mais les 49ers pourraient rester en tête s’ils remportent leur match du week-end. Pour les Rams, qui ont encaissé 85 points en 5 jours, c’est une deuxième défaite de rang après celle à domicile contre Tampa.

Les prochains rendez-vous

Encore un gros match au programme pour les Seahawks lors de la 6ème journée, avec un déplacement à Cleveland. Un peu plus tard dimanche, les Rams joueront un match très important face à un autre rival bien placé de la division NFC West, San Francisco.