Comme chaque lundi, nous revenons sur les matchs de dimanche, avec les principaux enseignements pour chaque rencontre de cette 8ème journée de la saison régulière de NFL.


Atlanta Falcons (4-4) 37 – Carolina Panthers (2-6) 34

  • Il est incroyable de se dire que malgré tout ce qu’il se passe à Carolina cette saison, les Panthers auraient pu être leader de la division NFC South aujourd’hui. Ils ont eu plusieurs opportunités de remporter ce match, durant le temps réglementaire puis en prolongations. Les Panthers ont égalisé à 12 secondes de la fin avec un superbe touchdown de 62 yards de D.J Moore (152 yards) sur une passe de P.J Walker (317 yards). Mais le WR a célébré en retirant son casque et a pris une pénalité qui a reculé la transformation. Evidemment, Eddy Pineiro l’a manqué. Et le kicker a également raté un field-goal de 32 yards en prolongation…
  • Ce sont donc les Falcons qui sont leaders de la NFC South. Ils ont été un peu chanceux sur ce coup, mais ils ont également fait de belles choses pour aller chercher la victoire. Marcus Mariota a lancé 2 interceptions, dont 1 en prolongation, mais il a également lancé 3 touchdowns et signé quelques courses clés.
  • A noter les belles performances des deux équipes au sol. Les Panthers ont gagné 169 yards, dont 118 pour D’Onta Foreman, qui s’est offert un triplé au passage. Pour les Falcons, le total est de 167 yards, avec 91 pour Caleb Huntley.

Los Angeles Rams (3-4) 14 – San Francisco 49ers (4-4) 31

  • L’effet Christian McCaffrey s’est bien fait sentir pour son 2ème match avec les 49ers. Le RB a ainsi signé une « triple couronne » rare, en marquant à la passe, à la course et dans les airs. Au total, CMC affiche 183 yards (34 sur sa passe, 94 au sol, 55 dans les airs). Sa polyvalence permet à San Francisco d’encore plus varier les plaisirs, et il aide beaucoup Jimmy Garoppolo. A l’aise, notamment en 2ème mi-temps, le QB a livré un match très propre (21/25, 235 yards, 2 TD). La défense de San Francisco a également fait un gros boulot, en écœurant le jeu au sol des Rams, et en verrouillant tout en 2ème mi-temps (61 yards gagnés par L.A seulement).
  • De repos la semaine dernière, les Rams n’ont visiblement pas trouvé la recette pour corriger leurs soucis offensifs. Matthew Stafford (187 yards, 1 TD) a encore eu du mal, et même s’il a évité les grosses erreurs, il s’est retrouvé sans solution lorsque Cooper Kupp a été muselé (1 réception en 2ème mi-temps). Et malgré l’absence de Deebo Samuel en face, la défense de Los Angeles a été dominée par Christian McCaffrey et Brandon Aiyuk notamment.
  • Pour la 8ème fois de suite en saison régulière, Kyle Shanahan prend le dessus sur Sean McVay. San Francisco a donc encore remporté les 2 confrontations cette année.

Seattle Seahawks (5-3) 27 – New York Giants (6-2) 13

  • Ce match a mis un peu de temps pour se lancer et pour se décider, mais les Seahawks ont fini par trouver leur rythme en attaque pour faire la différence dans le 4ème quart-temps. Geno Smith, qui a encore fait un bon match (212 yards, 2 TD) a plus souvent trouvé ses receveurs, et Kenneth Walker a trouvé des brèches alors qu’il n’y arrivait pas pendant la majorité de la rencontre. La défense a également confirmé sa bonne forme, notamment en contenant bien Saquon Barkley. Il faut féliciter le travail de Pete Carroll, qui tire le maximum de son équipe.
  • Sans un Barkley efficace, la tâche devient nettement plus compliquée pour les Giants, qui manquent d’autres solutions en attaque. Muselé pendant une très grande partie du match, le RB a dû s’arracher pour gagner 53 yards et marquer 1 touchdown. Du coup, les lacunes du jeu aérien de New York ont été exposées, et Daniel Jones a dû attendre le 4ème quart-temps pour passer la barre des 100 yards (176 au final).

Buffalo Bills (6-1) 27 – Green Bay Packers (3-5) 17

  • On a vu des meilleurs matchs de la part des Bills, et notamment de Josh Allen. Le QB n’a pas été super précis, et il a terminé avec « seulement » 218 yards dans les (+49 au sol), 2 touchdowns et 2 interceptions. Mais il est un combattant et un leader au sein de cette équipe, et il a une importance vitale même lors de ces jours moins bons. Comme souvent, Stefon Diggs a été omniprésent. Le WR a signé son 5ème match de la saison à plus de 100 yards, et il a marqué un beau touchdown.
  • Derrière 14-0 assez rapidement, les Packers n’avaient pas les armes nécessaires pour revenir. Le jeu au sol a été très efficaces (208 yards dont 143 pour Aaron Jones), mais ce n’est pas vraiment la bonne recette pour réussir un comeback. Encore une fois, le jeu aérien a eu du mal, et il ne s’est montré efficace que sur la fin. Beaucoup trop tard donc. Aaron Rodgers termine avec 203 yards, 2 touchdowns et 1 interception. Insuffisant pour éviter une 4ème défaite de rang.
Stefon Diggs vs Packers
Encore un gros match pour Stefon Diggs, et une victoire pour Buffalo (photo : Sky Sports)

Philadelphia Eagles (7-0) 35 – Pittsburgh Steelers (2-6) 13

  • Le bilan reste parfait pour des Eagles en contrôle hier, grâce notamment à de très grosses performances du duo Jalen Hurts – A.J Brown. Le WR a sorti son meilleur match sous le maillot de Philly, avec 6 réceptions pour 156 yards et 3 touchdowns. Dominant, il a plusieurs fois réussi ses réceptions avec 2 défenseurs sur le dos. De son côté, Hurts termine avec 285 yards et 4 touchdowns. Les deux joueurs ont même eu le droit de se reposer dans le 4ème quart-temps.
  • Pittsburgh a amené un peu de Fantasy en début de rencontre, avec une passe de touchdown de Chase Claypool pour Derek Watt, mais les problèmes offensifs ont vite refait surface. Face à une bonne défense des Eagles, Kenny Pickett n’a pas démérité mais il n’a lancé que pour 191 yards en 38 passes, et il a perdu 2 fois la balle. De plus, les Steelers ont été inefficaces sur 3rd down (1/12).

Dallas Cowboys (6-2) 49 – Chicago Bears (3-5) 29

  • Encore un peu rouillé la semaine dernière Dak Prescott a pu retrouver du rythme ce week-end. Le QB a semblé parfaitement à l’aise, et il a signé un match très convaincant avec 250 yards (21/27), 250 yards et 2 touchdowns pour 1 interception. Il a également été bien soutenu par Tony Pollard, qui a saisi l’opportunité d’être titulaire en l’absence d’Ezekiel Elliott. Le RB a confirmé son explosivité en gagnent 131 yards et en marquant un triplé en 14 courses.
  • L’attaque de Chicago n’est pas vraiment a blâmé ce week-end, car aucune équipe n’avait fait mieux face à Dallas. Micah Parsons est quand même passé par là avec un touchdown après un fumble récupéré, mais les Bears ont bien avancé. Le jeu au sol a été particulièrement efficace, avec 240 yards et 2 touchdowns au total. Dans les airs, Justin Fields a été très propre et affiche 151 yards et 2 touchdowns. Hélas, la défense a coulé en allouant 442 yards et 49 points.

Minnesota Vikings (6-1) 34 – Arizona Cardinals (3-5) 26

  • Bien rentrés dans le match, les Vikings ont mené 14-3 assez tôt, mais ils en ensuite eu du mal à terminer l’affaire. Ils se sont donc fait peur sur la fin, mais la défense a tenu le choc, avec notamment 2 interceptions en 2ème mi-temps. Offensivement, Kirk Cousins a livré une belle partie (254 yards, 3 TD au total), Justin Jefferson (98 yards) et Dalvin Cook (111 yards, 1 TD) ont pesé. Minnesota dispose désormais d’un matelas confortable en tête de la NFC North.
  • Malgré un départ poussif, les Cardinals ont réussi à revenir dans le match et à se donner une chance de gagner. Et le duo Kyler Murray – DeAndre Hopkins est la raison principale. Pour son 2ème match de la saison, le WR a été omniprésent, avec 12 réceptions pour 159 yards et 1 touchdown. De son côté Kyler Murray termine avec 326 yards, 3 touchdowns et 2 interceptions.  

New York Jets (5-3) 17 – New England Patriots (4-4) 22

  • Mis sur le banc la semaine passée, Mac Jones était titulaire face aux Jets. Il n’a pas été fabuleux mais a fait ce qu’il fallait pour que son équipe l’emporte. Mieux en deuxième mi-temps, il termine avec 194 yards, 1 touchdown pour Jakobi Meyers, et 1 interception. Le RB Rhamondre Stevenson a lui fait une très belle partie, en terminant leader de son équipe au sol (71 yards) et dans les airs (72 yards).
  • En l’absence de Breece Hall, les Jets ont été un peu forcé de plus utiliser le jeu aérien. Zach Wilson a certes lancé pour 355 yards et 2 touchdowns (les 2 pour le TE Tyler Conklin), mais il a également rendu la balle 3 fois aux Pats. Si New York veut garder le rythme, James Robinson et Michael Carter doivent mieux faire.

Jacksonville Jaguars (2-6) 17 – Denver Broncos (3-5) 21

  • En voyage à Londres, et avec Russell Wilson finalement de retour, les Broncos semblaient repartir pour un match affreux en attaque. Mais après un mauvais 1er quart-temps, la machine s’est mise en route comme par magie. Russell Wilson a lâché son bras, même dans la profondeur, il a retrouvé des jambes, et Denver a réussi à prendre le dessus. Wilson termine avec 252 yards, 1 touchdown et 1 interception.
  • Les Jaguars avaient les moyens de remporter cette rencontre, mais les erreurs ont encore coûté cher. Trevor Lawrence a été en difficulté sur ce match, avec seulement 133 yards et 1 touchdown, mais surtout 2 interceptions très préjudiciables. La première aux portes de l’en-but des Broncos après un long drive, puis la seconde en fin de rencontre pour sceller le succès de Denver. Dommage, car Travis Etienne avait fait des merveilles au sol, avec 156 yards et 1 touchdown.
Russell Wilson vs Jaguars
Du mieux pour Russell Wilson et les Broncos lors du dernier match à Londres de cette année (photo : Getty)

Houston Texans (1-5-1) 10 – Tennessee Titans (5-2) 17

  • Titulaire pour la 1ère fois en NFL, Malik Willis sort avec la victoire. Mais on ne peut pas dire qu’il ait fait grand-chose (seulement 10 passes tentées, 55 yards, 1 interception). En même temps, il n’a pas eu besoin car Derrick Henry s’est chargé de faire les dégâts. Le RB confirme son retour au top avec 219 yards et un doublé. Il compte désormais 6 matchs à plus de 200 yards en carrière, dont 4 face aux Texans. Dontrell Hilliard a également été bon (83 yards), et le jeu au sol de Tennessee a terminé avec 314 yards.
  • En plus de se faire encore marcher dessus par Derrick Henry, les Texans ont été particulièrement mauvais offensivement. Le RB rookie Dameon Pierce, seul joueur bon jusqu’ici, a été bien muselé, et Houston n’a terminé qu’avec 161 yards offensifs (dont 90 sur la dernière possession…).

Indianapolis Colts (3-4-1) 16 – Washington Commanders (4-4) 17

  • Receveur souvent sous-coté, Terry McLaurin a montré son talent pour offrir la victoire à Washington hier. Le WR a ainsi signé une superbe réceptions sur la tête de Stephon Gilmore à 22 secondes de la fin, qui a permis à Taylor Heinicke de plonger dans l’en-but derrière. Cela a ponctué un match excellent (113 yards). Un dénouement heureux pour les Commanders, qui n’ont quasiment rien produit pendant une grande partie de la rencontre, et qui sont restés dans le match grâce à la défense.
  • Les Colts ne marquaient pas assez de points avec Matt Ryan, et cela ne change pas avec un autre quarterback. Titulaire pour la 1ère fois en NFL, Sam Ehlinger n’a pas été mauvais (201 yards), mais il n’a pas marqué et il a perdu 1 fumble. Il n’a pas été vraiment aidé non plus, à l’image d’un Jonathan Taylor bien contenu et qui a lui aussi perdu un ballon.

Detroit Lions (1-6) 27 – Miami Dolphins (5-3) 31

  • Les Dolphins ont profité des faiblesses défensives de Detroit pour montrer leur explosivité. Tua Tagovailoa affiche 382 yards (29/36) et 3 touchdowns, et il s’est souvent appuyé sur son duo de WR stars. Tyreek Hill gagne 188 yards en 12 réceptions, et Jaylen Waddle termine avec 106 yards et 2 touchdowns. Dans le dur en début de match, la défense de Miami a réagi ensuite, en n’encaissant aucun point en 2ème mi-temps.
  • Les retours de D’Andre Swift et Amon-Ra St Brown ont dans un premier temps fait du bien à l’attaque des Lions, qui ont rapidement menés 14-0 et qui ont basculé avec une avance de 10 points à la pause. Mais tout a disparu en 2ème mi-temps, avec seulement 67 yards gagnés et 0 point marqué. Jared Goff finit avec 321 yards et 1 touchdown, Jamaal Williams marque un doublé au sol, mais jouer une seule mi-temps ne suffit pas.

New Orleans Saints (3-5) 24 – Las Vegas Raiders (2-5) 0

  • Au centre de rumeurs de transfert, Alvin Kamara est en tout cas toujours concentré avec les Saints. Il a sorti un superbe match hier, en menant la charge au sol (62 yards, 1 TD) mais également dans les airs (9 réceptions, 96 yards, 2 TD). Le RB a ainsi facilité la vie d’Andy Dalton, qui affiche 229 yards et 2 touchdowns. Et après un début de saison très décevant, la défense de New Orleans a signé son premier « shutout » depuis 2000.
  • A quel point ce match a été horrible pour les Raiders ? Ils n’ont pas franchi le milieu du terrain avant les 2 dernières minutes du match… Et à ce moment, Derek Carr avait été mis sur le banc et Jarrett Stidham terminait la purge. Soirée à oublier pour Las Vegas qui poursuit sa saison galère.