Après les pass-rushers, place aux cornerbacks. Nous avons ainsi classé les 32 groupes de NFL, en utilisant le même procédé. Les stars présentes, la profondeur et le passé des joueurs comme des systèmes défensifs ont donc été pris en compte.


1. Baltimore Ravens

  • Big Three : Marlon Humphrey, Marcus Peters, Jimmy Smith

Mis à part Baltimore (et New England si Gilmore revient au top) aucune équipe de NFL ne peut se targuer d’avoir deux des meilleurs CB de la ligue dans son effectif. Joueur d’impact, excellent dans tous les domaines, Marlon Humphrey s’est imposé comme une référence à ce poste. Quant à Marcus Peters, son style agressif l’expose parfois mais il compense par un côté « playmaker » redoutable. En plus de ce duo intimidant, les Ravens peuvent compter sur des joueurs de qualité dans la rotation, avec le très solide et régulier Jimmy Smith ou avec Tavon Young. Et la franchise ne se repose pas sur ses lauriers, avec notamment l’intégration de rookies (Shaun Wade par exemple).


2. New England Patriots

  • Big Three : Stephon Gilmore, J.C Jackson, Jonathan Jones

Un petit astérisque doit être mis ici car on ne sait toujours pas trop ce qu’il va se passer avec Stephon Gilmore. Les rumeurs de transfert ont été nombreuses et régulières durant la dernière saison et de nouveau pendant l’intersaison, mais le CB est toujours là. Sa saison 2020 compliquée est peut-être la raison, mais il ne faut pas oublier qu’il a remporté le trophée de Meilleur Défenseur de NFL en 2019. Dans le même temps, J.C Jackson s’est imposé discrètement comme un excellent CB. Auteur de 9 interceptions en 2021 et de 17 sur les trois dernières années, il affiche des stats remarquables en couverture. Et Jonathan Jones s’est lui aussi montré à son avantage. Si Gilmore reste à New England et retrouve son meilleur niveau, ce groupe de CB peut être le plus dominant de la ligue.


3. Miami Dolphins

  • Big Three : Xavien Howard, Byron Jones, Jason McCourty

En recrutant Byron Jones l’année passée, les Dolphins se sont offerts un des meilleurs duos de CB de la ligue. La solidité de Jones a d’ailleurs permis à Xavien Howard de faire de très gros dégâts, et il a terminé leader de NFL en interceptions (10) pour la deuxième fois en trois saisons. Installé comme l’un des meilleurs CB de la ligue, Howard est un « difference maker ». Pour encore solidifier son groupe, Brian Flores a également fait venir deux anciens joueurs passés par New England (Jason McCourty, Justin Coleman), qui n’auront aucun problème à s’intégrer dans son système.


4. Denver Broncos

  • Big Three : Kyle Fuller, Ronald Darby, Bryce Callahan

Aucune équipe n’a autant fait que Denver pour renforcer son groupe de Cornerbacks. Les Broncos ont ajouté 3 titulaires potentiels durant l’intersaison. Les deux premiers sont arrivés durant le marché des agents libres, avec Kyle Fuller, qui a fait parler sa régularité à Chicago, et Ronald Darby, qui sort d’une saison aboutie en 2020. Le dernier est le rookie Patrick Surtain, sélectionné au 1er tour et capable d’être aligné immédiatement en NFL. Et il ne faut pas oublier Bryce Callahan, brillant sur le slot en 2020. Denver n’a pas de vraie star comme les franchises classées plus haut, mais la profondeur de ce groupe est peut-être la meilleure de NFL actuellement.


5. Los Angeles Rams

  • Big Three : Jalen Ramsey, Darious Williams, David Long

Toujours à cause de leurs problèmes de « salary cap », les Rams n’ont pas pu prolonger Troy Hill, qui a pourtant fait une saison remarquable en 2020. Son départ est un coup dur, et affecte surtout la profondeur de ce groupe. Car Darious Williams semble capable d’être un numéro 2 de qualité aux côtés de la star Jalen Ramsey. Auteur de 4 interceptions l’année dernière, il peut améliorer ce total en profitant de la présence de Ramsey, qui dissuade beaucoup de QB de lancer vers lui. Derrière, David Long devra monter en puissance, et le rookie Robert Rochell aura surement des opportunités de se montrer.


6. Green Bay Packers

  • Big Three : Jaire Alexander, Kevin King, Chandon Sullivan

Difficile de sortir Jaire Alexander du top 3 à la position actuellement. Défenseur complet, très solide en couverture, il est devenu une référence au poste de CB et les Quarterbacks adverses réfléchissent à deux fois avant de le viser. Le soucis des Packers a été d’avoir un numéro 2 régulier à l’opposé, et les déboires de Kevin King en playoffs ont exposé définitivement ce problème. King et Sullivan devraient démarrer la saison comme WR 2 et 3 comme l’année dernière, mais Green Bay a drafté deux joueurs pour avoir d’autres options. Eric Stokes sera le principal challenger, et Shemar Jean-Charles peut entrer dans la rotation.


7. Buffalo Bills

  • Big Three : Tre’Davious White, Levi Wallace, Taron Johnson

A l’issue de la très bonne saison 2020 des Bills, on s’interrogeait sur ce que la franchise allait faire au poste de Cornerback. Tre’Davious White est l’un des meilleurs joueurs à sa position et il ne bouge pas, mais la question était de savoir si Buffalo pouvait faire mieux à l’opposé ? Finalement, Levi Wallace a été prolongé, et il restera le numéro 2. Les Bills n’ont pas pris de rookies à fort potentiel non plus, privilégiant un statu quo compréhensible mais tout de même un peu risqué.


8. Cleveland Browns

  • Big Three : Denzel Ward, Troy Hill, Greedy Williams

Un groupe prometteur mais qui n’arrive pas à montrer son plein potentiel. Greedy Williams, qui devait être le CB numéro 2 de cette équipe, ne parvient pas à rester en forme, et Denzel Ward également a manqué quelques matchs. Pour pallier ce problème, les Browns ont décidé de faire venir du renfort. Troy Hill, excellent avec les Rams, devrait prendre ce rôle de numéro 2 à l’opposé de Ward, et ainsi gommer les incertitudes liées à Williams. Greg Newsome, pris au 1er tour de la Draft, est également un joueur qui peut rapidement intégrer la rotation et se faire une place. Du bon boulot de la part de Cleveland.

Troy Hill Browns
Troy Hill, recrue de qualité pour la défense des Browns (photo : AP)

9. New Orleans Saints

  • Big Three : Marshon Lattimore, C.J Gardner-Johnson, Patrick Robinson

Du fait de soucis de « salary cap », les Saints n’ont pas réussi à conserver Janoris Jenkins et ils n’ont pas pu signer un remplaçant. Cela va affecter la profondeur, mais ce groupe affiche tout de même de la qualité. Parfois moyen en 2020, Marshon Lattimore reste un excellent CB, et C.J Gardner-Johnson est une référence sur le slot. Pour compenser le départ de Jenkins, New Orleans a donc attendu la Draft, où Paulson Adebo a été sélectionné. Toujours présent, Patrick Robinson est un bon joueur pour la rotation.  


10. Washington Football Team

  • Big Three : Kendall Fuller, William Jackson, Benjamin St Juste

La franchise de la capitale n’est pas évidente à analyser car elle possède un duo de CB extérieur de grande qualité, mais une profondeur douteuse derrière. Très solides en couverture, Kendall Fuller et William Jackson (recruté durant l’intersaison) vont poser des problèmes aux QB et WR adverses. Mais si l’un des deux joueurs se blesse, qui va prendre le relai ? Plusieurs CB affichent très peu de temps de jeu en NFL, et le meilleur choix pourrait être le rookie Benjamin St Juste.


11. New York Giants

  • Big Three : James Bradberry, Adoree’ Jackson, Darnay Holmes

Parmi les missions de l’intersaison des Giants, il y avait l’obligation de trouver un CB numéro 2 à l’opposé de James Bradberry. Ce dernier a passé un nouveau cap lors de sa première saison à New York, en obtenant sa 1ère sélection au Pro Bowl. Désormais leader de la défense des G-Men, il sera associé à Adoree’ Jackson, recruté il y a quelques mois. Sa saison 2020 a été médiocre (0 INT), mais il peut rebondir en profitant d’évoluer à l’opposé de Bradberry. Parfois intéressant comme rookie, Darnay Holmes doit pouvoir progresser en 2021. Et il faudra garder un œil sur le rookie Aaron Robinson, qui peut être un bon coup pour la franchise.


12. Indianapolis Colts

  • Big Three : Kenny Moore, Xavier Rhodes, T.J Carrie

Pas de changement au sein du corps de Cornerbacks des Colts. Kenny Moore et Xavier Rhodes formeront de nouveau un beau duo, et T.J Carrie ainsi que Rock Ya-Sin mèneront la rotation. Auteur de 9 interceptions sur les 3 dernières saisons (dont 4 en 2021), Moore est un joueur très régulier. Quant à Rhodes, il a trouvé un second souffle depuis son arrivée à Indianapolis après deux dernières années compliquées à Minneapolis.


13. Los Angeles Chargers

  • Big Three : Chris Harris, Michael Davis, Asante Samuel

Un peu moins bien en 2020 et blessé une partie de la saison, Chris Harris devrait revenir plus en forme pour sa deuxième année à Los Angeles, et former un duo très solide avec Michael Davis. Les Chargers ont également ajouté Asante Samuel lors de la Draft, un joueur au pédigrée NFL et qui présente des qualités hybrides intéressantes. On aimerait voir un peu plus de profondeur mais ce groupe s’annonce cohérent, avec un bon mix entre expérience et jeune talent.


14. Houston Texans

  • Big Three : Bradley Roby, Terrance Mitchell, Desmond King

En difficulté dans tous les secteurs défensifs en 2020, Houston a sorti le chéquier pour renforcer son corps de CB. Deux recrues importantes devraient immédiatement avoir des rôles majeurs dans l’équipe : Terrance Mitchell et Desmond King. Les deux pourraient être titulaires, sur l’extérieur et sur le slot respectivement, poussant Vernon Hargreaves dans un rôle de rotation plus adapté. A défaut d’être flamboyant, ce groupe semble cohérent et peut s’avérer assez solide.


15. Pittsburgh Steelers

  • Big Three : Joe Haden, Cameron Sutton, Justin Layne

Les Steelers possédaient un très beau groupe de Cornerbacks en 2020, avec 4 joueurs capables d’assumer des rôles importants. Joe Haden et Cameron Sutton sont toujours là, et ils seront les deux leaders, mais la franchise a perdu Mike Hilton et Steven Nelson (qui est toujours agent libre). Pour compenser, Justin Layne devra hausser son niveau de jeu, et le rookie Shakur Brown sera surement intégré rapidement à la rotation. Cela reste solide, mais Pittsburgh est beaucoup plus vulnérable face aux blessures ou aux contre-performances.  


16. Kansas City Chiefs

  • Big Three : L’Jarius Sneed, Charvarius Ward, Rashad Fenton

Excellent coup réalisé par les Chiefs lors de la Draft, L’Jarius Sneed a brillé lors de sa saison rookie. Propulsé dans un rôle plus important du fait des blessures notamment, il a répondu présent. Si bien que Kansas City voit en lui un numéro 1 pour le futur. Confirmer ne sera pas évident, surtout s’il doit s’occuper des WR numéro 1 adverses, mais le potentiel est excitant. Les Chiefs ont également tenté deux paris, avec des joueurs à relancer. DeAndre Baker est arrivé l’année dernière après des soucis extra-sportifs. Autre joueur sélectionné au 1er tour de la Draft récemment, Mike Hughes n’a jamais réussi à s’imposer à Minnesota. A voir si cela se passe mieux dans un autre environnement.

L'Jarius Sneed Chiefs
Surprenant et convaincant, L’Jarius Sneed a été un bon coup de la Draft 2020 (photo : Chiefs)

17. Tampa Bay Buccaneers

  • Big Three : Carlton Davis, Sean Murphy-Bunting, Jamal Dean

Je suis peut-être un peu dur avec les Bucs, mais l’absence d’une réelle star me freine. Carlton Davis progresse et devient de plus en régulier, mais j’attends une nouvelle saison aboutie de sa part pour le faire grimper d’un pallier. De même, on attend un peu plus de la part de joueurs comme Sean Murphy-Bunting, Jamel Dean ou Ross Cockrell, qui sont capables de sortir des très bons matchs mais qui se retrouvent aussi parfois en difficulté.


18. Cincinnati Bengals

  • Big Three : Trae Waynes, Chidobe Awuzie, Mike Hilton

Quatre des six CB majeurs des Bengals sont des recrues : Trae Waynes, Chidobe Awuzie, Mike Hilton et Eli Apple. Et si l’on ajoute Darius Phillips, on a cinq joueurs capable d’assurer une rotation intéressante pour Cincinnati. Cependant, aucune star à l’horizon et pas vraiment d’individualité qui semble avoir le profil de numéro 1. William Jackson, qui a quitté l’équipe, était probablement meilleur que les joueurs actuellement présents.


19. Tennessee Titans

  • Big Three : Janoris Jenkins, Caleb Farley, Kristian Fulton

Sur le papier, les Titans peuvent avoir un groupe très cohérent et performant en fin de saison, mais les nombreux changements impliquent un risque important. La franchise a fait un grand ménage sur ses lignes secondaires, et pas moins de 4 nouveaux CB sont arrivés. Janoris Jenkins va remplacer Malcolm Butler dans le rôle du titulaire expérimenté sur l’extérieur, et il sera important pour encadrer les jeunes. En plus de Kristian Fulton, qui entame sa deuxième saison, deux rookies intègrent l’effectif. Prometteur mais sujet à des problèmes de dos, Caleb Farley peut devenir un pilier. Et Elijah Molden a le profil parfait du « slot CB » moderne. Un petit mot sur Breon Borders, qui a bien dépanné l’année dernière quand il le fallait et qui est un joueur de rotation très utile.


20. Las Vegas Raiders

  • Big Three : Casey Hayward, Trayvon Mullen, Rasul Douglas

En difficulté dans le jeu aérien, les Raiders ont recruté plusieurs joueurs durant le marché des agents libres. Casey Hayward est la tête d’affiche, et même s’il reste sur une saison très moyenne, il est un défenseur solide et expérimenté. Il va faire du bien pour encadrer Trayvon Mullen ou Damon Arnette. Rasul Douglas et De’Vante Bausby sont deux autres arrivées qui vont renforcer la profondeur de ce groupe. On devrait donc avoir plus de solidité derrière à Las Vegas, sauf si le déclin d’Hayward se confirme.


21. Minnesota Vikings

  • Big Three : Patrick Peterson, Cameron Dantzler, Bashaud Breeland

Mécontent de sa défense, Mike Zimmer a changé beaucoup de choses. Le coach des Vikings a conservé ses jeunes CB, et il a fait venir de l’expérience pour les encadrer. Si Jeff Gladney avait été drafté en premier, c’est bien Cameron Dantzler qui a été le plus en vue comme rookie et qui devrait être devant dans la rotation. Au rang des recrues, le grand nom est celui de Patrick Peterson, qui débarque dans le Minnesota après 10 saisons légendaires chez les Cardinals. A 31 ans, il n’est plus à son meilleur niveau mais peu apporter beaucoup à cette défense. Bashaud Breeland est un autre ajout intéressant, avec un joueur qui reste sur une saison très solide à Kansas City.


22. Carolina Panthers

  • Big Three : Donte Jackson, Jaycee Horn, A.J Bouye

Ça bouge au sein du corps de Cornerbacks des Panthers, avec pas moins de 4 arrivées notables. Trois joueurs ont été recruté durant le marché des agents libres, dont deux « vétérans » qui apporteront de l’expérience à la rotation. Même en perte de vitesse, A.J Bouye reste un défenseur solide, et Rashaan Melvin a déjà sorti quelques belles saisons. Mais le joueur qui est attendu est le rookie Jaycee Horn, premier défenseur sélectionné lors de la dernière Draft. Et Carolina pourrait le lancer directement à l’opposé de Donte Jackson. Ce dernier est l’option numéro 1 de la franchise au poste de CB, sa régularité a été bien meilleure en 2021 et il affiche 10 interceptions en 3 ans.


23. San Francisco 49ers

  • Big Three : Emmanuel Moseley, Jason Verrett, K’Waun Williams

Tous les Cornerbacks majeurs des 49ers étaient en fin de contrat à l’issue de la saison 2020. Richard Sherman n’a pas prolongé mais est toujours sans club, et Akhello Witherspoon a rejoint la concurrence à Seattle. Les Niners ont tout de même réussi à conserver Emmanuel Moseley, Jason Verrett, K’Waun Williams et Dontae Johnson. Ces quatre joueurs ne sont pas des stars, mais ils ont le mérite d’être solides et d’offrir une rotation assez solide. Le rookie Ambry Thomas devrait s’intégrer rapidement dans ce groupe.


24. Seattle Seahawks

  • Big Three : Akhello Witherspoon, D.J Reed, Pierre Desir

Déjà en délicatesse dans les airs, les Seahawks ont perdu Shaquil Griffin durant l’intersaison. Meilleur CB de l’équipe depuis 2 ans, son départ a encore plus affaibli cette défense. Seattle a ensuite réagi en recrutant deux joueurs intéressants mais pas au profil de star. Akhello Witherspoon a été piqué au rival San Francisco et reste sur une belle saison, et Pierre Desir s’est montré utile par moment lors de son passage à Indianapolis. Un rookie, Tre Brown, vient également gonfler les rangs. En résumé, les Seahawks ne semblent pas plus forts derrière qu’en 2020.

Tre Brown Seahawks
Les Seahawks ont-ils suffisemment renforcé leur groupe de CB ? (photo : Seattle Seahawks)

25. Philadelphia Eagles

  • Big Three : Darius Slay, Avonte Maddox, K’Von Wallace

En plus d’une situation délicate en termes de contrat à cette position, les Eagles doivent faire avec un manque clair de talent. Darius Slay n’est plus le CB dominant qu’il était à Detroit, même il reste un défenseur de qualité. Derrière c’est beaucoup plus compliqué. Avonte Maddox sort d’une saison catastrophique et pourrait perdre sa place s’il ne se reprend pas. K’Von Wallace, drafté comme Safety en 2020, et le rookie Zech McPhearson sont ensuite les options disponibles. Les perspectives ne sont pas bonnes et la prochaine intersaison s’annonce animée dans ce secteur.


26. Arizona Cardinals

  • Big Three : Malcolm Butler,  Byron Murphy, Darqueze Dennard

Une page s’est tournée dans le désert de l’Arizona avec le départ de la légende Patrick Peterson. Il était certes sur la pente descendante depuis quelques années, mais son aura va manquer. Son remplaçant est Malcolm Butler, recruté durant l’intersaison. Ce dernier est un défenseur solide, capable de coups d’éclat (9 interceptions en 3 ans). D’autres recrues viennent gonfler les rangs, comme Darqueze Dennard, Robert Alford et le rookie Tay Gowan. Mais le facteur X est Byron Murphy, qui doit continuer sa progression pour rendre ce groupe équilibré.


27. Jacksonville Jaguars

  • Big Three : C.J Henderson, Shaquill Griffin, Sidney Jones

Sélectionné au 1er tour de la Draft 2020, C.J Henderson a connu des hauts et des bas (assez logiques) lors de sa saison rookie. Le potentiel est présent, mais les Jaguars ont décidé qu’il fallait une option plus expérimentée à ses côtés. Le choix s’est porté sur Shaquill Griffin, qui sort de plusieurs saisons solides avec Seattle. Sidney Jones peut être un joueur utile dans la rotation, et le rookie Tyson Campbell affiche un beau potentiel. A court terme, ce groupe devrait encore connaître quelques soucis, mais le futur est plutôt clair si les jeunes joueurs se développent bien.


28. Chicago Bears

  • Big Three : Jaylon Johnson, Desmond Trufant, Artie Burns

Difficile de comprendre le choix de Chicago de laisser partir Kyle Fuller. Option numéro 1 de la franchise depuis plusieurs saisons, il était un défenseur régulier et indéboulonnable pour la franchise. Pour compenser, les Bears ont fait venir Desmond Trufant, qui sort d’une saison très compliquée et qui est clairement sur la fin, et Artie Burns, qui n’a pas joué en 2020. Beaucoup de pression repose désormais sur les épaules de Jaylon Johnson, qui a été bon comme rookie mais qui doit encore progresser pour être un numéro 1 de qualité.


29. Dallas Cowboys

  • Big Three : Trevon Diggs, Anthony Brown, Jourdan Lewis

Pour une équipe dans le dur défensivement comme Dallas, on s’attendait à de gros changements derrière. Finalement, les Cowboys n’ont quasiment pas recruté, et ils ont attendu un peu pour prendre un CB lors de la Draft. Kelvin Joseph est un joueur avec du potentiel, mais est-il capable de contribuer à court terme ? Ce serait bien car le trio majeur ne fait pas forcément rêver. Trevon Diggs a montré de belles choses comme rookie (3 interceptions, 12 passes déviées), malgré un contexte pas favorable, et il est le joueur le plus intéressant.


30. Detroit Lions

  • Big Three : Amani Oruwariye, Jeff Okudah, Quinton Dunbar

Jeunesse et inexpérience au sein du groupe de CB des Lions. Numéro 3 de la Draft 2020, Jeff Okudah a été décevant lors de saison rookie, et une grosse progression est attendu cette année. Il devrait être aligné à l’opposé d’Amani Oruwariye, qui n’a qu’une seule saison de plus que lui à son actif en NFL. Ajoutez le rookie Ifeatu Melifonwu et on se rend compte que les bases sont friables. Quinton Dunbar a été recruté pour apporter un peu de stabilité, mais il reste sur une saison très compliquée à Seattle. Le potentiel est là, mais il devrait y avoir quelques matchs douloureux pendant le processus de développement.


31. Atlanta Falcons

  • Big Three : A.J Terrell, Kendall Sheffield, Isaiah Oliver

En difficulté en 2020, le corps de CB des Falcons semble reparti pour souffrir. A.J Terrell n’a pas été mauvais comme rookie, mais la marge de progression reste importante, surtout qu’il ne peut pas profiter d’un coéquipier sûr à l’opposé. Le recrutement de Fabian Moreau aide un peu la rotation mais pas vraiment l’image globale. Un rookie (Darren Hall) a été pris assez tard, et son impact devrait être très limité. La défense contre le jeu aérien s’annonce encore compliquée à Atlanta en 2021.


32. New York Jets

  • Big Three : Blessuan Austin, Bryce Hall, Corey Ballantine

Les Jets avaient certes de nombreux chantiers durant l’intersaison, et il est toujours difficile de s’occuper de tout. Cependant, il est très étonnant de ne pas avoir vu plus d’efforts apportés au groupe de Cornerbacks, pourtant très mauvais en 2020. Le duo majeur sera ainsi constitué de Blessuan Austin et Bryce Hall, de quoi inquiéter n’importe quel fan du Gang Green. Et on voit mal les rookies (Jason Pinnock et Brandin Echols), sélectionnés tard, avoir un impact. Les CB New Yorkais devraient être souvent visés et une nouvelle saison de souffrance s’annonce dans ce secteur.