La finale du championnat universitaire se jouait la nuit dernière à Indianapolis, entre les deux meilleures équipes de la saison : Alabama et Georgia. Habitués des trophées, avec 6 titres sur les 12 dernières années, les Crimson Tide et Nick Saban voulaient ajouter une nouvelle ligne à leur palmarès. En face, Kirby Smart souhaitait une première victoire face à son mentor et les Bulldogs visaient un premier titre national depuis 1980.


Le film de la finale

 Q1Q2Q3Q4Score Final
Alabama Crimson Tide360918
Georgia Bulldogs0672033

Dominants en défense toute la saison, les Bulldogs ne mettent pas longtemps à se mettre en évidence de ce côté du terrain. Jordan Davis met la pression sur Bryce Young, et Nakobe Dean récupère un ballon errant pour marquer un touchdown. Les arbitres jugent finalement que le bras du QB d’Alabama allait vers l’avant, et les Tide s’en sortent bien. Derrière, ils avancent jusqu’en redzone et ouvrent le score sur un field-goal de 37 yards (3-0). Les défenses prennent clairement l’avantage sur le début de rencontre, et les deux équipes enchaînent les 3&out (2 pour Georgia, 1 pour Alabama).

Les Bulldogs trouvent enfin un peu de rythme en fin de 1er quart-temps, avec un premier 1st down puis une « big play » sur une bombe de Stetson Bennett pour George Pickens qui signe une superbe réception de 52 yards. Cela permet à Georgia d’égaliser en début de 2ème quart-temps, sur un field-goal de 24 yards (3-3). La réponse est immédiate de la part de Bryce Young et des Crimson Tide, avec une longue réception de Jameson Williams (40 yards) en plein centre, sur laquelle le WR se blesse au genou. Derrière, la défense des Dawgs resserre les rangs et n’alloue qu’un field-goal de 45 yards (6-3). Alabama finit mieux et Bryce Young signe un nouveau long gain (61 yards), pour le TE Cameron Lotu. Cette fois, c’est un énorme sack de Channing Tindall qui évite le touchdown contre Georgia, et Bama passe un 3ème field-goal (9-3). Les Bulldogs réduisent l’écart avant la mi-temps, sur un autre coup de pied, de 49 yards (9-6).

Bryce Young
Bryce Young s’est montré frustré et déçu de ne pas réussir à terminer les drives (photo : AL.com)

Georgia débute le 3ème quart-temps avec deux bonnes courses, qui rapportent 30 yards et deux 1st downs, mais les défenses sont revenues aussi solides. Un bon travail du pass-rush de celle d’Alabama force un punt, puis celle des Bulldogs intercepte la première passe de Bryce Young. Derrière, l’attaque ne fait rien de cette récupération. Pour tenter de se relancer, les Crimson Tide tentent d’équilibrer un peu plus leur attaque, et cela fonctionne plutôt bien, avec un Brian Robinson Jr plus utilisé. Partis juste devant leur en-but, ils parviennent à entrer dans le camp adverse pour tenter un nouveau field-goal. Et cette fois, ce sont les équipes spéciales des Dawgs qui s’illustrent, en bloquant le coup de pied. Juste derrière, James Cook transperce la défense de Bama sur une course de 67 yards, puis son coéquipier Zamir White marque le premier touchdown du match, en force au sol. Pour la première fois, Georgia mène au score (9-13).

Un bon gain du WR Agiye Hall (28 yards) permet aux Crimson Tide de ramener le danger dans la redzone adverse en début de 4ème quart-temps. Mais encore une fois, la défense des Bulldogs tient bon, et ils doivent se contenter d’un field-goal (12-13), ce qui frustre Bryce Young, qui voulait y aller. Derrière, la défense d’Alabama réalise une action défensive clé. Sous la pression de Christian Harris, Stetson Bennett perd le ballon, et les Tide récupèrent la possession sur les 16 yards de Georgia. Et cette fois, ils réussissent à marquer un touchdown, avec une belle passe de Young pour Latu. La conversion à 2 points est ratée, mais Alabama repasse devant (18-13).

Et alors que l’on croyait que cela pouvait être le tournant du match, Stetson Bennett va immédiatement rebondir. Libéré sur le drive suivant son fumble, il réussit plusieurs belles passes et envoie une bombe de 40 yards vers Adonai Mitchell, qui marque le touchdown. Ici aussi, la conversion à 2 points est manquée et le chassé-croisé continue (18-19). Dans la foulée, la défense des Bulldogs valide en provoquant un dégagement rapide, et l’attaque joue au sol pour manger un peu le chrono. Les RB gagnent deux 1st down, une pénalité (DPI) fait également avancer les Dawgs, puis sur 3rd&1, Bennett lance une petite passe vers le TE Brock Bowers qui marque le touchdown (18-26).

Il reste alors 3 minutes 30 à Bryce Young pour remonter le terrain et tenter d’arracher une prolongation avec un touchdown et une conversion à 2 points. Le QB amène Alabama dans le camp adverse, puis Kelee Ringo surgit pour l’interception et la pick-6 qui scelle la victoire des Bulldogs (18-33). La défense de Georgia signe 2 derniers sacks pendant que les fans et les autres joueurs commencent à célébrer. Les Dawgs sont champions !


Stetson Bennett au mental

En début de match, l’attaque de Georgia a eu beaucoup de mal à se mettre en place. Stetson Bennett s’est souvent retrouvé sous pression, et il n’avait pas le temps de trouver ses receveurs. Dans le même temps, les running-backs ne réussissaient pas à trouver des brèches à exploiter. Les Crimson Tide ont également très bien verrouillé les extérieurs, avec notamment un Will Anderson impérial sur les phases de courses comme sur celle de pass-rush. A la mi-temps, les Bulldogs n’affichent ainsi que 2 field-goals (6 points).

Mais les choses se sont décantées après la mi-temps, notamment grâce à un jeu au sol retrouvé. Georgia a d’ailleurs tenté de l’installer dès le début du 3ème quart-temps, et cela a fonctionné, avec une bonne polyvalence du duo Zamir White / James Cook. Ce dernier va d’ailleurs s’illustrer sur une course de 67 yards, qui va conduire au premier touchdown du match, de White.

Le retour d’un jeu de courses performant a ainsi ouvert des possibilités dans les airs, et Stetson Bennett en a profité. Mais il faut surtout féliciter le QB pour son mental, car il a parfaitement rebondi après son fumble dans le 4ème quart-temps. Concentré et libéré après cette perte de balle, Bennett va terminer le match en étant parfait. Il mène ainsi son équipe à 2 touchdowns, avec un 100% à la passe et 83 yards sur les deux drives.

Stetson Bennett
Une finale a l’image de son parcours pour un Stetson Bennett combatif et qui ne lâche jamais (photo : AP)

Alabama paie son inefficacité

Après la rencontre, Bryce Young a assumé ses responsabilités en disant qu’il n’avait pas réussi à terminer les drives. Et c’est vrai que pendant tout le match, Alabama a dû se contenter de field-goals. Le QB a eu plusieurs possibilités en redzone, et il est reparti avec un seul touchdown, après le fumble de Stetson Bennett. Sur les autres opportunités, l’attaque a abandonné de précieux points. Il faut évidemment mettre en avant le travail de la défense de Georgia, qui a toujours su hausser le ton dans ces moments clés.

L’absence des meilleurs WR n’ont également pas aidé Bryce Young et l’attaque des Crimson Side, surtout face à une défense aussi forte. Alabama était en effet privé de John Metchie III, qui s’était blessé lors de la finale SEC en décembre, et l’attaque a perdu Jameson Williams dans le 2ème quart-temps du match. Touché au genou après une réception, il n’est pas revenu sur le terrain.

Une autre différence notable avec le match précédent (la victoire d’Alabama en finale de conférence SEC) est la protection sur Bryce Young. Il y a un mois, les Bulldogs n’avaient pas réussi à mettre le QB sous pression souvent, alors que sur ce match, il a régulièrement dû courir pour sa vie.

Kirby Smart bat enfin son mentor

On le sait, Nick Saban a pour habitude de dominer ses anciens assistants. Sur 26 matchs (avant celui-ci), il n’avait perdu qu’une seule fois, contre Jimbo Fisher (Texas A&M) un peu plus tôt cette saison. Kirby Smart, qui a longtemps fait partie de son staff à Alabama, affichait ainsi un bilan de 4 défaites en 4 matchs face à son mentor, la dernière en date lors de la finale de conférence SEC (41-24).

Hier, Kirby Smart a non seulement battu Nick Saban, mais il a également mené Georgia à un titre national qui lui échappait depuis plus de quatre décennies. Il fallait en effet remonter à 1980 pour voir le nom des Bulldogs gravé sur un trophée.


Les stats du match

AlabamaGeorgia
Passing Passing 
Bryce Young35/57, 369 yards, 1 TD, 2 INTStetson Bennett17/26, 224 yards, 2 TD
Rushing Rushing 
Brian Robinson Jr22 courses, 68 yardsZamir White13 courses, 84 yards, 1 TD
  James Cook6 courses, 77 yards
Receiving Receiving 
Cameron Latu5 réceptions, 102 yards, 1 TDGeorge Pickens1 réception, 52 yards
Jameson Williams4 réceptions, 65 yardsAdonai Mitchell2 réceptions, 50 yards, 1 TD