Lorsque l’on est coach en NFL dans une équipe qui a des mauvais résultats, il y a un jour que l’on redoute. Il s’agit du lendemain de la dernière journée, qui est également appelé le « lundi noir ». Cette année, 4 coachs ont été viré, et plusieurs GM et coordinateurs ont également payé leurs mauvais résultats. On fait le point sur les décisions, attendues dans l’ensemble mais avec une grosse surprise.

Vic Fangio (Denver Broncos)

Les Broncos n’ont pas attendu lundi pour annoncer leur décision car ils ont officialisé le départ de Vic Fangio dès dimanche. Le coach était sur la sellette après une nouvelle saison décevante à Denver. En 3 ans dans les Rocheuses, Fangio affiche un bilan de 19 victoires pour 30 défaites, et 2 places de dernier de la division AFC West lors des deux dernières saisons. Longtemps un coordinateur défensif coté avant cette première expérience comme coach principal, il pourrait retourner à ses premiers amours.

La franchise s’est également séparée de Pat Shurmur, qui occupait la fonction de coordinateur offensif depuis 2 saisons. Il paie les soucis offensifs récurrents et son incapacité à installer et développer un quarterback.

Matt Nagy (Chicago Bears)

Ils auraient peut-être dû le faire plus tôt, les Bears ont viré Matt Nagy à l’issue d’une saison ratée, lors de laquelle les Bears ont terminé avec un bilan de 6-11. Nommé coach de la franchise en 2018, il avait très bien débuté, avec un titre de NFC North, une qualification en playoffs et un titre de Meilleur Coach lors de sa première saison. Il a ensuite enchaîné avec deux saisons à l’équilibre (8-8), incluant une autre participation aux playoffs, en 2020, et toujours sans victoire. Il quitte Chicago avec un bilan honorable de 34 victoires pour 31 défaites.

Les Bears se sont également séparés de Ryan Pace, qui était le General Manager de la franchise depuis 2015. Parmi ses principales décisions, on peut citer le choix d’aller chercher Mitchell Trubisky en 2ème position de la Draft 2017, le transfert pour Khalil Mack en 2018, ou le choix de Justin Fields lors de la dernière Draft.

Mike Zimmer (Minnesota Vikings)

Une deuxième saison avec un bilan négatif aura eu raison du poste de Mike Zimmer chez les Vikings. Recruté en 2014 par la franchise, il aura connu une belle carrière à Minnesota, avec 72 victoires pour 56 défaites (et 1 nul), et 3 participations aux playoffs (2 victoires). Mais après 5 saisons avec des bilans supérieurs ou égaux à 50%, les Vikings restent sur deux années avec 9 défaites.

Le GM Rick Spielman a lui aussi été viré. Au sein de la franchise depuis 2006, il occupait la fonction de GM depuis 2012. Son meilleur résultat avec Mike Zimmer est une finale de conférence NFC en 2017.

Brian Flores (Miami Dolphins)

C’est la surprise de ce « black monday » car personne n’attendait cette décision en provenance de South Beach. En poste depuis 3 ans, Brian Flores faisait pourtant du bon travail chez les Dolphins. Car après une première année logiquement compliquée, il était plutôt en avance sur les temps de passage et restait sur deux saisons positives (10-6 en 2020, 9-8 en 2021) et Miami est passé tout proche des playoffs à chaque fois. Cette saison, il a même montré du caractère en redressant l’équipe après avoir démarré par 7 défaites en 8 matchs.

Parmi les pistes d’explications de cette décision, il y a des relations un peu compliquées entre Brian Flores et le GM Chris Grier. Et le dossier autour de Deshaun Watson a également pu jouer. Dans tous les cas, Flores devrait être un coach convoité après ce qu’il a montré en Floride.

Bonus

Anthony Lynn (Detroit Lions)

Les Lions et Anthony Lynn ont décidé de ne plus travailler ensemble après seulement une saison de collaboration. Le coach Dan Campbell a simplement expliqué qu’ils n’avaient « jamais réellement à se mettre sur la même longueur d’onde ».

Dave Gettleman (New York Giants)

General Manager des Giants depuis 2018, Dave Gettleman a annoncé lundi qu’il prenait sa retraite. Il aura occupé ce poste pendant 4 saisons, avec un bilan globalement très médiocre (19-46). On se rappellera plus son premier passage dans la franchise New Yorkaise, comme Directeur du personnel pro (de 1998 à 2011), avec 2 Super Bowls à la clé. Et il avait également eu des bons résultats à Carolina (de 2013 à 2017) avec un bilan de 51-28, dont la meilleure saison de l’histoire des Panthers en 2015, avec la défaite au Super Bowl 50.